Notez des films
Mon AlloCiné
    Bons baisers de Russie
    note moyenne
    3,7
    7764 notes dont 344 critiques
    répartition des 344 critiques par note
    78 critiques
    109 critiques
    79 critiques
    57 critiques
    18 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Bons baisers de Russie ?

    344 critiques spectateurs

    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 059 critiques

    1,0
    Publiée le 12 janvier 2012
    Après James Bond contre Dr. No, fort décevant et ennuyant en tous point, je dois dire que ce deuxième opus l'est tout autant, voire davantage ! Une fois de plus, nous retrouvons le personnage de James Bond dans des aventures aussi intéressantes qu'un match de football opposant la Zambie à l'Erythrée. Se faisant facilement avoir, séduisant de belles jeunes femmes, emmêlé dans un conflit qui n'a rien à envier à l'inspecteur Gadget, l'agent 007 ne convainc pas. A travers des débuts très peu glorieux, comment expliquer ce succès ? Espérons que les épisodes qui viendront sauront un peu redresser un niveau aussi bas !
    Vaal28
    Vaal28

    Suivre son activité Lire ses 12 critiques

    1,0
    Publiée le 2 juin 2010
    Film d'espionnage, plutôt long, plutôt prévisible, plutôt mal joué... Chacun ses goûts, il faut aimer.
    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    1,0
    Publiée le 2 octobre 2009
    Encore un exemple parfait du film qui vieillit très mal. Le jeu des acteurs, la mise en scène, tout est vraiment dépassé et superficiel. Le scénario est classique pour un James Bond, même si les scènes d'action sont très peu présentes. Bon, Sean Connery est toujours agréable (il reste LE seul et unique James Bond), mais cela ne rattrape pas ce Bons baisers de Russie pour autant.
    Peichan2
    Peichan2

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    2,5
    Publiée le 28 février 2008
    James bond assez ennuyeux, peut etre est ce du au retour de l'organisation SPECTRE après dr No ? Peut etre est ce du à la vieillesse du film ? possible. En tout cas, heureusement que sean connery est là.
    Ewing
    Ewing

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,0
    Publiée le 26 août 2010
    Un film plat qui ne comporte pas grand chose d'interesent.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    2,5
    Publiée le 14 février 2014
    Dans ce second opus, James Bond est envoyé à Istanbul pour subtiliser aux Russes un lecteur-descripteur. Et si l’interprétation très classe de Sean Connery est satisfaisante tout comme la superbe partition de John Barry, fort malheureusement je trouve que la mise en scène de Terence Young a pris un sérieux coup de vieux et que l’ensemble manque singulièrement d’actions. L’histoire n’est quant à elle pas désagréable et la belle Daniela Bianchi apporte le charme nécessaire à cet épisode qui n’a pour moi rien d’indispensable.
    Ace_17
    Ace_17

