Mon compte
    Elle s'appelle Ruby
    note moyenne
    3,8
    1846 notes dont 206 critiques
    répartition des 206 critiques par note
    20 critiques
    83 critiques
    64 critiques
    29 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Elle s'appelle Ruby ?

    206 critiques spectateurs

    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 489 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2013
    Une jolie comédie qui marque le retour des réalisateurs du très bon "Little Miss Sunshine". Le scénario est assez profond et original et dispose de quelques belles idées. Certaines répliques ou situations s'avèrent d'ailleurs savoureuses et, malgré un rythme assez inégal, on prend plaisir à voir évoluer les deux personnages. C'est frais, léger, magique et touchant !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2293 abonnés Lire ses 3 158 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2012
    Sorti en catimini, ce film a failli m'échapper. J'avoue que dans un premier temps cela m'a un peu surpris : quand on a les créateurs de "Little Miss Sunshine" et Paul Dano au générique, on a quand même de sérieux arguments pour inciter les masses à aller voir cet "Elle s’appelle Ruby". Et puis, il y a eu le second temps : celui où je suis allé le voir le film... Et là, l'incompréhension est devenue encore plus grande. Comment cette perle peut passer inaperçue ?! Dans le monde aseptisé de la comédie romantique, comment ne pas vanter les mérites de ce film plein de vie et plein d'envie ?!! On dira ce qu'on voudra de cet "Elle s’appelle Ruby" - qu'on aime ou qu'on n’aime pas – mais qu'on reconnaisse au moins sa véritable imagination et cet enthousiasme sensible à vouloir rompre les codes pour raconter ce qui a déjà été mille fois raconté, mais d'une façon nouvelle et fraîche ? Moi, en tout cas, j'ai totalement adhéré. Ne connaissant absolument pas l'histoire avant d'entrer dans la salle, j'ai été très agréablement embarqué dans une intrigue très riche et très audacieuse, qui sait aussi bien nous faire saliver sur le champ de possibilités narratives que cela offre, qu'elle parvient également à ouvrir un champ remarquable de questionnements sur ce qu'on recherche dans la relation amoureuse. Rien que pour cela, je ne peux que féliciter Jonathan Dayton et Valérie Faris pour leur talent, car pour le coup, je ne me suis pas retrouvé comme je me retrouve souvent devant une comédie romantique. Souvent, on nous offre une espèce de rêve idyllique un peu cul-cul, très surfait, et surtout ultra-prévisible face auquel je finis très rapidement par me barber (vous me direz, certains recherchent cela, mais bon, personnellement à force ça me gonfle vite...). Ici, ils osent aller au-delà du rêve jubilatoire du début de relation : ils osent explorer vraiment ce qu'est un fantasme amoureux et si vraiment ce fantasme correspond à nos vrais désirs. Là – enfin – on va un peu plus loin dans l'exploration de ce qu'est une relation amoureuse, voire tout simplement humaine. Le film va même au-delà de ça en sachant brillamment mettre en parallèle le désir d'aller vers l'autre et la passion de rapport d'un artiste à son oeuvre... Et le pire, c'est que ce film parvient à le faire sans jamais vraiment tomber dans les lourdeurs : l'inventivité de son principe de base lui permettant de questionner frontalement aussi bien sur le ton de la dérision que du drama… Rien que pour cela, j'ai totalement adhéré à la démarche, et j'avalais les minutes de ce film avec gourmandise juste pour voir jusqu'où ces chers Jonathan Dayton et Valérie Faris allaient mener leur raisonnement. Il faut dire que le film est aussi grandement aidé par les prestations conjuguées de Paul Dano, Zoe Kazan et le fort sympathique Chris Messina, qui savent donner saveur et sincérité à cet artifice scénaristique. Enfin bref, vous l'aurez compris : comme pour "Little Miss Sunshine, la fraîcheur et l'enthousiasme du duo Dayton & Faris a su avoir raison de moi et lui pardonner toutes les petites longueurs qui peuvent parfois clairsemer le film. Si je précise d'ailleurs cela, ce n'est pas pour trouver absolument un défaut à ce film : sachez qu'au contraire, à la sortie de mon premier visionnage je lui avais même attribué mes 5 étoiles. Seulement voilà, vous l'aurez compris, mon enthousiasme pour ce film me l'a fait revoir récemment et, même si au final je reste encore une fois conquis par la générosité de ce film, je dois bien reconnaître malgré tout que, comme "Little Miss", cette "Ruby" manque légèrement de "background" pour supporter une deuxième vision. Mais bon, pour discuter de la pertinence d'une seconde vision encore faut-il avoir déjà vu ce "Elle s'appelle Ruby" une fois et surtout l'avoir apprécié pour ce que ce film est : une oeuvre originale, sincère et spontanée comme beaucoup de films devraient être aujourd'hui. Pour moi cela fait déjà de trop nombreuses qualités pour qu'on risque ne pas s'y oser...
    Penny-Lane
    Penny-Lane

