Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Oiseaux
    note moyenne
    4,1
    17589 notes dont 705 critiques
    répartition des 705 critiques par note
    209 critiques
    253 critiques
    84 critiques
    114 critiques
    33 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur Les Oiseaux ?

    705 critiques spectateurs

    yannleboss
    yannleboss

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 113 critiques

    1,0
    Publiée le 7 avril 2013
    Les Oiseaux se décompose en 2 parties : PREMIERE PARTIE : On entre pendant 45 minutes dans le vieux cliché romanesque ! SECONDE PARTIE : L'attaque opère simplement pour les purs cinéphiles. Lorsque le danger rode, sortir à tout va est le meilleur moyen de placer quelques scenes d'actions supplémentaires ... le réalisateur survole ainsi la logique de ses protagosnistes. La fin nous explique rien, en bref meme si Hitchcock semble être une des grandes inspirations de l'époque, son cinéma a selon moi vieilli faisant de ce film 2 veritables heures d'ennui !
    woltiabowol
    woltiabowol

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 180 critiques

    4,0
    Publiée le 12 octobre 2008
    Je ne sais pas pourquoi... Mais alors ce film je n'ais pas accrocher... Pas de musique, c'est surement l'élément qui m'a le plus déranger... Le fait que le film change trop a ce quoi le réalisateur nous a habituer... La pas de meurtres, d'enquétes... Des oiseaux qui se rebellent contre nous certe superbement mis en scéne!! Mais venant du grand maitre je m'attendais a un peu mieu..
    Pierre Huguenot
    Pierre Huguenot

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 192 critiques

    3,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    J'ai trouvé ce film un peu trop long, pas assez stressant. Il y a des scènes stressantes comme celle du square ou pendant les dernières minutes. Mais cela n'est pas assez stressant. Et les effets spéciaux... Voilà pourquoi je préfère Fenêtre sur cour, parce qu'il n'y a pas d’effets spéciaux!
    pascalchevalier
    pascalchevalier

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 68 critiques

    5,0
    Publiée le 14 juillet 2008
    il fallait s'appeler Hitchcock pour faire un tel film, la malheureuse héroine qui voulait qu'offrir en cadeau des inséparables se voit prise au piège comme un malèfice qui se referme, Hitchcock au sommet de son art cinematographique.
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 364 critiques

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2014
    Hitchcock a dû surpasser son inventivité pour résoudre tous les problèmes techniques liés aux apparitions des oiseaux. Sur certaines scènes en studio, les acteurs simulaient une attaque d'oiseaux avant que l'équipe de Al n'incorporent les oiseaux par superposition d'images. Sur d'autres scènes, quelques corbeaux étaient entourés de fakes. Il suffisait que les quelques corbeaux vivants bougent pour donner l'impression que tous les corbeaux l'étaient. D'autres fois, les attaques étaient le fait d'oiseaux mécaniques. Si la plupart des effets visuels se tiennent encore pas trop mal, les effets sonores font pâle figure. Si vous avez des oiseaux chez vous, surtout ne leur donnez ni ecstasy ni (hitch)coke. Certains faux-décors sont d'un tel réalisme qu'on ne s'en aperçoit même pas encore aujourd'hui. Notamment la vue aérienne sur Bodega. La qualité des mises en scènes de AH est impressionnante. Avec une bande son des plus minimales, un rythme relativement lent et un début de flirt improbable, il réussit la prouesse de captiver l'attention jusqu'à la fin. Melanie Daniels (Tippi Hedren) et Mitch Brenner (Rod Taylor) forment ce couple improbable avec maestria. Les autres acteurs ne sont pas en reste, même si parfois le jeu typique de cette époque est un peu téléphoné. La scène finale aurait presque pu donner lieu à une suite spoiler: car on se demande pourquoi le terrorisme aviaire s'arrête si brutalement. Avec "Les Oiseaux", Hitchcock ne fit que confirmer encore un peu plus qu'il était le maître incontesté du suspense. Reste que, avec les années, ce film culte a quand même sérieusement prit... un coup dans l'aile.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 296 abonnés Lire ses 2 524 critiques

