Mon compte
    Elle s'appelle Ruby
    note moyenne
    3,8
    1853 notes dont 207 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 207 critiques par note
    20 critiques
    84 critiques
    64 critiques
    29 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Elle s'appelle Ruby ?

    207 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3794 abonnés Lire ses 7 372 critiques

    3,0
    Publiée le 24 octobre 2012
    Six ans ! Six années que l'on attendait le retour des réalisateurs du délicieux « Little Miss Sunshine », un peu trop peut-être d'ailleurs. Car « Elle s'appelle Ruby » est en effet un cran en-dessous de la famille Hoover, ce qui ne veut pas dire qu'il est dénué d'intérêt, bien au contraire. Le scénario est original, dispose de quelques belles idées et on savoure à plusieurs reprises le talent précoce de Zoé Kazan (petite-fille d'Elia) pour nous offrir une poignée de répliques et situation d'excellente qualité. Dommage alors que cette brillante idée ne soit exploitée que par intermittences, au détour d'une scène aussi cruelle que marquante, et plus globalement dans le dernier tiers du film, logiquement le meilleur. Le rythme est d'ailleurs inégal, à l'image de cette séquence moyennement convaincante où Annette Bening et Antonio Banderas viennent livrer deux numéros sympas, sans plus. Reste que malgré ces imperfections, le résultat reste plaisant et chaleureux, comme en témoigne un dénouement juste ce qu'il faut et une interprétation de qualité : à découvrir.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2801 abonnés Lire ses 5 271 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2012
    Les réalisateurs du magnifique "Little Miss Sunshine" réalise un film écrit par Zoé Kazan (petite fille de Elia kazan) avec entre autres Paul Dano, déjà présent dans le film précédent et compagnon à la ville de Zoé Kazan. Un écrivain voit son fantasme apparaitre et vivre avec lui comme n'importe quel couple amoureux, avec tous les inconvénients de la création inhérents à la douce utopie de la femme idéale. A partir d'une idée originale Zoé Kazan écrit un scénario qui revisite le mythe du pygmalion qu'on attendait tous dans le genre de la fantaisie pétillante... C'est justement là qu'est le petit problème. Très vite l'histoire vire du côté comédie romantique de moins en moins drôle (retour à une triste réalité), et la morale "qu'il faut prendre chacun comme il est" sous-jacente au début devient vite le thème principal. Evidemment le couple (à la ville comme à l'écran) est une belle osmose, il y a de belles idées et la BO offre un contre courant audacieux (sYvie Vartan et Plastic Bertrand dans un film indé américain !). Un joli petit film auquel il manque soit un peu plus de rrire et/ou d'un peu plus d'impertinence.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1904 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,0
    Publiée le 29 mai 2013
    6 ans après le très remarqué "Little Miss Sunshine",Valérie Faris et Jonathan Dayton,vouple à la ville,reviennent avec une nouvelle comédie décalée,pop et mélancolique,pour y dirigier un autre couple à la ville! Il s'agit-là de Paul Dano et de Zoé Kazan. Le premier interprète un écrivain nombriliste et neurasthénique qui va tomber complètement amoureux de sa création de papier,la très pétillante et exquise Zoé Kazan. Leur pas de deux fait des étincelles dans un style que ne renierait pas Woody Allen. Et nous invite en filigrane à une réflexion sur l'impossibilité d'une vie de couple sans concessions,sur les fantasmes qui n'ont qu'un temps,et en conséquence sur le fait de grandir. "Elle s'appelle Ruby" s'égare un peu plus lorsqu'il s'aventure sur les affres de la création et sur le cerveau trituré de son héros,façon Charlie Kaufmann. Il semble aussi piquer tous les tics du ciné indépendant des années 2000,avec parents baba-cool,frère libidineux et surréalisme qui survient un peu trop mécaniquement. La surprise n'est donc plus au rendez-vous,d'autant que les rires se font rire. Mais l'univers dépeint est suffisamment original pour se suffire à lui-même.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 893 abonnés Lire ses 3 514 critiques

