Mon compte
    Dragon Ball: L'armée du ruban rouge
    Note moyenne
    3,5
    132 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Dragon Ball: L'armée du ruban rouge ?

    19 critiques spectateurs

    5
    3 critiques
    4
    6 critiques
    3
    4 critiques
    2
    4 critiques
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    926 abonnés 3 207 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 juin 2013
    Pour fêter les dix ans d'existence du manga, la Toei décide de sortir un téléfilm spécial raccourcissant 68 épisodes afin de dévoiler une relecture condensée des débuts de Son Goku. Ainsi, nous redécouvrons sa rencontre avec Bulma, Oolong, Yamcha et Tortue Géniale ainsi que sa confrontation avec l'Armée du Ruban Rouge. Faisant fi de nombreuses sous-intrigues (comme Pilaf, Krilin ou le Commandant Blue), le film se concentre donc sur la présentation rapide des personnages principaux ainsi que l'affrontement éclair contre les différents membres de la terrible armée... Tout va très vite mais reste néanmoins bien mené et seul le fan notera la différence de rythme. De plus, l'animation est ici au top du top : beaucoup plus fluide et soignée, avec des couleurs retravaillées et de nouveaux plans détonants, le réalisateur Shigeyasu Yamauchi a fait un véritable travail d'orfèvre quant à ce mini-remake, modifiant parfois le chara-design (comme le Commandant White, le Commandant Blue, le Sergent Metallic, qui passe du sosie d'Arnold Schwarzenegger à un simple géant noir, ou encore Yamcha, adoptant quant à lui le faciès de Goku adulte) ou les vêtements (les habits de Goku sont les mêmes que ceux de "Dragon Ball GT", sorti la même année). Et si les scènes restent fidèles au manga original, certaines se voient relativement modifiées comme la rencontre avec Yamcha, le combat contre le Sergent Metalli et, le tout premier kamehameha de Tortue Géniale. Hélas, si la qualité graphique est au rendez-vous, on regrettera les faiblesses du scénario et le manque de combats marquants. En effet, outre les sbires de l'Armée du Ruban Rouge, aucun gradé ne viendra vraiment se mesurer à Son Goku, ni le Capitaine Silver, ni le Capitaine Yellow et encore moins le mémorable Commandant Blue (très rapidement évincé). C'est donc une série de combats et courses-poursuites très courtes et un brin décevants que nous propose Yamauchi, finalement incapable de nous faire intensément revivre les meilleurs moments d'action du dessin animé. Toutefois, Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge reste un excellent OAV rythmé et visuellement magnifique qui nous replongera aisément dans notre plus tendre enfance.
    stallonefan62
    stallonefan62

    256 abonnés 2 503 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2020
    très bon film, un condensé en 1h de l'arc du Ruban Rouge !! C'est toujours aussi fun et entrainant !!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 février 2017
    Un très beau moment d'émotion avec ce remake de dragon ball Un chef d'œuvre à voir et à revoir. Goku est super mignon comme un petit chiot et il est tellement courageux ; comme j'aimerais l'être autant.. Et puis il y a l'instant emotion du film : spoiler: A la fin le cyborg 8 se sacrifie pour venger Goku et que ce dernier pleure à faire fendre une falaise ...OULALA ! Mais ce moment m'a juste marquer à vie .
    Un film qui aura changer ma vie à tout jamais .5/5 !
    hyrule
    hyrule

    70 abonnés 1 480 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2011
    Encore un Dragon Ball sympathique et qui se rapproche un peu plus de l'original et avec de beaux dessins mais un peu long quand même. Il reste aussi des choses différentes et on finit par s'ennuyer.
    Alexarod
    Alexarod

