Mon compte
    La Forteresse cachée
    note moyenne
    4,1
    546 notes dont 51 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 51 critiques par note
    11 critiques
    28 critiques
    5 critiques
    6 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur La Forteresse cachée ?

    51 critiques spectateurs

    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 500 abonnés Lire ses 3 614 critiques

    4,0
    Publiée le 14 décembre 2015
    En pleine guerre civile du Japon féodal, deux paysans chamailleurs et cupides tombent par hasard sur un trésor très convoité, et vont tout faire pour le garder. "La Forteresse cachée" est surtout connu pour être l'une des sources d'inspirations principales de George Lucas pour son "Star Wars". En effet, on retrouve des similitudes stylistiques (transitions balais, décors naturels quasi désertiques, un duel à la lance acharné...), ainsi qu'au niveau du récit (un clan dominateur sombre et violent, une princesse en exil, l'histoire vue par deux individus a priori insignifiants...). Cependant, au-delà de ces références, le film possède grand nombre de qualités propres. En premier lieu, malgré la toile de fond assez violente, Kurosawa choisit de faire de ce film d'aventure une œuvre légère, comportant beaucoup d'humour grâce aux deux paysans gaffeurs. Ce qui n'empêche pas le réalisateur de livrer des scènes épiques. Déjà adepte des caméras multiples et de la longue focale, Kurosawa utilise ici pour la première fois le format large, qui permet d'appuyer de magnifiques paysages, des ballets de figurants, et une photographie noir et blanc assez éclatante. Par ailleurs, le réalisateur-monteur est toujours aussi à l'aise dans ses scènes d'action, ici peu nombreuses mais filmées et montées avec virtuosité et panache. Sans parler des acteurs : Toshiro Mifune est charismatique à souhait en général déchu, et Misa Uehara imposante en princesse pugnace. En somme, "La Forteresse cachée" est un classique du film de samouraï.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 1 762 critiques

    3,5
    Publiée le 18 novembre 2018
    La Forteresse Cachée est le douzième long métrage que je découvre d'Akira Kurosawa et à première vue il diffère des autres ... Du moins jusqu'à l'arrivé de Toshiro Mifune ! Ce film tire bien plus vers la comédie et le grand spectacle que dans l'introspection et le drame habituel chez le réalisateur Japonnais. Il m'a fallu me faire à ce changement de ton mais je dois aussi dire que je comprends bien mieux George Lucas lorsqu'il exprime le fait qu'il s'est inspiré de Kurosawa pour façonner Star Wars. La Forteresse Cachée est très agréable à regarder, l'aventure et le comique nous emporte, le tout avec la vertigineuse mise en scène du cinéaste qui ne falsifie en rien son talent. La troupe d'acteurs est très complice et offrent aux personnages de véritable tempérament. Un poil longuet dans ses prémices mais hormis cela un très bon divertissement.
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 614 critiques

    4,5
    Publiée le 31 mars 2021
    « La Forteresse cachée » est un pur divertissement, mais un divertissement de grande qualité, denrée plus que rare dans le paysage cinématographique actuel. Akira Kurosawa use pour la première fois du format cinémascope, mais le maîtrise déjà : sa science du cadrage fait de chaque plan une image mémorable.

    Et le scénario s'avère haletant : un territoire japonais, le fief Akizuki, est décimé et occupé par un fief rival, celui des Yamana. La princesse du clan Akizuki cherche alors à quitter ses terres, avec l'or de sa famille, pour faire renaître sa dynastie. Elle est accompagnée de fidèles compagnons, et l'on suit donc la fuite des héros, cherchant à tromper la vigilance des Yamana.

    Sans compter que l'on est guidé dans ce périple par deux anti-héros : les paysans cupides Tahei et Matashichi, très drôles. « La Forteresse cachée » est parcouru d'un certain pessimisme, assez sombre, et en même temps d'un souffle réjoui, plein d'espoir dans le renouveau, et empreint d'une joie parfois picaresque.

