Mon compte
    La Chasse
    note moyenne
    4,2
    5252 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Chasse ?

    519 critiques spectateurs

    5
    98 critiques
    4
    276 critiques
    3
    107 critiques
    2
    29 critiques
    1
    9 critiques
    0
    0 critique
    RLTH
    RLTH

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 218 critiques

    4,0
    Publiée le 5 décembre 2012
    Boudé par une partie de la presse, ce film a pourtant tout pour plaire. Un sujet risqué traité avec justesse et brio même, une interprétation parfaite de Mads Mikkelsen, enfin reconnu pour son bon travail tout le long de sa carrière; une ambiance assez oppressante, et une identification à son personnage au point qu'on ressente l'injustice jusqu'au fond de nos tripes. Vraiment très bon!
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2013
    La chasse est un excellent film , le sujet du film est dur mais mis en scène de façon sobre et efficace ce qui donne un film poignant et émouvant , magnifiquement interprété par Mads Mikkelsen avec un personnage attachant, le film nous tient en haleine du début a la fin on ne s'ennuie pas . Rajoutons a cela une fin spoiler: juste génial qui nous fait poser des question sur le pardon total et l'oublie malgré l’innocence.

    Un bon film a voir absolument .
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 13 mai 2016
    Je me souviens parfaitement, il y a quelques année, alors que j'étais encore gamin, avoir regardé la bande-annonce de La Chasse, et je me souviens aussi que je m'étais dit que c'était un film qui allait faire du bruit. Puis plus rien, jusqu'à il y a quelques mois où j'apprends que non seulement le film avait été plébiscité par la critique, mais qu'en plus Mads Mikkelsen avait été couronné du prix de l'interprétation masculine à Cannes. Et moi qui croyais que le film était passé inaperçu ! Plus question de le rater ! Bon, pour commencer par Mikkelsen, le prix est vraiment mérité tant l'acteur est épatant de sobriété et de retenue. Les autres acteurs ne sont toutefois pas en reste et sont tous très bons. Ce qui frappe le plus, c'est la manière qu'a Vinterberg d'aborder le sujet. On pourrait peut-être reprocher au film de nous révéler trop vite la vérité, de ne pas assez laisser planer le doute sur le personnage de Mikkelsen, quand à sa culpabilité ou son innocense, mais il semble que Vinterberg fait le choix d'au contraire créer de l'empathie autour de ce personnage pour dénoncer l'acharnement des autres, les fausses rumeurs et la violence de gens qui sans preuves se persuadent que le pauvre Lucas est coupable. Et ça marche, le personnage de Lucas, de par sa fierté face aux humiliations et surtout de par les accusations mensongères qu'il subit, est extrêmement attachant (ça pourrait être n'importe lequel d'être nous). La photographie du film est plutôt belle et la réalisation fait le job sans être folichone, reste que le réalisateur danois ne fait pas l'erreur de tomber dans la facilité et le larmoyant, ce qui rend le film crédible, frustrant et glaçant.
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 285 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mars 2015
    Waouh!! La claque absolue !! Je n'ai jamais ressenti un tel malaise si persistant devant un film !! C'est insoutenable à regarder !! Mads Mikkelsen est exceptionnel dans ce rôle d'homme qui voit sa vie basculer à cause de rumeurs infondées !! C'est excellent du début à la fin et on a hâte que ca se termine tant la gêne est énorme !! A voir absolument !!!
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 325 abonnés Lire ses 3 906 critiques

