Notez des films
Mon AlloCiné
    Gran Torino
    note moyenne
    4,5
    71081 notes dont 4415 critiques
    répartition des 4415 critiques par note
    2644 critiques
    1159 critiques
    219 critiques
    217 critiques
    88 critiques
    88 critiques
    Votre avis sur Gran Torino ?

    4415 critiques spectateurs

    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 532 critiques

    4,5
    Publiée le 22 août 2016
    Clint Eastwood devant et derrière la caméra pour le plus grand plaisir du cinéphile, mettant en scène "Gran Torino", film social aux relents de tout ce que la carrière de la légende à mis en exergue. Outre un récit aboutissant sur un final surprenant, ou pas, selon l’idée que l’on se fait d’Eastwood, Gran Torino est également un film socialement important. Ici le principal mérite du film est de parvenir à rendre un scénario faisant fi d’éléments extraordinaires en une formidable histoire aux tendances dramatiques ; on nous sert donc de la tranche-de-vie particulière et au bout du compte passionnante, car le personnage principal, un certain Walt Kowalski, n’est pas loin de porter à lui tout seul ce long-métrage. Ancien soldat récemment devenu veuf, l’intrigue va alors s’attacher à décrire l’univers de ce protagoniste en tout points atypique, arborant un caractère foutrement borné et acariâtre, pétri de préjugés raciaux du fait de son passif de militaire et des mutations ayant connus son petit monde. Sont notamment abordés les sujets du conflit générationnel, de l’Amérique de l’immigration, du racisme, du deuil, de la force ouvrière face à l’ère tertiaire, tout un tas de sous thèmes aborder avec finesse. En passant, Eastwood dépeint une Amérique pluriculturelle, ici c’est de Détroit, Michigan, dont on parle, en mettant en scène, sans forcer, des asiatiques, des latinos, des noirs ; la mixité au profit de nouvelles découvertes sociales. Gran Torino, d’où son nom, c’est aussi une belle façon d’imager l’amour de l’automobile par son propriétaire. Oui, lustrant, soignant avec soin sa Ford Gran Torino, seul héritage d’un passé patriotique sans concession, le personnage de Walt Kowalsi démontre un attachement à un véhicule représentant la seul vraie richesse de l’Amérique par définition dans un quartier mixte. Passé sur tous les sujets sous-jacents, l’on se délectera du jeu de l’acteur numéro un, hargneux, cynique, moqueur, mesquin et égoïste, sans oublier raciste, de prime abord, jusqu’au bout des ongles. L’on fait donc la connaissance, avec amusement, d’un vieillard solide qui enterre sa femme et qui se caractérise en insultant son prochain, en médisant sur les siens et en mettant un point d’honneur à ce qu’on l’on ne l’aime pas. La suite nous éclairera sur un changement de personnalité, sans pour autant que le caractère de légende en soi altéré. Vétéran de la guerre de Corée, employé modèle de la chaîne de production automobile, qui, à l’aurore de sa vie, s’entretient puis se créer de liens avec une communauté asiatique, les Hmong, pour lesquels il deviendra symbole de protecteur, de sauveur des âmes en peine. La relation qui unit le vieil homme et les enfants de ses voisins asiatiques est l’élément déclencheur d’une nouvelle vie pour le vieux Walt, une vie qui aura enfin un but autre qu’égoïste. Un film culte de par ses dialogues, de par la personnalité inimitable de l’ami Clint et de par un récit simple mais plein de sous-traitements. On ne reviendra pas sur la qualité de la réalisation avec sa mise en scène excellente, ainsi que d’un fil directeur maintenant sans mal l’intérêt du spectateur, on peut notamment compter sur la qualité sans faille de l’interprétation de Clint Eastwood. Une photographie sobre, un habillage musical léger comme il faut dans le cas de ce genre de production, des acteurs peu connus mais rudement bien dirigés font de ce "Gran Torino" une oeuvre unique. En bref, Clint Eastwood prouve à nouveau sa qualité de réalisateur performant et de comédien hors-norme, avec une histoire qui ne manquera pas de vous bouleverser, de par son protagoniste principal inoubliable et l’histoire unique qui nous est conter. Une leçon de vie à voir de toute urgence.
    Benjub
    Benjub

