Mon AlloCiné
    Solo: A Star Wars Story
    note moyenne
    3,3
    9614 notes dont 933 critiques
    répartition des 933 critiques par note
    128 critiques
    269 critiques
    277 critiques
    162 critiques
    51 critiques
    46 critiques
    Votre avis sur Solo: A Star Wars Story ?

    933 critiques spectateurs

    De Cinéphiles à Cinéphiles
    De Cinéphiles à Cinéphiles

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 771 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mai 2018
    Nouveau Spin off de la saga Star Wars, Solo revient sur la jeunesse d’un personnage culte. Alden Ehrenreich reprend la veste du contrebandier, Harrison Ford ne pouvant malheureusement pas rajeunir… Et heureusement qu’ils n’ont pas tenté de le rajeunir numériquement, comme ils l’ont fait dans Rogue One avec Wilhuff Tarkin et Leia Organa, ça manque de naturel. Ok, n’est pas Monsieur Ford qui veux, mais il s’en sort quand même pas si mal ! Le début du film n’est pas engageant, il a du mal à se lancer, c’est sombre, ça manque de charme. Pourtant, au fur et à mesure, on retrouve l’univers Star Wars, les multiples références nous raccrochent, les liens se tissent et après le premier tiers, on est de nouveau dans cette galaxie lointaine ! Comme dans Rogue One, la présence des Jedis nous a un peu manqué, mais suivre des personnages connus permet quand même d’apprécier pleinement l’histoire. Visuellement, c’est loin d’être le plus envoutant, pas de grande bataille spatiale spectaculaire, ça reste plus intimiste. Bref, il ne mise pas sur la même recette que les grands films de la saga, mais il tire quand même son épingle du jeu, avec un scénario intéressant. En plus les dernières révélations arrivent en bouquet final pour titiller la passion pour cette saga. En sortant de la salle, nous étions satisfaits : on a fait un très beau voyage à bord du Faucon Millenium !
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 784 critiques

    3,5
    Publiée le 7 juin 2018
    Nouveau Spin Off de la saga Star Wars et nouvelle réussite tout de même. Évidemment, ce film n'atteint pas le majestueux Rogue One mais on ne peut enlever l'intérêt et la classe de ce film. J'en arrive à apprécier plus les spin off que la suite de la saga. Ces spin off apportent quelque chose de nouveau, un angle différent. Cette fois-ci, le ton est plutôt orienté vers le western avec une histoire autour du célèbre Han Solo et ses aventures.
    Bref : à voir pour tous les fans... et le plaisir de revoir ce si magnifique Faucon Millenium !!
    Paul C.
    Paul C.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 24 mai 2018
    Mon avis sans spoil de grand fan de Star Wars :

    Je suis allé voir ce film en me disant que ce serait un mauvais film, à cause des problèmes qu'a rencontré le film, et surtout à cause de la critique.

    MAIS NON, le film n'est pas mauvais, au contraire, je l'ai trouvé très bien ! Et j'ai vraiment été surpris par ce film !
    J'ai vraiment passé un agréable moment devant ce film ', et je suis sorti de la salle très content (contrairement à Star Wars 7 où j' était déçu).

    Le film respecte la saga, fait beaucoup de clin d'œil (discret, ou pas) sans jamais être dans l'excès, a des personnages cohérents et bien joués (je pense à Chewbacca et Lando, qui sont très bien représentés) a quelques grosses surprises (mais je ne dis rien de plus), a une ambiance Star Wars bien présente, une bonne histoire, et est un film de très bonne qualité, malgré les problèmes qu'il a eu ! (et pour continuer, ma mère qui fut forcée à le voir et qui n'aime ce genre de film, l'a aussi apprécié

    Ce n'est pas non plus le meilleur Star Wars, il reste un peu en deçà des films originaux et de Rogue One. Son principal défaut étant Han Solo, non pas que l'acteur joue mal (je l'ai trouvé bien) mais que son jeu et un peu son apparence et sa voix (mais ça on y peut rien) font que par moment, on a l'impression de ne pas regarder Han Solo, mais qqu d'autre. Heureusement, ce n'est pas tout le temps, mais parfois on ne voit que Han Solo, le vrai, tandis que parfois, bah on oublie que c'est lui.