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 142 critiques

    0,5
    Publiée le 1 novembre 2008
    Sean connery est de retour dans "BONS BAISRRS DE RUSSIE" avec un méchant, de l'action digne de l'un des meilleurs 007.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 454 abonnés Lire ses 3 425 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2020
    Après le succès aussi phénoménal qu'inattendu de "James Bond contre Docteur No", les producteurs Harry Saltzman et Albert R. Broccoli, conscients d'avoir entre les mains avec Sean Connery et les romans de Ian Fleming un filon en or, décident de mettre aussitôt en chantier un second épisode des aventures romanesques de l'espion de sa Majesté. Terence Young qui avait si bien exploité toutes les potentialités du personnage dans le premier opus est naturellement de la partie. L'équipe est quasiment similaire et c'est une nouvelle fois Richard Maibaum qui se charge d'adapter ce cinquième roman de la saga alors encore prénommé "Echec à L'Orient Express". L'intrigue doit être simplifiée pour rester dans l'esprit recherché qui est avant tout de faire rêver le spectateur. On quitte la Jamaïque et Ursula Andress pour rejoindre Istanbul et la toute aussi ravissante Daniela Bianchi, mannequin et dauphine au concours de Miss Univers en 1960. Les canons de la saga encore toute récente continuent de se mettre en place comme l'arrivée de "Q" (Desmond Llewelyn) qui avant chaque mission présente à l'agent 007 les gadgets inédits qui lui permettront de mener à bien sa mission. Si l'exotisme est toujours présent, on notera que l'intrigue plus robuste et mieux équilibrée que celle de "Docteur No" donne plus de relief à ce deuxième épisode qui dans l'esprit de beaucoup des fans de James Bond est considéré comme le plus accompli. Difficile toutefois de le comparer avec les derniers du genre qui ont mis quasiment fin avec Daniel Craig dans le rôle titre à la décontraction qui nimbait chacun des épisodes qu'ils soient plus ou moins réussis. Autres temps, autres mœurs. On notera de manière anecdotique que le tournage fut lui aussi très mouvementé. L'acteur mexicain Pedro Armendariz tomba très gravement malade sur le tournage, obligeant à un aménagement drastique de son emploi du temps pour lui permettre de finir le film. Il se suicidera quelques jours après avoir fini ses dernières scènes. Enfin Terence Young lors de prises de vue aériennes se retrouvera avec son hélicoptère au fond de l'eau, réussissant à s'extraire in extrémis du cockpit.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 2 149 critiques

    4,5
    Publiée le 25 avril 2020
    Très bon opus, un classique de la saga James Bond. Sean Connery incarne un 007 des plus séduisants, avec la classe qu'on lui connaît, très bon dans son jeu, sans faute. La jolie Daniela Bianchi qui l'accompagne est délicieuse en James Bond girl. L'histoire est palpitante, le tout bien filmé, dans des décors fabuleux (notamment les panoramas d'Istanbul, de Venise...). Un opus qui traverse bien les décennies, et dire qu'il date de 1963 !
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 543 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2018
    Pour le deuxième volet de la saga, on retrouve un James Bond kitch et très Hitchcockien. Pas fou mais plein de charme.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 379 abonnés Lire ses 4 150 critiques

    3,0
    Publiée le 22 janvier 2015
    Avec une entrée en scène qui en dit long, ce second 007 laisse apparaître quelques gadgets, des 2 côtés et de vrais méchants : Numro 1, Numéro 3 et Numéro 5. Lesquels ont inspiré la parodie "Austin Powers". On reconnaît bien numéro 3. Le chat de Numéro 1 est culte. J'ai beaucoup aimé les boutons d'appel de Numéro 1 ainsi que la lame empoisonnée glissée dans la chaussure. De très bonnes idées à l'ancienne. L'utilisation de l'hélico n'est pas mauvaise. La James Bond Girl est ravissante !! Enfin, les costumes de James Bond... Toujours aussi élégants ! Tourné dans les années 60, le film a vieilli mais n'a rien perdu de son charme.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 525 critiques

