Mon compte
    Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées
    note moyenne
    4,0
    32785 notes dont 1369 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 1369 critiques par note
    192 critiques
    385 critiques
    421 critiques
    240 critiques
    84 critiques
    47 critiques
    Votre avis sur Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées ?

    1369 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 17 décembre 2014
    Aujourd'hui, c'est la fin de la saga de notre cher cambrioleur Hobbit, Bilbo Begins. Et probablement la fin, le dernier film sur la Terre du Milieu. Dix ans après le final du "Seigneur des Anneaux", Peter Jackson reprend la caméra et retourne à la Comté et dans ses environs pour une aventure qui s'avère être l'ultime, ( la Fondation Tolkien en décidera, pour tout dire ). Des combats épiques, des images hautes en couleur, une réalisation au plus haut niveau pour notre 21ème siècle... Tout est réuni. Malgré quelques défauts mineurs, dont l'utilisation trop courante de spoiler: plan en recul et le fait d'embellir sans cesse les paysages, donnant une utopie cinématographique évidente
    , Peter Jackson réussi à faire des décisions, des choix, qu'il n'aurait pas fait dans "Le Retour du Roi". Par exemple, la durée du film : même si "Le Hobbit" de J.R.R Tolkien ne contient pas de bonnes bases pour trois scénarios, le réalisateur laisse tomber les très longs métrages de trois voir quatre heures et nous donne un petit bijou d'heroïc-fantasy d’à peine 2h30. Les combats sont sublimes. spoiler: Légolas en ai pour quelque chose. En fait, c'est un peu lui qui sauve les affrontements : les armées d'elfes constituent la troisième erreur de ce film : ils combattent d'une manière trop "mécanique", si vous voyez se que je veux dire.
    Sinon, il y a un autre point important à soulever : les clichés, ou dans un langage plus développé les topos, terme venant du grec topos. Ce métrage est totalement inédit. On n'avait jamais vu ce genre d'histoire avant, autant dans sa construction que dans le reste. Mais beaucoup de clichés, beaucoup, sont à l'intérieur même du scénario et donne un mélange étonnant de vu et de jamais vu. Je félicite en tout cas la performance de Benedict Cumberbatch dans le rôle de Smaug.
    Je vais désormais aborder un autre sujet : les autres "Hobbit". Le premier m'a plutôt déçu même si je l'ai adoré ! Celui-ci est pour moi trop enfantin par rapport au Seigneur des Anneaux : c'est plus un conte qu'une épopée. Le second volet est bien plus intéressant : on commence a retrouver l'ambiance des aventures de Frodon. Le troisième est, comme l'indique la note, un chef d’œuvre. Jackson joue sur une sorte de "psychédélisme" dans plusieurs chapitres du film : c'est inédit et en plus une très bonne idée, rajoutant de la folie au film et de la profondeur. Une bonne initiative qui aurait du être développé bien plus tôt.
    J'aborde désormais l'ensemble de l'aventure Tolkien. Le Hobbit est un roman publié le 21 septembre 1937, le Seigneur des Anneaux sort bien plus tard, le 29 juillet 1954. Dans les années soixante, Les Beatles, alors roi du monde, décident d'adapter l’œuvre, avec John Lennon dans le rôle de Gollum. Mauvaise idée, surtout pour l'époque, et ( heureusement ) Tolkien rejette cette proposition. Et je suis pourtant un fan des Beatles. Plus tard, en 1969 ( quand les Beatles se séparent, évidemment ) J.R.R. vent les droits cinéma et produits dérivés de son premier roman et ses suites au studio d'Hollywood United Artist et ce même studio fait le choix de ne pas commencer directement la production. Et ont se retrouve, en 2001, avec "La Communauté de l'Anneau". Tous ces choix ont fait de ces sagas ce qu'elle sont aujourd'hui !
    En bref, le dernier Hobbit est fantastiquement beau dans de nombreux critères : Jackson remplit plus que bien son rôle de réalisateur, les acteurs sont sensationnels et même si "La Bataille des Cinq Armées" est plutôt éloigné du bouquin, il est à voir. Absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 2 décembre 2014
    Après un premier volet sympathique contenant quelques longueurs et un deuxième volet très moyen et souffrant de grosses longueurs, c'est tout l'inverse qui se passe ici. Non pas pour la qualité générale qui fait que c'est, à l'instar du premier volet, un film sympathique voire assez bon (on évite les longueurs, c'est quand même un énorme plus), mais pour son rythme, bien mieux géré, peut-être trop rapide en fait, on sent que ça a été charcuté au montage.

