Mon compte
    L'Arme Fatale : On a vu le premier épisode de la saison 3 qui introduit le petit nouveau, Seann William Scott
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 27 sept. 2018 à 11:15

    La saison 3 de "L'Arme Fatale" a fait ses débuts sur FOX ce mardi 25 septembre. Que faut-il retenir de ce Season Premiere un peu particulier, qui dévoilait notamment le sort réservé à Riggs et introduisait Seann William Scott ?

    Le retour de "L'Arme Fatale"
    1. Le retour de "L'Arme Fatale" +
    La saison 3 de L'Arme Fatale a fait ses débuts aux Etats-Unis ce mardi soir...
    Lire la suite

    ATTENTION - L'article ci-dessous, centré sur le premier épisode de la saison 3 de "L'Arme Fatale", contient des spoilers sur l'intrigue. Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu et souhaitez ne rien savoir. 

    Nous y voilà enfin. Après un incroyable feuilleton qui a duré une partie du printemps puis tout l'été et qui a abouti en mai dernier au licenciement de Clayne Crawford, L'Arme Fatale a dû essuyer ses blessures, relever la tête, faire oublier les querelles et faire fi des critiques et des futurs commentaires, pour reprendre l'antenne.

    Ce mardi 25 septembre, FOX diffusait ainsi le très attendu Season Premiere de la saison 3, le premier épisode sans Martin Riggs, iconique membre du duo Riggs/Murtaugh, et le premier introduisant Seann William Scott dans un rôle spécialement composé pour l'occasion (et qui ne consiste pas à être le frère de Riggs). Comment la série s'est-elle sortie de tous ces chamboulements ? Comment l'absence de Riggs a-t-elle été expliquée par le show ? Et, surtout, le nouveau duo formé par Damon Wayans et Seann William Scott vaut-il le détour ? On fait le point... 

    Un nouveau nommé Wesley Cole

    Intitulé "In the Same Boat", à savoir "Dans le même bateau", ce premier épisode a été écrit par le créateur de la série, Matt Miller, et son acolyte Joe Smith. Conscients des enjeux de cet épisode, les deux hommes ont choisi d'aller droit au but, sans perdre une minute. D'entrée de jeu, au cours d'une introduction aussi efficace qu'un peu expéditive, ils répondent ainsi aux questions que tous les fans se posent...

    Histoire de passer de suite le relais, ils choisissent de nous introduire en premier lieu leur nouveau héros, Wesley Cole (Scott), dans un contexte très explosif et différent. A l'instar de la saison 2 qui nous emmenait au Mexique, la saison 3 nous envoie donc en Syrie, en pleine zone de guerre. Car Cole est un agent des forces spéciales de la CIA, qui s'est lié à son petit informateur, Hanni, âgé de 9 ans, et qui a pour mission de récupérer un disque dur. 

    En l'espace de quelques minutes, le ton est donné et l'action offerte en grande pompe à Sean William Scott qui doit faire de suite ses preuves. Et on doit le dire, l'acteur s'en sort très bien dans le domaine. Très performant et ultra badass, Cole élimine un à un les ennemis sur place mais ne parvient pas à sauver son petit informateur. Ce dernier, qui l'avait suivi pour le protéger, se prend une balle perdue et meurt... 

    Fox
    Martin Riggs, touché en plein coeur
    Qu'est-il arrivé à Riggs ?

    Quelques instant plus tard, et en marge de l'intrigue syrienne de Cole, on découvre enfin ce qui est arrivé à Riggs. Souvenez-vous, dans le final de la saison 2, ce dernier se rendait au cimetière et, prêt à s'engager dans une nouvelle vie au Texas avec Molly, disait au revoir à sa défunte femme. Surgissait alors Garrett, son demi-frère, qui lui tirait une balle en pleine poitrine...