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 596 critiques

    5,0
    Publiée le 7 février 2018
    Incroyable! Clint Eastwood survole ce film qui mélange rire et tristesse. L'acteur américain en tant que réalisateur et acteur est tout simplement phénoménal et atteint la perfection dans un film superbe. La fin, très émotive, nous laisse bouche bée. Un chef d'œuvre magistral, un des meilleurs films de l'histoire du cinema tout simplement...
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 636 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mai 2014
    Gran Torino est une leçon de la vie ! Des séquences ou ils se provoquent, se taquine et d'autres passages bien plus triste voire insoutenable tant la douleur est présente, ce film est un réservoir d'émotions. Clint Eastwood ce vieux bonhomme est vraiment un grand monsieur qui aura laissé sa trace dans le monde du cinéma. Certains verrons des " facilités ", c'est justement ces " facilités " qui rendent ce long métrage encore plus beau et merveilleux. J'en ai aimé chaque secondes que se soit la réalisation, les comédiens, les décors, le scénario, la musique ... Chef d'Oeuvre !
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    5,0
    Publiée le 11 août 2013
    Excellent, jouissif, drole, triste, intelligent... Autant d'émotions qui se melent sans temps mort. Clint Eastwood fait une nouvelle démonstration, tant en temps qu'acteur que réalisateur. Une légende vivante qui pond un chef d'oeuvre comme si ne rien n'était. La grande classe.
    Kao-BB
    Kao-BB

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 385 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2011
    Un film tout simplement exceptionnel! Clint Eatswood (autant en tant que réalisateur qu'acteur) est super dans son rôle de vétéran de la Guerre de Corée raciste qui par une intrigue bien ficelée va apprendre à goûter à la vie et à s'ouvrir aux autres communautés, à s'éloigner au moins d'une vie de vieil homme victime du regret et de la solitude. Ce film évite la miévrerie, le larmoyant et la caricature en proposant des scènes poignantes, drôles (voire hilarantes) mais aussi cruelles. Un grand chef d'oeuvre!
    Nick La Main Chaude !
    Nick La Main Chaude !

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 281 critiques

    4,5
    Publiée le 1 février 2012
    C'est jusqu'à présent le film de Clint Eastwood que je préfère, et Dieu sait que j'aime ce réalisateur. L'homme, qui joue le rôle principal du film, nous plonge dans un mélodrame émouvant, sans jamais tomber dans le larmoyant ou la mièvrerie facile. Les acteurs sont tous merveilleux - mention spéciale à Bee Vang et Ahney Her; la mise en scène est toujours très bien foutue, comme d'hab' avec Clint; la tristesse du scénario (cf. dénouement final, qui donne tout son sens au film; le retour de Sue chez elle après s'être fait battre et violenter par le gang hmong) contraste avec l'humour qui émerge du choc des cultures entre Kowalski et ses voisins hmong, et de certains dialogues savoureux (cf. scènes avec le coiffeur italien, discussions entre le Père Janovich et Kowalski, combats de regards entre ce dernier et la grand-mère de Thao). Surtout, " Gran Torino " est une ode à la tolérance, à la différence: d'abord soupçonneux et malveillant à l'égard de cette famille d'immigrés, Kowalski se rend peu à peu compte que les gens qui la composent sont bien plus proches de lui que l'est sa propre famille, qui ne daigne le voir que lorsqu'elle en tire un quelconque intérêt. Les insultes et quolibets racistes par lesquels il nommait ses voisins, d'abord témoignages d'une hostilité à leur encontre, devient par la suite affectueux, comme pour le coiffeur. Ce cheminement idéologique et moral le mène à risquer sa vie pour eux. Un risque qui ne sera pas sans dommages... Comme dit précédemment, c'est la scène finale qui donne au long-métrage tout son sens: en donnant sa Gran Torino à Thao, Walt lui témoigne son respect et l'affection qu'il éprouvait pour lui, comme il l'aurait éprouvé pour un film digne de ce nom. En donnant sa Gran Torino, c'est sa vie qu'il lui a donné... Malgré quelques longueurs, inéluctables pour un film de 2h15, c'est une oeuvre que l'on doit de regarder, à plusieurs reprises si possible, pour en comprendre toute la portée. La musique est également un gros plus et vaut le coup d'oreille!
    Artriste
    Artriste

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 971 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juin 2010
    Un chef-d'oeuvre de plus pour la Légende de l'Ouest! Mr Clint Eastwood est énorme dans son rôle de vétérant aigri et raciste et tout les autres acteurs aussi sont géniaux. C'est magnifiquement réaliser et on se délecte de cette oeuvre du 7ème art. L'histoire est touchante mais on passe beaucoup de moments a rire de l'atitude de "Walt" envers les chinois. Vraiment une leçon de cinéma et de vie dans ce film qui frole la perfection. Merci Mr Eastwood!! A voir absolument et même plusieurs fois.
    Bearnais64
    Bearnais64