    2,0
    Publiée le 1 décembre 2012
    (Critique amputée)
    Bon dans la chasse on a déjà un progrès formel, faut pas en demander trop à ce pauvre Vinterberg qui trouve insultant de dire qu'il fait un come back, encore faudrait-il avoir déjà été "in" pour revenir. Mais après question personnage c'est pas ça. Et là on en vient tout de suite à la qualité du film : l'interprétation. M'étonne pas qu'il y ait eu un prix à Cannes pour ça, le reste est tellement mauvais qu'il n'y a que ça : l'interprétation qui est toujours juste. Franchement là dessus, c'est assez excellent, rien à redire, et pas seulement Mads Mikkelsen, mais vraiment l'ensemble du casting.
    Seulement après ça se gâte parce que des personnages il n'y en a pas. Ils n'ont aucune profondeur, même Mikkelsen est transparent (enfin son personnage), il est là, il fait des trucs, mais qu'est ce qu'il pense ? Son point de vue il est où là ?
    Le film s'enquiquine à suivre Mikkelsen pendant une bonne partie du film en tentant d'être neutre. Seulement lorsqu'on filme TOUT ce qui peut être utile au spectateur on est plus neutre on est démonstratif.
    On la démonstration de comment un complexe d'électre peut mal tourner. Mais ensuite ?
    Je veux dire ça nous apporte quoi de voir le frère montrer des phallus turgescents à sa soeur ? De savoir Mikkelsen innocent ? Mais avait-on vraiment besoin de le savoir ?
    Hitchcock nous montrait-t'il directement la solution dans le faux coupable ?
    Le film ne table pas une seule seconde sur l'humain. On est dans une lourde procédure démonstrative. Boum on voit la raison du prétendu viol, boum on voit le chien que Lucas adore. Ohh que va-t'il arriver au chien ? Suspens !
    Le film manque de grâce. Pour comparer on a LVT qui est issu du même mouvement que Vinterberg qui nous sort Melancholia qui lui a beau être méchant les personnages ne sont pas manichéens, ils existent, c'est peut-être pas le film le plus subtile du monde mais il est inondé par une grâce.
    La chasse ne l'a pas. On est obligé de voir Mikkelsen présenter son chien à sa copine, on obligé de le voir parler de son chien. Et finalement ça devient tellement artificiel qu'on sait ce qu'il va en advenir.
    Si on n'est pas dupe on sait que si on parle d'un truc (surtout dans un film aussi lourd que celui-ci) et qu'on en parle encore et encore, ça va arriver, ce qui pend là, au bout du nez, gros comme une maison.
    Mais là pour le moment je parle d'une lourdeur, mais je ne parle pas encore de ma haine du début du film. Cet agacement face à l'accusation à tort de Mikkelsen.
    J'ai été agacé simplement parce que c'est perché. Que la fille ait un complexe freudien non résolu, ok.
    Mais lorsqu'il y a suspicion de viol, je suis navré on ne fait pas répéter la gamine. Jamais. ça ne se fait pas. Et surtout que le pseudo psy, mais putain, il est nul. Genre : "ouais, non mais trop que ça se pourrait qu'elle ait été violée". Mais genre. WTF ? Tu lui poses des questions super précise, tu l'impressionnes forcément elle va te répondre ce que tu as envie d'entendre. Je suis prof, je sais bien que si on prodigue un étayage maïeutique, l'élève va juste dire ce qu'on veut entendre. Rien de plus. Là c'est pareil.
    Putain mais regardez Polisse, vous voyez les policiers dire : "alors tu as vu du blanc sortir de son zizi ?". Mais putain, c'est un film de science fiction ce truc. Une uchronie où le bon sens aurait disparu. On dirait Gérard 67 ans consanguin de frère en fils qui parle. Je sais bien qu'au début on nous filme cette ambiance beauf avec seul Mikkelsen qui semble un peu civilisé, mais bon, quand même. Il y a des limites à la consanguinité. Là on est dans le grand n'importe quoi.
    Et on va se taper des scènes lourdingues, genre celle avec le chien, je reviens là dessus, mais bordel non quoi. Comme ça on a bien en pitié l'homme de bien accusé à tort. Non le mec ne pourrait pas être un peu gris, il faut qu'il soit tout blanc. On le voit dans la scène d'intro sauter dans l'eau pour son pote. Il ne pourrait pas être plus mitigé ? Je ne parle pas de ses petits excès de violence, qui sont justes normaux pour quelqu'un accusé à tort (enfin je pense). Putain j'aimerai un perso moins lisse. Et limite j'aurai aimé avoir un doute sur sa culpabilité, que l'on ne nous dise rien, qu'on ne fasse pas du spectacle là dessus non plus. Mais ainsi le spectateur aurait pu être pris du doute, et vu les réactions qu'on peut lire, entendre sur ce que les gens feraient aux pédophiles, ça les feraient peut-être réfléchir sur la loi du talion. Ils seraient toujours pris de ce doute, coupable ou non. Là il ne l'est pas, on le sait. Donc bon. Seulement le film ne raconte rien de plus que son pitch. Et ne prends pas la peine de s'offrir des scènes de vies, tout doit être utilitaire (pour bien montrer qu'on est pas chez Pialat).
    Du coup dès qu'il se passe un truc on sent la lourdeur du film nous tomber dessus et nous écraser.
    Il y a vraiment un problème de traitement. Et puis cette fin ? mais non quoi. Non... Non...
    Et ce coup de boule quoi. Plus démagogique tu meurs.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 septembre 2014
    un film bouleversant, intense et dérangeant. On assiste peu à peu à la déchéance sociale d'un homme qui avait pourtant une vie ordinaire et sans histoire. Ce film est porté par Mads Mikkelsen décidément très doué qui par les dialogues mais surtout grâce à son grand jeu d'acteur justifie à lui seul de voir le film. Une grosse claque et un film dont on se souvient longtemps après avoir vu. La fin est pour moi très juste..
    hugojiraon
    hugojiraon