    3,0
    Publiée le 3 janvier 2018
    Deuxième aventure de 007, Bons baisers de Russie est certes sympathique mais moins entraînant que son prédécesseur. La faute à un rythme un peu plus lent et à une séquence dans le train relativement longue (malgré une scène de combat plutôt sympathique). Ceci étant, le film reste quand même sympathique et Sean Connery a toujours autant la classe.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 13 octobre 2008
    Début très moyen, milieu bordélique et chiant, une bonne partie finale. Tatiana, la James Bond girl, est comme toujours une bombe sexuelle. Franchement, cette histoire de Spectre, ça commence à me glonfler façon ballon de baudruche le 14 juillet.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 17 mai 2016
    Un second opus intéressant. Fort satisfait du résultat de James Bond Contre Dr.No, la production met en chantier une nouvelle mission pour le plus célèbre des agents secret Britannique. Terence Young n'en est pas à son premier coup d'essai puisqu'il se voit de nouveau à la barre de la réalisation. Alors, est-ce que le film fait mouche cette fois-ci ? Adapté d'un roman de Ian Flemming classé parmi les 10 livres préférés du président Américain JFK, Bons Baisers de Russie traitera de tout, sauf de Russie. Spectre, la terrible organisation dont était membre Dr. No dans le premier opus, cherche à se venger de Bond suite à ses méfaits dans le premier opus. Appâtant l'espion dans les griffes de la ravissante Tatiana, agent russe qui pense agir pour la mère patrie alors qu'elle n'est qu'un pion du Spectre, Bond aura fort à faire dans cet opus. Jouant plutôt la carte du film de protection que de véritable mission où un méchant veut tout faire exploser, le film se laisse regarder sans le moindre problème. Proposant une histoire plus intéressante que dans le premier opus, bien qu'éloigné des codes de la saga, le film offre des séquences mémorables à l'image des grands moments d’anthologie dans le train. On peut cependant regretter que cet opus propose deux méchants peu inspirés, n°3 et n°5, tandis que le n°1 du Spectre semble clairement leur voler la vedette. Pas désagréable, mais pas inoubliable non plus. Le casting du film est vraiment un gros plus, mis à part deux ombres sur le tableau. Sean Connery y incarne Bond pour la deuxième fois. Plus à l'aise, il semble clairement avoir compris comment rendre le personnage attachant et intéressant. Toujours plaisantin quand cela est possible, mais sérieux lorsqu'il faut, il incarne un 007 plus charismatique que dans le passé. Il en va de même pour la douce Daniel Bianchi (Les Démons de Minuit) qui est absolument ravissante en James Bond Girl. Gros bémol cependant pour les deux antagonistes du film, n°3 (Lotte Lenya) et n°5 (Vladek Sheybal) qui ne sont pas très crédibles ni même intéressants. Robert Shaw, quant à lui, livre une bonne prestation qui offre un adversaire de taille à Bond. En revanche, mention spéciale au n°1 du Spectre qui, bien qu'agissant dans l'ombre sans révéler son identité, semble s'imposer comme THE bad-guy de la franchise. Pour la réalisation, la société EON donne un budget deux fois plus élevé que par le passé, ce qui permet au film d'explorer de nouveaux horizons. Inutile de se le cacher, mais la réalisation de cet opus est excellente sur tous les points. Les lieux visités à Venise, Yougoslavie, Turquie et Angleterre sont originaux et apportent une touche d'authenticité au film. Côté bande son, la composition de John Barry est tout à fait inscrite dans les tons du film. Propre, classe et sensuel, la musique d'introduction de Matt Ronto est excellente et innove en ajoutant du chant à la musique d'introduction. Une tradition qui est appelée à perdurer dans le temps. Les : une histoire plus intéressante que par le passé, la séquence du train, des acteurs impliqués, un opus qui mise sur le réalisme et des décors inspirés, le thème d'introduction pour la première fois avec du chant (et quel plaisir ! Les - : mais des méchants qui manquent de charisme tandis que le chef du Spectre s'impose comme la surprise du film, une histoire qui ressemble plus à une mission de protection qu'à une mission pour sauver le monde Bon Baisers de Russie est un opus qui laisse une impression de bon film teinté de petite déception. Jouant la carte de l'escorte plutôt que de la mission périlleuse pour sauver le monde, Bond toujours interprété par un Sean Connery au top, nous offre des séquences mémorables à l'image de cette séquence dans le train. Pas désagréable, le film se permet même d'introduire le chef du Spectre, tout en gardant son identité secrète. Un film qui apporte un vent de fraicheur et de nouveauté après un départ canon. Sympathique et divertissant, mais clairement pas le meilleur opus de la saga.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 523 critiques

    3,0
    Publiée le 16 mai 2013
    Un scénario qui m'a eu l'air d'être plus élaboré que le tout premier James Bond, plaisant à suivre. Encore le Spectre, mais paradoxalement, il a l'air moins dangereux, malgré ce qu'affronte le héros.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top