Mon compte
    Ceux qui restent
    note moyenne
    3,3
    1225 notes dont 230 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 230 critiques par note
    59 critiques
    94 critiques
    13 critiques
    33 critiques
    23 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Ceux qui restent ?

    230 critiques spectateurs

    Florent T
    Florent T

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 439 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2008
    Anne Le Ny nous offre une histoire d'amour peu commune. En effet, deux personnes se rencontrent dans un hôpital où est soigné d'un cancer leur conjoint respectif. Ils vont se rapprocher au fil des minutes pour avant tout rire discuter... et donc s'évader de ce quotidien qu'il ne supporte pas. Avec beaucoup de pudeur, la caméra se pose toujours aux bons moments sur des acteurs très humains et sentimentaux, mention très particulière à Vincent Lindon qui est bouleversant tout comme la bande originale. Seul petit bémol, le film semble se chercher un peu durant la dernière demi-heure mais la fin est tout de même réussie. Un film qui ne peut pas laisser insensible, à découvrir d'urgence.
    al111
    al111

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 346 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2007
    L’hôpital, drôle d’endroit pour une rencontre ? Pas tant que ça, le cinéma utilise souvent ce décor, lieu d’émotions par excellence. On s’attend donc à retrouver dans ce type de film, les scènes obligées des visiteurs éplorés, déboussolés face à des malades forts ou désespérés, sur le chemin de la guérison ou déjà condamnés...
    Ici, il n’en est rien, le titre du film l’annonce, on s’intéresse à ceux qui restent, et uniquement à eux, les malades sont invisibles, ce ne sont que des portes numérotées que jamais la caméra ne franchit. C’est un parti-pris presque immoral et politiquement incorrect, par les temps qui courent. Mais cela fonctionne, et l’ensemble est émouvant, drôle, et nous concerne tous.
    Il faut dire que la réalisatrice a beaucoup d’atouts pour réussir son pari. En premier lieu, un sens aigu du détail, réaliste ou poétique : chaque scène en est truffée et cela donne au film une impression de densité, sous un abord pourtant un peu simple et facile.
    Il y a aussi, tout le long du film, un humour léger, parfois gris, parfois noir, jamais lourd. Anne Le Ny, qu’on a souvent vue, et remarquée, en tant qu’actrice dans des comédies émouvantes, chez Agnès Jaoui, Pierre Jolivet, Zabou Breitman et d’autres, maîtrise cette mélancolie joyeuse avec finesse, délicatesse et pudeur.
    Mais la plus belle réussite de l’ensemble, c’est le duo Vincent Lindon - Emmanuelle Devos, vrai couple de comédie, tout en contrastes et en opposition; l’un grave, se sentant responsable et comme fermé au monde extérieur, l’autre joyeusement indélicate, ayant une grande soif de vivre, donnant une impression de légèreté (mais ce n’est qu’une impression).
    Bien sûr, il ne s’agit pas d’une oeuvre importante, lourde de sens, mais sans en avoir l’air, le film pose beaucoup de questions et a l’intelligence de ne pas donner de réponses toutes faites, à l’image de la fin, ni fermée, ni ouverte, pleine de doutes et d’indécisions, un peu comme la vie.
    galau7
    galau7

