Mon compte
    Les Enfants Loups, Ame & Yuki
    Note moyenne
    4,4
    7559 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Les Enfants Loups, Ame & Yuki ?

    436 critiques spectateurs

    5
    164 critiques
    4
    178 critiques
    3
    60 critiques
    2
    23 critiques
    1
    7 critiques
    0
    4 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Critik D
    Critik D

    145 abonnés 1 103 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 14 novembre 2014
    C'est un très beau conte que nous illustre Mamoru Hosoda qui ce centre sur deux amours. Le premier avec un homme différent, un amour passionnel. Et le second avec ses enfants. Le scénario est sympathique et nous entraîne dans un univers magnifique qui relève cependant certaines complexités. Les graphismes sont également splendides, mélangeant animation 2D avec animation 3D, qui donne un rendu plus réel (j'avais parfois l'impression que l'on mélangeait des prises de vues réelles). Les personnages sont fortement attachants, on se doute de leur évolution mais étrangement pas en se sens. Pour ma part, ce film a été une belle surprise pour lequel je n'attendais pas grand chose. Mais c'est simple, beau et efficace, petits et grands devraient adorer. En tout cas je conseil, c'est un des plus beau film d'animation japonaise que j'ai pu voir en dehors des œuvres de Miyasaki. N'oublié cependant pas de prendre un mouchoir, à la fin on verse un peu sa larme (surtout si vous êtes sensible comme moi).
    Lucas L (LeBigKalu sur SensCritique)
    Lucas L (LeBigKalu sur SensCritique)

    80 abonnés 386 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 juin 2017
    Les enfants loups Ame et Yuki est un très beau film, long mais très intéressant, peu de dialogue dans le premier tiers, c'est un peu un film d'auteur en vérité, l'animation n'est pas la plus belle que j'ai vue, mais les paysages et les lumières sont tellement belles qu'on n'oublie rapidement, certains passages m'ont laissé de marbre mais d'autres m'ont réellement captivé et enfaite l'histoire d'Ame ne m'a pas transcendé et ce sont ses scènes qui m'ont ennuyé, mais l'histoire de Yuki est passionnante tout le passage de la tempête à l'école est magnifique. L'histoire d'Ana est vraiment dure et force le respect, et on se dit à quel point ça doit être dur, et le travail que ça demande. Film sans réel fil rouge mais qui raconte juste l'élevage et l'éducation de ses deux enfants très différents et c'est peut-être lent sur ses 20-25 premières minutes mais ensuite on est à fond dedans et c'est un beau voyage. 16/20
    Ghibliste
    Ghibliste

