Mon compte
    La Famille Bélier
    note moyenne
    3,9
    26849 notes dont 1868 critiques
    répartition des 1868 critiques par note
    487 critiques
    755 critiques
    329 critiques
    157 critiques
    76 critiques
    64 critiques
    Votre avis sur La Famille Bélier ?

    1868 critiques spectateurs

    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 960 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juillet 2015
    "Populaire, calibré, en couinant" m'aurait semblé une affiche plus honnête quoique peut-être été moins vendeur... Mon erreur a été de penser que la Famille Bélier était un nouveau Intouchable. Une comédie populaire de qualité avec un thème fort, la surdité. Malheureusement on est ici plus proche du décryptage et de la mise en valeur des différences façon Bienvenue chez les chtis ou les Marseillais en Thaïlande. Pour le thème on nous rejoue le coup des Choristes en remplaçant l'insupportable Jugnot par un Elmosnino adepte de la remarque vacharde. Un professeur qui nous fait d'emblée regretter de ne pas être sourd puisque fan de Sardou. Mais finalement les passages chantés sont les meilleurs du film. Pour le reste : le scénario est bien sûr dénué de tout suspense et le film, très limité, aligne les clichés : la bonne copine, le maire, le petit amoureux cool parce qu'il est parisien et rebelle (il porte sa capuche dans les couloirs, houhou...). C'est d'un niais ! Une scène m'a aussi particulièrement gêné : spoiler: celle dans lequel le prof affirme à Louane que choisir de vivre sa vie à la ferme c'était s'enterrer, que ce village de cul terreux était un cimetière. Comme si la seule vie qui valait la peine impliquait de monter à Paris
    . L'aspect comédie est assurée grâce à des blagues Harry Potter et de gags franchement nauséabonds à base de spoiler: mycose, de vagin ou d'allergie au plastique
    ... J'ai toujours un doute quand je vois ce type d'humour. S'agit il d'un manque d'inspiration des auteurs ou est-ce un choix délibéré parce que la cible de ce type de film va se gondoler si l'on dit "vagin en feu" ? Mais là où le film se rapproche le plus d'un navet est dans ses dialogues : "ouais ca craint, bah oui, alors vas y lache moi, mais arrête tu mélanges tout, jme casse jme ferai moins chier" Il y a plus de vocabulaire dans une chanson de Rihanna. C'est lourd, artificiel, on dirait du telenovela. François Damien joue le gentil débile, Karine Viard (que fais tu là ?) surjoue affreusement et Louane a une voix inversement proportionnelle à ses qualités d'actrice. Comprenez : elle chante très bien... J'ai pourtant aimé certains aspects du personnage : alors oui elle se réfugie en courant à la salle de bain pour un oui pour un non, elle couine quand arrive son prince charmant mais elle est souvent moteur dans ses relations avec les autres (et notamment Gabriel) et son manque de féminité (il faut la voir marcher !) a quelque chose de naturel et rafraîchissant. Dans cette océan de con-sensualité et de lourdeur il serait injuste de ne pas citer la surprise que constitue l'intensité de l'audition finale, irruption d'émotion salvatrice. Les trois scènes à sauver : spoiler: le passage de la mère qui avoue regretter l'absence de surdité de sa fille, le duo silencieux et l'audition finale.
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 907 critiques

    1,5
    Publiée le 13 janvier 2015
    je suis une nouvelle fois stupéfait à la découverte d'une telle critique positive. Pour commencer, il s'agit d' une caricature grossière d'une lourdeur sans limite. Les personnages sont hyper stéréotypés et poussés à l'extrême. On est dans le pathos. Les échanges sont d'une lourdeur insoutenable. Comment élever la population intellectuellement avec une telle niaiserie et grossière de surcroit?? Les éléments essentiels sont l'émotion et le chant mais pour cela, il faut supporter tout le reste ! Au mieux, c'est un téléfilm "guimauve" populaire mais n'a pas sa place au cinéma. J'ai très vite "décroché"
    Sabrina S
    Sabrina S