    Pourquoi ça ? Déjà, pas mal de plans des bandes-annonce ont disparu, que ça soit des plans de bataille ou des plans calmes, il y a un gros manque. Certains personnages semblent se téléporter, la fin est trop vite expédiée, je me suis même senti arnaqué pour le coup, je n'en dis pas plus. Je m'en doutais un peu au vu de la courte -et c'est relatif- durée du film, mais tout de même, pas à ce point.

    En fait, le film est une immense bataille, rien de plus. On démarre avec la clôture de l'arc Smaug, dans une scène intéressante niveau mise en scène mais puant le numérique. C'est pas mon habitude de dire ça, ça m'avait pas embêté sur les précédents, mais là, certains plans choquent. On passe ensuite à la préparation pour la bataille, puis la bataille, puis l'après-guerre très rapide. D'où le non-ennui, d'autant plus que l'action est plutôt bien réalisée, malgré certains personnages sous-exploités. Daïn, c'est quelque chose. Le problème c'est qu'il arrive, commence à donner des coups de marteau, puis on ne le voit plus de tout le film.

    95% action, 5% réflexion avec un développement (ou plutôt une fin de développement) de certains personnages, le film étant centré sur deux personnages dont je tairai les noms, j'essaie de vous laisser un maximum de surprises. Mais là encore les bonnes idées souffrent du "vite expédié". Et on n'échappe pas à certains clichés, parfois ridicules, je ne sais pas si c'est comme ça dans le livre étant donné que je le lis au fur et à mesure que je regarde les films, mais certains passages, sur la fin, sont grotesques, sans que ça soit voulu malheureusement...

    La musique ressemble à un copier-coller des thèmes de la désolation de Smaug, en moins pompeux, je reste satisfait dans l'ensemble même si je la trouve mal utilisée par moments. Elle est discrète quand elle devrait être au premier plan, mais elle est bien utilisée et n'en fait pas des tonnes lorsqu'elle est au premier plan.

    Je ne parlerai pas de la fin et d'un éventuel lien avec LoTR, j'attends la sortie du film pour en parler, rien ne sert de spoiler, même ceux qui souhaitent la connaître.
    Aurélien M.
    Aurélien M.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 10 décembre 2014
    Ce dernier volet est loin l'un des meilleurs de cette trilogie.. Que en dire, pas à un seul moment l'ont s'ennuie, époustouflant et incroyable, le hobbit 3 si je puis dire ainsi, est tout simplement une petite merveille pour les yeux et les oreilles qui clôture cette trilogie en beauté.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 11 décembre 2014
    Ayant vu les 2 premiers épisodes au cinema j'était impatient de voir ce troisième et dernier chapitre et j'ai pas était déçu les effets spéciaux sont génial la suite de l'histoire est bien mais il y a quelque longueur qui gâchent un peu le film
    Dark V.
    Dark V.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 14 critiques

    0,5
    Publiée le 13 décembre 2014
    Une des pires séances de cinéma de ma vie.
    Pourtant j'avais quand même bien aimé le premier et le deuxième était cool grâce à smaug mais là c'est du délire total. 2h30 de bataille interminable avec une narration à l'arrache, des clichés "en veux-tu ? en voilà !" Tout est raté. On s'ennuie ferme. J'ai essayer de dormir pour attendre la fin histoire de voir au moins la conclusion mais ce film est vraiment uns vaste blague. Plusieurs passages sont ridicules, des gens en rigolaient dans la salle. Je me disais "mais comment encore aujourd'hui on peut écrire des dialogues, des personnages et des scènes pareilles ?!"
    J'ai du mal à croire que ce film est fait par le même gars qui a fait la trilogie SdA et 2 volets corrects du hobbit.
    johnpowell
    johnpowell