    68 abonnés 577 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 juin 2015
    "Les Enfants Loups, Ame & Yuki" est le premier film d'animation réalisé par Mamoru Hosoda que j'ai eu l'occasion de voir, mais le troisième de sa filmographie. Et je ne peux cesser de penser qu'avec la patte Ghibli ça aurait été encore meilleur. Pourquoi ? Parce que je trouve la qualité du trait et de l'animation très inégale, on oscille entre le très beau et le pas beau du tout. Le pas beau, ce sont tous ces plans et animations en images de synthèse (à part la très réussie course dans la neige), comme le problème récurrent de la juxtaposition de certains plans (des personnages trop peu détaillés sur des fonds complexes) ; le très beau, ce sont les animations des personnages principaux, comme les très beaux décors peints à l'aquarelle - mais pas que, il y a aussi la très jolie séquence d'introduction, le ciel étoilé, etc... On ne peut pas non plus dire que le réalisateur soit avare sur les violons, la musique est souvent très jolie, certes, mais tellement présente qu'on finit par ne plus penser qu'à ses ficelles. En revanche, malgré une histoire qui au début m'a paru trop surréaliste et trop facile (pas assez d'explications sur ce qui a fait cet homme-loup), eh bien je dois dire que le talent de Mamoru Hosoda finit assez vite par nous attacher à ces enfants-loups, quoiqu'un peu moins qu'à cette maman incroyablement émouvante (si j'étais une mère élevant seule mes enfants, ce film me bouleverserait au plus haut point, j'en suis persuadé). Il faut dire que la narration est rondement menée, et n'a aucun mal à nous passionner, l'intrigue est simple mais captivante. Quelques petites longueurs pas bien méchantes font durer le film, mais aussi de grands moments de poésie, de tendresse, qui nous donnent au final un beau moment de cinéma, sans pour autant, selon moi, arriver à la cheville des meilleurs Ghibli. Attendrissant.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 août 2012
    On dit que les chiens ne font pas des chats, ou alors que bon sang ne saurait mentir, mais des fois, faut avouer... Ainsi, alors que le propre fils d'Hayao Miyazaki, Goro, enchaîne les films d'animation sans saveur ("Les Contes de Terremer", "La Colline aux Coquelicots"), Mamoru Hosoda marche avec "Les Enfants Loups" dans les pas du grand maître vieillissant qui l'avait autrefois viré sans ménagement de la réalisation du "Château ambulant". Après l'amusant "La Traversée du Temps" et l'excellent "Summer Wars", Mamoru Hosoda nous livre donc ici un très joli conte où la nature -thème de prédilection de Miyazaki- tient un rôle central. Et on est bien obligés de constater que les ombres de Totoro (la découverte de la vie à la campagne) ou Mononoke (la nature sauvage des enfants) planent avec bienveillance sur "Les Enfants Loups". Difficile de ne pas se laisser attendrir, voire carrément de verser des torrents de larmes (l'inconnue assise à ma droite à la séance de 14h, si tu lis ces lignes...), devant cet émouvant hymne au courage, sublime hommage à toutes les mères du monde et métaphore bien pensée sur la part animale présente en chacun de nous, qu'elle soit assumée ou domestiquée (ou un peu des deux). Certes, Hosoda utilise les grands moyens pour nous émouvoir : tous les détails sont prétextes à émerveillement (un bol de soupe chaude, un nuage, une fleur...), la musique est tire-larmes à souhait et le scénario navigue entre le mélo et la tragédie, donnant au film un ton un peu rose bonbon traversé par bonheur de moments de grâce d'une beauté et d'une tristesse dignes parfois de la référence en la matière, "Le Tombeau des Lucioles". A côté de ça, Hosoda maîtrise parfaitement son sujet (la narration du film est aussi fluide que son animation), s'autorise quelques transgressions (un début de scène d'amour inter-espèces dans un film pour enfants, il fallait oser !) et pose ici ou là des petites touches d'humour et de fantaisie qui s'avèrent toujours très drôles et très justes. Si bien qu'au final, on ne peut qu'être séduits et enchantés par "Les Enfants Loups". Un film qui engendre vraiment la mélancolie... mais on en redemande !
    Chris Art
    Chris Art

    72 abonnés 398 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2015
    (...) que peut bien apporter la lycanthropie dans une telle trame ? (...) Elle est tout simplement utilisée pour souligner les différents thèmes qu’abordent Ame & Yuki. Oui, encore une fois, il y a bien la solitude, la différence et le rejet social. Mais le film ne s’arrête pas là ! (...) Ame & Yuki se présente comme une ode à la Nature (...) Une ode à la vie, qui voit l'héroïne subir la douloureuse existence citadine (...) Une ode à l’amour (...) Une ode à la générosité (...) Ame & Yuki se révèle être une véritable mine d’or question écriture, en plus d’être un dessin animé qui ne s’adresse pas forcément qu'aux plus jeunes (...) le résultat final fait preuve d’une maîtrise incontestable dans le domaine de l’animation. Certes, le style visuel ne possède pas le charme ni les traits d’un Miyazaki, ce qui peut être le détail sur lequel chipoter. Mais cette ombre s’efface sans mal derrière toute la poésie qui se dégage d’Ame & Yuki (...) Le tout accompagné par la sublime musique de Takagi Masakatsu (...) vous obtenez une œuvre en tout point émouvante et féerique (...)
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 19 décembre 2014
    Hayao Miyazaki peut se retirer en paix, la relève est assurée. Digne des plus grands chefs d'oeuvre de l'animation Japonaise, "Les Enfants Loups, Ame & Yuki" touche autant par la simplicité et la poésie de son histoire que par la justesse de ses métaphores. L'histoire qui s'étale sur 13 ans tiens plus du portrait de personnage voire de quotidien que de la fable attendue, et le fantastique s'y immisce à merveille. On s'attache instantanément aux personnages, et le film a pour lui de toucher très juste lorsqu'il emploie le mythe du loup-garou pour parler de nous autres les humains, comme n'importe quel film sur le sujet le devrait d'ailleurs. Le coup de crayon de Hosoda est merveilleux même si l'on peut regretter une poignée d'effets 3D plus ou moins adaptés comme l'eau de la rivière ou l'incrustation de photos, mais c'est vraiment pour pinailler, le film flatte la rétine comme rarement. Mais si ce film a droit à un véritable coup de cœur de ma part c'est parce que le mythe du loup-garou (dont je suis un très grand fan) a tout comme celui du vampire bien pris pour son grade ces dernières années, mais contrairement au mythe du vampire il n'a eu le droit à aucun Jim Jarmusch ni aucun Tomas Alfredson pour lui rendre ses lettres de noblesse. Qui aurait pensé que le film qui lui donnerait un coup de polish serait issu de l'animation Japonsaise ? Pas moi, ais vu avec quelle poésie et quelle justesse le mythe est abordée, je ne peux que m'incliner.
    Louis V
    Louis V