    5,0
    Publiée le 22 février 2015
    Un des Films les plus extraordinaires de l'histoire du cinéma qui ne pourra plus être compris que par les cinéphiles connaissant et appréciant avant tout les classiques des années 1930/1980. Une telle mise en scène ayant pratiquement disparue, les effets spéciaux étant démodés, les gros plans introspectifs encore davantage, le scénario avec son MacGuffin presque inexistant. Que reste t il en 2015 pour séduire le public dans le contexte audio visuel actuel? En tous cas, pour ceux qui savent les voir : quelles richesses? Difficile d'introduire plus de métaphysique et de laisser au spectateur abasourdi autant de possibilités d'interprétations. Pour ma part, j'aime voir ce film comme si ''Tipi Hedren'' était un oiseau, apportant le malheur, à la fois terrifiée consciemment et attiré inconsciemment par eux, sa monté expiatoire au grenier étant sans équivoques. Comment ne pas y voir aussi une sorte de onzième plaie d'Egypte mais plus satisfaisante car sans raison ni explication possible ? Il existe heureusement d'autres points de vue et plus ils sont angoissants plus maitre ''Hitch'' doit sen réjouir (le mot fin n'apparaissant pas lors de la dernière image apocalyptique). A propos de Sir Alfred, quelle mère as t il du avoir pour que Jessica Tandy ici, Louise Latham de ''Marnie'' et celle plus mystérieuse encore de Psychose soient décrites comme il le fait. Parler des ''Oiseaux'' est un sujet inépuisable. Aussi, pour rester dans le cinéma, il ne faut avant tout retenir la séquence précédant l'attaque des enfants fuyant l'école, tout le septième art y est contenu. Mélanie Daniels encore élégante et superficielle est devenue inquiète, elle va s'assoir sur un banc, tire une cigarette de son étui, l'allume et regarde autour d'elle jusqu'à ce que le suivi du vol d'un corbeau semblant malade la terrorise lorsqu'il se pose … Cet épisode de vie que chacun de nous peut jouer ou filmer (sans les oiseaux) avec une amie et un simple téléphone portable contient toute la spécificité de ce qu'est une mise en scène.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 262 abonnés Lire ses 2 809 critiques

    4,0
    Publiée le 24 avril 2013
    Un des rares films d'horreur d'Alfred H., maître du genre rendant chaque séquence en tension. Il signe ici, un film ou les effets spéciaux (bon dénués de qualité maintenant) étaient pour l'époque plus que bon. L'histoire se veut simpliste (contrairement lorsqu'il s'attaque à des réalisations un peu plus thriller...), mais l'efficacité des séquences et la tension palpable petit à petit, comble ou du moins remplace ceci. Une mise en scène qui se veut donc correct exploité correctement et utilisant les bonnes ficelles (souvent réutilisés dans d'autres films du genre ; c'est dire). Bref, une fois de plus ; il nous montre qu'il fut un maitre incontestable dans la réalisation des films (et ceux peut importe la catégorie =) thriller / polar / suspens...). Il sait s'adapter à chaque réalisation et nous surprendre bien souvent (même si défois, certaines réalisations pourront quand même nous décevoir^^) comme c'est le cas ici. Une oeuvre culte dans le genre et dans la filmographie du réalisation, qui mérite le coup d'oeil.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 970 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2011
    Un film très intéressant de Hitchcock, peut être l'un des meilleurs. Le suspens est vraiment prenant et l'interprétation de Tippi Hedren est excellente. Certains plans relèvent du génie comme sait le faire. Certains avancent que le fait que l'on ne connaisse pas l'origine de l'attaque des oiseaux est un point fort car il renforce l'aspect mystérieux. Je trouve cet argument tout à fait recevable mais personnellement, j'aurais quand même bien aimé une explication, un petit peu comme à la fin de psychose...
    adicte
    adicte

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 700 critiques

    3,0
    Publiée le 28 janvier 2011
    Le film a tout de même un peu vieilli mais le style reste impeccable. L'angoisse est palpable et l'actrice principale est tout à fait brillante. Difficile de dire du mal d'un Hitchcock...
    Top of the World
    Top of the World