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 55 critiques

    0,5
    Publiée le 16 décembre 2014
    Très mauvais... On s'ennuis dans ce 3ème volets. Que de la bastion...et mal fait en plus. Les effets spéciaux sont vraiment ...."spéciaux"...pour ne pas dire moche...tous les personnages en images de synthèses sont très mal animées. Il y trop d'image de synthèse, j'aurai préférer du maquillage et des vrai comédien. Je ne comprend pas ce choix. On ne s'attache même pas au personnage dans ce film (contrairement au 2ème)...Je comprend pourquoi La famille de Tolkien refuse de retravailler avec péter Jackson'.
    Matthieu R.
    Matthieu R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 6 octobre 2014
    Le Hobbit, ou le cinéma de l'apparence .

    Les critiques qui avancent que le hobbit, si on lui enlève ses effets spéciaux, et les images en général, n'est plus qu'un tout petit film, se trompent lourdement dans leur jugement, et se sont juste trompé d'outil .

    Car justement, le film, il est là, sous nos yeux, et même certains pourront y prendre du plaisir, à condition d'accepter que tout est là: ici , point de portrait psychologique des personnages, qui leur donnerai un semblant de véracité, ils n'ont pas de passé, pas de présent et (j'espère!) aucun avenir ! Point de dialogues fouillé, les personnages ne s'expriment que par enchaînement de clichés que même un enfant de 6eme aurait pu écrire .
    Évidemment la musique (toute aussi indigente) est omniprésente , comme pour masquer le cruel manque de contenu .

    si on ouvre la pierre, on n'y trouvera rien que du vide, ou bien plutôt le mécanisme qui permet à cette pierre de faire son office de pierre. Ce qui revient au même.

    Robbe Grillet, notamment, s'était employé , à l'époque du nouveau roman, à vider le "héros" de ses livres de toute substance, jusqu'à même ne plus le nommer que par une simple initiale.
    L'histoire elle-même devenait totalement accessoire, et se limitait à quelques événements assez banals.

    Mais il fait arrêter tout de suite la comparaison, car pour cette auteur, le but était de totalement renouveler et refondre le genre romanesque et proposer autre chose, une autre vision de l'homme et du monde.

    Dans le hobbit au contraire, le déroulement du film, les enchaînements de plan sont d'un rare académisme et d'une triste platitude, et le réalisateur ne nous épargnera pas un seul cliché.
    Toutes les scènes, tous les dialogues ont un tel degrés de convenu qu'on se demande parfois s'il ne cultive pas en fait une sorte de 2ème voir 3ème degrés.

    le film crée un monde complètement verrouillé et refermé sur lui même.
    Tout événement, toute trouvaille, doit s'y conformer.

    Le moindre dialogue, ( d'une rare indigence) le moindre plan ( tous plus convenus les uns que les autres), n'est là que pour servir cette même représentation de ce monde.

    Le spectateur amateur du genre ne vient pas voir ce genre de film pour être surpris ou bousculé. Au contraire, le réalisateur va lui donner exactement ce pour quoi il est venu, exactement ce qu'il est venu chercher.

    Moi même , qui pourtant n'étais jamais aller voir ce genre de film "heroic fantasy", je n'ai pas été surpris une seule seconde par ce que j'ai vu, cela correspondait exactement a l'idée que je me faisais de ce type de films.

    Exactement l'inverse de l'art véritable en quelques sorte.

    Ceux qui vont voir ce film n'en ont sûrement que faire , mais il me semble pourtant qu'il était important de faire ces quelques remarques, car de plus en plus nous vivons aujourd'hui dans un monde assez similaire à ce film: un monde superficiel, ou l'industrie du loisir et du divertissement est reine, au détriment de toute recherche un temps soit peu plus profonde.