    2,0
    Publiée le 5 octobre 2012
    Il est souvent difficile d'enchainer après un succès aussi phénoménal qu'inattendu. En 2006, le premier film des réalisateurs, Little Miss Sunshine, avaient tout raflé sur son passage : succès public et critique mondial et moisson de prix dont un César et deux Oscar. Ce n'est pas avec ce second film que Valerie Faris et Jonathan Dayton vont rééditer le même exploit...
    La suite sur : http://lecinedefred2.over-blog.fr/article-elle-s-appelle-ruby-110872925.html
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 622 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2016
    La BO est déjà une merveille de titres français. Le film et ses personnages également. Surtout le final où l'écrivain se lâche complètement et cesse finalement de se mentir à lui-même. Ruby est un être pétillant qui ne peut être complètement contrôlée, tant elle est "nature". J'ai beaucoup aimé ce film dont le scénario est similaire à "L'incroyable destin de Harold Crick" de Marc Forster.
    Vanessa L
    Vanessa L

    Suivre son activité 210 abonnés Lire ses 781 critiques

    3,0
    Publiée le 4 septembre 2013
    C’est assez marrant comme film, le scénario est bien trouvé et original et la fin l’est d’autant plus vu ce qui se passe tout le long. J’ai bien aimé ce n’est pas prise de tête et c’est assez rafraîchissant.
    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 153 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2012
    Six ans après le succès presque incontesté de Little Miss Sunshine, Jonathan Dayton et Valerie Faris reviennent avec Ruby Sparks (beaucoup plus séduisant que le titre français, Elle s’appelle Ruby).
    Si le film garde cette note indépendante, informelle, que les deux metteurs en scène portent à travers leur réalisation, leur dernier long métrage, scénarisé par Zoe Kazan, à cette fois, à juste titre, la saveur d’une première œuvre dans sa narration.
    Sous la résonnance du mythe grecque et écho de la légende de Pygmalion, Zoe Kazan a su dessiner les contours de personnages intéressants malgré un certain manque de caractérisation. Si cela n’est pas gênant lors de la première partie du film, la narration perd de ce fait, son élan, et créer un manque de rythme, relativement présent dans son dernier quart. Rien de dommageable, la réalisation est assez bien structurée, comme la direction d’acteurs, pour palier à tout ça.
    Ruby Sparks, au-delà de son originalité première, procure l’agréable sentiment de découvrir un film plein de saveur, arrivant même à certains moments à nous interroger sur le pouvoir de création et de ce qu’on peut en faire, sans en subir les conséquences, la perte de l’auteur à travers son oeuvre. Comment redéfinir une œuvre originale sans en altérer le premier jet, ensuite dénaturé par le perfectionnisme que chaque artiste tend à trouver.
    Quand une comédie verse doucement entre la réflexion et la légèreté d’un propos, et ce, manier avec intelligence, il en résulte ce conte plein de créativité et de romance où son casting, Paul Dano en tête, se laisse aller au plaisir d’un jeu de haute volée. A découvrir.
    http://requiemovies.over-blog.com/
    Freaks101
    Freaks101

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 619 critiques

    3,5
    Publiée le 13 mai 2013
    Second film des auteurs de « Little miss sunshine » le postulat de départ est assez proche de « Une créature de rêve », l'ordinateur ayant laissé place à une bonne vieille machine à écrire. Pour autant la ressemblance entre les deux films s'arrête là. En effet, les héros puceaux du film de John Hugues, n'avait que de simples et basiques motivations sexuelles, dans le cas présent le héros fantasme la fiancée idéale sur un mode plus romantique. Le ton est donc très différent, on est plutôt dans la fable morale, sans explication rationnel. Bien évidement notre héros va découvrir que cet idéal n'existe pas, et ce malgré le pouvoir de l'imagination. Au moins la démonstration est elle agréable et ludique, souvent drôle, parfois dramatique voir inquiétante.
    John Henry
    John Henry

