Mon compte
    Carol
    note moyenne
    4,0
    4190 notes dont 383 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 383 critiques par note
    76 critiques
    139 critiques
    89 critiques
    51 critiques
    19 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Carol ?

    383 critiques spectateurs

    Benoît G.
    Benoît G.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 19 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2016
    Ode à l'amour vrai et respectueux, ode à la vie, ode au respect des choix de chacun. Kate et sa comparse sont infiniment belles et touchantes.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 mars 2016
    Très belle mise en scène. Une histoire d'amour toute en retenue (époque oblige), sensuelle, où un simple regard vaut mille mots. Les acteurs sont excellents, Cate Blanchett particulièrement est hallucinante (merci la vo) ! Décors et costumes superbes.
    benzinemag.net
    benzinemag.net

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 257 critiques

    4,5
    Publiée le 16 mars 2016
    Todd Haynes continue de construire une filmographie aussi éclectique que passionnante, ponctuée de très beaux succès. De Velvet Goldmine à Loin du Paradis en passant par I’m Not There ou le moins connu mais superbe Safe avec Julian Moore (1995), le réalisateur américain a montré qu’il était aussi à l’aise dans le biopic musical que dans le mélo... un genre dans lequel il a excellé avec Loin du Paradis en 2002 et qu’il explore à nouveau avec Carol. Todd Haynes nous replonge ainsi dans les années 50 avec une histoire d’amour interdite entre une bourgeoise en instance de divorce et une jeune vendeuse.
    D'un coté, la blonde mélancolique (Kate Blanchett sublime, comme chez Woody Allen dans Blue Jasmine), et de l’autre, la brune au regard pénétrant (Rooney Mara), avec sa bouille de chaton, aux faux airs de Audrey Hepburn jeune. Un couple qui va naitre à la suite d’un regard à la fois long et soudain échangé entre les deux femmes dans le magasin où Carol était venue pour acheter le cadeau de Noël de sa fille.

    Carol est un film tout en finesse, tout en suggestions, fait de mille détails, où les regards sont tout aussi importants que les dialogues, où le désir, la passion et l’émotion illuminent à chaque instant la réalisation cousue main de Todd Haynes. Un film d’amour sincère, simple, beau, envoutant, mais jamais larmoyant exempt de tout effet superflu, ponctué de scène fortes dont une, à la fin du film, particulièrement bouleversante, mettant en scène Carol et son mari dans le cabinet d’une juge où va décider si Carol peut encore avoir le droit de voir sa petite fille.
    Camilleri J
    Camilleri J

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 64 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2016
    De très belles images.
    On prend le temps dans la rencontre entre ces deux femmes.
    Des regards qui en disent plus longs que n'importe quel discours.
    Une bande son qui accompagne tout en finesse et délicatesse.
    Un peu de tendresse dans ce monde de brute ça fait le plus grand bien.
    turlupin
    turlupin

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 79 critiques

    1,5
    Publiée le 15 mars 2016
    Dans ce décor préfabriqué des années 50 tout n'est que luxe, calme et volupté. Dans cette ambiance feutrée le divorce conflictuel pourrait presque passer inaperçu dès lors que reste-il au film, une histoire homosexuelle dans les années 50? En fait le scénario est tellement générique que la temporalité importe peu. Les acteurs dans ces conditions ne pouvait pas proposer grand chose sinon les clichés habituels.
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 1 530 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2016
    Todd Haynes offre une nouvelle fois une magnifique reconstitution des années cinquante, prouvant une fois de plus son immense talent de réalisateur. Tout est soigné, photo, lumière, atmosphère. Les actrices, lumineuses, portent admirablement le film, Cate Blanchett toujours magique et Rooney Mara, touchante avec son faux air de Audrey Hepburn. Pourtant, si j'avais adoré "loin du paradis", il manque ici pour moi un peu de carnation que la pudeur des sentiments interdit, rendant l'ensemble du film trop glacé. Et quand on attend beaucoup d'un film comme c'était le cas avec "Carol", le sentiment de déception pointe à l'arrivée accompagné d'un petit goût de frustration.
    framboise32
    framboise32