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 104 critiques

    4,5
    Publiée le 17 décembre 2014
    Un très beau film, tout en mélodie, sensibilité et humour. Les acteurs sont à la fois touchants et amusants , très à l'aise dans leurs rôles respectifs. Une belle petite famille à découvrir avec plaisir dans le cadre d'une histoire certes facile mais qui nous émeut et nous fait sourire. A voir impérativement!
    thomas0109
    thomas0109

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 27 décembre 2014
    J'ai eu la chance de le voir en AP au Grand Rex et une deuxième fois avec une invitation de Mars Distribution. Et si je peux j'y retournerais une troisième fois sans problème, film magnifique avec une dose de sensibilité et d'humour qui mélangé donne ce chef d'oeuvre de M. Eric Lartigau avec un duo Viard-Damiens au sommet et une Louane qui joue parfaitement pour son premier rôle au cinéma (César du meilleur espoir féminin pour moi!). Un film qui remet Sardou en haut de la fiche avec qui on découvre pour les plus jeunes ses magnifiques chansons. Le sujet sur les sourds-muets était risqué car il fallait trouver LE SCÉNARIO parfait pour que le sujet accroche tout le monde et c'est réussit à la perfection, plusieurs personnes que je connais veulent apprendre ce langage après avoir vu le film. Bref je vais m'arrêter là sinon je pourrais en faire des lignes et des lignes. Je fini juste en disant un grand MERCI à Eric Lartigau pour ce film !
    Jérôme F
    Jérôme F

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 25 critiques

    5,0
    Publiée le 10 décembre 2014
    J'ai adoré ce film
    Marrant émouvant
    Des supers acteurs et actrices
    Jerome J
    Jerome J

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 7 critiques

    1,0
    Publiée le 5 janvier 2015
    Encore un film programmé pour cartonner, avec toutes les ficelles populistes les plus éculées (du cliché social démago, des bons sentiments vus et revus, de l'humour facile, du mélo familial et adolescent, du pathos, de l'ascension sociale, du terroir et de l'image d'Epinal bien grasse). La Famille Bélier n'est pas un film populaire, mais un film de compétition bien trop calibré et prévisible dans sa tonalité et l'accumulation de ses thèmes pour être honnête, avec, comme dans toute bonne comédie française de croisière qui se respecte, une réalisation et une photographie quelconques de téléfilm. On se demande quand même à un moment donné comment des professionnels du cinéma, scénaristes, réalisateurs peuvent encore avoir envie de proposer de telles histoires dans de tels emballages sur grand écran...si ce n'est pour le fric. Pari réussi puisque ça sera sans doute l'un des hold-up au box office cette année. Le film a bien quelques scènes drôles et un final assez mignon, mais c'est quand même bien cher payé pour si peu de personnalité sur grand écran et du Joséphine Ange gardien de luxe...Mais bon, pourquoi s'emmerder après tout ? Puisque tous les ans, les quelques bulldozers français au cinéma (Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu, Intouchables...) déplacent avant tout un "public TV", venu conforter ses bons sentiments et voir un film "comme à la maison". Triste époque.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 décembre 2014
    Émouvant et épatant ! Les deux mots qui sont à l'affiche du film sont en adéquation avec notre ressenti à la sortie de la salle. Je vais d'abord parler des acteurs. Il faut savoir que seul le fils dans la famille est réellement sourd dans la vie (Il y a également l'acteur qui joue l'ami de la famille qui est également sourd dans la vie) et que les autres acteurs ont dû apprendre le langage des signes en 4 à 5 mois à raison de 3 à 4 heures par jour. Et dans le film, on a vraiment l'impression que le langage des signes est pour eux naturel. Le jeu d'acteur est vraiment excellent ! En effet, il est très difficile de pouvoir jouer un acteur qui n'entend rien (pas de mouvement de sourcils au moindre bruit par exemple), et là, je tire mon chapeau. Au niveau du scénario, certains le trouveront peut être basique, mais je dirais qu'il n'y a pas besoin de faire un scénario complexe pour faire un bon film. On ne tombe pas non plus dans certains clichés et on assiste à une famille normale, le langage des signes en plus. Je tiens également à préciser que tout n'est pas montré dans la bande annonce ! On ne tombe pas dans une redondance, les scènes s'enchainent très bien sans temps mort. On arrive à nous transmettre de l'émotion à travers le langage des signes. Je félicite d'ailleurs le réalisateur pour une certaine scène dans le film. spoiler: En effet, on attendait tous la scène de chant entre la fille et son amoureux, mais pour bien nous frustrer et pour montrer la frustration des parents, le réalisateur a réduit le son jusqu'à entendre comme un sourd, c'est-à-dire rien.
    Enfin, la dernière scène finale est magnifique, et je n'en dirais pas plus car dans le mot magnifique, tout est dit. Félicitation et très belle prestation de la jeune Louane, chanteuse dans la vie (qui a également participé à The Voice La plus belle voix), qui nous offre une voix sublime dans le film. Ah puis je n'arrête pas d'entendre les journalistes ou les magasines comparer ce film à Intouchables et là, je dis non et encore non. D'une part, je ne considère pas les sourds comme des handicapés et d'autre part, on a là deux styles et deux scénarios de film bien différents. Alors certes, je pense qu'il va avoir un succès (comme Intouchables !) mais Messieurs et Madames les journalistes, arrêtez de comparer ce qui n'est pas comparable.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1360 abonnés Lire ses 3 575 critiques

