Mon compte
    D.A.F.T. : a Story about Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes
    note moyenne
    3,7
    28 notes dont 2 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 2 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur D.A.F.T. : a Story about Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes ?

    2 critiques spectateurs

    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3139 abonnés Lire ses 6 382 critiques

    3,0
    Publiée le 21 janvier 2021
    Comme son titre l’indique, D.A.F.T. : A Story About Dogs, Androids, Firemen, and Tomatoes (1999) centralise en un film de 60min les cinq singles parus dans l’album "Homework" des Daft Punk, sorti en 1997. Ce film ne se contente pas d’aligner consécutivement les clips, ils sont aussi agrémentés de making-of et de behind the scene. On y découvre les coulisses des tournages et les étapes préparatoires.

    « Da Funk » de Spike Jonze, « Around the World » de Michel Gondry, « Burnin' » de Seb Janiak, « Revolution 909 » de Roman Coppola & « Fresh » des Daft Punk eux-mêmes. Tous ces clips y sont dévoilés dans les moindres détails.

    Les coulisses des tournages nous permettent de découvrir notamment à travers un long plan-séquence de 8min, comment Michel Gondry a imaginé la scénographie d’Around the World (en faisant évoluer sur une plate-forme représentant un disque vinyle, à la fois des athlètes, des nageuses, des robots, des momies, des squelettes, ainsi que des robots). Pour le clip de Burnin’, il est intéressant de voir comment Seb Janiak a fait un parallèle entre un banal barbecue et un feu dans un building (avec un très beau morphing entre un jouet et un vrai camion de pompier). Avec Revolution 909, on part très loin dans le délire de la tomate, Da Funk et son personnage à tête de chien, à la jambe plâtrée et déambulant dans les rues de N.Y. avec son ghetto-blaster et sans oublier, Fresh et son magnifique plan-séquence de 4min évoluant sur la plage.

    Alors certes, en fonction des clips, certains making-of s’avèrent moins intéressant que d’autres (indéniablement, le meilleur reste celui de Gondry & des Daft Punk). Les fans de la première heure devraient sans nul doute apprécier ce film musical qui nous rappelle de très bons souvenirs 90’s.

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 22 juillet 2010
    Malgré la disparité en terme de qualité des 5 clips présents sur le dvd (ceux de Seb Janiak et des Daft Punk étant indéniablement en "dessous" des 3 autres), aucun ne fait tache et tous se laissent regarder avec plaisir !

    Des bons clips donc pour ce qui reste l'un des plus grands groupes électros Français (du monde ?); cependant les makings of et les commentaires de chaque réal' sont d'un niveau d'intérêt fort différent... Jonze (que j'adore...) parle comme un autiste et raconte sa vie n'abordant absolument pas les aspects techniques de la réalisation. Coppola, Janiak et les DP sont assez inintéressants et au final Gondry est le seul à se montrer très instructif et à faire une analyse poussée de son métrage....

    Dommage dommage donc j'aurais aimé que les programmes "complémentaires" soient d'aussi bonne facture que les vidéos !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top