    Ainsi, « La Forteresse cachée » est un grand film d'aventure, une fresque épique qui n'a certes pas la profondeur des « Sept Samouraïs », ni l'éclat formel du « Garde du corps » (encore que) ou de « Sanjuro ». Mais c'est un long métrage en tous points réussi, émaillé de scènes d'anthologie : le combat à cheval de Rokurota, la danse du feu, les différents rebondissements...

    N'oublions pas les acteurs, tous excellents, des deux paysans en passant par la princesse ou Mifune, égal à lui-même. Mentionnons pour finir la présence, en filigrane, de préoccupations sociales, typiques du cinéma de Kurosawa. « La Forteresse cachée » devient alors un film initiatique, notamment pour la princesse, qui reconsidère son peuple et apprend de son périple.

    Sans être le plus grand des Kurosawa, ce film remonte sans cesse dans mon estime à chaque fois que je le revois, et je finis par penser qu'il figure dans ce qu'il a fait de mieux. Un long métrage de bien belle facture qui réserve un agréable moment de cinéma.
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 267 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2014
    Très beau film d’aventure de Kurosawa qui malgré sa durée imposante passe comme du p’tit lait ! La 1ère heure est remarquable par la grandeur de la mise en scène lorsque nos deux compères se retrouvent en pleine révolte d’un grand nombre d’esclaves dans le camp ennemi. S’en suit la découverte de la fameuse forteresse cachée au milieu de ce magnifique petit massif rocailleux que Kurosawa a merveilleusement filmé et où apparait l’immense Toshiro Mifune qui conserve ce rôle de prédilection de gros dur mais extrêmement malin. Et puis ce petit convoi pour transporter cette grande quantité d’or en pleine guerre civile où l’on peut assister à une extraordinaire séquence de la fête du feu. C’est du pur Kurosawa, plein d’humour et toujours un thème moraliste superbement traité ici : la cupidité de l’homme...
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 855 critiques

    5,0
    Publiée le 13 août 2020
    Chef d'oeuvre absolu du maître Kurosawa, "La forteresse cachée" regorge de séquences inoubliables dont la poursuite à cheval, admirablement filmée. Mifune impose une présence et une autorité qui façonnent une histoire terrible, dans un Japon médiéval où dominent la cupidité et l'ignorance.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 134 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mai 2016
    Voila LE film qui dont Lucas a avoué s'etre inspiré pour imaginer une certaine saga intergalactique !!! On ne peut pas parler de plagiat mais il est vrai que plusieurs details (la princesse ,la base secrete ,les combats a la lance "laser"ou les 2 paysans a la demarche robotique) sont troublants.En dehors de cette célébrité involontaire ,ce film du grand cineaste japonais demeure un agreable recit d'aventures dont les paysages ,le scenario et l'interpretation en sont les points forts.Comme d'habitude Mifune eclabousse l'ecran de toute sa classe (capable d'une incroyable palette d'emotions allant du rire a la terreur) et ne laisse que peu de place aux autres comediens a part le duo des 2 paysans aussi cupides que droles ,j'ai eu de mal avec la princesse au jeu excessif et franchement agacant.Pour le reste ,realisation et montage superbe musique traditionnelle bien dynamique permettent de passer un bon moment cinematographique.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1907 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2011
    Cette oeuvre grand public dans la carrière impeccable du grand Akira Kurosawa est aussi un bijou du cinéma d'aventures.Surtout connu désormais pour avoir inspiré le Star Wars de George Lucas,"La forteresse cachée"(1958)mérite une réputation au-delà de ce simple aspect.2 paysans cupides et gaffeurs,une princesse rebelle qui se fait passer pour muette,et un général fin stratège entreprennent un voyage à travers le Japon féodal du XVIème siècle,pour pouvoir reconstruire le clan Akizuki dans un lieu hospitalier,grâce à l'aide des lingots d'or qu'ils convoient dans des fagots.Cet or est l'occasion d'un marché de dupes entre les paysans et les autres.Les uns veulent leur part du magot à tout prix(et se mettent dans des situations ubuesques pour cela).Les autres pensent juste à la manière de reformer leur clan défait.Tous les ingrédients du film d'aventure sont là,et Kurosawa les utilisent au mieux,entre la dynmaique des rapports entre les personnages,leurs aspirations,et les obstacles qu'il rencontrent.Le film est tourné en Cinémascope dans un noir et blanc limpide.Il est étonnamment ludique et accessible pour Kurosawa,et d'une qualité inestimable.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 1 976 critiques

