Mon compte
    6 détails qui relient Kaamelott et Star Wars
    17 déc. 2021 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Retour sur 6 détails visuels ou scénaristiques de "Kaamelott" qui font écho à la saga de George Lucas.

    Un sabre laser, une planète désertique ou encore une réplique familière... Qu'ils soient volontaires ou pas, on peut retrouver dans la série Kaamelott (et dans Kaamelott - Premier Volet) plusieurs points communs avec la célèbre saga de George Lucas, pour laquelle Alexandre Astier n'a jamais caché son admiration. Retour sur ces inspirations et ces clins d'oeil à l'univers de Star Wars qui s'invitent parfois autour de la Table Ronde...

    Kaamelott
    Kaamelott
    Sortie : 3 janvier 2005 | 7 min
    Série : Kaamelott
    Avec Alexandre Astier, Alexandre Astier, Lionnel Astier, Lionnel Astier, Anne Girouard
    Spectateurs
    4,1
    louer ou acheter

    La Menace fantôme

    M6 / Dies Irae

    L'épisode 63 du livre III de Kaamelott, dans lequel Perceval et Karadoc parcourent un mystérieux donjon et s'étonnent de n'y trouver aucun ennemi, s'intitule exactement pareil que l'épisode I de la saga Star Wars, réalisé par George Lucas en 1999.

    Sauf qu'au lieu de désigner le terrible complot qui pèse lugubrement sur la galaxie, la fameuse "menace fantôme" fait ici référence à une nouvelle lubie des deux compères chevaliers.

    Perceval sur Tatooïne

    M6 / Dies Irae

    Dans l'épisode 43 du livre III intitulé Stargate II (en référence à une autre célèbre saga de science-fiction), le chevalier Perceval interprété par Franck Pitiot franchit sans se poser de question un étrange portail spatial, qui l'emmène dans un monde étrange.

    Au cours de sa description sommaire des lieux, il évoque une sorte de petite cabane en terre, un désert et deux soleils dans le ciel. En entendant ces mots, tous les fans de Star Wars auront bien entendu reconnu la planète Tatooïne.

    Un sabre laser à Kaamelott

    M6 / Dies Irae

    Peu après, toujours dans le même épisode, Perceval franchit à nouveau le portail et ramène avec lui un objet bizarre. Ce qu'il désigne comme un étrange "bibelot" s'avère en réalité être un sabre laser, ainsi qu'on peut s'en rendre compte lorsque Guenièvre l'allume malencontreusement. De quoi nous confirmer que Perceval était bel et bien parti faire un tour dans la galaxie lointaine de George Lucas.

    "Levez-vous."

    M6 / Dies Irae

    L'ultime réplique du livre IV, que le ténébreux Méléagant prononce à l'attention de Lancelot, rappellera sans doute aux fans de Star Wars celle que déclamait l'empereur Palpatine dans La Revanche des Sith, épisode III de Star Wars. Juste après avoir assassiné Mace Windu et avoir fait basculer Anakin du Côté Obscur de la Force, il lui adressait en effet un sinistre : "Levez-vous."

    Finir par le début

    M6 / Dies Irae

    Exactement comme l'avait fait George Lucas avec sa prélogie - explorant le passé de la galaxie Star Wars et les origines de Dark Vador - Alexandre Astier a choisi de consacrer le livre VI de la série Kaamelott à la jeunesse d'Arthur. Il a ainsi souhaité raconter les premières aventures de son protagoniste, alors ce dernier était encore légionnaire à Rome, et la manière dont il était devenu Roi de Bretagne.

    Comme à Mos Eisley

    SND

    Au début du long métrage Kaamelott - Premier Volet, lorsqu'Alzagar débarque au port de Leukè Komè pour y rencontrer Quarto, l'environnement qu'il arpente s'inspire de la saga Star Wars, et tout particulièrement de l'astroport visité par Luke et Obi-Wan dans l'épisode IV. En effet, ainsi qu'Alexandre Astier le confie dans le commentaire audio du film : "J'imagine ce port contrebandier un peu comme Mos Eisley dans Star Wars. Il n'y a que des salopards de partout, de la contrebande, du trafic."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top