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 719 critiques

    4,0
    Publiée le 3 septembre 2007
    L'émotion est au rendez-vous, servie par les deux acteurs principaux qui subliment leurs rôles.
    Ce film est de plus servi par un abord original de la maladie grave, jamais montrée mais omniprésente.
    Pas de temps mort pour arriver à une fin qui m'a surpris et laissé un peu sur ma faim.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 9 972 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2020
    Le sujet n'est pas à quel point il est horrible d'être frappé par un cancer avec un accompagnement pathétique de musique de violon. Mais la question moins souvent posée est ce que l'on ressent d'être le compagnon ou l'enfant d'un cancéreux. Il est vrai que ceux qui entourent le patient souffrent également. Bertrand le professeur d'allemand parce que sa femme est en train de mourir après cinq ans de bataille contre le cancer du sein. Valentine sa belle-fille qui ne supporte pas la perspective de rendre visite à sa propre mère maintenant qu'elle est l'ombre d'elle-même. Lorraine la jeune graphiste qui se demande si elle pourra devenir l'infirmière de son amant pour le reste de leur vie. La situation de base est encore compliquée par les personnages ayant des difficultés à communiquer. Bertrand avec sa belle-fille et vice versa Bertrand avec Lorraine et Lorraine avec elle-même. La lecture de ces lignes peut inciter le lecteur à se détourner du film. Ils devraient cependant être rassurés. Anne Le Ny n'est pas une adepte du pathétique bon marché ou des longues lignes sentencieuses sur la vie et la mort. Au contraire elle a le don de rendre léger ce qui est profond ou déchirant. Elle a un don pour inculquer de la distance, de l'humour et des détails colorés rendant ainsi l'insupportable supportable. Les acteurs contribuent également à atténuer la tension inhérente au sujet. Vincent Lindon est parfait en tant que Bertrand coincé et peu communicatif est idéalement associé à son opposé Emmanuelle Devos en tant que partenaire hypersensible. Le premier travail de Anne Le Ny en tant que réalisatrice est une véritable réussite. C'est un film délicat sur un sujet encore plus délicat...
    Codger
    Codger

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 110 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mai 2008
    beau film...juste
    Zerbinette
    Zerbinette

