Mon compte
    L'Attaque de la pin-up géante
    note moyenne
    2,4
    3 notes dont 2 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 2 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur L'Attaque de la pin-up géante ?

    2 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1265 abonnés Lire ses 4 028 critiques

    2,0
    Publiée le 29 août 2017
    Les histoires de femmes géantes, c’est un sujet finalement assez fréquent (femme de 50 pieds, la pom-pom girl géante…), et Ray s’est essayé au sujet avec une pin-up.
    Il signe un film qui dégage une certaine sympathie. Le casting n’est pas lumineux, mais les actrices sont jolies et les interprètes ne se prennent pas au sérieux. On se sent avec des potes, des méchants de pacotilles, des gentils bébêtes, qui s’amusent visiblement et parviennent à transmettre de leur plaisir à tourner ici, J. J. North en tête. Sa surenchère en blonde écervelée, sa manière de se dénuder innocemment, tout cela fait d’elle une héroïne gentillette et sympathique, qui apporte de la fraicheur à l’ensemble.
    Malheureusement, l’histoire n’est pas aussi plaisante. Si le casting se démène, l’intrigue n’est pas une grande réussite. Il y a certes de l’humour, notamment avec le rat géant, mais globalement le rythme est trop mou, la partie centrale trop redondante, et il ne se passe pas grand-chose en dehors d’un crêpage de chignon XXL. Clairement, le film avait son concept, mais ensuite le déroulé est très aléatoire, avec un intérêt limité, et une drôlerie pas assez constante pour contenter le spectateur avide de nanar. Un peu de nudité vient pimenter l’ensemble, mais j’ai trouvé le métrage un peu long, alors qu’il dure 1 heure 20, et pourtant il y avait de quoi se marrer assez pour en redemander.
    Visuellement c’est fait avec peu de moyen, c’est clair. Incrustations hasardeuses, foule petite, maquettes et autres décors cartonneux, costumes assez risibles (le rat !), Ray a tourné comme d’habitude avec deux francs six sous. Maintenant, le film est coloré, il profite de quelques décors carte postale amusant, et on retrouve bien l’ambiance des tournages « Playboy », à se demander si Ray n’a pas commencé dans ce registre ! La bande son est d’ailleurs dans la même veine. Pour ma part, le film propose un style gentiment rétro et fauché, qui a son charme, même si la débrouille n’est jamais bien loin.
    En conclusion, la déception concernant ce film réside dans son manque de vitalité, son humour assez discret, qui ne parviennent pas à donner assez de punch à l’ensemble. L’ennui peut vite pointer, malgré l’entrain de J. J. North et de ses collègues. 2
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3078 abonnés Lire ses 6 355 critiques

    0,5
    Publiée le 24 janvier 2021
    Trois playmates sont en lice pour devenir « pin-up de l’année » pour un célèbre magazine masculin. L’une d’elles souhaitant devenir encore plus belle qu’elle ne l’est déjà, décide de se rendre chez son médecin qui lui prescrit un programme expérimental à ne prendre qu’une fois par jour, jusqu’au jour où suite à une surdose, elle grandit jusqu’à atteindre la taille de 60 pieds (près de 20m).

    Fred Olen Ray, déjà responsable du foudingue Hollywood Chainsaw Hookers (1988) et du nanar Alienator (1990) avec son chasseur de prime grimé en travelo de l’espace, réalise ici une parodie (produite par Roger Corman) du cultissime L'Attaque de la femme de 50 pieds (1958).

    Bien évidemment, ce serait mentir de dire que l’on ne savait pas à quoi s’attendre d’Olen Ray. Il réalise une Série B dans la droite lignée de ce que fait David DeCoteau depuis de nombreuses années, à savoir des films à bas coût, dénué de talent, avec des acteurs qui n’en sont pas (ils ne savent pas jouer la comédie), avec des trucages moisis et bien évidemment… énormément de plans dénudés (des fesses et des nichons en veux-tu, en voilà).

    Si vous étiez venu pour vous rincer l’œil, vous devriez en avoir pour votre argent, pour les autres, vous risquez fort de regretter de vous être lancé dans le visionnage de cette comédie (encore faut-il pouvoir cataloguer ce film de comédie, tant l’humour s’avère ringard et jamais drôle).

    L'attaque de la pin-up géante (1995), c’est un patchwork où l’on croise de tout et de rien, avec 3 greluches qui se battent pour savoir qui est la plus belle, un rat de laboratoire qui a taille humaine (une pensée pour le pauvre figurant qui s’est coltiné le costume), un défilé de potiches écervelées et des plans boobs à faire frémir un ado boutonneux.

    C’est fauché et réalisé sans le moindre talent, un faible budget qui se ressent constamment et une direction artistique aux abonnés absents. Dans le même registre mais en plus drôle, autant voir le remake du film de Nathan Juran : L'Attaque de la femme de 50 pieds (1993) avec Daryl Hannah.

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top