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 36 critiques

    2,0
    Publiée le 22 octobre 2012
    L'idée de base d'insuffler vie à la femme de ses rêves par le biais de l'écriture n'était certes pas novatrice en elle-même mais devait laisser place à des situations cocasses et fantasques. Au lieu de cela, le film se révèle plutôt austère, ne suscitant aucune émotion ni grands éclats de rire. A l'image de la maison de Calvin et de Calvin lui-même - personnage dont on ne se sent proche à aucun moment - ce film s'avère morne et aseptisé.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 576 critiques

    5,0
    Publiée le 9 mars 2014
    Un chef-d'oeuvre ! Ce film est tellement original et il touche tout le monde, qui n'a jamais rêver de pouvoir régler tous ses problèmes de couples rien qu'en écrivant sur une feuille ce que l'on désire ? De pouvoir vivre avec la fille de ses rêves rien qu'en l'écrivant ? Les acteurs sont excellents et la bande son est très bien choisie pour nous accompagner pendant cette merveilleuse histoire. Ce n'est vraiment pas une comédie romantique comme les autres et c'est en partie ce qui fait son charme.
    Nicano
    Nicano

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 309 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2012
    Chef d'oeuvre ! Oui, pour Elle s'appelle Ruby, je n'hésite pas à le dire... Il y a un tel romantisme, une telle magie qui se dégage de ce film, qu'il ma envoûté du début à la fin. Elle s'appelle Ruby, ce n'est pas qu'une comédie romantique, c'est bien plus, quelques passages dramatique notamment sont particulièrement maîtrisés.
    Le duo Paul Dano / Zoe Kazan est exceptionnel, cette dernière, aperçue dans l'excellent Happythankyoumoreplease de Josh Radnor, a signé le scénario du film, ce qui est à souligner.
    Bref, pour tous ceux qui aiment le romantisme, la poésie, la magie qui peut se dégager dans un film, foncez ... Vous ne serez sûrement pas déçus ....
    SuperMadara
    SuperMadara