    3,5
    Publiée le 19 décembre 2014
    La famille Bélier est calibrée à la virgule près pour faire fondre le spectateur et à moins d'avoir un coeur de pierre et une insensibilité en béton, impossible de résister et de faire la sourde oreille, en particulier dans un final en chanté. Le film de Lartigau est écrit au cordeau et mélange suffisamment d'ingrédients pour plaire au plus large public. Maintenant, attention, ce n'est pas parce qu'on joue la carte des bons sentiments que la partie est gagnée d'avance. Le film a des qualités de pudeur et c'est quand il est sur ce registre qu'il convainc. Ou encore dans l'humour un peu noir, piste insuffisamment explorée pour rester dans le registre familial. A cet égard, Eric Elsmonino est le plus tranchant dans son rôle faisant oublier des sous-intrigues bâclées et quelques excès dans le jeu de Karine Viard (François Damiens est plus sobre et la petite Louane Emera aussi émouvante en chanteuse que limitée dans son jeu de comédienne). Le handicap, comme dans Intouchables, sert de moteur au film mais il ne s'agit que de l'univers des sourds et muets vus par des bien entendants plutôt que l'inverse, ce qui aurait été autrement bien plus audacieux mais nettement moins fédérateur. Les fêtes arrivent, l'indulgence est de mise, La famille Bélier donne ce qu'il promet : un divertissement honnête et sensible, pas (trop) racoleur, et qui possède deux ou trois moments de (petite) grâce. On aurait bien échangé Sardou pour Bashung (par exemple) mais bon, personne n'est obligé d'acheter la B.O.
    PATTRICK
    PATTRICK

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 212 critiques

    2,0
    Publiée le 25 décembre 2014
    Incompréhensible le battage médiatique autour de ce film qui ne m'a touché à aucun moment ! Je l'ai trouvé surtout très mal réalisé et très mal interprété, à la limite à voir un dimanche de pluie à la tv.... De plus très caricatural quant à l'univers des sourds.... 1H45, trop trop trop long, j'ai souvznt regardé ma montre... Mais le battage autour de ce film me laisse circonspect !!!!
    Mondocine
    Mondocine

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 293 critiques

    3,5
    Publiée le 11 décembre 2014
    La très bonne surprise du mois côté "comédie française". La Famille Bélier ou le nouveau Intouchables ? La comparaison est flatteuse mais il faut bien avouer que les similitudes sont nombreuses.

