Mon compte
    HH, Hitler à Hollywood
    note moyenne
    3,0
    66 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    5 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    1 critique
    1 critique
    3 critiques
    Votre avis sur HH, Hitler à Hollywood ?

    24 critiques spectateurs

    ffred
    ffred

    Suivre son activité 857 abonnés Lire ses 3 475 critiques

    4,5
    Publiée le 10 mai 2011
    La bande-annonce était très intrigante voir délirante. Le film l'est tout autant. Sorte de faux-vrai documentaire, on a d'ailleurs beaucoup de doutes au début ne sachant sur quel pied danser. Mais c'est ce qui rend l'ensemble finalement très sympathique. Très vite on se laisse prendre au jeu de cette enquête très ludique avec un vrai suspens. La forme est très originale. Maria de Medeiros (excellente, je suis tombé sous le charme) et Micheline Presle (89 ans ! et parfaite) sont toujours détachées du reste dans des tenues colorées et chaudes alors que les images sont sépia voir limite noir et blanc. Le montage, façon documentaire donc, est agréable et alerte, le tout sur une jolie musique du prolifique Vladimir Cosma (silencieux depuis le dernier Mocky en 2007). La mise en scène de Frédéric Sojcher, cinéaste belge, est donc rythmée et originale, alliée à une histoire passionnante pour toute personne aimant un tant soit peu le cinéma. Car on ne parle que de ça ici, de cinéma. Le prétexte du portrait de l'actrice Micheline Presle débouche sur un état des lieux clair et lucide, sinon objectif, du cinéma actuel en en retraçant l'histoire depuis l'avant-guerre. Hollywood contre la vieille Europe (procès à charge ?) n'est donc pas un combat qui date d'aujourd'hui. Tous les acteurs et les metteurs en scène sont dans leurs propres rôles, exprimant leurs propres pensées (?). Formidable et jubilatoire un film à voir absolument pour tous les amoureux du 7è art...Novateur et très drôle, c'est rare, voilà une formidable et excellente surprise, il faut en profiter...
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mai 2011
    Un faux documentaire barge qui, malgré tout, donne à réfléchir sur le pouvoir du cinéma. Maria de Medeiros illumine, au sens propre comme au figuré, chaque scène de ce film. Les histoires de complot mondial font toujours mouche au cinéma, ici, il manque un peu d'élan pour se prendre complètement au jeu, mais on jubile par moment.
    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 375 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2011
    Le film épouse ainsi pas mal de genres : ode au cinéma, européen et d’auteur au premier chef, enquête, thriller, course-poursuite où se profile une théorie du complot pour le moins farfelue, ébauche de romance entre la documentariste et son cameraman. Peu importe qu’on s’y perde parfois, que le scénario parte souvent de guingois et s’emmêle les crayons. Le charme opère parce qu’il y a dans ce joyeux bazar une inventivité permanente et un amour du cinéma qui jaillit à chaque plan. De Bruxelles à Cannes, de Berlin à Malte en passant par Londres, le film se construit comme un puzzle où il doit probablement manquer quelques pièces, et qui, en tout cas, restera inachevé, laissant au spectateur à la fois déboussolé et conquis, le soin de le peaufiner.
    Les vêtements colorés et chatoyants de Maria de Medeiros sont autant de taches de couleur qui irradient l’image et provoquent un contraste saisissant avec le reste traité quasiment en noir et blanc, flirtant avec les codes de la BD – les personnages principaux vus comme des héros enluminés. Le film est souvent drôle comme, par exemple, la scène à la salle des ventes à Paris, ou celles dans les locaux des services secrets londoniens (le M15) et des archives de l’ancienne Stasi à Berlin. En filigrane, demeure bien sûr la rivalité inextinguible entre l’Amérique (culture prédominante imposant au reste de la planète sa vision) et la vieille Europe, berceau de la véritable expression artistique. C’est d’évidence caricatural, le trait est appuyé mais cela ne nuit en rien au plaisir pris à regarder cet objet peu conventionnel, à la fois rigolard, loufoque et extrêmement construit et rigoureux.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2957 abonnés Lire ses 6 291 critiques