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 722 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2010
    Ce film est un chef d'œuvre. Clint Eastwood nous montre à nouveau toute l'étendue de son immense talent. On passe d'un vieil homme détestable à un homme nouveau plein d'humanité. Bee Vang et Ahney Her son tout deux brillants et très touchant. Au moment de sa sortie, il a mis du renouveau dans le cinéma américain du moment. Très grand film qui deviendra un classique.
    Shiwamada
    Shiwamada

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 497 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2009
    Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Clint Eastwood est à tout point de vue au top de sa forme, il régale ce film quasiment à lui seul. A l'origine, il n'est pourtant qu'un veuf raciste, nonchalant, qui n'aime rien ni personne, jusqu'au jour où il est obligé de prendre sous son aile un jeune asiatique. Tout au long du film, Clint est irrésistible. Avec des expressions comme "rebu de rizière" ou le coup du pistolet, il nous met le sourire aux lèvres de toutes les manières avec pourtant un film très moralisateur. Le jeu entre Eastwood et son protégé est vraiment génial, laissant place aux situations les plus coquaces. Ce film est un modèle, et Eastwood montre encore que tout ce qu'il fait est magique, que ses films n'ont rien perdus de son charme et surtout que c'est un redoutable acteur. Il termine en fanfare, et on ne peut que s'en rejouir.
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    4,5
    Publiée le 16 juillet 2011
    Drôle, émouvant, poignant, humain, un très bon film, avec un Clint Eastwood comme on l’aime, et une jeune actrice, Ahney Her, mignonne et prometteuse.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 148 critiques

    4,0
    Publiée le 3 octobre 2020
    Eastwood en forme olympique. Le grand Clint s'autoparodie avec délice, accumule sur son personnage tous les clichés qu'on lui a collés à la peau depuis Dirty Harry pour mieux les passer à la moulinette. Du grand art dans une histoire qui manie d'abord l'ironie avec beaucoup de mordant, avant de glisser peu à peu vers le drame plein d'amertume. Le scénario est habilement contextualisé, donnant au propos une profondeur et une complexité qui ne semblait pas aller de soi au départ. Mémorable.
    Val_Cancun
    Val_Cancun

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 764 critiques

    4,0
    Publiée le 23 juillet 2013
    Un petit bijou de sensibilité, d'humour et d'humanité. Le grand Clint a réussi un grand film, où il se réserve le beau rôle, celui d'un vétéran bougon, grossier et raciste, qui finit par baisser la garde devant la gentillesse de ses voisins "bridés", jusqu'à spoiler: payer de sa propre vie pour les sauver des représailles d'un gang local sanglant. L'évolution du personnage est très émouvante, à l'image du film dans son ensemble, qui véhicule des valeurs universelles telles que la famille, la transmission, le sacrifice, et dénonce le racisme, les préjugés mais aussi le repli communautaire. Une oeuvre forte, qui pourrait ressembler au testament cinématographique de Clint Eastwood (dont Walt Kowalski est une sorte d'avatar), évoluant au gré de sa carrière de l'ultraviolence de "L'inspecteur Harry" vers l'humanisme de Gran Torino.
    L'ombre du 7ème art
    L'ombre du 7ème art

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 23 février 2018
    Le meilleur film de Clint Eastwood en tant que réalisateur et oui un film aussi simple et pour moi son meilleur film car le film est tout simplement simple, ce qui permet à un grand nombre de personne de pouvoir se reconnaitre dans cette histoire qui est juste magnifique. Clint Eastwood est juste sublime dans son rôle de papy grincheu et qui permet de donner un coup de boost permettant d'apprécier encore plus la relation entre voisins que tout oppose (les traditions, les coutumes, la langue,....). Un coup de mettre qui paie et qui est une grande leçon de cinéma. Un film à voir absolument pour les connaisseurs ou non.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 mai 2014
    Simple , classe , impressionnant et d une beauté inouïe , l' un des meilleurs film réalisé et interprété par Clint Eastwood . Un vrai bijou a voir et a revoir ...
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2011
    La répartie du "Maître de guerre", la noirceur de "Chasseur blanc" et enfin l'humanité de "Million dollar baby". Voilà le délicieux cocktail réalisé par Clint Eastwood avec son "Gran Torino". Un film conforme à sa filmographie donc et, surtout, qui frôle la perfection. Les dialogues, le réalisme, les thèmes développés (famille, religion, guerre immigration), l'émotion, ... tous les feux sont au vert. Comme toujours, des bémols peuvent être formulés. La BOF est oubliable. Le suspense n'a rien d'insoutenable. Et enfin, mais là ce n'est qu'un vulgaire détail de rien du tout, l'allusion finale christique aurait pu être évitée. Rien de rédhibitoire donc. Clint Eastwood réalise une fois de plus un coup de maître.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top