Mon compte
    La frontière de l'aube
    note moyenne
    2,5
    226 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La frontière de l'aube ?

    46 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    5 critiques
    3
    2 critiques
    2
    10 critiques
    1
    5 critiques
    0
    14 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 23 octobre 2008
    une accumulation de clichés sur l'amour, des dialogues d'une platitude désespérante, une photo sans intérêt (surtout quand on la compare avec des films comme des trous dans la tête ou Télépolis, sortis cette année, qui faisaient un usage remarquable du noir et blanc), et Laura Smet qui trimbale sa moue inexpressive au milieu de tout ça... gros, gros navet, à ne voir sous aucun prétexte!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 8 octobre 2008
    Malgré un beau noir et blanc, ce film rassemble tous les clichés d'un film d'auteur français. Long silence, mou boudeuse des acteurs principaux et dialogues ridicules et sentencieux. On ne croit pas une seconde à cette histoire d'amour qui finit par tombée dans le ridicule une fois l'aspect fantastique abordé.
    petithom
    petithom

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 473 critiques

    2,5
    Publiée le 8 octobre 2008
    Vu un peu par hasard au festival de La Rochelle,ce film même imparfait ne méritait pas tant de sifflets à Cannes.En effet après une première partie un peu pénible le film grâce à Garrel acteur devient intéressant.A noter le très beau noir et blanc du film et une ambiance désespérée rare au cinéma.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 27 février 2009
    Ce film est pourri !
    Si vous avez lu les critiques vous devez déjà être au courant (bien qu'elles ne sont pas toujours dignes de foi), c'est un film ennuyant et inintéressant à souhait. Le seul film en compétition officielle qui s'est fait huée (même à la séance spéciale du soir qu'on voit à la télé ), du lourd !
    Je m'en rappelle à peine, mais je sais qu'on tombe dans les clichés, le réalisateur veut "trop" mettre en scène, faute d'autre chose et c'est franchement mal joué, entre Louis Garrel qui boude comme à l'extérieur et l'autre cinglée de Laura Smet, nan mais vraiment le sélectionneur du festival il à du faire une bonne blague quand il l'a choisi.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 octobre 2008
    Laura Smet et Louis Garel sont réunis par la grâce de la réalisation avant une plongée dans l'inconscient façon Cocteau ! Un chef d'œuvre d'esthétisme, une réflexion sur l'amour et le bonheur bourgeois, des acteurs toujours justes, inspirés, transportés par la caméra de Garel... Magnifique !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 8 octobre 2008
    Photo magnifique, des acteurs d'une présence incroyable (un Louis Garrel tout en retenu, à contre-emploi de ses derniers films), une histoire d'amour romantique et funèbre à la morale anti-bourgeoise un peu naïve.
    Bref, un très beau film désenchanté, qui ne mérite absolument pas d'être traité comme il l'a été à Cannes.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 octobre 2008
    fort
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 16 octobre 2008
    Un homme aime une femme. Celle-ci, trop incandescente, se brûle à cet amour. Elle disparait. L'homme vit un amour moins inquiet, va devenir père, rentre dans une certaine "norme" sans oublier cet amour brûlant. On reconnait la trame de quelques films de Garrel (J'entends plus la guitare par ex) dont le ressassement biographique est constant.
    Ce film est à mon sens de grande beauté et maladroitement raté. Les deux ensemble ou successivement. Le début du film où on retrouve les cadres superbement tenus, le noir, blanc, gris superbe, la ritournelle, peine à nous faire vraiment partagé cet amour fou. Laura Smet a beau nous faire le regard de Bacall, prendre des poses de femme fatale, j'ai eu du mal à croire à son personnage. Quand elle dit (après avoir subi des électrochocs) à François (L. Garrel) "n'aies pas peur, je ne te ferai pas de mal", on sourit car en effet de quoi peut-il se protéger puisque jusqu'ici l'histoire ressemble à une bluette entre une starlette et un photographe.
    Le film conquiert une plus grande tension et justesse avec Eve, l'autre amour. L'actrice nous invite délicatement au mystère, à l'inquiétude de son personnage. Les séquences sont assez émouvantes (avec le père par ex aussi). On retrouve ici un Garrel qui nous étreint le corps ou nous réveille le coeur. Le retour de Carole-Laura Smet en fantôme à travers le miroir, voix réverbérée d'outre-tombe est quand même assez cliché, surtout avec un bon copain qui l'air grave met tout cela sur le compte de l'inconscient qui culpabilise. La belle affaire.
    C'est donc un sentiment mitigé entre agacement (les phrases définitives de Garrel sur la 3e guerre mondiale qui nous pend au nez à la mort du dernier survivant de la Shoah), indifférence (le jeu de Louis Garrel trop souvent dans l'ironie, en surface brillante mais lassante m'a vraiment empêché de faire corps avec le film) et bouleversement (parce que malgré tout : l'amour finit par nous regarder)
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 octobre 2008
    ABSOLUMENT SUBLIME !
    Ah et heu moi... la salle etait remplie =)
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 28 avril 2009
    Le comble de l’ennui, et pourtant, Dieu sait que j’attendais ce film et Laura Smet. Mais là pitié. Son personnage meurt en milieu de film et il n’y a plus que Louis Garrel et une pseudo actrice pour meubler jusqu’à la fin. Une déception totale.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 19 octobre 2008
    Ce film est "long" oui, plutot "lent" d'ailleurs, d'une belle lenteur permettant à des personnages non pas "insignifiants" mais suggérés de frapper à notre inconscient pour prendre sens dans nos souvenirs. Les dialogues ne sont pas "plats", ils sont simples, une "chanson qui ne veut rien dire et qui dit tout". Après le film, les images persistantes, obsedantes, habitent des rèves terribles et beaux. C'est si bon d'être hypnotisée, si loin du cinéma "efficace" et formaté.
    Pygmalionne
    Pygmalionne

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    2,5
    Publiée le 11 octobre 2008
    Assez bon film en général, tout en retenue et en longueur. Le film s'avère être en fait un album photo en mouvement assez lent. Les plans sont assez travaillés, ( au risque de dénaturer un peu certaines situations parfois ) mais les dialogues eux, assez simplistes regorgent en réalité d'une simplicité très impliquée au réel de scènes qui défilent. Le film évolue, tout doucement, rien de bien imprévisible, mais il se laisse largement voir, louis garrel et laura smets sont tout deux très beaux, la musique du violon ( avec ses superbes effets de son ) plonge dans une ambiance désenchantée, voire désilussionée au travers de cette histoire d'amour entre éternité et amour impassible-impossible. J'ai hésité à mettre trois étoiles, mais finalement, La frontière de l'aube n'est surement un film que l'on regarde plusieurs fois. Deux étoiles donc, pour un film dans l'ensemble très agréable, surtout d'u point de vue visuel et auditif.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 15 octobre 2008
    LE FILM EST GLOBALEMENT CHIANT, L histoire est lente, heureusement les comédiens sont plutot bons meme si ils nous depriment.... vraiment ce film n a pas beaucoup d interet si ce n est de reveoir laura smet intrigante mais demoralisante, louis garrel juste mais demoralisant, poidatz lumineus emais cucu...et la lumiere est réussie...A eviter si vous voulez pas vous tirez une balle!
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 15 octobre 2008
    Film patetique, mise à part le jeu des deux acteurs, ce film est plat, il ne ce passe rien. Très decu.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 17 octobre 2008
    j'ai envie d'encourager ce film même si je n'ai jamais cru à l'amour transi du photographe pour l'actrice
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top