    257 abonnés 1 859 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 12 août 2016
    J’ai du mal à comprendre les OAV, enfin surtout celle-ci. En fait c’est un remake de « la légende Shenron » en plus actuel. Je peux comprendre la démarche quand je constate que DBZ Kai est bien mieux que l’original (comprendre moins long et rébarbatif), mais avec des films additionnels déjà, qui n’ont aucune incidence dans la saga ou si peu, je soupçonne un aspect mercantile trop volontaire.
    Par contre, si je me doute que cela a aussi été refait pour introduire la grande armée du Ruban Rouge, les années aidant j’attendais une nette amélioration de la qualité. Pour cela ils ont aussi viré le grand méchant originel, dommage, ce roi qui cherche à manger était bien plus fun. Cette actualisation fait davantage dans le politiquement correct, ce qui signifie que les passages coquins sont virés (même si l’humour en sort gagnant), et si le rythme est plus soutenu les longueurs sont néanmoins bien présentes (ben oui faut bien rallonger la durée pour faire mieux, un film de 40 minutes ça se fait plus). Dans cette relecture de la 1ère OAV il faut souligner l’ignominie que sont les dessins pour les fans de la première heure : ce sont ceux de Dragon Ball GT (sur Sangoku pas de doutes), pareil pour les bruitages.
    Le reste n’est pas mieux : les voix sont différentes et ridicules (Goku c’est Goten), il y a des grandes phrases sorties de nulle part surtout que la majorité des dialogues est très enfantin, on a droit à des musiques zarb faites parfois de chorales chiantes, les effets sont plus balaises mais s’insèrent mal dans l’histoire dont on voit qu’elle est rallongée artificiellement, avec une trame ultra prévisible et connue, la bataille dans la forêt et le QG du Ruban Rouge font très Star Wars, Yamcha se transforme au lieu d’utiliser sa tactique du loup, d’ailleurs la plupart des combats sont plus balaises que nécessaire, faut toujours faire plus La seule « innovation » est la fin qui coupe net et mal, en général ça fait surenchère pour mieux vendre la nouveauté (est-ce ça le new age ?)
    La relecture plus moderne n’apporte finalement pas grand-chose, et à vouloir en faire un vrai film de 1h15 au lieu 45 minutes revient à rajouter plus de longueurs. Introduire la grande armée du ruban rouge est une bonne idée, mais il aurait été préférable de leur dédier un long métrage entier, avec une histoire centrée sur eux, plutôt que de recycler.
    Anonyme M
    Anonyme M

    53 abonnés 1 554 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 4 mai 2021
    chef d'œuvre vo dispo sur https://www.adkami.com/anime/163/4/3/2/1/ . des personnage dessiné de façon très dessin réaliste inspiré de dragon Ball gt, un scénario et une aventure incroyable, bande son magnifique inspiré de dragon Ball gt. le mélange scénario dragon Ball+ personnages et bande son dragon Ball gt est une merveille qui revisite la bataille contre l'armé du ruban rouge de façon excellente. les scènes de combat sont incroyable, de l'humour a la dragon Ball comme la scène où sangoku apprend le kaméha en 10 seconde et qui humilie tortue géniale, le combat de fin est de l'art.
    estcetony1
    estcetony1

