Notez des films
Mon AlloCiné
    New York : le cinéma au secours
    20 sept. 2001 à 16:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La solidarité ne faiblit pas autour des victimes des attentats. Ce sont désormais les acteurs économiques du cinéma qui sont en première ligne.

    Près de dix jours après la catastrophe, la solidarité avec les victimes des attentats de New York, Washington et Pittsburgh apparaît de plus en plus organisée. Après les vedettes du septième art, ce sont désormais les décideurs économiques du cinéma qui se mobilisent.

    La mesure la plus spectaculaire est sans nul doute celle prise par l'ensemble des exploitants de salles américains, regroupés sous la bannière de la National Association of Theater Owners (NATO, qui n'a cependant rien à voir avec le sigle anglophone de l'OTAN). Ceux-ci ont décidé de déclarer la journée de mardi prochain "Jour de bénéfices en faveur des victimes". En conséquence, l'ensemble des recettes cumulées dans les salles américaines sur la journée du 25 septembre sera reversée au Fonds 11 septembre, spécialement créé après les attentats, ainsi qu'à la Croix Rouge américaine.

    Dirigé par Joe Roth, le studio Revolution Studios a pour sa part décidé de ressortir ce vendredi deux de ses comédies afin d'en verser les recettes au Fonds 11 septembre. Animal ! l'animal de Luke Greenfield avec Rob Schneider (sorti le 1er juin dernier aux Etats-Unis) et Couple de stars de Joe Roth avec Julia Roberts, Catherine Zeta-Jones, John Cusack et Billy Crystal (sortie le 20 juin aux Etats-Unis) verront ainsi leurs carrières en salles obscures reprendre pour la bonne cause.

    Les acteurs toujours mobilisés

    Mobilisées depuis le lendemain des attaques, les vedettes du septième art demeurent quant à elles très actives. En atteste la liste des invités au téléthon organisé par les chaînes ABC, NBS, CBS et Fox à partir de vendredi soir, liste qui ne cesse de s'allonger. Aux noms de George Clooney, Jim Carrey, Tom Cruise, Tom Hanks, Clint Eastwood et Billy Joel déjà annoncés, se sont ajoutés ceux de Robert De Niro, Will Smith, Julia Roberts et Cameron Diaz, ainsi que ceux des chanteurs Jon Bon Jovi, Paul Simon, Bruce Springsteen, Stevie Wonder et Neil Young. Jim Carrey a par ailleurs pris la décision de verser la somme d'un million de dollars (soit un peu plus de 7 millions de francs) à un organisme d'aide aux familles des victimes, sans avoir encore précisé son choix.

    Concerné, mais aussi soulagé, Jackie Chan doit certainement l'être. L'acteur devait en effet se rendre à l'intérieur des tours jumelles du World Trade Center le matin même des attentats, afin de tourner certaines scènes de son prochain film d'action, intitulé Nosebleed (dont le scénario sera modifié). Mais un retard dans la livraison du script du jour l'en avait empêché. Un retard qui lui a sans doute sauvé la vie...

    En voyage à Munich afin d'y présenter son dernier film, Le Sortilège du scorpion de Jade, Woody Allen a réagi aux préparatifs de riposte de son pays dans une interview accordée au quotidien allemand Die Welt, espérant que celle-ci serait modérée. "Une intervention militaire exagérée ne pourrait en aucun cas améliorer les choses", a ainsi estimé le metteur en scène. "Je suis parfaitement conscient qu'il doit y avoir une réponse à ces attaques. Mais une riposte militaire devrait être utilisée en dernier recours, quand toutes les autres options auront été épuisées."

    Enfin, deux nouveaux films ont vu leur carrière respective modifiée suite aux tragiques événements du 11 septembre. Réalisé par Joel Schumacher avec Anthony Hopkins et Chris Rock en vedettes, le comédie d'action Bad company a vu sa date de sortie repoussée du mois de décembre à une date encore indéterminée en 2002. L'intrigue du film tourne autour d'une bombe nucléaire vendue au plus offrant. Al Pacino verra quant à lui son nouveau film, The People I know, amputé de certaines scènes présentant le World Trade Center.

    T.C.


    Pour plus d'informations sur ces événements : i Télévision.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • New York : le septième art au travail
    • Le cinéma américain mobilisé
    • Hollywood : reprise et solidarité
    • Etats-Unis : suite des mesures
    • Etats-Unis : les studios solidaires
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top