    Bref, je conclue en disant que je pense que ce film vaut le coup d'être vu, rien que pour tous les éléments qu'il apporte à l'histoire de la saga.
    Pour moi, il en fait pleinement parti et je suis sûr que je le reverrais !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2238 abonnés Lire ses 3 153 critiques

    0,5
    Publiée le 14 juin 2018
    Bon allez… On va arrêter un instant de rester le nez dans le guidon, on va relever un peu la tête, et prendre un petit peu de hauteur afin de regarder ce « Solo » pour ce qu’il est vraiment… Est-il un film qui entend repousser plus loin notre exploration de l’univers « Star Wars » ? Est-il une démarche originale qui projète de prendre à contre-pied une saga installée sur son rail ? Est-il seulement une œuvre qui aspire à apporter quelque-chose au cinéma et à ses spectateurs ? Encore une fois, prenons bien le temps de regarder avant de répondre. Et qu’on ose me dire que ce « Solo » n’est pas autre chose qu’une simple extension forcée de « Srar Wars » ! Forcée parce que personne ne l’attendait. Forcée parce que personne ne la voulait. Forcée parce qu’elle ne s’imposait pas. Pire : elle est forcée parce qu’elle n’avait aucun lieu d’être… Déjà le précédent film estampé « A Star Wars Story » entendait coloniser un espace narratif de la saga que beaucoup jugeaient inexploitable. Et même si Gareth Edwards avait su éviter de faire de « Rogue One » un naufrage, il n’était pourtant pas parvenu à réaliser l’irréalisable. Quand tu entends faire du jardinage dans un interstice de deux mètres de large situé entre deux murs de briques haut de vingt étages, il ne faut pas s’étonner si on n’arrive pas à y faire pousser tout un jardin des plantes. Là, pour « Solo », on est carrément au-delà de ça. Là on n’est plus entre deux murs de la saga, on est carrément dans la brique. Han Solo est un personnage constitutif de la saga. Il a été pensé et conçu pour avoir des zones d’ombres ; pour maintenir une ambiguïté de rebelle. C’est un personnage auquel il ne faut pas toucher sans risquer de faire s’écrouler tout le mur. Eh bah c’est pourtant exactement ce que fait « Solo ». Non seulement il se risque à vouloir faire pousser quelque-chose dans une brique, quitte à la rendre friable, mais en plus il n’a nulle autre prétention que d’y faire pousser du chiendent ! Parce que oui, en plus, il faut qu’on nous fasse ça mal ! Pas avec de l’esprit créatif ! Pas avec de la prise de risque ! Non ! Juste du fan-service bien gras, histoire d’expurger jusqu’à la moelle une saga qu’on estime pouvoir malmener sous prétexte qu’on l’a achetée. Alors oui, même si personne n’en veut, donnons à Han Solo un passé ! Une bonne vieille politique de l’offre bien agressive ! Les gens achèteront ce qu’on leur proposera, ni plus ni moins ! Ainsi, au lieu de créer de nouvelles richesses, on va exploiter les anciennes jusqu’à épuisement. Han Solo est l’un des personnages les plus populaires ? Parfait ! Alors désossons-le ! Prenons tout ce qu’il y a dessus ! Son pote Chewbacca ! Son rival Lando Calrissian ! Son Faucon Millénium ! Son flingue ! Sa pause ! La moindre de ses anecdotes ! Jusqu’à son nom ! Prenons tout et faisons-en un produit de synthèse avec ça ! Pour chaque chose il faut une explication ! Une illustration ! Il faut combler un vide qui n’existe pas, quitte à forcer pour obtenir l’interstice souhaité ! Et si cela ne suffit pas pour tenir deux heures, alors on délayera avec tous des poncifs possibles et imaginables ! Des enjeux amoureux partout même là où tu ne peux pas en mettre ! ( spoiler: Comme entre Lando et son droïde ! Rien que ça !