    17 abonnés 660 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 10 mai 2015
    Reboot de l'histoire générale de Dragon ball se focalisant sur l'épopée de l'armée du ruban rouge et surtout avec des graphismes beaucoup plus fins et travaillés tirés de Dragon Ball GT.
    L'ensemble est très cohérent et bien mis en scène, avec en bonus quelques passages épiques (le combat final notamment), l''esprit "dragon ballesque" est bien respecté, et on s'amuse autant que dans la série dorigine.
    Un bon moment!
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    38 abonnés 399 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 9 septembre 2014
    Pour fêter les dix ans d'existence du manga, la Toei décide de sortir un téléfilm spécial raccourcissant 68 épisodes afin de dévoiler une relecture condensée des débuts de Son Goku. Ainsi, nous redécouvrons sa rencontre avec Bulma, Oolong, Yamcha et Tortue Géniale ainsi que sa confrontation avec l'Armée du Ruban Rouge. Faisant fi de nombreuses sous-intrigues (comme Pilaf, Krilin ou le Commandant Blue), le film se concentre donc sur la présentation rapide des personnages principaux ainsi que l'affrontement éclair contre les différents membres de la terrible armée... Tout va très vite mais reste néanmoins bien mené et seul le fan notera la différence de rythme. De plus, l'animation est ici au top du top : beaucoup plus fluide et soignée, avec des couleurs retravaillées et de nouveaux plans détonants, le réalisateur Shigeyasu Yamauchi a fait un véritable travail d'orfèvre quant à ce mini-remake, modifiant parfois le chara-design (comme le Commandant White, le Commandant Blue, le Sergent Metallic, qui passe du sosie d'Arnold Schwarzenegger à un simple géant noir, ou encore Yamcha, adoptant quant à lui le faciès de Goku adulte) ou les vêtements (les habits de Goku sont les mêmes que ceux de "Dragon Ball GT", sorti la même année). Et si les scènes restent fidèles au manga original, certaines se voient relativement modifiées comme la rencontre avec Yamcha, le combat contre le Sergent Metalli et, le tout premier kamehameha de Tortue Géniale. Hélas, si la qualité graphique est au rendez-vous, on regrettera les faiblesses du scénario et le manque de combats marquants. En effet, outre les sbires de l'Armée du Ruban Rouge, aucun gradé ne viendra vraiment se mesurer à Son Goku, ni le Capitaine Silver, ni le Capitaine Yellow et encore moins le mémorable Commandant Blue (très rapidement évincé). C'est donc une série de combats et courses-poursuites très courtes et un brin décevants que nous propose Yamauchi, finalement incapable de nous faire intensément revivre les meilleurs moments d'action du dessin animé. Toutefois, Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge reste un excellent OAV
    Miamsolo
    Miamsolo

    184 abonnés 1 467 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 8 mars 2014
    Ce long-métrage d'animation adaptant le célèbre manga Dragon Ball est une sorte de reboot. En effet, tout est repris du début avec la rencontre entre Sangoku et Bulma. Et pour être honnête, cela commence à devenir sérieusement lassant. En effet, voir les origines de cette histoire n'a plus rien d'original, vu que ça a déjà été proposé de trop nombreuses fois. On l'a eu en manga, on l'a eu avec le dessin animé, on l'a eu avec le premier film (La Légende de Shenron), et maintenant on l'a encore une fois avec ce reboot. Et le pire, c'est qu'il n'y a presque aucune différence entre ces histoires, ils n'ont pas apporté beaucoup d'originalité pour en faire quelque chose d'un peu différent. Du coup, après la 4ème fois, je peux vous dire que les origines de Dragon Ball, je les connais par cœur...
    Cette fois-ci, le film nous mêle les premières aventures de Sangoku et ses amis avec l'arc de l'Armée du Ruban Rouge. Le mélange entre les deux est plutôt bon, les scénaristes ont su se débrouiller pour mettre tout cela en un, même si j'ai vite décroché, ayant trouvé le film vraiment lassant et long, très long, trop long.
    Ce film d'animation a été fait par le studio en charge de Dragon Ball GT. On le reconnait aux dessins, plus proches d'un GT qu'un simple Dragon Ball. Du coup, Sangoku a le costume bleu avec pantalon kaki qu'il arbore dans la série qu'on aimerait tous oublier (d'ailleurs, si quelqu'un veut bien réunir les Dragon Ball et faire le vœu que Dragon Ball GT n'existe plus, je lui en serais reconnaissant). De plus, le générique de fin est le même. L'animation n'est pas mauvaise, loin de là. Les dessin sont un peu plus complexes que dans les premiers films de Dragon Ball. Ici, nous avons droit à des reflets sur les visages, des zones d'ombres, etc... Cela rend le film plus vivant. Par contre, certains personnages sont dessinés assez bizarrement. Le lieutenant Bleu par exemple est complètement raté lorsqu'il est montré torse-nu. Enfin ce n'est qu'un détail, l'animation reste de bonne facture. Il y a certains effets de style plutôt sympathiques, comme Goku qui traverse les forêts sur son nuage magique, où une utilisation de fausse 3D accentue les déplacements de notre jeune héros.
    D'ailleurs, ce n'est peut-être que mon fanboyisme qui m'aveugle, mais certains décors et même passages m'ont rappelé la saga Star Wars. Par exemple, la poursuite dans la forêt m'a fort rappelé la course-poursuite sur les speeder-bikes dans Le Retour du Jedi. Un autre élément qui m'a interpellé: lorsque Black rentre dans son robot, le décor rappelle fortement celui de l'Empire Contre-Attaque, lors du passage du face-à-face entre Luke Skywalker et Dark Vador. Ce n'est peut-être que moi, mais j'ai trouvé cela troublant.
    Bref, L'Armée du Ruban Rouge n'est pas le long-métrage de Dragon Ball que je préfère. Il est trop long et peu surprenant. C'est dommage, car certains passages en valent la peine, comme la séquence émouvante à la fin, bien amenée. Malheureusement, celle-ci est coupée par un générique qui apparait trop vite et qui ne laisse même pas le temps de voir la suite des évènements.
    Komestai
    Komestai

