Notez des films
Mon AlloCiné
    I Giorni contati (Les Jours comptés)
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "I Giorni contati (Les Jours comptés)" et de son tournage !

    Néo-réalisme et pessimisme

    I Giorni contati (Les Jours comptés) est parfois mis en contexte avec un autre film italien, Umberto D. (1952), réalisé par Vittorio De Sica. Une comparaison nuancée par son réalisateur, Elio Petri : "Le film de De Sica qui m’a le plus plu fut Umberto D. Cependant, je sais que c’est un film qui ne voulait pas affronter le rapport existence-productivité. Il y avait une grande intuition, mais ce n’était pas un film sur la mort. C’était un film sur un vieillard, alors que I Giorni contati est un film sur la mort : c’est même une réflexion sur la fonction de la vie. Umberto D., c’est un vieux, embêtant, coléreux ; c’est un film très beau, que j’ai revu récemment, mais le contexte social y est très limité. Tout au plus on pense au problème des retraites", précise-t-il.

    En mémoire du père...

    Pour créer le personnage central de Cesare Conversi (joué par Salvo Randone), le réalisateur Elio Petri a puisé dans sa propre histoire familiale : "Le film est dédié à mon père parce que mon père, qui était chaudronnier, un métier éreintant étant donné qu’on travaille avec des acides à des températures très élevées pour dissoudre l’étain et dans des ateliers qui ressemblent à l’enfer, était devenu très faible physiquement et avait arrêté de travailler", raconte-t-il.

    L'obession de la mort

    Le cinéma comme seul refuge... Le réalisateur Elio Petri a toujours eu un rapport très particulier avec la mort : "A certains moments le sentiment de la mort était si fort que je n’arrivais plus à manger ni à dormir. Cela a commencé quand ma grand-mère est morte. A la même époque un de mes amis est mort, d’un virus attrapé dans le fleuve qui lui a détruit le foie. Jusqu’à 20 ans cette obsession ne m’a pas quitté. Je me réfugiais dans le cinéma pour ne pas y penser. Les personnes, je ne les voyais pas comme des êtres humains, mais comme des cadavres ambulants", confie-t-il.

    Coïncidence troublante...

    Dans le film, le personnage principal déclare avoir 53 ans au moment où il commence à sentir le poids de ses jours comptés. Or, le réalisateur Elio Petri est mort... au même âge, en 1982. Un film prophétique donc, puisque I Giorni contati (Les Jours comptés) est sorti vingt ans plus tôt.

    Tout travail mérite un prix

    I Giorni contati (Les Jours comptés) a remporté en 1962 le prix du Meilleur film au Festival international du film de Mar del Plata (Argentine), ainsi que le prix du Meilleur scénario original, décerné par l'Italian National Syndicate of Film Journalists.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Nobody (2021)
    • Nomadland (2020)
    • Le Chant du Loup (2019)
    • Mortal Kombat (2021)
    • Le Labyrinthe (2014)
    • Sans aucun remords (2021)
    • The Father (2020)
    • Godzilla vs Kong (2021)
    • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
    • ADN (2020)
    • Demain Tout Commence (2016)
    • MILF (2017)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Amanda (2018)
    • xXx (2002)
    • Play (2018)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Drunk (2020)
    Back to Top