Mon compte
    Dog Pound
    note moyenne
    4,1
    5610 notes dont 858 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 858 critiques par note
    221 critiques
    377 critiques
    149 critiques
    67 critiques
    21 critiques
    23 critiques
    Votre avis sur Dog Pound ?

    858 critiques spectateurs

    Ismail33
    Ismail33

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 621 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2011
    Halucinant en tout point en ne décroche pas une seconde dans ce thriller haletant violent, on est juste déçu que ce soit déjà fini.
    Movie_Fan
    Movie_Fan

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 431 critiques

    4,0
    Publiée le 22 octobre 2011
    Excellent film, j'ai beaucoup aimé. Tout était soigné, et on est à fond dedans.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 9 juillet 2010
    Très mauvais film qui se limite à remplir un cahier des charges comprenant l'ensemble des personnages et situations stéréotypés inhérents à l'univers carcéral. Ajoutez à cela une mise en scène d'une fadeur remarquable et vous obtiendrez un film diablement surestimé qui n'égale aucun de ses modèles (Orange mécanique, Oz dans son intégralité, un Prophète et Bronson pour choisir des oeuvres récentes)
    Tout simplement un navet.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 juillet 2011
    Super film que j'oublierai pas, a voir et a revoir avec plaisir
    redmorninglion
    redmorninglion

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 40 critiques

    3,5
    Publiée le 21 octobre 2010
    Bluffant ce Butch, ce film est réaliste et poignant, et ça fait plaisir de revoir Jake de Degrassi.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    1,5
    Publiée le 13 mai 2011
    Meilleur que son immonde premier film Sheitan.Dog pound ne brille pas par son excellence,heureusement que Chapiron reprend un film existant,ça aide pour pas mal de chose notamment le scénario.Si de rare scènes fonctionnes,la plupart d'entre elles sont carrément amené au bulldozer,et pour ne rien arranger elles sont joués par des non comédiens qui ne tiennes pas vraiment la route,l’acteur principal n'affiche qu'une seule et unique expression sur son visage tout au long du film.Tout ça ne signifie pas grand chose,Chapiron tout comme son pote Gavras n'a rien a dire et pas grand chose a montrer,il est un réalisateur quelconque.
    jujutiti14
    jujutiti14

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 196 critiques

    3,5
    Publiée le 30 septembre 2014
    Bon film, assez dur et prenant. J'ai été déçu par la fin, comme dans la crème de la crème. Kim Chapiron semble vouloir finir assez brusquement.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 834 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2012
    Pour être franc, il semblait inconcevable que Kim Chapiron, à l’origine du ridicule "Sheitan", puisse réaliser un aussi bon film dès son premier travail aux Etats-Unis. La documentation du réalisateur ainsi que le jeu plein d’intensité bestiale des trois jeunes acteurs donnent une force tragique au récit. "Dog Poung" vient s'installer parmi les références en matière de film carcéral, au coté de "Midnight Express" et de "Le prophète", en mêlant habilement les scènes violentes et dramatiques, le tout dans un excellent pamphlet dénonçant ce système américain qui regroupe dans un espace clos des mineurs délinquants en espérant vainement les rendre ainsi plus sages.
    Alban A
    Alban A

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 45 critiques

    5,0
    Publiée le 27 juin 2010
    Violent, drôle parfois, violent, touchant, violent, triste, violent, Magnifique.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6912 abonnés Lire ses 10 894 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2010
    Ce drame carcèral ultradocumentè tournè avec des vrais voyous vaut surtout par la densitè de ses interprètes! Comment oublier Davis, Angel et Butch (surtout), trois ados sortis des rails, qui aboutissent au même cul-de-sac: la prison pour dèlinquants juvèniles d'Enola Vales! Dès leur arrivèe au centre, ils vont devoir choisir leur camp, celui de victime ou de bourreau! Kim Chapiron, le jeune rèalisateur de "Sheitan", s'est plongè pendant une annèe entière au coeur des prisons amèricaines pour mineurs! Une immersion totale qui lui permet de rendre avec fidèlitè l'ètat de violence dans lequel èvoluent ces milliers d'adolescents, enfermès comme des adultes, mais livrès à eux-mêmes comme des chiens! Des images d'autant plus dures qu'elle sont rèalistes, et tranchent avec une certaine imagerie "sèrie-tèlè" sur les prisons US! Dans le rôle de Butch, Adam Butcher donne assez de dèsespoir animal et d'ambiguïtè à son personnage pour le rendre fascinant! Un film uppercut pour une plongèe âpre et palpitante qui immerge le spectateur pour ne plus le lâcher...
    Hakim G
    Hakim G