    MR
    Ulthar
    Ulthar

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 14 décembre 2014
    ATTENTION SPOIL

    Je suis un fan du seigneur des anneaux et des deux premier volet du hobbit qui ne sont pas parfait mais bon dans l'ensemble. Seulement voilà... Il y a eu ce dernier volet. C'est un drame alors par où commencer...
    Des dialogues niais et inutiles
    Le dragon expédié de la façon la plus ridicule qui soit (mention spéciale au speech "plus a gauche fiston" en visant le dragon a 100m du bonhome)
    L'anneau de pouvoir, clairement Gandalf s'en tape. Étant au courant que Bilbo a l'anneau, il a quand même la lucidite de dire a celui-ci qu'il n'est pas stupide et qu'il est au courant. Mais il est apparemment assez stupide pour ne pas lui demander de voir l'anneau afin de lexaminer, vu qu'ils évoquent l'anneau de sauron pendant ce film, ce qu'ils du coups n'auraient jamais du faire, car on aboutit a une situation conne où Gandalf se taille sans demander l'anneau a bilbo. Mention speciale pour Gandalf qui est le type qui a organiser tout ce remu ménage et qui se fume une pipe a la fin en s'en foutant complet de ce qui s'est passé...
    Le jeu de jambe extraordinaire ( a la limite de l'indecence) de legolas excaladant des pierre en chute libre en faux ralentie ( explosion de rire garantie).
    La mort tres mais alors super mal joué de thorin... Et que je me relève apres un coup de lance bien violent et que je meurs 5m après pour admirer le paysage...
    Les sequences EA games ou on met tout les perso important dans un Fight: gandalf, galadriel, saroumane, radagast, elrond...je m'attendait sérieusement a voir apparaitre les croix rond triangle de ma ps3....
    Une histoire d'amour nais dans les dialogue
    Mention spécial au final speech du roi des elfes: après un silence de relfexion , va au nord tu va voir ya un type sympa qui descend d'un mec cool nommé arathorn, et comme jveux pas faire de clin d'œil trop stupide tu découvrira son nom plus tard youpi pourquoi je dis ça soudainement, jai fumé un joint tralalla
    Bon j'arrête le massacre...
    N'aller pas voir ce film c'est une honte. Cela parait incroyable mais Peter Jackson a reussi a toucher le fond...
    JohnWick
    JohnWick

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 286 critiques

    4,0
    Publiée le 13 décembre 2014
    Alors alors...

    Comme pour le 2 je l'ai trouver vraiment fort. Même si parsemer de petite choses qui m'ont déplus. Ensuite faudra voir avec le temps lequel je préfère...pour l'instant je dirait le 2éme(mais le 3éme fait fort aussi), a réévaluer avec le temps.

    A commencer par Thorin spoiler: qui pète une durite(a la "mon précieuxxxxxxx"),
    si l'acteur le joue superbement bien....j'ai trouver sa bien trop long...et ensuite vite expédier!!!

    J'ai trouver que sa casser le rythme(beaucoup), avec le reste de ce qui se passe. Donc sa c'est vraiment ce que j'ai le moins aimée, et ensuite dans les petites choses(mais qui m'ont quand même déplus), un peux de "pathos", ici et la qui m'ont déranger(et je me souviens pas que dans les SDA...il y en avait...en tout cas d'aussi voyant), si j'avais adoré Tauriel dans le 2éme opus(Kate :love2: from Lost), et la petite relation naissante entre elle et Kili...la j'ai trouver sa bateau...surtout spoiler: quand il se fait tuer...ça aurait pu être touchant(aurait du), mais ça faisait tellement production 90's sa duré une plombe....les yeux dans les yeux, plan serré.
    ..encore....et encore :lol: .

    Au final j'ai trouver sa plus gonflant qu'autre chose.

    Bref malgré ces petit reproche(enfin celui de Thorin m'a plus fait chier), le reste du film est excellent. La bataille est so EPIC(me parler pas des SDA...rien a voir, pas le même public...malgré que sa reste dans le même univers).

    Des séquences spectaculaire assez jubilatoire est drôle(le mec kamikaze... :D ), Legolas qui a toujours une sacré classe(et présence), d'autres la trouve abuser....moi j'ai adoré. Est bien évidement les perso toujours superbement interpréter par les acteur tel Martin Freeman ou Richard Armitage...ou encore Lee Pace(d'ailleurs les elfes...quel classe de ouf...et c'est armures :sol: ).