    Feel good movie efficace et réjouissant, La Famille Bélier de ces films sympathiques qui ont tout pour être de gros succès par leur recette habilement élaborée pour plaire. Et ça marche. Grisant, juste, à la fois singulier et universel (notamment dans la peinture du microcosme familial qu’il représente au-delà de l’handicap mis en avant, ou dans le portrait de l’adolescence piégée entre désir d’envol et volonté de ne pas décevoir), ce joli moment sans prétention divertit, déride, touche, et tirera même quelques petites larmes chez certains… Si dans l’ensemble, tout reste assez facile et prévisible, et si le propos se cantonne au « joliment mignon » sans réellement élever le débat très/trop haut, reste que cette sucrerie saura réchauffer les cœurs gelés par les températures hivernales du moment. Non pas que La Famille Bélier soit le film de l’année, non pas qu’il brille par son originalité ou la perfection de son interprétation plutôt aléatoire (pour d’épatants Damiens et Viard en parents malentendants ou un énorme Eric Elmosnino en prof de piano cyniquement drolatique, une Louane Emera irrégulière et un Ilian Bergala qui décroche) mais l’escapade est aussi amusante que plaisante, au moins assez pour lui pardonner ses quelques dérives du côté du téléfilm de luxe TF1. Un film positif et charmant, errant entre justesse et sincérité, tour à tour drôle ou sérieux, grave ou burlesque et finalement agréable comme pas deux, capable au passage, de beaux moments de cinéma surprenants.

    La critique complète sur Mondociné.
    alex2111
    alex2111

    Suivre son activité 38 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 17 décembre 2014
    Un film qui réconcilie avec Michel Sardou, donnera un coup de boost à la cause des sourds et des CODA (children of deaf adults), fera pleurer et rire à la fois.
    Bref un pari réussi pour La Famille Bélier.
    William Spindler
    William Spindler

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 77 critiques

    0,5
    Publiée le 9 janvier 2015
    Oui, les dernières scènes sont évidemment touchantes. Il faut dire que tout est fait pour arracher des larmes aux plus sensibles. Mais mon Dieu, pour le reste... L'intrigue autour de la campagne municipale est insipide, sans intérêt, sans enjeu, et occupe pourtant une bonne moitié du film : du remplissage narratif qui ne fait pas oublier la grande pauvreté de ce film, à tous points de vue. Le scénario est convenu au possible, la mise en scène est indigente, les acteurs en font des tonnes, et si l'héroïne chante en effet très bien, on ne peut pas en dire autant de son jeu... L'énorme succès de ce film - tout juste du niveau d'un téléfilm moyen - est sidérant. Une seule explication à cela : le cinéma est mort...
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 805 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    0,5
    Publiée le 31 décembre 2014
    Une approche à la fois légère et apitoyante du handicap, une découverte de la sexualité par une collégienne, une formation musicale au sein d’une chorale… Ces trois ingrédients qui ont fait le succès populaire de, respectivement, Intouchables, LOL et des Choristes, se retrouvent recyclés et malaxés dans ce scénario qui, de fait, s’assure une adhésion fidèle du public. Au moins autant que la performance des deux acteurs ayant dû apprendre la langue des signes (alors que le recours à de réels sourds-muets aurait été un choix humainement bien plus louable), le fait d’avoir fait appel à une chanteuse découverte par un célèbre télé-crochet, garantissent le battage médiatique dont a profondément besoin ce film à visées ouvertement commerciales. La grossière maladresse avec laquelle sont empilées toutes ces grosses ficelles scénaristiques rend l’ensemble terriblement prévisible, chaque scène ou situation étant une redite, version champêtre, d’un film déjà vu récemment. Le fait d’avoir installé l’histoire à la campagne est effectivement l’unique spécificité propre à La famille Bélier, mais n’aboutit qu’à l’étalage de quelques clichés sur le monde rural mais aussi à une sous-intrigue d’élection municipale qui, sous le poids de sa propre originalité, disparait prématurément. La lourdeur de l’écriture se retrouve tout particulièrement dans les dialogues qui, mêlée au peu de talent d’actrice de la jeune Louane Emera, rend vaines toutes les velléités mélodramatiques et comiques sur lesquels comptaient Eric Lartigau pour rendre son film véritablement touchant. Les scènes chantées n’ont pour seul et unique vocation que de remettre au gout du jour l’œuvre de Michel Sardou, mais leur rabâchage les fait devenir rapidement difficilement supportables. L’ensemble est clairement un long-métrage honteusement dénué de créativité, d’énergie et d’émotions, bref de tout ce qu’en attend un public pourtant déjà acquis à la cause de sa soi-disant bien-pensance dont il se sert comme d’un imparable argument marketing.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 2 484 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2015
    Paula, 18 ans, vit chez ses parents dans une ferme en Bretagne. Elle est née "entendante" et aide beaucoup ses parents tous deux sourds. Au lycée, elle s'est inscrite au cours de chant et se découvre soprano. spoiler: Son professeur de chant l'invite à s'inscrire au concours Radio France qui se déroulera à Paris. Les cours particuliers, chaque soir à 18 Heure, vont vite perturber le travail et la vie à la ferme.


