Mon compte
    Permanent Vacation
    note moyenne
    3,0
    210 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Permanent Vacation ?

    28 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    6 critiques
    3
    4 critiques
    2
    5 critiques
    1
    8 critiques
    0
    1 critique
    Shauni81
    Shauni81

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 200 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2009
    Film de fin d'études de Jim Jarmusch, Permanent Vacation est un bel exercice de style. Un conte philosophique pasionnant, un peu lent mais très profond. Pour un premier film, c'est un très beau coup.
    sinekonata
    sinekonata

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 123 critiques

    1,0
    Publiée le 27 juillet 2010
    Terriblement chiant. L'atmosphère du film est vraiment très bien, l'idée de base est intéressante, mais qu'est-ce qu'on s'emmerde... Le scénario et les personnages sont désespérants: je suis pas violent mais dès le début j'avais envie de taper sur Parker pour qu'il arrête de parler avec ses fesses. En somme ce film est trop original, apanage des films pompeux...
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 444 abonnés Lire ses 3 critiques

    2,5
    Publiée le 27 août 2016
    Film de fin d'études de J. Jarmusch, ce long métrage nous présente un personnage atypique qui deviendra le modèle type du héros jarmuschien : un homme en dehors de la société qui l'entoure et qui va rencontrer toute une galerie de personnages tous plus étranges et particuliers les uns que les autres. Le rythme est très lent, la musique est parfois agaçante mauis le film contient en substance tous les tics du style futur de son réalisateur : plans très longs (autant par économie que par désir de mise en scène), acteurs naturels, plans très urbains, cadres étudiés, peu de personnages (là aussi par économie). Le style arty-underground new-yorkais n'étant pas ma tasse de thé, j'ai eu un peu de mal à m'accrocher mais pour un 1er essai, c'est assez convaincant. D'autres critiques sur
    Starwealther
    Starwealther

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 841 critiques

    2,5
    Publiée le 4 février 2010
    Premier long métrage de Jim Jarmusch, plutôt abstrait mais loin d'être mauvais! On pourrait lui reprocher d'être un peu ennuyeux et aussi beaucoup moins esthétique que les films qu'il fera après comme Coffee and Cigarettes ou Dead Man. La musique lancinante est par contre bien trouvée, elle nous met dans un ambiance en totale adéquation avec le paysage en ruines de la plupart des plans du film. Ce jeune homme en vacances permanentes et fan de Charlie Parker reste malgré tout mystérieux, on comprend juste que pour Jarmusch il est important de s'intéresser aux autres origines ethniques notamment lors de la scène de dialogue avec le noir qui parle d'un saxophoniste ou encore dans la dernière scène où le june part à Paris. Je pense aussi qu'il y a un lien direct avec la vie de Jarmusch qui a habité pendant plusieurs années à Paris.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 juin 2009
    Permanent Vacation est vraiment une bonne surprise pour un film de fin d'étude.J'avais déjà vu des films avec des jeunes qui étaient totalement pommés,mais la c'est l'apothéose du déboussolement,voire même d'une certaine folie,une antithèse du rêve américain à travers des portraits en éventail très variés et divers qui se termine par le départ pour la France (Le Rêve Français?).Jarmusch fait d'ailleurs un hommage à un auteur français,Lautréamont,lors de la lecture du bouquin.Même si il y a des défauts, notamment une bourde au montage, c'est vraiment un bon film cultivant un bonne ambiance sombre et perdu entre des propos incohérents et des rencontres atypiques.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le premier film de Jarmusch qui apparait beaucoup plus lent et contemplatif que le reste de sa filmographie. Filmé avec peu de moyen, "permanent vacation" est bel et bien un film d'amateur qui arrive toutefois a envouter sans aller vraiment au dela, Le film laisse donc (pour ma part) un certain gout d'innachevé qui nous laisse sur notre "faim".Heuresement, la suite de sa carrière nous rassasie complètement. Il faut donc voir "permanent vacation" comme un point de départ tatonnant de ce qui est son véritable chef d'oeuvre... le reste de sa filmographie.
    Philippe L
    Philippe L