    Pour nous expliquer son sort, l'épisode choisit de faire un parallèle entre Cole et Murtaugh, afin de les lier dans la tragédie. Car au moment où Cole perd son petit informateur sur le champ de bataille, Roger vit aussi l'une des pires nuits de sa vie puisque c'est là qu'il emmène Riggs, gravement blessé, à l'hôpital. Bouleversé, Roger laisse Riggs (qui n'est évidemment pas joué par Clayne Crawford) entre les mains des médecins. Malheureusement, il est trop tard : Riggs est mort. Hors-champ, cela va sans dire... 

    La rencontre

    L'épisode reprend six mois après ces tragiques événements. On comprend que, depuis tout ce temps, Roger s'est enfoncé dans une profonde dépression. Il n'est toujours pas retourné au boulot et traîne inlassablement avec le même jogging et le même t-shirt sale, menant, à l'intérieur du bateau garé dans son jardin, son enquête personnelle sur la mort de Riggs. Roger est en effet persuadé que la mort de son ami est due à un complot.

    En parallèle, on retrouve Wes Cole... dans les rues de Los Angeles et en uniforme de policier. Après la mort d'Hanni, ce dernier est donc retourné aux Etats-Unis et s'est engagé dans la Police où il est désormais cantonné à rédiger des contraventions. Cole veut une vie plus paisible mais, surtout, se rapprocher de sa fille. Une manière pour les scénaristes d'offrir au personnage un passé compliqué sur le terrain mais aussi une vie privée tout aussi complexe. On comprend ainsi qu'au cours d'une de ses missions, Cole a eu une fille avec Natalie Flynn (Maggie Lawson), une chirurgienne avec qui ses rapports ont depuis cessés. 

    Alors qu'il se trouve dans la rue à rédiger des PV, Cole remarque une BMW louche. Au même moment, Roger, qui poursuit une piste sur Riggs, cherche, lui aussi, la même voiture. Tous deux traquent donc les mêmes criminels Tchétchènes sans le savoir. Ils se rencontrent devant un camion qu'ils veulent tous deux réquisitionner, Cole prenant d'ailleurs Roger pour un SDF... On a alors droit à la première scène d'action du duo, mélange plutôt réussi entre une situation cocasse et donc drôle et d'impressionnantes cascades. Ils finissent évidemment par détruire le camion et tout ce qui trouvait sur son passage.  

    Au bureau, les deux hommes se font rabrouer, ce qui n'empêche pas Roger de poursuivre son enquête souterraine et de tenter de rallier Cole à sa cause, comme s'il sentait en lui l'essence d'un nouveau partenaire de confiance. Mais, ce dernier refuse, cherchant tant bien que mal à cesser de provoquer le "chaos" autour lui.

    Pendant le reste de l'épisode, les deux hommes vont d'ailleurs tour à tour se courtiser puis se repousser mutuellement avant de s'allier définitivement. Il ne faudrait pas non plus que les choses aillent trop vite entre eux ! Puis, après moult péripéties, dont plusieurs explosions, un kidnapping et une scène de panique dans le métro, les deux hommes parviennent à sauver Los Angeles, prouvant que leur collaboration est un succès, voire une évidence. 

    Capture d'écran / FOX
    Premier moment de complicité
    Pari réussi ?

    C'est bien évidemment à la fin de ces 13 épisodes qu'une réponse définitive quant à ce nouveau duo pourra être donnée. Toutefois, on peut clairement dire sans équivoque que, dans un contexte plus que délicat, L'Arme Fatale est parvenue fièrement à sortir la tête de l'eau et à créer une nouveauté bienvenue.

    Plus posé, plus tranquille et plus maître de lui que Riggs, Wes Cole possède toutefois la même aptitude à se fourrer dans des situations incroyables. Il offre également un mélange intéressant entre un modèle d'action figure - Scott est excellent dans les scènes d'action - et un côté innocent voire enfantin, Scott possédant aussi une naïveté charmante et toute personnelle. En somme, ce nouveau héros a des méthodes similaires à Riggs mais un style bien différent. Un bon point pour la série qui ne doit surtout pas chercher à remplacer Riggs.

    Face à lui, Damon Wayans a évidemment la part belle et une bonne partie de l'épisode est tournée sur son chagrin. Ce qui permet aussi aux scénaristes, vous l'avez compris, de boucler la boucle autour du personnage de Riggs...