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 31 août 2007
    A tous ceux qui ont été hospitalisés un jour pour un motif grave... voici le contrechamp de ce que vous avez vécu. Les proches qui ont besoin d'un "palier de décompression" avant d'entrer dans votre chambre, que la marchande de journaux connait par leur nom, et qui tombent amoureux entre eux, futurs éventuels survivants si l'issue est fatale pour vous. Le rapprochement d'Eros et de Thanatos, qui ne concerne pas que le personnel soignant ("les médecins, ce sont ceux qui achètent les revues porno"). Très beau film, fin et sensible, habité par ses deux protagonistes principaux. Emmanuelle Devos est tellement pleine de vie qu'elle parait incongrue dans ce lieu de transition ("de quoi est-ce qu'on meurt dans ce service?") Malgré la gravité du contexte, on rit et sourit souvent, sans complexes, et sans tabous. Mais avec pudeur et humanité. Le cinéma français compte une grande réalisatrice de plus.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 14 décembre 2008
    J'étais heureux de visionner ce film au vue des critiques . Au final, doublement déçu , par le film et l'intérêt suscité pour rien . En fait , c'est juste un film jouant et surjouant sur l'émotion. Pas d'intrigue , pas de sel dans ce film ;tout dans l'émotionnel . Le final est à l'image du film sans réel intérêt
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 31 août 2007
    La mayonnaise met pas loin d'une heure à prendre - sur 94 minutes ça fait pas mal de temps quand même. Une heure de mélange assez chiant entre le téléfilm M6 pour l'intrigue et la série service publique pour les bons sentiments. Vincent Lindon est bon, Emmanuelle Devos usante, la jeune Yeelem Jappain un poil stéréotypée. Surtout, la réalisatrice cherche tellement à éviter le pathos que plus aucune émotion ne naît de cette heure-là. Et puis l'histoire avance, d'un coup, et la dernière demi-heure est beaucoup plus forte. Quelques frissons, quelques surprises, rien d'extraordinaire ni de très original mais ça relève un peu le niveau. Tout juste de quoi justifier le déplacement.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 564 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2007
    Pourquoi 3 étoiles seulement? Et pas 4? A cause de deux mini-critiques que l'on va expédier rapidement: la fin du film, qui pourrait être plus véloce; ça traînaille un peu et c'est dommage. Et surtout, la calamiteuse diction de Lindon, on ne comprend pas la moitié de ce qu'il raconte, heureusement, là, pas grand chose... Y a pas un metteur en scêne pour lui dire: Vincent, ar-ti-culle! Sinon, le film est magnifique, Anne Le Ny qu'on connaît depuis longtemps comme un excellent second rôle se lance dans la réalisation, et c'est un coup de maître. Tellement juste! Quand on est passé près de choses analogues, on les connaît ces deux réactions: le repli sur soi, dans une sorte de solitude douloureuse et hargneuse -l'homme. La révolte dans ce temple du déespoir que représente un service de cancérologie, l'horreur devant ce qui apparaît comme la déchéance physique d'un compagnon -la femme. Il est vrai que l'homme appartient à un couple stable, qui a déja affronté le cancer. Et la femme, c'est un couple en formation, que la vie n'a pas encore soudé. L'une et l'autre de ces réactions sont possibles, l'une et l'autre peuvent d'ailleurs alterner chez la même personne. Si juste aussi, les relations épidermiques entre beau-père et belle-fille. Il est toujours présent, elle fuit le spectacle de la souffrance de sa mère, se réfugie chez les copains. Là encore l'incompréhension entre deux solitudes douloureuses qui s'expriment différemment. Il la comprend pas, Lindon, cette ado épineuse. Ils devraient se soutenir, ils se frottent. Quant à l'histoire entre les deux héros, deux acteurs magnifiques, elle ne peut évidemment aboutir: dans ce monde là, l'amour n'a pas de place. Comme le dit si justement Lindon: on s'est juste "aidé un petit peu". Quand notre cinéma navigue à ces niveaux de vérité psychologique, on croit brièvement à l"exception culturelle francaise"... Comme pour "se souvenir des belles choses... on se console des histoires de taxi et d'homosexuels au camping...
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 4 octobre 2007
    Très beau film, riche en émotion où Vincent Lindon nous livre une facette dramatique qu'on ne lui connait pas forcément.
    A voir même, si on sort de là un peu chiffonés !!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 19 octobre 2007
    Plan plan, long, niais, pour devenir au final un insupportable tire-larmes.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2007
    tres difficile d'ironiser sur un sujet qui ne s'y prete pas.mais la realisatrice y arrivent beaucoup de tact.vincent lindon egal a lui meme:c'est a dire exelent face a emmanuelle devos :comedienne qui grimpe tres vite dans la hierarchie des grandes actrices.un petit bemol,c'est la curieuse fin qui me laisse encore refflechir.mais ca n'enleve rien,ce film sera certainement la bonne surprise de 2007.
    annereporter94
    annereporter94

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 006 critiques

    4,0
    Publiée le 4 septembre 2007
    Un premier film très réussi. Pas larmoyant mais extrêmement touchant avec un Vincent Lindon parfait et une Emamnuelle Devos, encore plus extravertie que jamais... Un film à ne rater sous aucun pretexte et surtout pas à cause du mot cancer...
    gmk
    gmk

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    1,0
    Publiée le 30 août 2007
    Heureusement qu'Emmanuelle Devos est là pour nous faire rire, mais ce film, qui part d'une bonne idée, est trop long, trop pompeux et s'attarde sur les scènes inutiles, sur fond de bruits de circulation... Dommage.
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 022 critiques

    3,0
    Publiée le 15 février 2013
    Un récit concordant avec l’enchevêtrement complexe des évènements, des sentiments, porté par deux acteurs animés par un projet cohérent, jusqu'au dénouement, ou par le souffle d'une actrice et directrice d'acteurs - Le Ny - qui se révèle être une coordinatrice d'émotion intègre et que je ne bouderais pas. Sans réelles intentions de soigner sa mise en forme, l'expression cinématographique reste en retrait sur l'acting, et on regrette toute fois qu'elle ne l'intègre pas... volontairement ou pas. Un bon ressentit sans empathie ulcérante... cent jeu deux mot.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top