Mon compte
    Il Bidone
    note moyenne
    3,9
    188 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Il Bidone ?

    24 critiques spectateurs

    5
    3 critiques
    4
    9 critiques
    3
    10 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 766 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2010
    une farce qu'on pensait enjoué au départ mais qui révele une vision sombre de l'humanité au fur et à mesure de son récit. Cette histoires d'escroqueries, au demeurant odieuses, ont un parfum amer. Fellini, le moraliste qui ne juge pas, parvient à faire sortir tendresse et cruauté chez ses personnages. Encore éloigné de son style flamboyant, on retrouve intact son sens de la poésie et son ironie triste. Emouvant.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 371 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    A travers la vie de trois escrocs franchement minables, Federico Fellini n'a pas eu peur de choquer et son talent de caricaturiste n'épargne personne. Quelques longueurs sont hélàs présentes mais cela n'empêche pas l'ensemble d'être du très bon Fellini. De la distribution dont il est dommage que l'épouse du réalisateur Giuletta Massina est un rôle mineur par rapport à celui qu'elle a joué dans "La Strada", on retient surtout la silhouette imposante de Broderick Crawford. Sans être un grand Fellini, "Il Bidone" est une oeuvre d'un grand intérêt.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 324 abonnés Lire ses 365 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2014
    Film peu connu du Maestro, "Il Bidone" est pourtant un incontournable du néo-réalisme Italien. Le film commence comme une comédie sociale comme une autre mais se termine mal, très mal, comme un drame cru... Fellini a souvent proclamé haut et fort son mépris envers les fins heureuses : "Je refuse le happy-end parce qu'il enlève toutes responsabilités au spectateur" a t-il dit... On le voir bien ici autant qu'ailleurs. Œuvré désabusé, "Il Bidone" préfigure "La Dolce Vita" du même réalisateur. Dans ce premier film, trois escrocs (minables) vivent (avec difficultés) sur la misère des gens... On s'attache peu aux personnages, car ce sont de vulgaires voyous sans charismes et parce que Fellini ne les présentes pas comme des héros mais comme des paumés... Malheureusement, la lenteur du tout ne permet pas d'accrocher complètement à ce film et le dénouement trop pressé casse encore plus le rythme. Mais le génie de Fellini est présent, dans la réalisation. Beaucoup de longues scènes, de longs plan-séquences ponctuent ce film curieux mais mineur du Maestro.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 482 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mars 2015
    Obsédé par le thème de la décadence, Federico Fellini signa avec Il bidone un magnifique et désespérant film sur une bande d'arnaqueurs s'en prenant aux plus pauvres des plus pauvres pour ensuite claquer leur (petite) fortune dans des objets tape-à-l'œil et des fêtes pathétiques de médiocrité. Rattrapés par leur conscience, certains finiront par se remettre en cause. Les acteurs sont excellents et la musique, signée Nino Rota, est sublime. Puissant et violent.
    Le-Droogie
    Le-Droogie

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 220 critiques

    5,0
    Publiée le 9 mai 2011
    Fellini signe ici un des films les plus noirs qu'il ait réalisé. Trois escrocs sillonnent l'Italie pour dépouiller de candides gens, souvent croyant, de leurs faibles économies. Le plus âgé d'entre eux, Augusto, 48 ans, commence cependant à en avoir assez de cette minable existence.

    A la fois critique sur fond de manque d'éducation d'un peuple, et d'aliénation par l'argent, menant à la destruction de la moralité humaine, Fellini reste sensible et éclatant de vérité derrière sa caméra. Tout à fait lucide, il nous mène à la fin vers l'agonie d'un homme, et par-là même de toute éthique humaine, qui n'est pas sans rappeler les dernières images de Sympathy for Mr. Vengeance de Park Chan-Wook.

    Servi par des acteurs absolument fantastiques, ce film, injustement méconnu (et qui a fait un sacré bide à sa sortie), mériterait pourtant une importante reconnaissance tant ses qualités aussi bien artistiques qu'analytiques sont considérables.
    DaftCold
    DaftCold

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 213 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juillet 2019
    C'est pas gentil d'être méchant, mais c'est plus rentable que le bonheur des gens. Voilà la manière de penser du trio. Et comme souvent, la seul manière de changer un tel comportement, c'est l'apparition de répercutions directes sur leurs vies. C'est ce que le réalisateur montre brillamment, avec un trio finement composé de trois caractères bien distincts, qui nous permettent d'apprécier trois versions d'une telle histoire. L'histoire est touchante, grâce aux protagonistes attachants. On peut également noter une excellente réalisation, de très beaux plans, surtout à la fin. Le film n'est pour autant pas parfait, il faut attendre presque une heure avant que des vrais enjeux, autre que pécuniers, arrivent au trio principal.... Le mieux reste encore de le regarder par vous même, car il en vaut tout de même la peine !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Oeuvre mésestimée, Il Bidone est pourtant un film majeur du Maestro. Fellini n'est guère tendre avec ses personnages, pas parce que ce sont des escrocs, mais parce qu'ils essayent de se racheter trop tard. Le processus d'identification est fort, porté par une mise en scène formidable de justesse, où le côté fameusement baroque s'y infiltre en filigrane, avec une couche de subtilité exemplaire.
    Ce superbe opus fellinien nous donne l'occasion d'apprécier la meilleure performance d'un grand comédien, Broderick Crawford.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 novembre 2009
    C'est maîtrisé! Force des caractères, pas de mièvrerie dans les contrastes de cette Italie des villes (Rome) et des champs. B Crawford très fin et puissant. Une magnifique scène de fête de la St Sylvestre, qui me rappelle le banquet de Tati dans Playtime. Du tout bon, de l'émotion.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 octobre 2007
    Un film à la réalisation et jeu très précis, qui tend vers le film noir. On ne retrouve pas ici les thèmes habituelles du Maitre, les souvenirs de jeunesse, Rome ou encore le rève éveillé. Un bon film certes, que je ne classe pas parmi les esentiels du Maestro. Certaines scênes en annoncent d'autres que l'on retrouvera dans La Dolce Vita.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top