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 351 critiques

    4,0
    Publiée le 1 janvier 2015
    Très dur et bouleversant . je fais partie des spectateurs qui se sont irrités devant la connerie de tous ces villageois imbéciles , le sujet est fragile , il fallait oser faire un film comme celui la . Mads Mikhelsen est une fois de époustouflant . Un film à voir et à conseiller , il est important
    smitie
    smitie

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2013
    Film très impressionnant qui se passe (pour ma part) de tous commentaires détaillés. J'en serais bien incapable car sa simplicité n'est qu'apparente. Il faut le voir, le vivre, l'apprécier ou non. Mais cela reste un film particulièrement audacieux, mais surtout pertinent. Voire, même percutant. En tous cas, un très grand merci à tout ce cinéma du Nord, si singulier dans ses choix ou son expression.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 541 abonnés Lire ses 3 969 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2013
    Un ambiance lourde et une plèbe implacable qui se base sur des rumeurs qui se répandent comme une traînée de poudre dans la ville. spoiler: Même si on arrive au bout d'un moment à faire sortir la vérité, il reste toujours les souvenirs et les gens qui refusent de croire à autre chose que les rumeurs, tellement destructrices.
    Une descente aux enfers sobre et efficace qui donne froid dans le dos tout simplement mise en image. Un sujet rarement abordé de cette façon là.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 780 critiques

    1,0
    Publiée le 7 février 2016
    Alors commençons par le positif... car il y en a bien peu... Bien que son film dure près de deux heures, le réalisateur de "Festen" réussit à le rendre assez captivant de la première à la dernière minute, sans la moindre trace d'ennui à l'horizon. Les interprètes, tous excellents, méritent également des lauriers. On en viendrait même à pardonner l'excès de violence psychologique et physique, incessante, omniprésente et oppressante. Reconnaissons-lui au moins cela... Seulement voilà! La crédibilité de cette histoire, aisément gagnée durant la première heure, disparaît très rapidement par la suite. Comment ce père de famille peut-il laisser enfler la rumeur de la sorte et se montrer aussi passif? Comment le mensonge d'une (sale) gamine peut-il véhiculer une telle rumeur et faire de ce père de famille un paria? Comment accorder la moindre crédibilité à tous ces villageois qui refusent de parler à l'accusé et le mettent au ban de leur société? Depuis quand une enfant qui invente des histoires graves peut-elle s'en sortir aussi facilement à la fin sans la moindre punition? Comment croire au fait que le père de famille retrouve, comme si de rien n'était, les gens du village... et qu'il recommence à s'occuper de la gamine qui l'a accusé injustement, comme si rien ne s'était passé?! Dommage que le réalisateur multiplie les incohérences et les facilités pour mieux se dédouaner de toute condamnation. Il préfère invoquer un pardon surréaliste et moralisateur. Ridicule et grotesque, "La chasse" n'est rien d'autre qu'un gros navet!
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 837 abonnés Lire ses 2 733 critiques