    ) Des scènes d’actions sans réel objectif (…quand il ne s’agit d’ailleurs pas d’un objectif amoureux ! Décidément !) Des opposants sortis de nulle part et sans épaisseur. Et des petits détails bienséants sensés montrer ostensiblement que Disney et « Star Wars » ne sont plus les institutions sexistes, racistes et homophobes d’hier ! Tout cela donne un patchwork de rien, brodé avec du rien, et qui aboutit à des scènes interminables de négociations entre brigands, autour d’un verre, d’une partie de cartes, ou bien d’un bon vieux feu de bois. Tout sonne creux ! Tout sonne faux ! Rien n’a de vie ! Je trouve ça même incroyablement dingue qu’avec un Alden Ehrenreich et un Woody Harrelson on puisse arriver à un résultat aussi plat ! (Bon par contre, pas de surprise côté Emilia Clarke : plus fade que ça tu meurs… Enfin du Emilia Clarke quoi…) Et tout ça la faute à un cahier des charges Disney visiblement des plus étouffants. Tous les secteurs de production sont tellement anesthésiés par ces standards lénifiants qu’on se retrouve réduit à un banal « Star Tour » du pauvre, où de faux acteurs font de fausses cabrioles sur de faux trains afin d’espérer susciter l’émotion. Pour réveiller tout ça, la musique s’égosille comme elle peut dans une cacophonie irritante, usant de toutes ses cordes pour essayer de susciter l’émotion. Mais rien n’y fait. Les minutes passent dans la platitude la plus extrême, sans qu’à aucun moment le film ne soit parvenu à me faire croire ne serait-ce qu’une seule seconde que la conclusion allait être différente que celle de l’autre « Star Wars Story ». spoiler: Bah oui parce que – comme son prédécesseur « Rogue One » - difficile de faire survivre tous ces personnages secondaires qu’on a créé pour l’occasion ! Il faut donc qu’ils disparaissent tous pour que le film puisse se connecter au reste de la saga ! Et d’ailleurs – ô surprise – c’est exactement ce qui se passe !
    Du coup – il n’y a pas à dire – tous les éléments et toutes les conditions étaient vraiment réunis pour tuer toute forme de plaisir dans l’œuf. Tu m’étonnes que beaucoup aient décliné ou abandonné ce navire à la cale moisie ! spoiler: Et c’est sûr qu’avec Ron Howard aux commandes, il ne fallait pas s’attendre à ce que – par exemple – la découverte du Faucon Millénium par Han Solo n’aille pas au-delà d’une simple exposition des pièces mythiques et autres fonctionnalités avec Han qui observe et qui fait « Ouah ! » …Parce que oui, on en est réduit à ça !
    Donc non, arrêtons de regarder ces films le nez dans le guidon et arrêtons aussi d’en parler comme si on pouvait pardonner tout cela pour un joli train qui pivote et quelques autres jolis effets techniques. Non. Ce film c’est juste une honte. Il n’existe que pour siphonner « Star Wars ». Donc puisqu’il ne sait vivre que par la saga de Lucas, qu’il soit jugé à son regard ! Et osons donc nous poser cette question fatidique : l’univers « Star Wars » est-il plus riche et plus cohérent avec l’existence ce film ? Pour moi la réponse est plus qu’évidente. C’est non. Pire, je trouve même que ça va plus loin que ça. Je trouve que ce film fragilise « Star Wars ». Donc non, « Solo » n’est pas seulement un film oubliable. C’est un film lamentable. C’est un film condamnable. C’est un film ostracisable. Ce film est l’incarnation de ce qui est en train de tuer le cinéma à grand spectacle. Donc oui, pour moi, « Solo », c’est zéro. Bon après, ce n’est que mon point de vue. Donc si vous n’êtes pas d’accord et que vous voulez qu’on en discute, n’hésitez pas et venez me retrouver sur lhommegrenouille.over-blog.com. Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-)
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 863 abonnés Lire ses 1 211 critiques

    2,0
    Publiée le 23 mai 2018
    "... avec la Force. La Force est avec moi, je fais corps avec la Force. La Force est avec moi...".

