Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort de Pierre Klossowski
    12 août 2001 à 19:27
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'écrivain et peintre mais aussi acteur, Pierre Klossowski, est décédé dimanche à Paris à l'âge de 96 ans.

    Auteur de Sade mon prochain et de la trilogie Les lois de l'hospitalité, Pierre Klossowski est mort à 96 ans. Artiste aux disciplines multiples, il était écrivain et essayiste mais s'était surtout consacré à la peinture ces dernières années. Il était le frère du peintre Balthus, lui-même disparu en février dernier.

    Cet homme d'écrits et d'images a exploré un univers personnel sulfureux mêlant érotisme et sacré, métaphysique et perversion. Ami de Georges Bataille, d'André Gide et d'André Breton, l'auteur de Roberte ce soir, inspirée par sa femme et modèle Denise, a été associé à tous les mouvements littéraires du siècle, les surréalistes, Jacques Lacan, Michel Leiris, tout en restant un auteur inclassable.

    Pierre Klossowski a joué au cinéma dans Au hasard Balthazar de Robert Bresson en 1966 et, avec sa femme, dans Roberte de Pierre Zucca, inspiré de ses écrits Roberte ce soir et La Révocation de l'Edit de Nantes. Dans Roberte, il interprètait Octave un mari qui offre à sa femme d'autres hommes.

    Le cinéaste franco-chilien Raul Ruiz (La Comédie de l'innocence, Les Ames fortes) a porté à l'écran un roman de l'écrivain (La vocation suspendue) ainsi qu'un scénario pour L'Hypothèse du tableau volé. Des textes de Pierre Klossowski figurent également dans Salo ou les 120 journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini, un univers qui rejoint ses propres fantasmes sexuels.

    Malgré sa créativité multidisciplinaire, Pierre Klossowski affirmait dans une interview qu'il n'était "ni un romancier, ni un philosophe, ni même un artiste" mais "un pur et simple maniaque". Décrit comme "l'écrivain de la modernité étrange", il avait obtenu en 1981 le grand prix national des lettres.

    M-C.H. avec AFP
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top