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 123 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2007
    pour tous les fans de charlie parker,ce film vous
    paraitra magique et envoutant
    je l'ai vu plusieurs fois et je ne m'en lasse pas
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 février 2014
    J'ai beaucoup aimé, ça dure 1h, c'est pile ce qu'il faut. La musique est envoûtante (Charlie Parker - Somewhere over the rainbow), elle nous plonge dans le NYC des années 80. A mettre absolument en parallèle avec "Downtown 81".
    Gyula
    Gyula

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    1,0
    Publiée le 1 mars 2018
    Ennuyeux, hermétique, musique permanente assommante. Rien est maîtrisé. Dérive inesthétique émaillée de scènes ridicules...Je ne le conseille pas.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 4 janvier 2011
    premier film de jim Jarmush et effectivement le moins prenant de ceux que j'ai pu voir de ce réalisateur. On pressent mystery train, voir même parfois cofffe and cigarette.

    Mais bon, il y a des longueurs, et les rencontre multiple n'apporte pas forcemment grand chose. Il y a des idées, mais c'est comme si elle s'agencaient mal.

    La scène de fin sur le quai ou il rencontre son Double français est belle, et le depart de la ville de new york montré comme on le connais clos le film avec une certaine nostalgie pour son personnage principale.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 25 janvier 2011
    Permanent Vacation est le tout premier film de Jim Jarmusch ; il le présentera d'ailleurs comme film de fin d'études en 1980.
    Beaucoup ont un avis plutôt équivoque sur ce premier métrage qui finalement emporte les critiques défavorables des spectateurs (on balance entre des 5/5 et des 1 voire 0,5/5).
    Au final qu'en penser ?
    Permanent Vacation peut être vu comme un prologue au cinéma de Jarmusch dans le sens où beaucoup des attributs qui ont fait son succès se retrouvent ici (j'entend l'importance de la musique, l'intérêt pour les anti-héros, la solitude des personnages, la folie). A l'inverse je pense qu'il est possible de voir ce petit film de seulement 1h05, comme un modèle du genre que le réalisateur n'a jamais pu ré-égaler.
    Finalement on pourrait très bien faire un parallèle avec The Limits of Control, son dernier long-métrage en date, que beaucoup considèrent comme un retour du réalisateur vers son propre cinéma et peut-être un aboutissement à son travail de cinéaste.
    Car si The Limits of control est une fin, alors comparer ces deux films peut avoir un certain intérêt : même si tous deux sont majoritairement mal perçus par les critiques, je les considèrent comme les plus innovants.
    Permanent Vacation pourrait se résumer à des rues sales et désertes dans lequel évoluerait un saxophone "Vibrant et fou". Et puis la voix monocorde de Chris Parker (Aloysious Parker).
    Finalement ce qui transcende chez Jarmusch (et surtout dans ces deux oeuvres aux extrémités de sa filmographie) est le côté pop-art qu'il y place.
    C'est de la même veine qu'un tableau de Warhol.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 février 2007
    Voici un film signé Jarmusch qui traite intelligement du thème de la solitude.On est grâce à ce bijou cinématographique plongé dans un univers parallèle où seul quelques individus sont considérés.Ceux-ci sont isolés, incompris sûrement, dans des quartiers New-Yorkais désertés qui les livrent à eux-même. Allie (le personnage principal) en est une victime et un témoin privilégié. Nous le suivons lentement et de façon envoutante dans ses nombreuses excursions. Une bande son "folle et vibrante" nous accompagne merveilleusement dans cette balade onirique.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 27 avril 2011
    Toujours un bon sujet qu'est l'errance, et Jim Jarmush sait debattre se sujet, toujours dans une realisation delicieusement mystique. La rumeur raconte qu'il aurait realisé ce film en demandant à son école un prêt pour acheter une voiture, et avec cet argent il aurait realisé ce film. L'école l'a viré... ils n'ont pas du voir le film et le viré pour le principe...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top