Mon compte
    Elle s'appelle Ruby
    note moyenne
    3,8
    1853 notes dont 207 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 207 critiques par note
    20 critiques
    84 critiques
    64 critiques
    29 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Elle s'appelle Ruby ?

    207 critiques spectateurs

    rerel35
    rerel35

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 111 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2013
    Ce film est juste époustouflant. Il est a la fois, drôle, touchant, émouvant. Il exprime en nous de la colère, de la joie, du dégout et du mépris. Ce film mélange avec subtilité les différents genres. De même le jeux des acteurs est super et en particulier celui de Paul Dano encore et toujours superbe.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 625 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2018
    Bon et romantique, éternel ado egocentrique, rêveur asocial et donc forcément centre du monde à ses propres yeux, un jeune écrivain talentueux ne vit ses amours qu’au travers des fantasmes idéalistes et platoniques de ses propres créations. La vie décide de le bousculer soudain et de lui donner une leçon de réalisme en lui offrant pour de vrai dans son quotidien la femme qu’il a virtuellement créée jusqu’au dernier détail. Mais l’aubaine de réaliser ensuite qu’il peut même lui modifier son comportement juste en écrivant un paragraphe supplémentaire va transformer la belle en jouet pathétique et l’amoureux en dieu fou.
    On a déjà lu et vu bien des comédies sur ce thème fantastico-romantique, qui continue néanmoins à marcher et à interpeller, surtout dans nos cultures individualistes où chacun tourne plus ou moins autour de son nombril et de ses utopies strictement privées. On a ici une autre version, agréable, heureuse et attachante, de l’auto-psychanalyse du doux poète insupportablement autocentré, dont l’entendement et la créativité, si développées soient-ils, ne lui permettent pas de concevoir que le miracle de l’amour n’a pas de mode d’emploi et ne se vit que dans la culture d’un jardin commun.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 5 mars 2013
    Elle s’appelle Ruby est de ce genre de films qui se laissent regarder mais qui ne laissent qu’un pâle souvenir. Le scénario est sans grand intérêt et n’est pas si bien exploité par une réalisation sans imagination. Même Paul Dano est un peu effacé…
    Cultivating Your New Experience
    Cultivating Your New Experience

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mai 2013
    j'ai vraiment adoré ce film , je ne m'attendais pas à ça et j'étais scotché. Les acteurs sont bons , le scénario top , touchant on passe du rire au larme , voir même être mal alaise sur certaines scènes. Ce film en surprendra plus d'un. Une vraie Pépite 5/5
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 9 octobre 2012
    Six ans…Il a fallu attendre six ans pour voir le nouveau film de Jonathan Dayton et Valerie Faris sortir les écrans après l’incroyable succès de Little Miss Sunshine. La mission du deuxième film est généralement ardue. Cela a dû être encore pire pour le couple de cinéastes qui se sont sûrement mis une pression monstre pour ne pas décevoir.
    La suite est ici : http://critiqueconnection.wordpress.com/2012/10/09/elle-sappelle-ruby/
    P.  de Melun
    P. de Melun

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 959 critiques

    2,5
    Publiée le 11 novembre 2018
    Une idée de départ sympathique mais on attend durant tout le film une étincelle pour cette comédie romantique qui raconte les amours d'un écrivain pour son dernier personnage féminin qui apparaît soudainement dans sa vie. C’est assez niais et surfait. Les dialogues consument l’intérêt du sujet et annihilent toute subtilité qui aurait pu s’en dégager. Bref, sans grand intérêt sauf pour les amateurs du genre.
    danna2509
    danna2509

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 231 critiques

    3,5
    Publiée le 9 octobre 2012
    Je n'avais pas accroché sur Little Miss Sunshine, que j'avais vu deux ans après sa sortie et que j'attendais comme une comédie. J'ai du sourire deux fois et le souvenir que j'en garde est loin d'être positif. Je suis donc aller un peu à reculons voir cette oeuvre; qui m'intriguait essentiellement pour Paul Dano, un acteur que j'apprécie. J'ai eu raison d'aller y jeter un oeil car l'histoire est passionnante. Je ne savais pas ce qu'il en était, je n'avais rien lu. J'ai beaucoup aimé l'originalité du propos. J'ai aussi beaucoup aimé les acteurs, les dialogues, la lumière, c'est en effet un film très lumineux et la B.O. J'ai moins apprécié la partie sombre du film mais il faut bien créer une tension, alors ce n'est pas si grave. J'ai aussi apprécié comment Jonathan Dayton joue avec les décors pour créer le décalage quand la situation devient folle à l'arrivée de Zoe Kazan. C'est un bon petit film, dans l'esprit des films indé. Et au final je vais redonner une chance à ce Little Miss Sunshine qui m'avait laissé de glace.
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 249 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2020
    Le début m'a presque fait fuir mais dès l'arrivée de Ruby, on bascule dans un film romantique original vu que la Juliette est une création artistique sortie de l'imagination du Roméo, écrivain de métier. Ce scénario est sympathique mais finalement trop terne pour être une véritable claque, vu que cela joue pas assez sur l'humour ou sur la morale (genre l'amour parfait n'existe pas ou "accepte l'autre comme il est, pas comme tu voudrais qu'il soit").
    Pourtant cette comédie légère a une certaine fraicheur et Zoe Kazan, à la fois actrice et scénariste, arrive à distiller un soupçon de poésie, jusqu'à la scène finale.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 21 octobre 2012
    Attention, pure navet....L'histoire de cet écrivain qui invente un personnage à qui il peut faire faire ce qu'il veut selon ses désirs livresques ,rentre au panthéon des films ratés.Tout est réuni pour vous faire passer 1 h 40 d'ennui et de vide abyssal.La réalisation est simpliste voire dérangeante pour certaines scènes.À oublier ...
    almi v
    almi v