    Bref je me suis pas emmerder, j’étaie comme un gosse devant le film :hap: , et la fin quand Bilbo rentre chez lui a Cul De Sac...que de souvenir...on a envie direct de se remettre les SDA ^^(tien bonne idée :love: ), bref sans être parfaite, une trilogie qui restera très forte avec beaucoup de cœur et qui termine sont voyage comme il se doit.
    Dunno The Movie
    Dunno The Movie

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 239 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2014
    Nous y sommes. Il est temps de dire définitivement adieu à la Terre du Milieu. Un voyage commencé il y a plus de dix ans prend fin avec « Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées », dernier opus de la trilogie du Hobbit entamée en 2012 par Peter Jackson après la défection de Guillermo Del Toro. Cette fois, les adieux semblent bel et bien définitifs puisque les chances sont maigres de voir débarquer une adaptation du Silmarillon. Et après une « Désolation de Smaug » efficace mais incroyablement frustrante, on espérait que Jackson allait une fois pour toutes donner tout ce qu’il avait dans le ventre pour nous faire un dernier tour de piste spectaculaire et mémorable. Le problème étant malheureusement que si on se souviendra de ce dernier épisode, ce ne sera pas forcément que pour ses qualités…
    Miamsolo
    Miamsolo

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 467 critiques

    4,0
    Publiée le 13 décembre 2014
    Ça y est, cette fois, c'est bel et bien terminé. Peter Jackson nous livre ici l'ultime chapitre de la saga du Hobbit. Le dernier voyage en Terre du Milieu. En même temps, toutes les bonnes choses ont une fin! Et pourtant, le Hobbit est une trilogie assez décriée. Beaucoup reprochent à ce préquel de n'être qu'une pâle copie du Seigneur des Anneaux. Il est vrai que si on compare Le Hobbit au Seigneur des Anneaux, il n'y a pas photo, la trilogie d'origine est la meilleure et reste une référence en la matière! Mais attention, ça ne veut pas dire que la trilogie du Hobbit est mauvaise! Au contraire, elle est divertissante et différente du SDA. En fait, Le Hobbit est une saga qui souffre trop de la comparaison avec son ainé, et ça nuit à l'appréciation des derniers films.

    Les deux premiers épisodes étaient de très honnêtes divertissement, ce dernier chapitre fait aussi bien, pour ne pas dire mieux que ses prédécesseurs! Il est selon moi le meilleur de la trilogie, le plus tragique, le plus rythmé! C'est une conclusion parfaite à la saga du Hobbit!

    Le film débute donc là où le précédent s'était arrêté, à savoir avec le dragon Smaug qui vole vers Lacville pour tout détruire. Ainsi, l'ouverture du film se fait dans les flammes et la destruction. J'ai bien aimé ce début de film, mais j'ai trouvé l'intrigue concernant Smaug trop vite expédiée. On nous a teasé cet affrontement pendant tout un film (La Désolation de Smaug), tout ça pour que cette petite bataille prenne fin au bout de quelques minutes. J'ai trouvé ça dommage, surtout que cette partie aurait pu être placée en fin du second film. Mais voilà, les producteurs jugeaient probablement plus utile de mettre un gros cliffhanger en fin de film pour donner envie aux spectateurs de voir la fin de cet affrontement. En gros, je trouve qu'ils auraient du terminer le second film sur l'affrontement contre Smaug, et consacrer le troisième et dernier épisode à cette fameuse bataille des cinq armées.

    Une bataille qui est d'ailleurs impressionnante! Je ne reviens pas sur la trop grande présence de numérique, on a déjà assez entendu ce refrain (même si ça reste raisonnable comparé aux deux précédents films). Sans blague, là j'ai ressenti la puissance des batailles de la trilogie originale! Voir ces armées se déplacer puis s'affronter, c'est vraiment génial, ça réveille l'âme d'enfant qui sommeille encore en moi! Dommage que la fin de la bataille soit un peu expédiée, j'aurais aimé voir les conséquences de tout ce désastre. D'ailleurs, on ressent parfois un peu trop les coupures, dont j'imagine que la version longue sera bien plus généreuse en séquences d'action (même si le film en est déjà rempli!).