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 935 critiques

    2,5
    Publiée le 22 février 2013
    Une comédie romantique qui laisse un gout amer, un scénario intéressant mais peu solide malgré un bon casting. Partant d'une idée originale et amusante, le scénario raconte l'aventure amoureuse de Calvin, un écrivain tourmenté par la page blanche et par des rêves d'une fille, une fille qui va lui donner l'inspiration et va surtout devenir réalité sous ses yeux, un scénario qui commence comme une fable romantique et inspiré mais qui tombe, petit a petit, dans les clichés de la romcom et se finit de façon classique et prévisible.. Actrice principale mais aussi scénariste, Zoé Kazan est une découverte, énergique et rayonnante, elle irradie un Paul Dano mature mais aussi amusant et impliqué, puis un Chris Messina cool mais secondaire, et un couple Annette Bening/Antonio Banderas sympathique. Pour le passage du deuxième film, le duo Dayton/Faris propose une mise en scène charmante et agréable, mais qui laisse aussi un sentiment de film presque intello, une ambiance très bobo et parfois tellement ennuyeuse qu'elle donne envie d'arrêter le visionnage.
    Une comédie romantique originale et avec un bon casting, mais qui s'effondre au fil du film et s'achève de façon décevante.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 278 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    3,0
    Publiée le 8 octobre 2012
    C'est le genre de film indépendant américain qui j'aime d'habitude et l'idée me plaisait bien mais là je n'ai pas trop accroché. Il manque quelque chose de marquant au scénario. La BO se veut originale et branchée avec pleins de musiques françaises mais elle est affreuse. Par contre, je reconnais que la scénariste retombe bien sur ses pattes avec une fin très plausible, ce qui n'était pas du tout évident avec ce genre de film. Bref, une idée très plaisante, une morale intéressante mais ce n'est pas réalisé de la meilleure des manières.
    RGciné1895
    RGciné1895

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 113 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juin 2013
    Très joli film, subtil et romantique comme il se doit ! Paul Dano impressionne à nouveau avec son jeu irréprochable d'écrivain romantique. Une BO à moitié française (ce qui est plutôt rare dans un film américain) qui étonne à la première écoute. Et une touche de fantaisie qui nous transporte dans un autre monde, à vous de la découvrir...
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2012
    Une comédie romantique tout en finesse et en subtilité , Zoe Kazan et Paul Dano sont plein de charme
    une jolie réussite .
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 1 417 critiques

    3,0
    Publiée le 24 juin 2021
    Porté par un scénario malin, emmené par une mise en scène imaginative et des comédiens attachants, "Elle s'appelle Ruby" est un film au fond conventionnel, mais à la forme assez ludique. Une jolie chronique amoureuse décalée au récit éclaté.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2961 abonnés Lire ses 6 294 critiques