    0,5
    Publiée le 11 novembre 2010
    Hitler à Hollywood (2010) est une œuvre inclassable et pour cause, elle allie à la fois le documentaire et le thriller (ou plutôt, le faux documentaire et le polar) dans lequel il est question d’une conspiration entre le cinéma Hollywoodien et le cinéma Européen.
    Là où Frédéric Sojcher déçoit, c’est que l’on s’attendait à un vrai documentaire mais en réalité, c’est tout autre. Tout est mis en scène puisqu’il s’agit d’un faux documentaire avec pour actrices principales : Maria de Medeiros & Micheline Presle dans leurs propres rôles. S’ensuit durant 80 minutes une histoire invraisemblable où la plupart des situations sonnent faux et où les interprètes peinent à être crédibles. Alors dans ces conditions, comment adhérer complètement au film si jamais on parvient à y croire ? Tout étant fictif du début à la fin (enfin, presque), des reconstitutions d’époque aux bandes-annonces, par moment on ne sait même plus faire la différence entre le vrai et le faux. Un titre énigmatique qu’il aurait été préférable de changer au profit de (par exemple) « Le mystère Aramcheck » (en rapport avec le cinéaste Luis Aramcheck auquel le film fait sans cesse référence).
    Au final, on se désintéresse complètement de ce "documenteur" et on ne pense qu’à une chose, qu’il daigne enfin se terminer.
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 542 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mai 2011
    La bande-annonce ne me donnait aucune envie de voir Hitler à Hollywood, mais bon, me dis-je, le temps grisaille, il est temps de retourner dans les salles obscures (et puantes). En fait le film déploie ses ramifications pendant toute sa durée (et même pendant tout les credits de fin) : il est donc difficilement repliable dans la durée d'une bande-annonce. C'est un film original, attachant, qui suit plusieurs pistes sans se/nous perdre. D'abord un hommage à Micheline Presle qui joue parfaitement le jeu. Ensuite Maria de Medeiros genre Fantômette mène l'enquête, sexy et mutine. Puis un très bel hommage au cinéma européen, aux studios disparus et aux grands réalisateurs européens vivants, en finissant par l'immortel Manoel de Oliveira. Il y a dans ce film une fraicheur et une vraie gentillesse sans snobisme ni affectation, en un mot : une belgitude de bon aloi.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 5 mai 2011
    Au final, Hitler à Hollywood semble être un film aussi passionnant dans sa thématique et son propos, que dans son aspect physique. Conscient ou pas de pouvoir dérouter le spectateur par l'image, ou de l'enfumer dans cette histoire foutraquement complexe, l'œuvre de Frédéric Sojcher n'en reste pas moins originale.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 804 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2011
    Si l'on se demande où veut nous emmener Frédéric Sojcher à travers son étrange film aussi mal filmé (mais ça, on peut le justifier par le coté "faux documentaire") que mal interprété (ça par contre ce n'est jamais justifiable !), il arrive difficilement à nous entrainer vers une espèce de d'enquête sans intérêt, sans humour et encore moins de crédibilité autour de studios européens détruits par l'armée secrète d'Hollywood, que du ridicule en somme. Au final, si le travail sur la couleur autour des personnages est belle, mais inutile, et que quelques guests-stars impressionnantes se montrent à l'écran, ça n'en reste pas moins une perte de temps déplorable.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 3 572 critiques

    3,0
    Publiée le 14 juillet 2012
    Woody Allen en 1983 avec "Zelig" avait déjà usé du procédé consistant à mélanger images d'archives et fiction pour une délicieuse comédie. Dix ans plus tard Robert Zemeckis récidive avec le très lunaire "Forrest Gump". Depuis, plus rien de notoire qui ait retenu l'attention. Le nouvel essai vient du belge Frédéric Sojcher qui délivre une partition pour le moins intéressante sur la volonté de toute puissance des Etats-Unis. A partir des souvenirs d'une vieille actrice jouée par la toujours sémillante Micheline Presle, Maria De Medeiros va remonter la piste d'un producteur qui juste avant guerre avait caressé l'espoir de monter en Europe des studios capable de concurrencer Hollywood. Ce propos complètement inventé n'est pas si absurde car la volonté d'Hollywood a été bien réelle d'imposer sa suprématie dès la fin de la deuxième guerre mondiale où l'importation massive des films américains a été une contrepartie naturelle à l'aide apportée pour chasser le tyran nazi. Le film est narré sur le mode d'un documentaire d'investigation teinté de burlesque et le manque de moyens évident ne l'empêche pas d'être tout à fait jouissif grâce à la présence radieuse de Maria de Medeiros et à la complicité qui s'est instaurer avec Micheline Presle. "Hitler à Hollywood" parfois maladroit mais très revigorant démontre que l'on peut toujours beaucoup avec un peu d'imagination.
    Alban P
    Alban P