    Il y a autre chose qui frappe, c'est le choix des acteurs, avec une mention spéciale pour Richard Armitage, qui m'a vraiment impressionné dans le rôle de Thorin! Et c'est une des forces de ces deux sagas: les acteurs sont très bien choisis, on s'identifie facilement à eux, et ils sont attachants. Puis il y a aussi les personnages de la première trilogie. Ca fait toujours plaisir de les revoir, même si j'ai trouvé leur utilisation peu intéressante. (Et puis l'apparition d'Elrond, je n'ai pas trouvé ça assez naturel, ça fait trop forcé, trop théâtral).

    J'avais dit que je ne ferai pas référence aux images de synthèse, mais je vais tout de même citer une chose qui m'a un peu gêné: la lumière blanche qui ressort trop. En fait, le ciel blanc, la neige blanche, tout ce qui est blanc a l'air de briller, et ça donne une impression de "faux", on n'y croit pas. Et puis parfois, quand on a un personnage au premier plan et qu'il y a un tel éclairage derrière lui, ça crée un contre-jour dont on se passerait bien.

    En fait, le film est très bon, mais il souffre de choix artistiques parfois douteux. Sans trop en dévoiler, il y a une excellente scène où des elfes sautent sur leurs ennemis, et leur saut est accompagné d'un bruitage qui rappelle celui des Super Sayen dans Dragon Ball. Sans blague, l'ajout de ce son était dispensable... Puis il y a aussi le passage où Legolas nous la joue Super Mario (ceux qui auront vu le film comprendront), j'ai trouvé ça too much. Et en parlant de Legolas, il a droit à un duel au corps-à-corps interminable et inutilement rallongé. Bref, certains choix ne sont pas des plus judicieux, peut-être est-ce du à de trop nombreuses coupes dans le montage?

    Et puis pour finir, une autre grosse déception: la composition de Howard Shore. Son travail sur la trilogie du Seigneur des Anneaux était fantastique, probablement une des meilleures BO qui soit! Mais la musique qu'il nous a servi pour cette trilogie du Hobbit est bien loin de ce à quoi il nous avait habitué... Shore est en petite forme, et aucun thème ne parvient réellement à marquer. C'est fade, et ça enlève beaucoup à la puissance des films...

    Bref, c'est avec une pointe de tristesse que je suis ressorti de la salle. Non pas parce que je n'ai pas aimé le film, bien au contraire! Mais parce que ce dernier épisode marque le tournant d'une page historique de l'histoire du cinéma. On peut dire ce qu'on veut sur la qualité de la saga The Hobbit, Peter Jackson a réussi à retranscrire des livres jugés inadaptables et à en faire des références en matière de cinéma de divertissement! Et rien que pour ça, je remercie Peter Jackson pour ce qu'il nous a apportés!
    orcounet
    orcounet

    Suivre son activité 32 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 15 décembre 2014
    Et dire que Guillermo Del Toro devait réaliser ces films... Qu'il devait le faire en "seulement" deux films.. Purée que ça aurait été bien !

    Le problème de ce film, est qu'il dure 2h30 pour 10 pages du bouquins... Alors forcément, il faut trouver de quoi remplir.

    Alors qu'il pourrait s'attarder sur des détails intéressants du bouquin, Jackson fait le contraire.
    spoiler: Rien que la partie de Smaug, pour la faire durer 10 minutes, il aurait pu nous le mettre à la fin de la Désolation... Alors que dans les deux premiers films on nous présente le dragon comme la menace ultime, raison principale pour laquelle Gandalf a orchestré toute cette aventure, là, il passe en second plan, ridicule.


    Heureusement pour moi que j'ai fait le deuil de l'oeuvre originale lors des deux premiers films, ça m'a permis d'apprécier un minimum le film qui se retrouve à être un film d'aventure fantastique, sans plus. La dites bataille épique de 45 minutes ne vaut absolument pas celles du SdA. Je pense qu'à trop abuser des images de synthèses, les préférer aux figurants comme dans la première trilogie, ça enlève le côté spectaculaire.

    Quant à Bilbo, je ne comprends pas pourquoi ce film est à son nom. Il est devenu un personnage secondaire, le héros du film étant Legolas, il fait tout ! Sympa pour un personnage qui n'apparaît pas dans l'oeuvre originale. J'aurais préféré que Beorn ait son réel rôle, plutôt qu'une faible apparition de 10 secondes max... Mais non, Legolas, c'est plus vendeur, et le pauvre lien que fait Thranduil à la fin pour raccrocher Legolas à la trilogie du SdA, absurde... Et Tauriel ? Non, car l'intégrer dans ces films... Allez OK, soyons fous. Mais on justifie comment le fait qu'elle apparaît pas dans le SdA ? Sérieux ?!

