Mon compte
    La Prima Linea
    note moyenne
    2,9
    69 notes dont 15 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 15 critiques par note
    2 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    7 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur La Prima Linea ?

    15 critiques spectateurs

    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 003 critiques

    2,5
    Publiée le 19 décembre 2013
    La prima Línea a l'avantage d'un contexte politique intéressant, les années de plomb en Italie. A travers de ce groupe de jeunes activistes d'extrême gauche basculant petit à petit dans le terrorisme, le film tente de nous donner une idée du climat ambiant de l'époque. Et malheureusement il tente sans réussir à saisir toute l'ampleur de ce que l'Italie a pu vivre. On est face à des personnages militants dont les idées restent relativement basiques. Ils luttent contre la montée du capitalisme et pour les conditions de vie de la classe ouvrière mais les raisons de leur combat pourraient être transposées à une autre action militante. Cela rend les choses très cartésiennes pour un fait historique à l'échelle d'un pays. Même si le réalisateur place ces "héros" dans des situations de la vie quotidienne en jouant sur une contradiction entre leurs actes répréhensibles et leur humanité, on reste assez éloigné de l'ensemble sauf sur certaines scènes qui méritent le détour par leur intensité mais qui auraient le même impact hors du film dans son ensemble. Au final, on se laisse emmener jusqu'au bout en trainant parfois un peu la patte. Un film qui aurait peut être gagné en intérêt si il s'était un peu plus détaché de ses personnages pour s'intéresser à l'Italie de cette époque.
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 1 062 critiques

    2,5
    Publiée le 20 avril 2010
    On ne s'ennuie pas vraiment dans ce énième film italien sur les années de plomb,mais quoi de nouveau après Romanzo criminale par exemple? L'histoire de jeunes imbéciles qui, peu à peu, se marginalisent, mais vue ici sans suffisamment de profondeur pour en comprendre les motivations, un paysage politique détestable mais exposé ici de façon trop superficielle, ou le traitement cinématographique relativement pauvre? Reste une histoire avec amour, meurtres et suspens sans toutefois le rythme qu'imposerait un thriller. Le réalisateur a sans doute imprimé un peu de la nostalgie qu'il éprouve de son époque de jeunesse et c'est peut-être ce qui nous met mal à l'aise...Trop de gentillesse dans la direction d'acteurs et l'on a l'impression d'avoir affaire à des amateurs!
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 740 critiques

    1,0
    Publiée le 19 avril 2010
    Si le cinéma nous a souvent conté avec talent les pérégrinations des groupes terroristes des années soixante dix, des brigades rouges à la bande à Bader, ce film ne comptera pas parmi les réussites du genre. Une mise en scène d'une monotonie totale, des flash backs mal maîtrisés et une direction d'acteurs inexistante, nous plongent dans un ennui somnifère. À aucun moment on ne s'intéresse à des personnages débitant mezza voce leurs interrogations politiques et existentielles, sur fond de peinture bâclée de la société italienne de l'époque.
    champ99
    champ99

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,0
    Publiée le 18 avril 2010
    Excellente surprise que ce film italien. C'est toujours excitant de voir une bande d'abrutis qui croyaient changer le monde grace à la violence et à des idées se prendre un mur (de prison en l'occurence). Sauf qu'ici ils se remettent en question avec le recul. Le film est habilement construit avec des flashbacks en cascade, passionant de bout en bout. Allez-y vite.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3140 abonnés Lire ses 6 384 critiques

    2,5
    Publiée le 29 avril 2010
    Le cinéma Italien continu de se remémorer son passé difficile (ses "années de plomb"), après Romanzo criminale (2006) et Le Rêve italien (2010).
    Renato De Maria s'intéresse de près à Prima Linea, l'une des principales cellules terroristes d'extrême gauche qui ébranla l'Italie de la fin des années 70 au début des années 80. Mais le film se focalise surtout sur une histoire d'amour entre deux membres du réseau terroriste, alternant ainsi par le biais des flash-back temporels, avec leurs actions terroristes (le passé) et les aveux (le présent) de l'un des membres. Tout le film fonctionne de cette façon, soit 110 minutes d'innombrables flash-back entrecoupés par de longues scènes de dialogues. Malgré cela, les acteurs s'en sortent parfaitement et surtout Riccardo Scamarcio, un acteur que l'on ne présente plus.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    2,5
    Publiée le 18 avril 2010
    "La Prima Linea" est très intéressant d'un point de vue historique même si on se focalise sur un groupe terroriste et une action particulière à savoir l'évasion de prison de membres du groupe. L'ambiance des année de plomb se ressent. En revanche, il y a un manque de rythme considérable. Le début, après toute la partie archive, est très plombant. Mais heureusement, raccrocher n'est pas difficile. L'idée de départ est pourtant très bonne, mais il aurait été bien de développer un peu d'avantage de contexte, les tenants et les aboutissants de leurs idéaux. Au niveau de la mise en forme c'est très classique avec des flashs-back.
    A noter une jolie musique ambiante.
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 024 critiques