    La fin de l'épisode tourne d'ailleurs cette page lorsque Roger découvre une vidéo sur le téléphone de Garrett (qui avait évidemment passé quelque temps avec les mercenaires Tchétchènes), dans laquelle il confesse qu'il a bel et bien tué Riggs. Roger réalise qu'il a tenté de garder l'affaire en vie pour ne pas laisser son ami partir définitivement. Au poste, il a une dernière conversation avec son ancien partenaire, ou plutôt avec une casquette, des lunettes et un post-it à moustache. Dans cette scène thérapeutique et plutôt émouvante, Roger et Cahill lui font leurs adieux. 

    Mais, c'est bien dans la dernière scène de l'épisode, lorsque Roger et Wes se retrouvent sur le bateau et décident de vraiment devenir partenaires, qu'une jolie émotion parvient à passer le mieux. Il y a bien sûr cette phrase symbolique déclamée par Wes à Roger (mais qui s'adresse en réalité aux fans) : "Je ne pourrais jamais le remplacer, alors je n'essaierai même pas." Mais, il y a aussi le fait que Roger porte une casquette et invite Wes à l'intérieur de la cabine du bateau pour boire une bière (clin d'oeil à la caravane de Riggs). C'est le plus bel hommage que la série et son ex-partenaire pouvaient lui faire.

    Car c'est bien ainsi que Riggs fonctionnait. En agissant ainsi, en devenant un peu nomade, plus décontracté, c'est comme si Roger avait pris un peu de Riggs avec lui, en lui, comme s'il poursuivait en quelque sorte son héritage. Que la série continue dans cette voie, par petites touches, et n'oublie pas totalement Riggs après ce Premiere, serait parfait. Mais, l'équipe n'a pas forcément envie d'aller par là par la suite.. 

    La saison 3 de "L'Arme Fatale" sera diffusée en 2019 sur TF1 :

    L'Arme fatale - saison 3 Teaser VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • LMbe
      J'abandonne cette série ; le remplaçant de Riggs, avec son faux air de Terence Hill, est trop lisse. L'humour, dans ce premier épisode, repose entièrement sur Murtaugh. J'avais déjà zappé le dernier épisode de la saison 2 à cause de la mort de Riggs, prévoyant que ce ne serait pas amusant, mais ce début avec Cole laisse mal présager de la suite question délire.
    • Morcar
      J'avais regardé le premier épisode de la série, et je n'avais pas adhéré du tout, ne retrouvant pas les personnages que j'appréciais (Murthaugh semblait être le père de Ma famille d'abord).Mais avec ce nouveau personnage, je vais peut-être tenter le visionnage de la saison 3. L'histoire de ce personnage parait assez intéressante. J'ai presque envie de dire qu'ils auraient mieux fait de commencer tout de suite par inventer deux personnages différents des films, même en gardant le titre.
    • James Ford
      J'adore la censure d'Allo...(donc c'est repartie).3x01Je sais pas si je vais la poursuivre (déja qu'a la S2 j'avais du mal), mais Sean W.Scott s'en sort vraiment bien, et c'était pas évident. Enfaîte le boulet ici est Damon Waywans (qui en fait des TONNE), et qui n'est plus crédible.Scott mérite mieux que ca.Ça marcher bien avec Crawford car t'avais cette tension palpable qui ressortez des deux acteur.La ta plus rien, c'est donc assez fade.Du coup dommage pour Clayne, et pour Sean William Scott qui va peut étre restez coincer ici !
    • Chocasse
      C'est vraiment n'importe quoi ... Wayans aura eu son lead role au final, bien salement. Et la série n'a plus rien à voir avec l'arme fatale.
    • MacArno
      J'ai du mal à comprendre Wesley Cole n'est pas un demi-frère de Riggs alors ? C'est juste un flic qui passait par là quoi ? lol
    • lookheed327
      Et donc au lieu d'avoir le frère de Martin Riggs, on aura finalement un frère d'armes de Martin Riggs
    Voir les commentaires
    Back to Top