    4,5
    Publiée le 31 mars 2019
    Merci au Festival de Cinéma d'Alès pour ces découvertes incroyables de films méconnus ou inédits en France : La Forteresse cachée est une œuvre impressionnante, drôle, à l'histoire ingénieuse, à ne pas manquer que vous soyez fin amateur de Kurosawa ou simple badaud (comme ce fut mon cas). L'intrigue est celle de deux compères (deux avares, portés sur la boisson et les femmes... bref deux crapules, qu'on adore voir se chamailler comme des sales gosses) qui tombent par hasard sur le convoi d'une princesse incognito et de son samouraï garde-du-corps, modèle de fidélité et de bravoure (à l'inverse des deux zouaves qui vont bientôt s'incruster au groupe en voyant défiler le magot de la princesse...). Une épopée dans les guerres intestines du Japon avec les différents clans qui s'allient ou bloquent leurs frontières, les duels sont copieux (un duel singulier à la lance dure presque dix minutes, bien orchestré), les morales dispensées à la fin sont appréciables, on ne regrette pas son ticket. Sur les 2h20 de film, évidemment il y a quelques moments creux mais ils ne gênent pas énormément le plaisir que l'on prend à le voir, en revanche on perd vite patience face aux coups de sifflets stridents qui vrillent les oreilles toutes les vingts secondes... La rangée entière s'est bouchée les oreilles lors du duel à la lance, dans lequel les coups de sifflet sont à leur maximum (et notre audition en chute libre). Les acteurs, dont le célèbre Mifune, sont absolument géniaux dans leur rôle respectif, on prend quelques fous-rires devant les deux crapules avides qui ne sont bons qu'à s'enguirlander, on a l'image de la Princesse Leia qui nous saute aux yeux durant 2h20 (et oui, Star Wars est librement inspiré de Kurosawa... Vous le saviez ? Moi non plus. Merci à l'éternel cinéphile d'Alès qui présente tous les films du festival) et le samouraï est un héros courageux comme seuls les meilleurs contes savent en produire.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2012
    Film du grand Kurosawa qui reprend les thèmes du moyen-âge japonais avec les relations samouraïs/paysans. L'histoire est moins épique que celle des Sept Samouraïs, il s'agit d'un “road-movie” médiéval dans une situation de guerre. Deux personnages ( dont les deux droïdes de Star Wars en seront les échos ) se lancent à la recherche du trésor du clan Akizuki en compagnie d'un samouraï au caractère ambigü et d'une princesse autoritaire. L'ambiance médiévale est respectée, même si les séquences sont pour la plupart tournées en extérieur. Un peu de longueurs ( le duel dans le camp de la garnison ), pas beaucoup d'action mais beaucoup d' humour quant aux situations avec le duo de paysans.
    Flying_Dutch
    Flying_Dutch

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 770 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mars 2012
    Un récit épique offert par le génie nippon Kurosawa qui fait du bien à voir. Dans un récit ample aux multiples épisodes, il prend le soin de travailler soigneusement ses personnages et c'est ce qui fait toute l'âme de son film. En alternant entre bravoure, aventure et humour burlesque, il fait de son film (son plus gros budget), un conte extraordinaire doublé d'un film grand public d'une portée remarquable. Mifune est une fois de plus grandiose, dans son rôle de général stoïque et valeureux, et s'illustre dans un combat de lance captivant et impressionnant. La princesse est un personnage inouïe est fascinant, puisque tout en prônant un côté garçon manqué, elle laisse entrevoir toutes les failles et la sensibilité qu'elle porte en elle. Enfin, les deux paysans servent de nerf au film narratif et leurs tribulations font le plaisir du spectateur. Avec habileté, Kurosawa joue sur leur cupidité et livre un beau message: leur amitié n'est jamais aussi forte que lorsque l'or n'est plus entre leur main. Enfin, il faut bien le mentionner comme tout le monde, l'impact sur la saga Star Wars de Lucas se fait sentir, les deux paysans burlesques (=droïdes), la princesse cachée, les samouraïs, la guerre... mais il serait dommage de restreindre le film à ça. Contrairement à Lucas, Kurosawa évite le manichéisme et contraste son récit qui est un morceau d'aventure à lui tout seul; Lucas n'y pas glané ses idées mais puisé son inspiration. Mais dans ce cas-là, quel réalisateur ne l'a pas fait? C'est que Kurosawa est de ceux qui ont laissé leur empreinte dans l'esprit des talents de notre époque.
    real-disciple
    real-disciple