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 649 critiques

    2,5
    Publiée le 10 octobre 2012
    Plutôt décalé et réfléchi, malgré son côté frais et pétillant, le film ne parvient tout de même à se détacher de cette question qui revient sans arrêt : "Et après ? Quoi ?"
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 14 octobre 2012
    Calvin, un jeune auteur à succès assez introverti, a imaginé une fille, Ruby, dans un livre qu'il est en train d'écrire. Et Ruby dégringole tout à coup dans sa vie, bien réelle et telle qu'il l'a imaginée. Il s'aperçoit bientôt qu'il peut modifier son comportement ou ses talents en complétant simplement les pages de son manuscrit. Leur histoire durera-t-elle ? Sur un thème original (peut-on vivre avec quelqu'un qu'on peut modeler à sa guise ?), voici un film plutôt sympathique qui fait réfléchir (un peu) à la relation de couple et sur le fait d'accepter l'autre tel qu'il est et non comme on aimerait qu'il soit. C'est assez sympathique et parfois amusant (mais pas seulement), même si tout ne tourne pas très rond dans cette affaire qui finira par capoter. Mais la toute fin du film est d'une totale fraîcheur qui permet d'espérer un prolongement meilleur. A voir : je recommande la VO.
    nikolazh
    nikolazh

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 060 critiques

    3,0
    Publiée le 14 octobre 2012
    Un film au postulat original et plutôt agréable dans sa première moitié, drôle et relativement légère, qui slalome ensuite entre le gentiment ennuyeux (la scène chez les parents du personnage central font un peu office de remplissage) et le carrément raté (le pétage de plomb de l'écrivain). La fin finit cependant de rattraper l'ensemble, mais on ne peut s’empêcher de penser que l'auteur est passée là à coté d'un sujet en or et qui aurait mérité une écriture tantôt plus explicative, tantôt plus poétique. Un peu frustrant du coup, mais pas totalement déplaisant.
    adicte
    adicte

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 700 critiques

    2,5
    Publiée le 31 octobre 2012
    Mouais. Un film original avec des acteurs très convaincants et de bons dialogues mais la mise en scène est un peu effacée, frileuse, et ne va pas au bout de sa fantaisie. Dommage.
    philmon2
    philmon2

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 233 critiques

    4,5
    Publiée le 31 août 2014
    parfaite comédie romantique, qui ne pourra laisser indifférent que ceux qui n'ont pas de coeur, les fans exclusifs de The Expendables et les journalistes de Télérama (à qui je souhaite de se réveiller de leur affreux cauchemar de vie germanopratine)
    bhillereau
    bhillereau

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 149 critiques

    3,0
    Publiée le 25 novembre 2017
    C'est assez déstabilisant, et à la fois pétillant de voir un film mélangeant avec un certain sérieux comédie, drame et fantastique. Elle S'appelle Ruby est un OVNI cinématographique assez sympa à suivre, dont l'intrigue sort vraiment de l'ordinaire mais au rythme assez lancinant. Un peu déçu par la fin, qui n'apporte pas énormément à l'histoire.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 827 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    2,5
    Publiée le 16 octobre 2012
    Six ans après le succès incontestable de "Little miss Sunshine", le couple formé Jonathan Dayton et Valérie Faris réalise une nouvelle comédie surprenante. Écrite et interprétée par Zoe Kazan, elle aussi accompagné par son mari, Paul Dano, cette rom-com, réunissant les éléments scénaristiques du mythe de Pygmalion, de Frankenstein et de la série "Code Lisa", n’a pas le mordant du précédent film. A partir d’un pitch facile, qui aurait pu être la source d’une potentielle réflexion sur la création artistique, vont se multiplier, et aussi rapidement s’essouffler, des situations forts amusantes, après quoi les bonnes idées comiques ne tiendront que dans son casting pleins de seconds rôles prestigieux et dans une bande originale aussi française que vintage, et ce jusqu’à la fin la plus convenue possible.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top