Mon compte
    Chasse à l'homme
    note moyenne
    2,7
    6 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Chasse à l'homme ?

    3 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    1 critique
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 970 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,5
    Publiée le 9 janvier 2017
    On a failli avoir un bon film, on n'a qu'un objet cinématographique inachevé. Car enfin tout commençait bien avec ce scénario intéressant, même si certaines scènes du début sont tirées à la ligne. Des questions en pagaille, de la tension (on ne va quand même parler de suspense), des rebondissements, de l'action, bref tout ce qu'il faut et voici qu'à la fin tout s'écroule et que l'invraisemblable s'en mêle (le tueur convoque un mec pour lui raconter sa vie avant d'essayer de le tuer alors que cinq minutes avant il pouvait le descendre d'une balle dans le dos…) et le film se termine en deux temps trois mouvements d'une façon grotesque en oubliant d'avoir répondu aux questions que nous nous posions. C'est vraiment se moquer du monde.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 007 abonnés Lire ses 10 critiques

    2,0
    Publiée le 1 décembre 2019
    Plus connu sous le titre, "Le cave est piègè", cette coproduction franco-espagnole est le prototype parfait du policier sans envergure des sixties! Ce film de Victor Merenda, avec Franck Villard en tête d'affiche, est aujourd'hui considèrè comme un classique mineur des « invisibles du cinèma français » . L'assassinat d'une cover girl! Les soupçons se portent sur un ancien footballeur! Tout l'accuse! Voilà donc un homme innocent qui ètait tranquille : l'argent, la gloire, une femme fidèle! Ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça ne prètend pas en casser une! Villard est le seul à tirer son èpingle du jeu! Registre peu habituel de Dario Moreno, bien plus convaincant quand il nous esquisse quelques pas de danse qu'en inspecteur de police qui se fiche royalement de son enquête! Quant à Dany Carrel, on se souviendra surtout de son soutien-gorge très pointu! C'est assez banalement rèalisè mais cette chasse à l'homme, tournèe à Barcelone, se voit sans problème! Avec quelques dialogues bien sentis : « J'ai l'âge de sortir sans ma nurse ! »...
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 634 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 22 février 2015
    Beaucoup l'ignorent peut-être, mais la France a eu son Roger Corman en la personne de Marius Lesoeur, producteur méridional comme son prénom l'indique qui après avoir commencé dans la série B dans les années 1950 passera dans le cinéma bis où il fera tourner des réalisateurs aussi baroques que Jess Franco, Jean-Marie Pallardy ou Jean Rollin auteurs de films fauchés aux parfums de série Z, mélangeant le plus souvent épouvante et érotisme. Ce film d'une veine plus classique est un habile bricolage issu d'une coproduction franco-espagnole censée se dérouler à Barcelone mais essentiellement tournée dans les studios de Lambersart à Lille. Victor Meranda obscur réalisateur à la carrière météorique recycle un roman d'Yvan Noé réalisateur écrivain qui participe à l'écriture du scénario. spoiler: Un ancien footballeur reconverti dans les affaires se trouve pris dans une machination après avoir renversé une call-girl en rentrant de l'aéroport où il venait de déposer son épouse
    . L'intrigue en vaut bien d'autres et le suspense est bien mené malgré le manque évident de moyens. A l'intérieur de son système économique rusé faute d'être dispendieux, Lesoeur sait profiter des opportunités du moment en faisant appel à Franck Villard bellâtre à moustache des série B des années 1950 sur le déclin, à Dany Carrel starlette talentueuse un peu éclipsée par le tsunami Brigitte Bardot et à Dario Moreno chanteur exotique à la mode jamais en mal de diversifier sa palette. Quelques stockshots par dessus ce casting improbable mais amusant et le tour est joué. On n'est pas devant le suspense du siècle mais l'affaire se tient. Lesoeur fait beaucoup pour pas cher, il fait partie des bricoleurs illusionnistes pittoresques de cette époque.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top