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 655 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2010
    Kim Chapiron réussit un exploit dans son deuxième film en proposant une mise en scène novatrice, c'est un électrochoc on est cloué dans notre siège et on en ressort pas indem.
    Christian B.
    Christian B.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 696 critiques

    3,5
    Publiée le 9 décembre 2012
    Un film dur sur l'unvers carcéral aussi bien du côté détenu que surveillant , un équilibre précaire qui ne tient à pas grand choses , pas facile de gérer les situations , bon film assez violent
    Kilian Dayer
    Kilian Dayer

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 838 critiques

    4,0
    Publiée le 7 avril 2014
    Alors que Kim Chapiron revient pour une troisième fois dans les salles en ce mois d’avril 2014, retour sur son film précédent, Dog Pound. Le cinéaste francophone dresse alors le portrait glaçant d’une toute petite bande de jeunes enfermés dans les allées d’un centre pour détenus mineurs, en plein état du Montana, Etats-Unis. Foncièrement très différent de son premier long métrage, Sheitan, ce second exercice démontre un réel attachement aux dérives de la jeunesse chez le réalisateur, attachement confirmé une fois encore par La crème de la crème. Bref, ici, place à la violence juvénile, à la dérive d’un groupe de jeunes délinquants mis à mal soit par la discipline de l’établissement soit par la cruauté des codétenus de celui-ci. L’on suit ici principalement trois protagonistes, chacun très différent de son prochain mais pourtant embarqué dans une même spirale de violence, de déni.

    L’on pourra dès lors, dès la fin des hostilités, dresse un bilan très pessimiste en regard à la morale du film. Oui, Kim Chapiron semble vouloir affirmer que la violence n’amène rien si ce n’est la mort. Alors que le réalisateur fait poindre l’espoir, de-ci de-là durant son film, il n’empêche que tout est écrit par le sang, les poings et la vengeance. Quel avenir pourrait être offert à cette jeunesse là, incapable de s’intégrer, incpable d’obéissance si ce n’est à leurs propres lignes de conduite? Difficile à dire. Voilà sans doute la force première de Dog Pound, respectivement la fourrière, sa réelle motivation à démontrer que le monde tourne dans un sens et certaines personnes dans l’autre. A ce titre, les personnages qui composent le casting sont presque tous très justes, très fidèles à l’image que le public pourrait se faire d’une telle marginalité, d’un tel obstacle à franchir pour une jeunesse anonyme qui partage finalement les mêmes maux que celles que l’on peut côtoyer.

    Filmé tel un récit documentaire, Dog Pound ne se permet jamais le mélodrame évasif, ne se complait jamais à faire de ses personnages des martyrs, simplement à rester très humain, très sincère. Alors que certains n’y verront qu’un pamphlet en faveur de l’importance d’une meilleure éduction, d’autres y verront une réelle prise de position d’un cinéaste qui n’a aucune crainte de choquer, de faire de la violence le moteur de son film tout comme l’élément qu’il dénonce, habilement qui plus est. Rien n’aura de solution dans la baston, la vengeance ou l’humiliation. Que l’on se le tienne pour dit.

    Alors que Chapiron n’était pas encore connu Outre-Atlantique, notons que son deuxième film aura été sélectionné au Festival Tribeca et que dans l’ensemble, aura fait le bonheur des festivaliers. S’il n’est jamais réellement trépident, s’il manque parfois de profondeur, Dog Pound s’avère être un petit électrochoc très intéressant à suivre, une certaine forme de cousin germain du Hunger de Steve McQueen, la douleur en moins. Bon film, peu divertissent, mais bon film tout de même. 15/20
    cheyennehondo
    cheyennehondo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 251 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mars 2011
    Un super film dans le milieu carcéral,mais,cette fois ci,c'est avec des adolescents.De bons acteurs (inconnus pour moi) et une bonne histoire .Un film qui m'a fait passer un bon moment ciné.
    Je vous le conseille.
    necrid
    necrid

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 211 critiques

    3,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Une virée dans une masison de redressement de jeunes mineurs. On retrouve tous les thèmes chers au film de prison avec plus ou moins de succès (le scène de viol était-elle nécessaire ?). Le film est très noir et les jeunes acteurs s'en sortent plutôt bien
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top