Mon compte
    Kaamelott : 10 détails cachés dans la série d'Alexandre Astier
    30 oct. 2020 à 17:33
    Corentin Palanchini
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Outre les références à la pop culture contenues dans les titres de certains de ses épisodes, la série "Kaamelott" cache d'autres secrets, parfois moins évidents à repérer, et dont voici une sélection.

    Dies iræ
    10. Dies iræ +
    Littéralement le "jour de colère", Dies iræ est le titre d'un court métrage réalisé par Alexandre Astier et centré autour de la table ronde qui a servi de pilote pour proposer Kaamelott aux chaînes de télévision. Dies iræ est aussi le titre du dernier épisode de la série, une manière pour Astier de boucler la boucle.
    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Cheikh Blanc
      Eh oui, quoi, rien de neuf sous le soleil ... comme d'habitude !
    • meiyo
      Non, c'est assez courant avec ce site.
    • Laurence D.
      Pas du tout, c'est bien ses parents et son demi-frère... D'ailleurs les noms de famille de Lionnel et Simon c'est ASTIER...
    • Dae-Soo H.
      C'est normal si je n'ai strictement rien appris ?
    • FlecheDeFer ..
      Il paraîtrait même qu'ils ont caché de l'humour. Si, si...
    • PENN-AR-BED (USER BLOCK)
      Pas la peine de faire de la publicité pour le film, il ne sort pas cette année 🙄
    Voir les commentaires
    Back to Top