Mon AlloCiné
    De l'autre côté du périph
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "De l'autre côté du périph" et de son tournage !

    L'habit ne fait pas le moine

    Dès l'écriture du scénario, le réalisateur désirait s'amuser avec les idées préconçues que l'on pourrait avoir sur les deux personnages principaux : "Avec le pitch de départ, on avait tout pour être dans le cliché. Un jeune de banlieue qui s’y connaît face à un mec hyper strict de Paris (...). Ousmane n’est pas un mec cool de banlieue, il était même le souffre-douleur de sa cité. François n’est pas non plus un mec rigide, c’est un chaud lapin qui ne pense qu’à se taper des nanas…", précise David Charhon.

    With a little help from my friends

    David Charhon a fait appel à Ismaël Sy Savané et à Alexis Dolivet, scénaristes du film d'animation Lascars (2009), pour écrire les dialogues des personnages de banlieue.

    Références

    Les références que l'on peut trouver dans De l'autre côté du périph sont plutôt éclectiques puisqu'elles vont du Flic de Beverly Hills (1984) réalisé par Martin Brest, au film Le Professionnel (1981) de Georges Lautner.

    Un bon premier jour

    Le tournage du film a débuté le jour de la sortie d'Intouchables.

    Décors naturels

    De l'autre côté du périph a été tourné entre Paris et le quartier du Chêne-Pointu, à Clichy-sous-Bois.

    Silence, moteur et action !

    Tout film d'action comporte des scènes chargées en suspense et en adrénaline. De l'autre côté du périph ne fait pas exception à la règle : "La scène de la course-poursuite sur le périphérique a demandé une grosse logistique (...). On a bloqué, de nuit, un tronçon du périphérique nord qui englobait plusieurs portes à hauteur de Bagnolet. Nous avions plus de 70 véhicules et 80 cascadeurs impliqués dans la poursuite (...) on tournait à 6 caméras et pour corser le tout, c’est vraiment Omar qui conduit !", explique David Charhon.

    Une scène osée

    Une des scènes du film se déroule dans un club échangiste, ce qui a quelque peu gêné Omar Sy, qui est d'une nature pudique. Le cinéaste a donc trouvé la solution idéale pour le mettre plus à l'aise : "Le jour du tournage, lorsque le trio arrive au vestiaire, normalement, c’était une jeune femme qui devait sortir nue d’une des cabines. Omar hésitait et je me suis dit que le meilleur moyen de le rassurer était encore de lui montrer l’exemple ! Je me suis déshabillé, j’ai pris la panière, et on a tourné la scène à poil", se souvient David Charhon.

    Plus qu'une comédie

    Le personnage de policier interprété par Omar Sy lui a permis de découvrir un genre qu'il ne connaissait pas, la comédie d'action : "Entre les poursuites à pied, en voiture, les fusillades, et tout ce qu’il y avait à jouer, c’était quand même assez éprouvant. Je n’avais pas complètement anticipé cet aspect. J’ai travaillé le tir et les combats", raconte l'acteur.

    Deux personnages différents

    Si le personnage qu'interprète Omar Sy dans De l'autre côté du périph vient de la banlieue comme Driss dans Intouchables, ils restent tous les deux différents aux yeux de l'acteur : "Il y en a un qui est (...) un électron libre, et l’autre qui rentre un peu plus dans le rang (...) parce qu’il est quand même flic, c’est la justice, l’ordre, les règles, les conventions ! Quand Driss n’en avait pas, Ousmane lui est dedans", explique-t-il.

    Un bon duo

    Après De l'autre côté du périph, Omar Sy et Laurent Lafitte se sont retrouvés dans la nouvelle comédie d'Olivier Baroux et Kad Merad : Mais qui a re-tué Pamela Rose ?, mais aussi sur le tournage de L'Ecume des jours (2013) de Michel Gondry.

    Retrouvailles sur grand écran

    Dans De l'autre côté du périph, Laurent Lafitte retrouve l'actrice Zabou Breitman avec qui il collaborait sur l'émission de radio "A votre écoute, coûte que coûte" sur France Inter en 2012.

    Sans Omar

    En 2011, Omar Sy n'avait pas pu se rendre à un dîner à l'Elysée pour fêter le succès du film Intouchables en raison d'un trop grand nombre de scènes à tourner pour De l'autre côté du périph.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Adieu Les Cons (2020)
    • The Father (2020)
    • Le Dernier voyage (2020)
    • Mandibules (2020)
    • Drunk (2020)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • ADN (2020)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • Le Discours (2020)
    • Falling (2020)
    • Envole-moi (2020)
    • Villa Caprice (2020)
    • Chacun chez soi (2019)
    • Promising Young Woman (2020)
    • Méandre (2020)
    • L'Etreinte (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Nobody (2021)
    • Tom et Jerry (2021)
    • Oxygène (2021)
    Back to Top