    26 abonnés 198 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 17 mars 2014
    Un conte magnifique aux dialogues réalistes, au coeur d'une animation touchante et romantique . Excellent , d'autant plus satisfaisant de la part d'une animation, si difficile a rendre agréable.
    QuelquesFilms.fr
    QuelquesFilms.fr

    243 abonnés 1 607 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2013
    Le début est un peu fleur bleue et mélodramatique. Histoire romantique, scène de rêve ouatée, couleurs pastel... Le film commence à trouver sa voie singulière en introduisant une dimension fantastique - les métamorphoses du père - sans appuyer sur l'aspect extraordinaire mais en intégrant cette spécificité comme un élément du quotidien. Le réalisateur parvient à faire accepter simplement son postulat de départ et à faire couler son histoire avec évidence. On ne bascule pas, comme chez Miyazaki, dans un univers mystico-merveilleux ; on reste finalement très ancré dans la réalité, très centré sur l'humain, la nature homme/loup des enfants apparaissant comme une métaphore de comportements humains et ouvrant une réflexion sur l'enfance, l'adolescence, la quête identitaire. Le réalisateur Mamoru Hosoda propose un très beau roman d'apprentissage sur une dizaine d'années, rendant passionnantes l'éducation et l'évolution d'Ame et Yuki. Il brosse aussi un joli portrait de mère en sondant avec justesse et délicatesse l'instinct maternel de protection et de don de soi. Il y a de l'intelligence et de la sensibilité dans son approche. Beaucoup d'amour, un peu d'humour aussi.
    À partir du moment où la famille débarque à la campagne, les accents mélodramatiques du début s'estompent, les couleurs s'avivent (le vert des arbres, le blanc de la neige), l'appel de la forêt se fait sentir profondément ; cela donne de superbes séquences, certaines en vision subjective, notamment lors de la course dans la neige, exaltante. Côté graphisme, c'est un mélange harmonieux d'animation traditionnelle et d'images de synthèse, les scènes les plus poétiques étant les plus simples (l'ondulation d'un rideau transparent qui révèle la double nature de Yuki à l'un de ses camarades). Le film atteint ainsi quelques moments de grâce et de lyrisme pur. Il constitue l'une des plus belles réussites de l'animation japonaise depuis quelques années.
    Jean-françois Passé
    Jean-françois Passé

    111 abonnés 231 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 17 septembre 2012
    une belle réussite ce conte sur la différence , l'acceptation , le courage . c'est traité simplement et est efficace , on est ému , on voyage . une ode à la nature et ses forces , A voir avec ou sans enfants .
    Vinz1
    Vinz1

    142 abonnés 2 350 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 janvier 2016
    Excellent film d'animation japonais qui, à l'instar de pas mal de productions des studios Ghibli, est une ode à mère nature. Toutefois, c'est avant tout un conte initiatique sur deux adolescents qui cherchent leur identité mais qui ne seraient rien sans leur mère qui a tout sacrifié pour eux. Magnifique. Mais n'oublions pas non plus de louer la qualité des images et de certains plans rapprochés façon caméra subjective de toute beauté. Un chef d'oeuvre qu'il faut voir à tout pris.
    WalterDiBobyLapointe
    WalterDiBobyLapointe

    31 abonnés 346 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 18 août 2013
    Un film d'animation qui vaut le coup d’œil, au sens propre comme au sens figuré, parce-que si l'histoire de cette mère et des ses deux enfants est sublimée par la métaphore humain/animal et des différences qui en relèvent; le trait artistique, le coup de peinture et le style naturaliste réaliste/fantastique, eux, plongent l'intrigue dans un univers flamboyant, magnifique, aux confins du surréaliste et des terres rurales d'un Japon de légendes. Seul regret, un début trop précipité, qui ne prend pas le temps de se poser. Un film d'animation simple mais touchant, au style poétique et superbement bien réalisé. Hosuda nous en met plein la vue.
    Kevin dioles
    Kevin dioles