    38 abonnés 448 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 18 octobre 2010
    Après 3 OAV faisant office d'histoire alternative au manga, on repart avec "L'armée du Ruban rouge" du tout début de Dragon Ball, c'est à dire la rencontre de Goku et Bulma, pour une autre version alternative. Le but étant de retracer l'affrontement entre Goku et l'armée du ruban rouge. On n'est donc plus dans la continuité des films précédents. Sur l'opus en lui-même, on retrouve ce qui fait la force de la série: humour et baston mais on a quand même le droit à quelques défauts: les musiques d'abord qui ne sont plus celles de la série et qui sont moins bien, ensuite la trame reste quand même assez proche de la version originale du manga et on finit donc par trouver quelques passages un tantinet longuet et enfin, certaines voix VF ne sont pas aux rendez-vous et ça gâche le plaisir. Dommage.
    Cyril Bureau
    Cyril Bureau

    6 abonnés 520 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2022
    Pour fêter les dix ans d'existence du manga, la Toei décide de sortir un téléfilm spécial raccourcissant 68 épisodes afin de dévoiler une relecture condensée des débuts de Son Goku. Ainsi, nous redécouvrons sa rencontre avec Bulma, Oolong, Yamcha et Tortue Géniale ainsi que sa confrontation avec l'Armée du Ruban Rouge. Faisant fi de nombreuses sous-intrigues (comme Pilaf, Krilin ou le Commandant Blue), le film se concentre donc sur la présentation rapide des personnages principaux ainsi que l'affrontement éclair contre les différents membres de la terrible armée... Tout va très vite mais reste néanmoins bien mené et seul le fan notera la différence de rythme. De plus, l'animation est ici au top du top : beaucoup plus fluide et soignée, avec des couleurs retravaillées et de nouveaux plans détonants, le réalisateur Shigeyasu Yamauchi a fait un véritable travail d'orfèvre quant à ce mini-remake, modifiant parfois le chara-design (comme le Commandant White, le Commandant Blue, le Sergent Metallic, qui passe du sosie d'Arnold Schwarzenegger à un simple géant noir, ou encore Yamcha, adoptant quant à lui le faciès de Goku adulte) ou les vêtements (les habits de Goku sont les mêmes que ceux de "Dragon Ball GT", sorti la même année). Et si les scènes restent fidèles au manga original, certaines se voient relativement modifiées comme la rencontre avec Yamcha, le combat contre le Sergent Metalli et, le tout premier kamehameha de Tortue Géniale. Hélas, si la qualité graphique est au rendez-vous, on regrettera les faiblesses du scénario et le manque de combats marquants. En effet, outre les sbires de l'Armée du Ruban Rouge, aucun gradé ne viendra vraiment se mesurer à Son Goku, ni le Capitaine Silver, ni le Capitaine Yellow et encore moins le mémorable Commandant Blue (très rapidement évincé). C'est donc une série de combats et courses-poursuites très courtes et un brin décevants que nous propose Yamauchi, finalement incapable de nous faire intensément revivre les meilleurs moments d'action du dessin animé. Toutefois, Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge reste un excellent OAV.
    Jacques Henri
    Jacques Henri

    38 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 7 octobre 2011
    Film créé à l'occasion des 10 ans de Dragon Ball. Refonte graphique agréable, mais c'est du déjà vu !
    Ritchie B.
    Ritchie B.

