Mon compte
    La Prima Linea
    Note moyenne
    3,1
    18 titres de presse
    • Metro
    • Brazil
    • Critikat.com
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Charlie Hebdo
    • Impact
    • L'Humanité
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Chronic'art.com
    • Le Journal du Dimanche
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Metro

    par Rania Hoballah

    Un thriller percutant (...) un film engagé, fiévreux qui séduira les amateurs de cinéma transalpin.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Brazil

    par Éric Coubard

    Un film essentiel à l'ère Berlusconi pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et décimer la Bête avec d'autres armes plus efficaces que celle de la terreur aveugle.

    La critique complète est disponible sur le site Brazil

    Critikat.com

    par Anne-Violaine Houcke

    Grâce à un dispositif narratif remarquablement maîtrisé, le cinéaste tient ensemble l'histoire de l'Italie des années de plomb, racontée du point de vue d'un ex-terroriste, et une belle histoire d'amour.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Positif

    par Jean A. Gili

    Porté par Giovanna Mezzogiorno (...) et par Riccardo Scamarcio (...) le film de Renato De Maria s'inscrit dans la veine féconde du cinéma d'interrogation historique.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    TéléCinéObs

    par Marcelle Padovani

    De Maria insiste sur le caractère dissocié, le délire d'omnipotence qui avait saisi son personnage, comme des centaines, voire des milliers de jeunes à l'époque. Et ne cède jamais à la tentation romantique d'en faire le héros d'un "roman criminel".

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Charlie Hebdo

    par Jean-Baptiste Thoret

    La Prima Linea est un film à charge qui perd en ambiguïté ce qu'il gagne en audace.

    La critique complète est disponible sur le site Charlie Hebdo

    Impact

    par Gilles Esposito

    En revanche, et même si les personnages possèdent un certain relief, on a du mal à ressentir émotionnellement ce qui reste le moteur de l'histoire.

    La critique complète est disponible sur le site Impact

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Malgré quelques conventions romanesques et un montage parfois déroutant (...) Renato De Maria se sort honorablement de l'exercice rétro-politique.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Si la diversité des temps (...) complique le récit, il l'enrichit également pour faire de ce film un excellent témoignage des années de plomb.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Parisien

    par Hubert Lizé

    Réalisée avec l'intensité d'un polar, cette chronique des "années de plomb" s'inscrit dans la tradition du film politico-romantique italien.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Inrockuptibles

    par Amélie Dubois

    Il développe ainsi une distance réflexive, parfois subtile, parfois trop clignotante, qui exclut toute forme d'héroïsation douteuse pour mettre le doigt sur la dépossession de soi et le gâchis engendrés par cette implication extrême.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Ouest France

    par La rédaction

    Mais le scénario se laisse plus souvent envahir par les discours existentiels et sentimentaux d'un couple auquel Riccardo Scamarcio et Giovanna Mezzogiorno peinent à apporter ce qu'on attend de chair et de présence.

    Première

    par François Cardinali

    Malgré des séquences spectaculaires et le jeu nuancé des acteurs, la mise en scène linéaire de La prima linea avec le recours classique aux flash-back, montrant Sergio revenu de ses idéaux, ne parvient pas à donner un vrai souffle à ce récit trop carré.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Voir le site Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Les associations de victimes d'organisations craignaient du film qu'il sublime les gauchos sanguinaires des Brigades rouges, mais c'est plutôt la repentance qui domine sans partage, martelée à longueur de plan.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Malheureusement, l'intrigue très linéaire et le recours incessant aux flash-back ne passionnent pas.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Télérama

    par Juliette Bénabent

    Dialogues explicatifs, plans fixes sur Scamarcio en repenti débitant ses souvenirs ; jamais on n'atteint l'intensité, l'ambiguïté bouleversantes de Buongiorno, notte de Marco Bellocchio sur le même sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Nicolas Azalbert

    Le film joue la réalité télévisuelle (...) contre la fiction cinématographique (...) comme il joue l'histoire d'amour (...) contre le combat politique (...). Inacceptable.

    La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top