    3,0
    Publiée le 25 août 2012
    Le tandem Jonathan Dayton & Valerie Faris retrouve pour la seconde fois Paul Dano après l’avoir dirigé dans leur premier (et remarquable) long-métrage Little Miss Sunshine (2006). Six ans se seront écoulés entre ses deux films et ce n’est pas plus mal car avec le succès critiques & spectateurs rencontré avec leur premier essai, il aurait été facile pour eux de sombrer dans la facilité et accepter tout et n’importe quoi. Avec Elle s'appelle RUBY (2012), ils mettent en scène un scénario écrit par Zoe Kazan (qui incarne le premier rôle aux côtés de Paul Dano). Le film narre l’histoire d’un jeune écrivain qui a soudainement rencontré le succès avec son premier roman mais se retrouve victime du fameux syndrome de la page blanche lorsqu’il s’agit d’écrire son nouveau livre. Mais un beau jour, encouragé par son psychiatre, il se met à écrire sur la fille de ses rêves, celle qui le hante nuit et jour. Et sans crier gare, la voilà qu’elle débarque dans sa vie, l’air de rien, comme si ils avaient toujours vécu ensemble. Elle est le reflet de son imagination, tel qu’il l’avait imaginé, tel qu’il l’avait maintes fois rêvé et pourtant, c’est la panique qui le submerge. Terminé la vie de célibat, le voilà du jour au lendemain en couple, comment ses amis et sa famille vont-ils réagir ? Va-t-il leur dire toute la vérité au risque de passer pour un fou ? Va-t-il accepter sa nouvelle vie qui lui est imposé ? Voilà à peu de chose près ce que vous réserve celle étonnante et au combien hilarante "rom/com" un brin fantastique. Formidablement interprété par Paul Dano & Zoe Kazan (en couple à la ville !), cette dernière, qui a écrit le scénario, prouve qu’elle a du talent aussi bien dans l’écriture que dans la comédie (peu voir pas connue dans l’hexagone malgré une carrière d’actrice déjà bien remplie), c’est indéniablement une actrice à suivre de près. De son côté, Paul Dano, que l’on ne présente plus (There Will Be Blood - 2007), est une fois de plus impeccable, cet habitué aux films indés se fait bien trop rare sur grand écran et c’est vraiment regrettable. A noter enfin, la participation en second plan de quelques têtes connues, notamment Antonio Banderas, Annette Bening, Steve Coogan ou encore Elliott Gould. Et enfin, on pourra toujours signaler l’étonnante similitude entre ce film et la série télévisée Code Lisa (1994/1998) où deux adolescents complexés ne parvenant pas à approcher la moindre fille avaient décidé de créer par ordinateur la fille idéal.
    ► http://qr.net/ivn ◄
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2013
    En voyant l’affiche de « Elle s’appelle Ruby » où l’on voit Paul Dano avec une jeune fille, je me suis inquiété de me retrouver devant une comédie romantique où ce dernier incarnerait un jeune homme passablement handicapé de la vie rencontrant une jeune fille excentrique et que le tout virerait à la romance farfelue type « Gigantic » (déjà avec ce dernier). Or si on a affaire effectivement à une comédie romantique avec un Paul Dano en jeune homme complexé, le film vire au premier tiers dans une dimension fantastique qui permet de rendre le film beaucoup plus passionnant. L’intrigue laisse de côté les poncifs de la comédie romantique pour explorer, à travers les difficultés relationnelles du jeune homme, la difficulté d’être en couple et de donc de faire coexister deux individualités aux espoirs, manies, habitudes, humeurs…, différentes et parfois antinomiques. Le parti pris de l’auteur créateur qui via son art façonne sa partenaire tel un Pygmalion perturbé, permet d’explorer la difficulté de la relation amoureuse et la beauté dont elle accouche quand deux êtres se rencontrent. Le couple formé par Paul Dano et Zoé Kazan, couple à la ville également, est vraiment convaincant et on se laisse embarquer sans mal dans leur aventure sentimentale. Les personnages secondaires bien que peu impliqués dans l’intrigue, hormis le frère de l’écrivain, permettent néanmoins de voir une belle brochette d’acteurs en pleine forme : Chris Messina, Antonio Banderas, Annette Bening, Steve Coogan et Eliott Gould. À ce propos si vous le pouvez regarder le film en V.O., faites le pour profiter de l’accent espagnol de Banderas et anglais de Zoé Kazan quand elle parle français, plutôt bien d’ailleurs. Bref un film un peu atypique et assez profond qui permet de passer un bon moment devant une comédie romantique pas clichée et pas décérébrée. Je le recommande avec enthousiasme.
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    4,0
    Publiée le 11 octobre 2012
    Scénario original de l'année! Simple, beau, puissant, poétique, fantaisiste et fantastique! Un couple magique qui fonctionne parfaitement bien à l'écran; une émotion palpable de tous les instants. Un film ultra référencé, ce qui le rend vivant et interactif! Malgré un rythme soutenu et aucune baisse de régime, la mise en scène pêche un peu par manque d'inventivité et de fraicheur! C'est bien dommage parce que l'on aurait tenu là un vrai petit chef d'oeuvre!
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 888 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2012
    Le casting évite les sentiers battus, surprend et convainc. L'intrigue se déploie sans contretemps, et l'histoire ne lâche pas le spectateur, avec une mise en scène soignée servant le récit. La toile de fond diffuse une réflexion inspirée sur la relation à l'Autre. Une bonne comédie dramatique, une bonne cuvée.
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    3,5
    Publiée le 5 octobre 2012
    Un petit film qui évite de tourner en rond, et qui passe de la comédie à la comédie dramatique en court de route. J'ai beaucoup aimé la dernières demie heure qui clôture parfaitement cette petite comédie, beaucoup plus adulte que Little miss sunshine. Il faudra suivre ce duo de réalisateurs.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top