Notez des films
Mon AlloCiné
    Bao, Lou... Les 5 courts métrages les plus émouvants de Pixar
    Par Thomas Imbert — 6 juil. 2018 à 20:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors que le bouleversant "Bao" est actuellement diffusé en salles avant "Les Indestructibles 2", retour sur 5 courts métrages des studios Pixar qui nous ont fait verser une petite larme...

    La Luna (2011)
    2. La Luna (2011) +
    Juste avant de partir explorer les relations mère-fille dans les highlands avec Rebelle, les studios Pixar nous offrent un autre choc des générations, tout en poésie : La Luna, de l'Italien Enrico Casarosa, ou comment perpétuer la tradition ancestrale tout en traçant sa propre voie. Un vrai petit joyau à déguster sans modération, dans lequel un jeune garçon balayeur d'étoiles devra trouver sa place au milieu de son père et de son grand-père. 
    Lire la suite
    Passages nuageux (2009)

    Chez Pixar, les cigognes s'occupent de livrer les bébés, mais ce sont les nuages qui leur donnent vie. La mission peut vite devenir éprouvante quand on est chargé des créatures les plus dangereuses du monde. S'il ne vous fera peut-être pas verser des torrents de larmes, ce court métrage, très drôle dans un premier temps, se fait de plus en plus touchant, et célèbre avec tendresse les valeurs de l'amitié et de la fidélité face à l'adversité.

    La Luna (2011)

    Juste avant de partir explorer les relations mère-fille dans les highlands avec Rebelle, les studios Pixar nous offrent un autre choc des générations, tout en poésie : La Luna, de l'Italien Enrico Casarosa, ou comment perpétuer la tradition ancestrale tout en traçant sa propre voie. Un vrai petit joyau à déguster sans modération, dans lequel un jeune garçon balayeur d'étoiles devra trouver sa place au milieu de son père et de son grand-père. 

    Bao (2018)

    En convoquant ses origines chinoises et les souvenirs qu'elle a de sa propre mère, la réalisatrice Domee Shi signe un conte poignant dans lequel une femme qui vit seule avec son mari devient la maman d'un petit ravioli. Un mini chef-d'oeuvre qui nous rappelle, au même titre que Les Indestructibles 2 mais de manière totalement différente, à quel point le rôle d'un parent peut être difficile.

    Lava (2015)

    Et s'il fallait attendre des millions d'années avant de trouver l'âme soeur ? Sur un air de ukulélé façon Israel Kamakawiwoʻole, seul au milieu de l'océan, un volcan chante sa solitude aux baleines et aux dauphins. Cette ôde à la patience et à l'amour redonnera un sourire ému à tous ceux qui attendent encore la bonne personne.

    Lou (2017)

    Bluffant de technique et d'inventivité, Lou (aka Lost and Found) parvient en moins de 10 minutes à déployer une richesse qui manque à certains longs métrages de 2 heures. Dans la cour de récré, un petit garçon brutalise les autres enfants de l'école, et se retrouve seul, face à une boîte d'objets trouvés, lorsque la cloche retentit. Difficile d'imaginer l'ampleur du film avec un pitch aussi simple. Et pourtant...

    (Re)découvrez les premières images de "Bao", actuellement en salles avant "Les Indestructibles 2"...

    Bao Extrait vidéo VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • MickDenfer
      c'est mignon ! ^^
    • andiran23
      Les seuls court-métrage qu'ils ont passé avant le film au cinéma chez moi pour un Pixar ou un Disney sont Piper (avant Le monde de Dory) et Day and night (avant Toy story 3). Je comprends absolument pas pourquoi on les a souvent pas, en France. Ca dure cinq minutes et en général c'est de très grande qualité, y'a aucune raison valable de pas les diffuser ! C'est gonflant d'à chaque fois devoir attendre le Blu-Ray.
    • Bacta142 (bis)
      On aurait pu en ajouter plein.. Je pense à celui de la petite fille et des deux musiciens qui rivalisent pour avoir sa pièce.
    • antoinedu76
      Bizarre je suis allé voir Les indestructibles 2 mercredi soir et ils n'ont pas passé le court métrage avant le film.
    Voir les commentaires
    Back to Top