    42 abonnés 669 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2020
    LES ENFANTS LOUPS, AME & YUKI (2012): Une famille peu ordinaire, respirant la joie de vivre. Hana, cette jeune femme, aura toujours le sourire malgré ses durs moments d'existences. Deux joyeux bambins qu'il faudra bien surveiller pour préserver ce fameux secret. On s'attendrira devant cette jeune femme remplie d'amour pour son entourage, mais aussi pour cette volonté qui grandira en elle pour l'épanouissement de ses deux enfants. Des petiots qui apporteront un beau rayon de soleil sur ces paysages montagnards habités d'une grande solidarité par les gens du coin. Un scénario avec ses temps forts sur les difficultés que peut rencontrer une famille bien différente des autres. Hélas! Pour moi la conception de l'animation n'est pas à la hauteur de cette magnifique histoire: le coup de crayon reste trop simple, les couleurs pour les personnages ne sont pas assez riches en tonalité, cela donne un rendu trop fade. Les perspectives pas toujours respectées (vue de profil: bouche dans la Joue). Un travail d'ordinateur beaucoup trop appuyé, trop propre, trop lisse, un mariage avec l'animation traditionnel aux contrastes trop visibles (tel un personnage dessiné sur un transparent placé sur une photographie réelle). Par contre, une belle mise en scène pour la structure psychologique des personnages, surtout pour Hanna. Une jolie histoire qui aura le pouvoir d'atteindre votre sensibilité.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 février 2013
    Honnètement, je ne m'attendais pas à ça. Ce film est juste l'un des meilleurs dessins animés que j'ai vus (avec le Roi Lion, encore une histoire d'animaux). Tout d'abord, l'esthétique est superbe! Les décors sont incroyablement beaux (les paysages de montagnes sont vraiment magnifiques) et les personnages sont simples mais recherchés (les scènes en loup sont quand même superbe, surtout à la fin). L'histoire est vraiment bien et a la bonne idée de ne pas tomber dans le sentimentalisme à la Twilight vu que le père meurt au bout de 10 minutes. L'accent est donc vraiment mis sur l'élevage des "louvethommes". Les personnages ont des caractères assez fouillés (tout est relatif) et l'évolution des deux enfants est très intéressante à voir. Le film a ses moments-clés spoiler: (je suis encore scotché de la scène du départ d'Ame)
    et est plaisant à regarder à tout âge. Après, le fait que la fille-loup ait un nom de chien peut choquer un peu au début mais c'est vraiment un détail. Courez voir cette ode à la nature!
    CDRIX C.
    CDRIX C.

    39 abonnés 274 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 28 mai 2015
    Tout simplement bouleversant ! Hosoda virevolte avec génie. Il quitte le cyber-monde de SUMMER WARS et les voyages dans le temps de LA TRAVERSEE DU TEMPS pour nous offrir ce drame familial poignant. Comédie et tragédie se fondent en finesse. Les émotions sont vives. La qualité de l'animation est saisissante. On en ressort touché, ému. Magique.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 13 octobre 2012
    Comme quoi il n'y a pas que le studio Ghibli qui est capable de faire de formidables films d'animation au Japon. S'il y a bien un thème qu'aborde ce film, c'est celui de l'identité. De la mère, Hana, jeune étudiante qui va tomber amoureuse d'un étudiant plutôt mystérieux et qui se révélera très vite être différent. Le schéma que suit le début du film est celui que suivent la plupart des animés japonais. Début réaliste, irruption du fantastique, basculement du film et de l'intrigue dans une direction imprévisible. Ici, ce basculement nous apprends que l'homme dont Hana s'éprends est un homme loup et possède donc une autre identité. Deux ans plus tard, alors que deux enfants sont nés (Yuki, la fille ainée et son frère d'un an plus jeune Ame), victime de sa condition de loup, leur père meurt (sous sa forme animale) dans des circonstances que l'on ne connaîtra pas. Hana part alors avec ses enfants s'installé dans une maison isolée, à la lisière d'une immense forêt. Désireuse d'élever ses enfants dans le meilleur environnement possible Hana s'occupe d'eux, cultive la terre et organise la nouvelle vie de sa famille. C’est à présent l’identité des enfants qui sera au premier plan. Le temps passant, Yuki entre à l'école et Ame l'imitera un an plus tard. C'est justement là, dans le lieu où se forgent les caractères et les comportements, que les deux enfants vont prendre des chemins différents. Tout au long du film, le réalisateur suggère ces directions opposées qu’ils vont prendre. Yuki va progressivement se séparer de sa particularité, se socialiser, se faire des amis, alors qu'Ame s'isolera et ne trouvera pas sa voie dans le monde des humains, qu'il finira par déserter. La séparation définitive commencera à la suite d'un événement où Yuki décidera de se séparer de sa particularité et s'achèvera par un affrontement entre les deux enfants loups. La question fondamentale est donc bien celle de l'identité, celle du choix que chacun doit faire entre deux vies très éloignées, celle du chemin que l'on veut suivre et de ce que l'on veut accomplir durant sa vie. Tout cela est traité de manière très habile et progresse logiquement durant le film. Pour donner un résultat d'une qualité très élevée.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top