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 284 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mars 2016
    L’histoire est belle. Une histoire d’amour entre une jeune employée de grand magasin, et une bourgeoise mariée et triste au sein de son couple. Avec ce superbe film, le réalisateur rend hommage à l’âge d’or du mélodrame hollywoodien des années 40 et 50. Les costumes, la lumière, la photographie d’Ed Lachman, la mise en scène … Tout est magnifique. Le réalisateur y met néamoins beaucoup de modernité.
    Quant à cette histoire d’amour, à aucun moment du film on nous parle d’homosexualité (ni d’équivalence). On parle de solidarité féminine, d’amitiés entre femmes.
    Le film est porté par deux actrices incroyables. Rooney Mara, récompensée à Cannes, est magnifique. Quant à la talentueuse Cate Blanchett, elle est Carol, parfaite comme d’habitude. Le duo de femmes est magnétique. Les scènes sont très émouvantes.
    Carol est un film élégant, une rencontre amoureuse magnifique, portée par deux actrices talentueuses
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3743 abonnés Lire ses 6 264 critiques

    1,5
    Publiée le 14 mars 2016
    "Carol" a été nommé de nombreuses fois aux Oscars, mais heureusement le film a fait chou blanc, car vu la qualité de celui-ci et des autres nommés dans les différentes catégories, j'aurais trouvé injuste qu'il en remporte un même par rapport aux actrices qui sont très talentueuses, mais qui paraissent bien fades dans ce film. Je les aime beaucoup surtout Rooney Mara, mais dans ce film, elles jouent l'une à côté de l'autre, mais pas ensemble, il n'y a aucune alchimie entre elles et donc aucune émotion ni empathie. Je suis resté de marbre devant ce film qui m'a plus ennuyé qu'autre chose. L'histoire est vraiment banale et sans saveur, je suis sûr que si on enlève les deux têtes d'affiche, on pourrait le faire passer comme un simple téléfilm qu'on ne verrait pas la différence. La réalisation est trop académique, certains appellent ça de l’élégance, mais pour le coup, je dirai que c'est trop coincé et ça manque vraiment de piquant. Bref, très déçu par ce film sans âme où la forme prime sur le fond et les émotions.
    Arthur C.
    Arthur C.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 50 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mars 2016
    Montrer l'intimité, et particulièrement l'intimité amoureuse, est l'une des problématiques du cinéma de ces dernières années face au lot d'images putassières dont la société nous abreuve. Carol, sans donner vraiment de réponses, apporte un vent nouveau dans cette problématique. A l'opposé de La vie d'Adèle et sa constante intrusion physique et émotionnelle, Carol joue la carte de la pudeur. Souvent en surface, il pénètre avec douceur les cadres intimes, et sans forcer, redonne sa puissance aux petits gestes. Sur une image crépusculaire mais grouillante d'une chaleur métaphysique (quel plaisir de voir la pellicule utilisée pour autre chose qu'un artifice vintage!), Toddd Haynes porte un regard légèrement fantasmé sur l'univers féminin et sa délicatesse forme un cocon dont le spectateur s'excuse presque de faire partie, à l'image des hommes du film qui gâchent le moment par leurs attitudes bourrins, révélatrices d'une sensibilité dont ils n'ont pas les clefs. Car c'est une autre réussite du film de ne pas s'affubler d'un discours politique ou féministe, et de capter le changement de mœurs d'une époque à l'autre avec la même douceur que celles des corps qui se rapprochent, pour simplement être un beau film d'amour.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 681 critiques

    2,0
    Publiée le 11 mars 2016
    En plus de figurer en tant que pionnier du cinéma indépendant américain, Todd Haynes semble s'être fait une spécialité du mélodrame. En 2002, "Loin du paradis" présentait le destin d'une femme dans l'Amérique des années 1950 sur fond d'homosexualité et de ségrégation raciale. En 2016, "Carol" est si l'on peut dire l'alter-ego de son aîné, mettant en scène la passion dévorante de deux femmes durant la même période. Comme d'habitude chez le cinéaste, l'ensemble respire la retenue et le raffinement, pour le meilleur et le pire. La reconstitution est réussi et il faut souligner une sublime bande-originale composée par . Mais le souci du film est qu'il produit l'excès de ses qualités, créant un tout trop raffiné, trop poli. Ces excès s'accumulent en même temps que les longueurs. En somme "Carol" a surtout le mérite de tenir à peu près debout grâce à son duo d'actrices. La plus grande actrice hollywoodienne actuelle, Cate Blanchett ainsi que la talentueuse Rooney Mara sont en effet magnifiques. Sans elles, il va sans dire que "Carol" aurait eu l'étoffe d'une chronique intégralement lénifiante.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 9 mars 2016
    Quand le film Américain est "classe" ,il est trés classe..............et là il l'est.
    Les sentiments sont décris à la perfection.
    Les deux actrices vedettes jouent subtilement bien.
    Les années 50 aux USA forment un décor inoubliable.
    Qu'on est heureux à la sortie d'une salle, quand le film est réussi !!
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 149 critiques