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 153 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2019
    Attention, cette critique dévoile des éléments essentiels de l'intrigue d'un des plus grands films du maître. Melanie Daniels, inévitable blonde hitchcockienne, est une jeune femme richissime pour qui les adjectifs "frivole" et "désœuvrée" semblent avoir été inventés. Après avoir rencontré Mitch Brenner, un avocat aussi séduisant qu'elle, à San Francisco, elle décide de le suivre jusqu'à Bodega Bay, petite ville californienne, pour offrir à l'insu de ce dernier un couple d'Inséparables (désigné par un "Love birds" beaucoup plus parlant en anglais) à sa petite sœur. Le stratagème qu'elle met pour cela en place (prendre le bateau pour déposer les oiseaux dans la maison des Brenner en leur absence et ensuite jouir, via ses jumelles, du spectacle de la surprise de Mitch) est minutieusement filmé par le cinéaste (profitons-en pour écrire que chaque plan et chaque raccord sont chargés d'une puissance expressive absolument stupéfiante, rendant le film génial dès ses - faussement anodines - premières minutes), qui veut bien nous faire comprendre que son héroïne est une metteuse en scène. Pour mettre en scène, elle n'hésite donc pas à instrumentaliser les "Love birds", oiseaux déjà domestiqués. Et c'est justement quelques instants après avoir joui de l'efficacité de sa mise en scène qu'elle subit la première attaque d'un oiseau. D'où une hypothèse loin d'être invraisemblable : si les oiseaux de Bodega Bay vont progressivement mettre la ville à feu et à sang, n'est-ce pas pour venger leurs semblables réifiés par les hommes, et notamment par cette jeune femme aux allures de poupée dont les coutures volent en éclats dans la traumatisante séquence du "viol métaphorique" final (scène aussi choquante physiquement que celle de la douche dans Psychose) ? Évidemment, il y a quelque chose d'un peu ridicule à écrire cela, et c'est bien sûr une des grandes forces du film que de se contenter de suggérer au spectateur les théories les plus folles pour expliquer les comportements des volatiles, eux-mêmes maîtres de la mise en scène : dans l'apocalyptique séquence de l'attaque en pleine ville, un plan vu du ciel nous invite à nous demander qui regarde : Dieu, Hitchcock, les oiseaux ? Lorsqu'un d'entre eux entre dans le cadre, la réponse est donnée. Les oiseaux d'Hitchcock ne sont pas de simples volatiles enragés, ce sont de vrais calculateurs qui attendent le bon moment pour attaquer. "Meilleur est le méchant, meilleur est le film", disait le cinéaste. Difficile en l'occurrence de trouver méchants plus diaboliques que ces oiseaux face auxquels les héros, empêtrés dans leurs réflexes trop rationnels (après l'attaque des moineaux dans la maison des Brenner, ceux-ci demandent à la police d'agir - mais comment ?), apparaissent impuissants. Une impuissance qui fait des Oiseaux un film d'invasion. Pas d'affrontement ou d'extermination, mais d'invasion : dans l'ultime séquence, les volatiles laissent les protagonistes s'enfoncer dans la profondeur de champ et partir vers San Francisco, dans le silence souverain (Hitchcock n'a même pas besoin ici de Bernard Hermann pour faire entendre la terreur) d'une prise de possession des lieux qui ne laisse aucun doute sur l'identité des vainqueurs et des vaincus. Bodega Bay est conquise...en attendant la suite ?
    SpiderBaby
    SpiderBaby

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 619 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2009
    Je suis un peu dur je sais en n'accordant pas la 4ème étoile à ce classique d'une grande renommée. Je trouve juste qu'il a un peu vieilli (la faute à tous les films qui l'ont pillé avec des moyens techniques plus importants...) et ce n'est pas mon Hitch préféré. Davantage à utiliser comme un cours de cinéma, pour la maîtrise de sa mise en scène, parfaite de bout en bout, que pour une séance de frisson au premier degré.
    Florent T
    Florent T

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 439 critiques

    3,5
    Publiée le 16 août 2013
    Grand classique de l'horreur, les Oiseaux n'ont pas laissé insensibles tout une génération de spectateurs. Bien sûr aujourd'hui, le film est techniquement plus que dépassé ce qui enlève de l'angoisse à e long métrage. Néanmoins, grâce à la patte de Hitchcock, la tension et le stress lui sont toujours aussi bien retransmis au spectateur. Les acteurs jouent très bien et même si le scénario s'avère assez convenu, on passe un bon petit moment en compagnie de ces volatiles !
    Couic31
    Couic31

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 85 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2010
    Un film assez long au début, mais une fois dans le feu de l'action ça ne s'arrête plus... Les scènes avec les oiseaux sont impressionnantes, et même si aujourd'hui on ne les trouve plus vraiment terrifiantes, l'angoisse est toujours présente. La fin m'a en revanche assez déçu sur le coup, mais avec le recul je pense que c'était l'une des meilleures façons de clore cette histoire...
    Karim A.
    Karim A.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 615 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2016
    Un classique qu'il faut voir dans sa vie. le film a vieilli, les oiseaux ne sont pas des images de synthèse, on voit le trucage et ça réduit l'intensité de la peur.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 3 441 critiques

    4,0
    Publiée le 6 novembre 2012
    Un des films les plus célèbres d’Hitchcock . Aujourd’hui les effets spéciaux sont un peu démodés mais le suspense reste habilement mené ce qui est la moindre des choses quand le maître est aux commandes. On pénètre doucement dans l’histoire avec une bluette qui nous amène tout doucement sur l’île où tout va se jouer. On se demande tout au long du film pourquoi les oiseaux attaquent et Hitchcock de nous donne pas la réponse . Une explication peut-être que les oiseaux ont décidé d’occuper le territoire seuls ; une autre qu’ils se sont rebeller quand il ont vu Tippi Hedren amener couple d’inséparables en cage. Il s’agit du film préféré de Sonia.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top