    Un casting très sympathique avec la découverte de l'actrice Louane Emera, déjà connue comme chanteuse. Elle obtient le César du meilleur jeune espoir féminin. Egalement extrêmement convaincants : Karin Viard et François Damiens dans les rôles de parents de Louane. Nommé au Césars pour le meilleur acteur dans un second rôle : Eric Elmosnino, le professeur de chant fan de Sardou.

    Des scènes très émouvantes : la complicité de Paula avec sa copine Mathilde, jouée par la pétillante Roxane Duran. spoiler: Paula répétant dans sa chambre "Je vais t'aimer" avec
    Gabriel (lian Bergala). spoiler: Autre séquence ou Paula chante pour son père qui touche sa gorge pour sentir les vibrations.


    Excellente réalisation d'Eric Lartigau qui réussit la gageure de faire un film musical sur le monde des sourds. Une comédie drôle, attachante et superbement interprétée.
    mekah
    mekah

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 17 critiques

    1,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    L'idée de base n'était pas mauvaise en soi : la fille entendante d'une famille de sourds se découvre un don pour le chant. Malheureusement, trop de choix ostensiblement commerciaux plombent le film. A commencer par le decor de ferme caricatural en mayenne. Pour connaitre un peu la Mayenne, il y avait moyen de rendre ça bien plus authentique. Ensuite, la chorale. Sans doute les producteurs ont du croire que le succès du film "les choristes" etait assez vieux pour que les gens ne voient pas la ficelle énorme. Ensuite, faire chanter aux enfants du Sardou! Merde! Pourquoi?!!! On soupçonne fortement les producteurs d'avoir passé un accord pour faire de la pub et rapporter des royalties au chanteur. Passons maintenant au plus gros probleme du film. Si François Damiens et Karin Viard font dans la performance dans leurs rôles de parents sourds-muets excentriques (mais pourquoi ne pas avoir pris des acteurs sourds qui ne demandent qu'à avoir des rôles???) et que Eric Elmosnino est comme d'habitude très juste, l'actrice principale est tout simplement pas bonne. Je ne veux pas paraitre méchant gratuitement mais elle ne joue pas bien, n'a ni charisme ni justesse de ton, ce qui est d'autant plus dommage qu'elle est de toutes les scènes du film. Et sa voix quand elle chante est certes pas mal mais en aucun cas transcendante. On a beaucoup de mal à croire qu'elle ait réellement une chance de faire carrière dans le chant. Sans parler de l'histoire avec le garçon (sosie de Guillaume Canet jeune) niaise et pas crédible pour un sou. Je me suis plusieurs fois demandé si elle était la fille du réalisateur ou du producteur, tellement je ne comprenais pas pourquoi elle a été choisie. Je sais que c'est dur et je n'aimerais pas etre à sa place. D'ailleurs ce n'est pas sa faute à elle. Elle est clairement mal dirigée. Pour positiver, je dirais que les 3 stars du film feront bien sourire quelques spectateurs à l'occasion mais l'ensemble ressemble à un mauvais téléfilm, avec tous les clichés possibles, les séquences émotion avec ralentis, pleurs et baisers. Eric Lartigau a signé le plus mauvais film que j'ai vu cette année.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top