    2,5
    Publiée le 19 avril 2010
    La réalisation est impeccable, les acteurs aussi. L'histoire est racontée efficacement, sans discours inutiles, sans s'apitoyer ni condamner, avec beaucoup de sensibilité. Le film ne porte aucun jugement. Le réalisateur est très consciencieux, il s'applique bien. Le résultat est bon. Mais à force de vouloir s'appliquer, le réalisateur ne parvient pas à se surpasser.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 830 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,0
    Publiée le 26 août 2012
    Le pitch de ce film nous promettait une bonne reconstitution politico-historique des années de plombs en Italie du point de vue d'un des plus célèbres groupuscules d'extrême gauche de l'époque, le tout ponctué par des actes terroristes impressionnants (sorte de "La bande à Baader" transalpin). Au lieu de ça, on ne fait qu’écouter pendant près de 2 heures les regrets d'un ancien membre de ce groupe sans rien apprendre ni sur son organisation ni sur ses actions, seule une évasion de prison a été développée, les autres ayant été à peine évoquées. Bref, sans intérêt historique ni adrénaline, il n’y a rien à en tirer.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 699 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    3,0
    Publiée le 15 février 2011
    Une retranscription habile d'un mouvement qualifié de terroriste en Italie : la Prima Linea. Si le propos se transforme quelques fois en bavardages inutiles qui cassent le rythme, le film reste très agréable à regarder grâce à une mise en scène certes classique mais convaincante et des acteurs jouant avec conviction.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1436 abonnés Lire ses 3 634 critiques

    2,5
    Publiée le 3 mai 2010
    Le cinéma italien n'en a pas fini avec l'évocation du passé récent du pays et, ma foi, il a largement l'avantage sur ce plan face à son homologue français, bien timide en la matière. La Prima Linea a cependant le défaut de venir après de nombreux films consacrés aux fameuses "années de plomb" et non seulement il ne renouvelle pas le genre mais il est l'un des plus faibles qu'on ait pu voir sur le sujet. La raison principale de ce semi-échec est son scénario gigogne, qui multiplie les flashback sans transcender le récit, mis en scène de façon assez plate. La voix off, omniprésente et souvent sentencieuse, alourdit encore le propos. Quant à l'histoire d'amour, elle est maladroitement intégrée à l'ensemble et manque vraiment d'intensité (dommage pour la solaire Giovanna Mezzogiorno qu'on a vue bien mieux dirigée par le passé). Reste une atmosphère, celle de la fin des années 70 et du début des années 80, pas mal rendue, et une assez troublante plongée dans les arcanes de cette Prima Linea, moins connue que les Brigades rouges mais toute aussi radicale. Chuchoté plutôt que fiévreux, le film n'est ni ennuyeux ni passionnant. Juste un peu atone.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 avril 2010
    je suis Italien, je connais l'histoire, et ce film est un chef-d'oeuvre. Dans la prison, quand Giovanna Mezzogiorno et les copines crient la chanson "California" de Gianna Nannini, pour se faire écouter par les autres dehors, c'est magnifique. Le texte de la chanson: "c'était la Californie, c'était hors de là, à bout de souffle, pour refaire la réalité, vers quoi... je savais pas, mais je le respirais, il semblait du ciel. c'est nous la Californie, c'est nous la liberté"
    julien3735
    julien3735

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 772 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2011
    Assez classique mais intéressant et prenant de bout en bout.
    crocc
    crocc

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

    2,5
    Publiée le 6 octobre 2013
    bon film de genre "docu-fiction années de plomb". Son défaut principal : comme film politico historique il passe largement à côté de la vraie histoire du pays de ces années là. Si on s'en tient au film, on se demande "mais pourquoi donc ces jeunes n'étaient pas contents de leur Italie?"
    Bref : dans cette histoire entre bandits encagoulés et bandits en costard, les deuxièmes sont toujours là.
    sympa92
    sympa92

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 71 critiques

    4,0
    Publiée le 25 avril 2010
    Voici un film instructif qui retrace l'histoire d'un groupuscule d'extrême-gauche dans les années 70-80 en Italie. L'intérêt du film (outre la scène spectatculaire de l'évasion) réside dans le fait qu'il montre que le personnage principal finit par douter de l'opportunité de la lutte armée; est-il sincère ou est-il hanté par le souvenir de ses victimes? En tout cas, il exprime ses remords, ce qui peut déjà constituer un début de rédemption (?: le mot est peut-être un peu fort?).
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 avril 2010
    Je suis étonné de certaines critiques négatives. Passionné de langue italienne, de cinéma italien et de l'histoire italienne, je dois dire que j'ai été fasciné par ce film qui mérite les 4 étoiles! "La Prima Linea" est dans la droite ligne de "Romanzo criminale". Les insertions d'images d'archives viennent renforcer l'authenticité du film et permettent de comprendre quel était le climat de terrorisme des années 70/80 dans ce pays. Mention spéciale aux acteurs tout simplement éblouissants de vérité. C'est un film à voir à tous points de vue!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top