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 137 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mai 2011
    Après "Robert Mitchum est mort", voilà une fois de plus un titre super vendeur "Hitler à Hollywood".
    Dernière ce titre improbable se cache une réflexion sur la trop grande présence du cinéma américain face au cinéma européen : bien tenter mais pour moi c'est raté.
    spider1990
    spider1990

    Suivre son activité 723 abonnés Lire ses 1 589 critiques

    1,0
    Publiée le 1 novembre 2010
    Le film montre d'assez belles images d'archives, mais l'histoire est très décevante comme il tombe de plus en plus dans du délire. Le sujet aurait dû être amélioré en trouvant un meilleur choix pour continuer son parcours. Ils tournent trop en rond et on se lasse trop vite. Il y a tellement de films oubliés dans le monde et il y en a qui en recherchent, mais ce film ne donne aucune envie pour porter de l'intérêt même s'il y a une sombre histoire derrière tout ça.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 6 mai 2011
    Encore un film sorti de nulle part, que personne n'attend, et qui s'avère être une excellente surprise. HH est décalé, intelligent, captivant, drôle, bordélique, amoureux du cinéma, très belge aussi. Quel plaisir pour le spectateur de voir Micheline Presle embarquée dans ce projet aux côtés de Maria de Medeiros et Wim Willaert (déjà génial dans "Quand la mer monte..."), ces trois acteurs étant curieusement tout en couleurs sur une photo presque en noir & blanc. Ca ne mène nulle part, c'est parfois maladroit et ça sent furieusement le petit budget, mais c'est absolument le genre de films que j'ai envie de voir dans une petite salle de quartier plutôt qu'un gros blockbuster avec du pop-corn. Ce film est 100 fois plus du cinéma qu'un "Thor" qui sort la même semaine. 99.99% des gens passeront à côté de ce film génial qui mériterait un César ou un truc dans ce genre (coproduction française, ça passera très bien, on récompense bien des films anglais ou canadiens...) Je m'égare, mais c'est le genre de films qui fait vraiment plaisir à voir... donc à ne pas rater avant qu'il ne disparaisse des salles obscures...
    ZybaX
    ZybaX

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2011
    Le film de Frédéric Sojcher, brillant, passionnant, absurde et romantique à la fois, glisse poétiquement du faux documentaire de fiction qui rend hommage à Micheline Presle à la fiction faussement documentaire aux allures de thriller paranoïaque, tout en revisitant l'Histoire du Cinéma Européen mais pas que... Maria de Medeiros y est absolument divine, lumineuse, elle irradie l'image BD concoctée par Carlo Varini, et c'est avec un immense plaisir que nous suivons son enquête, de Cannes à Venise, en passant par les bureaux de la STASI et ceux du MI5 à Londres ! C'est trépidant : on ne s'ennuie pas une seule seconde !!!
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    Joli petit film sur le cinéma ... et c'est vrai que l'amour du cinéma se ressent dans ce film à travers un intrigue où le sourire de l’héroïne rend les choses pas trop sérieuses
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 2 juin 2011
    Une excellente idée de départ pour un film réjouissant et ludique. Une bien belle preuve de la vitalité du cinema où l'on prend plaisir à retrouver Micheline Presle et qui a le bon goût de s'achever sur un hommage à Manoel de Olivera. Un très agréable moment
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 5 mai 2011
    Magnifique le film. Les acteurs sont excellents, l'image parfaite et la bande son est top !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top