    2,0
    Publiée le 7 mars 2016
    Dans le New York des années 50, Therese (Rooney Mara) fait la connaissance de Carol (Cate Blanchett) et au fil des rencontres et du temps passé ensemble, une relation amoureuse va s'installer entre les deux femmes. Tiré d'un roman de Patricia Highsmith, la mise en scène est impeccable. Cependant, il y a un manque de rythme et malgré la classe naturelle de Cate Blanchett, je ne suis jamais rentré dans ce film tout en suggestions. Une vraie déception compte tenu des critiques dithyrambiques de la presse...
    Niels R.
    Niels R.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 25 critiques

    4,5
    Publiée le 7 mars 2016
    Magnifique performance du couple Blanchett - Mara. Un film sensible et sensuel, qui parvient à éviter les clichés et les artifices faciles.. Si le scénario n'a rien d'exceptionnel il reste efficace. j'ai également beaucoup apprécié l'esthétique du film.
    Dialectica
    Dialectica

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 49 critiques

    4,5
    Publiée le 5 mars 2016
    Il est une qualité que de nombreux films, virtuoses dans bien des domaines, n’arrivent pourtant jamais tout à fait à atteindre : la justesse. Et c’est cette qualité trop rare au cinéma qui me vient en premier à l’esprit lorsque je veux qualifier le nouveau film de Todd Haynes, Carol. Voilà en effet une histoire qui parvient à se sublimer, et ainsi à nous emporter avec elle, par la cohérence et le réalisme des situations qu’elle nous présente. Voilà une histoire qui va faire passer l’essentiel de ses émotions dans le jeu plein de finesse et de subtilité de ses personnages. Parfois, tout n’est que regard et dialogue de l’esprit. Et à ce petit jeu il faut saluer l’immense performance de Cate Blanchett, à l’origine du projet, qui est tout simplement magnétique dans ce rôle de femme forte et indépendante. Il n’est finalement pas étonnant qu’elle parvienne à séduire le personnage qu’incarne Rooney Mara, bénéficiant de part son âge d’une position très érogène d’initiatrice et de mentor. Et c’est peut-être là que ce mot de justesse intervient le mieux : si l’on se concentre uniquement sur la relation qui naît entre ces deux femmes, alors le sexe ne compte plus en réalité. On peut s’imaginer la même histoire, plan par plan, scène par scène, avec les mêmes dialogues et les mêmes non-dialogues, que les personnages soient féminins, masculins, homosexuels ou hétérosexuels : l’histoire restera la même, et les émotions aussi. Dès lors il n’y a plus de genre, mais uniquement des personnages. Et c’est probablement cette justesse perceptible dans les situations vécues comme dans le jeu des acteurs qui, en nous laissant entrevoir une forme d’équilibre dans la valse des sentiments, met également en lumière le profond déséquilibre d’une société des années 50 qui maintient ces deux femmes dans l’immoralité et l’illégalité. C’est de cette manière que le film parvient à développer un discours féministe maniant intelligence et efficacité par son caractère plus démonstratif qu’explicite. Sur la forme ce film est parfaitement maîtrisé, assumant ses références, notamment celle de Mullholland Drive, et tirant partie d’une composition musicale d’une puissante beauté. À voir absolument. 18/20
    Cami 2.0
    Cami 2.0

    Suivre son activité Lire ses 43 critiques

    3,0
    Publiée le 4 mars 2016
    Je n'ai pas été aussi emballé que les autres spectateurs. Si, comme le disent les cspécialistes, la photographie est belle et nous plonge à l'époque des Etats-Unis des années 50 et les acteurs très bons, l'histoire est molle. Il y a un petit sursaut en fin de film, mais ca ne rattrape pas tout.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top