    Le côté assumé de l'éloignement de l'oeuvre originale je peux accepter, mais trop d'erreurs scénaristiques selon moi. Mais ça reste un bon petit film d'aventure, mais ça reste là.
    routard95
    routard95

    Suivre son activité 6 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 2 décembre 2014
    Je viens de voir le film en avant-première :-)
    Pour ma critique, je mets 4 étoiles parce que indépendamment du livre, le film est visuellement magnifique, la 3D ne présente quasiment pas de défaut et apporte vraiment un plus au film. Je ne vais pas m'étendre des heures sur les points positifs : allez le voir, vous ne serez pas déçus (pour peu que vous aimiez la fantasy !).
    Cependant, toujours en dehors du livre, le personnage d'Afrid est vraiment too much et finalement pas très raccord avec le reste de l'histoire, qui est assez sombre. Un peu surprenant de la part de Jackson je trouve. L'amourette entre Thauriel et Fili est moins présente et pesante que son homologue Arwen / Aragorn dans la trilogie version Jackson du Seigneur de Anneaux... et c'est tant mieux ;-)
    Maintenant, en tant que fan depuis de 25 ans de l'oeuvre de Tolkien, le film respecte assez bien l'esprit de Tolkien, on ne peut pas enlever à Jackson son amour et son respect de l’œuvre originale, sauf que... et oui j'y reviens, le grotesque Afrid n'y a pas sa place spoiler: et surtout pas la scène du travestit avec les seins débordant d'or... là ça gâche VRAIMENT le film et dénature VRAIMENT l’œuvre de Tolkien
    : on a cerné depuis longtemps le personnage mais il faut en rajouter des couches et des couches spoiler: (d'ailleurs tout ça pour ne pas savoir où il finit...)
    .
    Idem pour Thauriel, inexistante dans les livres. Rajouter une touche féminine quasi absente dans les livres, pourquoi pas en 2014, je valide. Mais sa présence modifie et infléchit nombre d'évènements dans l'histoire, qui s'éloigne d'autant plus de l’œuvre originale. Il eut fallu trouver un juste milieu...
    Pour le reste, la scène de l'attaque de Smaug et magnifique, Erebor (et l'Arkenstone), Dale, Esgaroth "en 3D" sont fidèles à l'idée que je m'en faisait en lisant le Hobbit. La traversée de la forêt de Mirkwood est un peu rapide à mon goût (mais le film dure déjà 2h45). La scène "additionnelle" avec les Istari à Dol Guldur (histoire étendue que l'on retrouve dans le Silmarillion mais pas dans le Hobbit) est parfaite : elle apporte un éclairage supplémentaire pour introduire la suite de l'histoire et la guerre de l'Anneau au Mordor pour ceux qui ne connaissent pas les livres.
    Petit clin d’œil pour la scène finale spoiler: (où l'on retrouve avec plaisir Ian Holm et où Cul-de-Sac est vidé, signe de la fin du long chapitre pour tous les acteurs ayant participé à cette aventure)
    qui introduit parfaitement la trilogie du Seigneur des Anneaux. Contrairement à Star Wars dont les fans se disputent la "bonne" chronologie de visionnage, pas de doute ici : le Hobbit devra à l'avenir être vu avant le Seigneur des Anneaux... mais c'était une évidence :-)
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 24 novembre 2015
    S'annonçant comme un opus grandiose, La Bataille des 5 armées restera dans les mémoires comme l'opus le plus faible et le plus insipide de la célèbre franchise de la Terre du Milieu. Après un départ tonitruant où s'enchainent les séquences clés, le film perd en puissance et en importance pour dévier dans une pseudo psychanalyse du Roi sous la montagne. Ratée, le film multiplie les clichés à tout va alors que le spectateur baille aux corneilles. Il ne faut pas y aller par quatre chemins : Peter Jackson conclu sa saga dans le brouillon le plus total. Expédiant à la hâte la fameuse bataille des 5 armées, cet ultime opus sonne comme une fausse note dans une saga qui était, jusque là, très prenante. Cet opus oublie tout un bagage qui faisait la force de batailles telles que Le Gouffre de Helm ou Minas Tirith. Une bataille brouillonne, sans aucunes émotions alors que certains passages s'y prêtent fortement. Une grande bataille qui fait triste mine à côté de la bataille de la Moria du Voyage Inattendu, certes plus courte, mais mieux filmée et plus touchante. Qu'est-ce qui rendait cela touchant ? La musique ! Le pauvre Howard Shore semble peu inspiré pour cette ultime partition. Jouant à tout va des morceaux connus (overdose du thème d'amour Tauriel/Kili, alors qu'il était plus subtile dans le second opus), le compositeur ne marquera pas les esprits, lui qui nous avait habitué à du grand jeu. Que dire de la 3D, fade et inutile comme à son habitude... Que peut-on sauver du film ? Des acteurs irréprochables, des séquences intéressantes, des décors et FX impeccables et une fin qui achève a boucle du plus célèbre des Hobbit. Oui, je suis déçu car je suis certains qu'il y avait matière pour faire quelque chose de mieux que ça. Ça me fait mal de mettre une note "si" basse à un film de Peter Jackson, mais là impossible de passer à coté de ce plantage. Carton Jaune Mr Jackson ! 3/5