    3 abonnés 149 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 17 avril 2019
    3ème OAV (Original Animation Video) retraçant les aventures de la série Dragon Ball intervenant 8 ans après l'Aventure Mystique (1988).
    C'est Shigeyasu Yamauchi qui cette fois dirige l'intrigue (qui n'en est pas à son coup d'essai notamment avec la saga Broly DBZ).

    Pour les puristes, on perd carrément l'esprit de la série, il est clair que cette pseudo suite OAV DB peut décevoir.
    Si dans la série on restait sur un jeu de rôle enfantin (avec Son Goku en nabot réfractaire en marge de la société), cette suite métamorphose carrément le genre ( spoiler: le KaméHaméHa puissance 10 maîtrisé en 2 sec
    ).
    Exit aussi les coups de crayons basiques, on va aller plus dans le détail dans la façon d'un DB GT.

    Ce qui retient l'attention c'est cette façon de modeler une toute nouvelle histoire. On va retrouver l'ensemble des personnages originels de la série (Bulma, Oolong, Tortue Génial, Yamcha, Pu'er, N°8, Sgt Metallic (clin d'oeil à Balrog de Street Fighter), Sgt Blue, Sgt Black...) et durant cette heure et quart on ne s’ennuie pas!

    L'histoire est prenante apportant son lot de surprise et de rebondissement ( spoiler: la mort de Hachaan est vraiment à voir
    ). On conserve également le fond de la série avec ses caricatures de la société (LA grosse armée pour des intérêts futiles détruite par un kamikaze...) et son petit degré de perversité charismatique des "Dragon Ball".
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 juillet 2014
    Pour fêter les dix ans d'existence du manga, la Toei décide de sortir un téléfilm spécial raccourcissant 68 épisodes afin de dévoiler une relecture condensée des débuts de Son Goku. Ainsi, nous redécouvrons sa rencontre avec Bulma, Oolong, Yamcha et Tortue Géniale ainsi que sa confrontation avec l'Armée du Ruban Rouge. Faisant fi de nombreuses sous-intrigues (comme Pilaf, Krilin ou le Commandant Blue), le film se concentre donc sur la présentation rapide des personnages principaux ainsi que l'affrontement éclair contre les différents membres de la terrible armée... Tout va très vite mais reste néanmoins bien mené et seul le fan notera la différence de rythme. De plus, l'animation est ici au top du top : beaucoup plus fluide et soignée, avec des couleurs retravaillées et de nouveaux plans détonants, le réalisateur Shigeyasu Yamauchi a fait un véritable travail d'orfèvre quant à ce mini-remake, modifiant parfois le chara-design (comme le Commandant White, le Commandant Blue, le Sergent Metallic, qui passe du sosie d'Arnold Schwarzenegger à un simple géant noir, ou encore Yamcha, adoptant quant à lui le faciès de Goku adulte) ou les vêtements (les habits de Goku sont les mêmes que ceux de "Dragon Ball GT", sorti la même année). Et si les scènes restent fidèles au manga original, certaines se voient relativement modifiées comme la rencontre avec Yamcha, le combat contre le Sergent Metalli et, le tout premier kamehameha de Tortue Géniale. Hélas, si la qualité graphique est au rendez-vous, on regrettera les faiblesses du scénario et le manque de combats marquants. En effet, outre les sbires de l'Armée du Ruban Rouge, aucun gradé ne viendra vraiment se mesurer à Son Goku, ni le Capitaine Silver, ni le Capitaine Yellow et encore moins le mémorable Commandant Blue (très rapidement évincé). C'est donc une série de combats et courses-poursuites très courtes et un brin décevants que nous propose Yamauchi, finalement incapable de nous faire intensément revivre les meilleurs moments d'action du dessin animé. Toutefois, Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge reste un excellent film rythmé et visuellement magnifique qui nous replongera aisément dans notre plus tendre enfance.
    sword-man
    sword-man

    77 abonnés 1 017 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 6 avril 2011
    Encore une version alternative du début de dragon ball réalisé par maitre Toriyama himself. plutôt réussi, je le conseille aux fans.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top