Mon compte
    R.M.N. : c'est quoi ce thriller politique sur la peur de l'autre ?
    19 oct. 2022 à 08:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé, extrême, horrifique, les documentaires et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Après une Palme d'or en 2007 pour "4 mois, 3 semaines, 2 jours", le réalisateur roumain Cristian Mungiu a bousculé le Festival de Cannes en 2022 avec "R.M.N.". Le film sort au cinéma ce 19 octobre.

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Quelques jours avant Noël, Matthias est de retour dans son village natal, multiethnique, de Transylvanie, après avoir quitté son emploi en Allemagne. Il s’inquiète pour son fils, Rudi, qui grandit sans lui, pour son père, Otto, resté seul et il souhaite revoir Csilla, son ex-petite amie.

    Il tente de s'impliquer davantage dans l'éducation du garçon qui est resté trop longtemps à la charge de sa mère, Ana, et veut l’aider à surpasser ses angoisses irrationnelles. Quand l’usine que Csilla dirige décide de recruter des employés étrangers, la paix de la petite communauté est troublée, les angoisses gagnent aussi les adultes.

    Les frustrations, les conflits et les passions refont surface, brisant le semblant de paix dans la communauté.

    R.M.N., un film écrit et réalisé par Cristian Mungiu.

    R.M.N.
    R.M.N.
    De Cristian Mungiu
    Avec Marin Grigore, Judith State, Macrina Bârlădeanu
    Sortie le 19 octobre 2022
    Séances (41)

    PANIQUE SUR LE VILLAGE

    Six ans après la sortie de Baccalauréat, auréolé du Prix de la mise en scène à Cannes en 2016, Cristian Mungiu revient avec R.M.N. Dans ce drame politique, un homme revient dans son village natal de Transylvanie après avoir quitté son travail en Allemagne. Pour beaucoup, il est devenu un étranger. Alors qu’il tente de retrouver sa place parmi les siens, trois travailleurs originaires du Sri Lanka s’installent au sein de la petite communauté.

    Ragots, clichés racistes, agressions violentes… Une haine s’installe peu à peu dans le village isolé, pourtant réputé pour sa tranquillité. Cristian Mungiu dessine un portrait - peu glorieux - de l’être humain dans toute sa complexité et met en lumière un discours populiste qui crée une rupture violente entre les habitants.

    Mobra Films

    Une des scènes les plus marquantes de R.M.N. souligne cette rupture à travers un débat virulent qui divise la communauté. Cristian Mungiu utilise le plan-séquence pour placer le spectateur en tant que témoin de cette querelle saisissante par sa dureté.

    Sous la forme d’un thriller dramatique, R.M.N. aborde frontalement la peur de l’autre et ses conséquences dévastatrices. Le film ne cache pas son message politique et monte en tension dans une deuxième partie presque angoissante.

    R.M.N., au cinéma le 19 octobre.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top