    Concernant la Version Longue : pour ma part, je suis déçu de cette version longue qui n'ajoute rien d'exceptionnel, mis à part une grosse séquence durant la bataille et une séquence finale qui manquait vraiment à la version cinéma. Sinon pas grand chose à dire, cette VL fait des petits ajouts de détails, pas inutiles mais pas non plus intéressants pour autant.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 12 décembre 2014
    Je suis mitigé. J'ai vraiment aimé les deux premiers volets, mais celui-ci, bien qu'encore plus au sommet de la technologie, n'est rien de plus qu'un concentré de fan service et de soupe-tolkienne. Bien sur ! Gandalf, Elrond, Galadriel et Sarouman qui sortent de nul part qui se battent contre Sauron et les Nazguls... Alors d'un cote c'est archi jouissif de voir ca, d'un autre cote ca sort de nul part, c'est juste du recyclage de lotr pour faire un film a fric. Et c'est ce genre de choses pendant tout le film... Sinon c'est beaucoup de scenes de remplissage, je pense au personnage d'Alfred qui n'a fait rire personne dans la salle et qui a beaucoup trop de place dans cet episode. Le coup de Smaug qui disparait en 3 min m'a bien dégoûté sinon, mais bon c'est l'histoire du hobbit qui veut ca on peut pas blâmer Jackson. Bref sinon une fois sortir de la salle on a juste l'impression d'avoir assisté a une baston dans un champ, certe bien foutu, et avec une multitude de details pioches dans les jeux vidéos. Why not, le problème est que le film ne résout en rien les nbr ruses intrigues développées lors des 2 premiers volets, apres la baston Bilbon rentre et c'est tout. Jackson s'est foutu de nous: l'anneau par ex, ren de rien ! C'est juste du clin d'œil géant a lotr... Jackson a voulu s'écarter du livre pour faire une trilogie bien commerciale, aucun problème pour les deux premiers volets introductifs et contemplatifs mais ce dernier volet ne devait pas etre qu'une simple baston d'1h30...meme les nains n'ont pas dit un seul mot dans e volet...bon ca reste sympa de voir la terre du milieu a l'écran. Et si on éteint son cerveau ca reste vachement cool d'autant plus qu Martin Freeman a vraiment incarné Bilbon nickel-crome. C'est juste qu'après cette conclusion, j'ai un peu l'impression d'avoir été pris pour un con, Jackson ne s'est pas bien bouger le cul finalement, il s'est contenté de recycler les details de lotr mais apres le succès de cette trilogie on peut pas lui en vouloir tant que ca... A voir néanmoins, ne serait-ce que pour la perfection technologique que représente cette saga. De ce cote la , c'est du genie technique. Alala on est a des années lumières du Seigneur des Anneaux !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top