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 022 critiques

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2012
    Film d'aventures à l'instar Des Sept Samourai (et plus facile d'accès aussi) La Forteresse cachée n'en demeure pas moins un grand Kurosawa qui maîtrise parfaitement les arts de la construction d'une histoire autour de personnages singuliers (ici une princesse, là un général austère, là bas deux paysans comiques). Dans une mise en scène soignée, sans s'ennuyer une seconde, on assiste à un parcours du combattant d'une petite communauté pour un retour dans un clan allié. Les plans d'ensemble sont superbes. Un très bon cru qui a influencé Star Wars.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1530 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 26 avril 2015
    Avec "La Forteresse cachée", Akira Kurosawa signe un film d'aventure au ton léger. Ici, c'est le divertissement qui prime et l'humour ne manque pas notamment de la part des deux paysans vulgaires et avides d'argent. Mais ce n'est pas parce que c'est divertissant que le cinéaste oublie de soigner ses personnages, entre une princesse au caractère bien trempé et un général loyal, chacun aura son moment de gloire. Truffé de péripéties, cette grande fresque mise en scène dans de superbes décors ne manquera pas de ravir les amateurs du genre et permet de découvrir l’œuvre de Kurosawa sous un aspect très plaisant.
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    4,5
    Publiée le 12 décembre 2011
    Je trouve quand même injuste de réduire "La forteresse cachée" à la principale source d'inspiration de George Lucas pour "Star Wars". Alors oui il y a des similitudes comme la princesse à escorter ou le duo comique mais ça s'arrête là parce que sinon "Les affranchis" est inspiré du "Parrain" parce qu'il y a des gangsters. D'ailleurs mis à part que ces deux films contiennent un duo comique, ba la ressemblance s'arrête là, ils n'ont rien à voir.
    Et ne vous attendez pas non plus à un film d'aventures bourré d'action, de courses poursuites, de suspense parce que ce n'est pas ça. L'aventure c'est les personnages. à noter l'interprétation impeccable de Toshirô Mifune. Un excellent film d'aventures en cinémascope.
    Noistillon
    Noistillon

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 408 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2012
    Un grand film épique au scénario captivant, signé Akira Kurosawa, qui délivre ici un film d'une rare justesse, probablement plus réussi encore que les Sept Samourai. Kurosawa, avec la Forteresse Cachée, multiplie les moments de bravoure formels tandis que la quasi-parfaite utilisation de la musique confère à son film un souffle épique.

    Ce qui est admirable, c'est que, pas une seule seconde, Kurosawa ne devient arrogant dans sa mise en scène, il persiste à porter un regard simple mais authentique sur ses personnages, bien campés et interprétés.

    Reste que si la fin traîne un peu en longueur, elle ne remet pas en cause la maîtrise du cinéaste nippon à faire vivre son oeuvre, pour le plus grand plaisir des spectateurs.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 096 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2008
    Un très bon film d'aventure tout public qui défini les codes du genre, un agréable moment et un film techniquement superbe (premier film en cinémascope de Kurosawa). De plus la trame du film a nettement inspiré Georges Lucas pour Star wars (poursuite de la princesse Leïla par le côté obscur, personnages tels que la princesse Leïla mais aussi RD2D et 6PO...). Un grand divertissement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top