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juin 2013
    Après Miss Little Sunshine, les réalisateurs confirment. Originalité et précision du scénario. Humour et légèreté. Le thème de la création est bien exploité. Et Zoe Kazan, simplement formidable. Mérite vraiment d'être découvert, je le recommande.
    Enola C.
    Enola C.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 42 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2014
    Coup de coeur pour ce film ! La bande-annonce m'avait vraiment donné envie de le voir et je n'ai pas du tout été déçue ! Je n'aurais pas pensé autant aimé, j'aurais pensé que le film allait traîner en longueurs mais pas du tout ! L'histoire m'a séduire, je l'ai trouvée très très originale. On ne sait presque plus quoi penser, nous-même. L'actrice qui interprète Ruby est attachante. Une certaine scène m'a laissé ... perplexe - spoiler spoiler: : lorsque Calvin fait faire une multitude de choses à Ruby, lorsqu'il lui explique la vérité. J'étais "mal à l'aise" du fait qu'il en fasse clairement une marionnette, c'était presque "malsain" - je dirais, mais dans l'ensemble j'ai passé un bon moment et la fin finit le film avec charme. Je vous le conseille vivement
    Peter Franckson
    Peter Franckson

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 811 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2016
    Les réalisateurs ne sont pas des inconnus car leur 1er film (plein d’humour et décalé), « Little Miss Sunshine ») avait eu le Grand Prix au festival de Deauville en 2006. C’est une réflexion bien menée sur la création littéraire : un jeune écrivain, très introverti et dont le 1er livre a été un succès, rêve d’une femme, Ruby dont il fait le personnage de son 2e roman. Ruby devient réelle et l’auteur, grâce à son écriture, peut en modifier le comportement alors qu’il vit avec. L’écrivain est joué par un acteur qui ira loin : Paul DANO, véritable caméléon à chacun de ses rôles. Zoe KAZAN (Ruby) est étonnante de naturel et de fraîcheur. A mentionner aussi les parents de l’écrivain, joués par Antonio BANDERAS et Annette BENING (qui semble rajeunir de film en film !).
    Septième Sens
    Septième Sens

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 762 critiques

    3,5
    Publiée le 2 juin 2013
    Qu'est ce qu'une comédie romantique indépendante à notre époque ? Prenez deux personnes qui se rencontrent, ni belles, ni moches mais qui ont du charme. Ajoutez à cela un chien pour mettre un côté pop à cette histoire. Enfin, insérez un ami (ici un frère) confident qui vous fera rire de temps en temps, et vous aurez Elle s'appelle Ruby, le nouveau film des réalisateurs de Little Miss Sunchine.
    On y retrouve le fidèle Paul Dano qui joue un auteur plein de talent. En panne d'inspiration pour son nouveau roman, il décide d'écrire sur la fille à laquelle il rêve depuis plusieurs nuits, jusqu'au jour où cette dernière prend vie.

    Autant le dire tout de suite, nous sortons de la salle avec un sentiment partagé. On pense d'abord aux codes (repérés au début de l'article) que ce film reprend et aux œuvres (500 jours ensemble, The Beginners) dont il s'inspire.
    Puis cette sensation est plus ou moins gommée par un comique de situation bien pensé qui repose sur un scénario assez original : faire faire ce que l'on veut à une personne créée de toute pièce.
    Enfin, la réflexion prend la place du divertissement en montrant cette vision paradoxale de l'artiste, qui ne veut pas se sentir comme un génie par le poids des responsabilités, mais qui se suffit à lui-même (sans ami) en ne souhaitant aimer que ses idéaux féminins et ne connaître que des femmes ayant ses goûts et son mode de vie.

    Il n'y a rien d'étonnant de retrouver Dayton et Faris derrière la caméra. Ils traitent une nouvelle fois d'un sujet moins drôle qu'il n'y paraît, avec une légèreté qui confirme un style déjà présent dans Little Miss Sunchine. Accompagnée de la douce mélancolie de Paul Dano et l'extravagance de Zoé Kazan, la conception du couple est intéressante avec la peur du quotidien et de l'enfermement.

    Elle s'appelle Ruby est peut être inégal mais c'est sûrement dans sa maladresse que le charme opère. Il fait partie de ces films où ses défauts (la fin, pas tout à fait réussie) ne ternissent pas l'ensemble de l'oeuvre, et ses qualités se révèlent particulièrement attractives.
    Cine vu
    Cine vu

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 580 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mai 2013
    Frankenstein

    Calvin (Paul Dano) a un jeu d'une belle sensibilité et ne joue pas la carte de la séduction, cela donne plus d'authenticité à son rôle. Ruby (Zoe Kasan) est pétillante. Si elle était boisson elle serait champagne mais elle est marionnette et se laisse brillamment manipuler. Harry, le frère, est un brave type, ancré dans le réalité comme dans la fiction. Annette Bening et Antonio Banderas font une apparition réussie.

    Ce film est plein d'imaginaire, moins sarcastique que "Little Miss Sunshine" mais plus romantique et très rafraichissant.
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 580 critiques

    4,5
    Publiée le 23 mars 2016
    Une très belle rêverie autour de l'amour et de la création. Une vraie perle avec une des meilleures fins de ces dernières années. Seule, l'actrice qui joue Ruby, déçoit légèrement et empêche le film d'être un chef-d'oeuvre total, mais on n'en est pas loin.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top