    4,5
    Publiée le 14 novembre 2012
    On peut avoir Haneke comme réalisateur préféré, on peut considérer que "Amour" est un excellent film et penser que la Palme d'Or du dernier Festival de Cannes aurait dû aller à "La chasse". Certes, ce film a été primé dans la mesure où Mads Mikkelsen s'est vu attribuer le prix d'interprétation masculine, ce qui n'a rien de choquant tellement sa prestation est à la fois forte et tout en finesse. Mais cette prestation se déroule dans le cadre d'un film qui, lui aussi, est particulièrement fort et plein de subtilité. On se souvient que Thomas Vinterberg est particulièrement connu pour "Festen", un des quelques grands films que nous a légués la période du Dogme. Au niveau de la forme, le Dogme a disparu mais Vinterberg prouve dans "La chasse" qu'il est toujours un grand réalisateur. Comme "Festen", "La chasse" raconte une histoire de pédophilie. Sauf que, cette fois, celui qui est désigné comme coupable par une fillette ne l'est absolument pas. Cela, on en est sûr dès le début de l'accusation et c'est une des raisons qui font de "La chasse" un film très fort : n'ayant pas de doute sur la non culpabilité de l'accusé, le spectateur peut constater sans état d'âme comment des citoyens ordinaires peuvent se transformer en une meute de "bourreaux" d'une grande lâcheté, se montant le bourrichon les uns les autres. Si on ajoute une photo magnifique et une belle mise en valeur de la lumière nordique, on est bien face à un des grands films de l'année.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,5
    Publiée le 15 novembre 2012
    La Chasse démontre à quel point le cinéma se trouve grandi lorsqu'il est capable de faire exister quelque chose sans la montrer. Non plus simplement hors-champ comme chez Michael Haneke la violence chez Thomas Vinterberg se situe hors-cadre, atteignant un malaise particulièrement constant allant crescendo de minute en minute. La Chasse est en ce sens un modèle d’ambiguïté, parfaitement incarné par l'inquiétant Mads Mikkelsen dont le personnage évoque étrangement le M de Fritz Lang. Porté en grande partie par l'interprétation de l'acteur danois ce long métrage pervers et tendancieux s'avère tout à fait représentatif du cinéma de Vinterberg : on songe énormément à Festen mais aussi au récent Submarino pour le concentré de noirceur... Il est fortement recommandé d'en savoir le moins possible au sujet de La Chasse, tant l'expérience nous fait perdre pied à chaque nouvelle situation tout en reposant sur de faux enjeux tout à fait palpitants. Un choc imprévisible et passionnant de bout en bout : à voir absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 18 novembre 2012
    Avec cette transformation d'un chasseur en gibier malgré lui, Winterberg signe un film puissant, fort, dense et implacablement injuste sur lequel plane la composition retenue et magistrale, n'ayons pas peur des mots, de Mikkelsen. Même si le sujet à déjà été abordé, entre les mains de l'auteur de Festen, c'est plus convaincant, plus investi et diablement bien fichu. Très très fort.
    C.Dervaux
    C.Dervaux

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 1 765 critiques

    5,0
    Publiée le 20 avril 2014
    Révélé « mondialement » dans le splendide Casino Royale, l’acteur danois Mads Mikkelsen aime à montrer son goût pour les challenges. Telle une sorte de guerrier silencieux, il se donne corps et âme à son personnage, le faisant vivre et respirer comme s’il était à côté de chacun des spectateurs au cinéma. La Chasse ne déroge pas à la règle et insuffle l’appel à de nombreux sentiments distincts comme le respect et l’admiration sans ne jamais perdre son public. Présenté à Cannes en 2012 (et ovationné par la critique), ce nouveau Thomas Vinterberg est un bijou dramatique qui ne peut laisser personne vraisemblablement indemne. Il décrit en utilisant subtilement les codes du genre comment un homme ordinaire peut devenir l’ennemi de tous à travers un mensonge d’enfant. Mikkelsen y ajoute cette touche d’humanité si bien qu’un seul souhait nous traverse l’esprit : l’épauler et partager avec lui une certaine déception quant à la condition humaine, en proie aux doutes les plus corrosifs. La Chasse, plus qu’une merveille danoise ; la consécration attendue d’une équipe vouée à réciter le cinéma à voix haute.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 576 critiques

    4,5
    Publiée le 26 septembre 2016
    Si l'on voulait sélectionner un film parlant d'injustice, c'est celui-ci. Ou comment une vie peut tourner au cauchemar sur un grain de sel, ici, un simple mensonge d'enfant. Au cœur de cette invraisemblable histoire un immense Mads Mikkelsen, qui vit le rôle comme si cela lui était réellement arrivé. On souffre avec lui, on a envie de s'en sortir avec lui car il est criant de vérité. La réussite du film tient aussi au confinement de ce petit groupe de personnes. Ils se connaissent tous au sein de cette petite ville danoise, c'est comme une grande famille et lorsque le scandale éclate c'est comme l'équilibre de cette dernière qui se retrouve brisé. "La chasse", c'est aussi un magnifique portrait de la solitude. "Seul contre tous" en somme. Une grande réussite, violente, explosive, ne virant à aucun moment dans l'excès.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top