    Le mantra répété par Donnie Yen dans "Rogue One" est aujourd'hui quasiment devenu celui du spectateur prêt à se lancer dans l'aventure du visionnage de ce premier spin-off consacré à un personnage phare de "Star Wars", Han Solo. Avec tous ses problèmes de production devenus eux-mêmes une saga à part entière, il est quasiment impossible de ne pas trembler à l'idée de découvrir "Solo", potentielle première victime d'une offre cinématographique "Star Wars" qui se décuple à un rythme effréné. Depuis le départ du tandem de réalisateurs Phil Lord/Christopher Miller, "Solo" n'a fait qu'enchaîner les faux-pas et augmenter les craintes autour de son résultat final. Pourtant, on se prenait à rêver que, de cette adversité, naisse un film qui aurait à coeur de prouver qu'une réussite inattendue puisse jaillir d'un déchaînement de vents contraires et parvienne à clouer le bec de tous ses détracteurs ainsi que les appréhensions des spectateurs les plus fébriles. Hélas, tout le positivisme de notre imagination va très vite aller méchamment se crasher dans les abysses d'une galaxie très lointaine face au spectacle tristement désincarné qui va nous être présenté ici...

    La première curiosité de "Solo" est qu'il ne semble jamais comment savoir s'affirmer en tant que film susceptible d'être essentiel à la saga. On a en fait constamment le sentiment de feuilleter une de ces BD dérivées et écrites un peu à l'arrache pour compléter une histoire bien plus importante d'un autre film. Le but est donc de chercher à créer un semblant d'intrigue avec quelques péripéties pour en rappeler ou en compléter de meilleures, de proposer des réponses à des questions de fan-service qui n'en appelaient pas forcément, d'inventer des personnages qui seront oubliés au bout de ce prolongement mais qui donnent l'impression d'un ensemble plus vaste, de relier ça à d'autres piliers de la vraie histoire grâce à des allusions ou des apparitions lointaines... Bref, on ne cherche pas à fabriquer quelque chose de marquant mais juste à contenter ceux qui voudraient encore faire durer une bien plus chouette aventure. Et c'est exactement ça, "Solo", un spin-off qui n'arrive jamais à acquérir son indépendance ou une véritable personnalité d'une oeuvre bien plus vaste !

    D'une indigence réellement pathétique qui se finira dans une apothéose de twists ri-di-cu-les, son intrigue n'est là que pour chercher à étoffer le passé d'un Han Solo qui n'en avait pas besoin et dont le film ne parvient pas à justifier la pertinence. Vous jubilez à l'idée de découvrir sa première rencontre avec Chewbacca ? De celle avec Lando ? De sa première virée à bord du Faucon Millenium ? Eh bien, vous verrez tout cela mais de la manière la plus banale qu'il soit, jamais à la hauteur de vos espérances et toujours inscrit dans un contexte rappelant d'autres moments bien plus épiques.
    Et, si vous comptez sur les éléments nouveaux pour compenser, c'est peine perdue, la galerie de personnages inédits est déjà quasiment oubliée ! Soient ils sont trop prisonniers des rebondissements gênants du récit pour être crédibles (Emilia Clarke, Woody Harrelson, ...), soient ils ne servent absolument à rien (pauvre Thandie Newton) ou sont cantonnés à être des éléments humoristiques (la droïde pleine de revendications qui colle trop bien à notre époque pour être honnête). On sauvera néanmoins peut-être Paul Bettany en vilain un plus marquant que tous ceux qu'il côtoie. À vrai dire, il n'y a rien de mieux à dire des personnages célèbres : sur l'énigme Alden Ehrenreich dans le rôle-titre, l'acteur dégage indéniablement quelque chose mais il se saborde presque à chaque fois en singeant les mimiques et postures d'un Harrison Ford au charisme cent mille fois plus puissant, il est impossible de rivaliser mais le bonhomme ne paraît pas avoir assimilé cette problématique, seul Donald Glover marque les esprits avec sa version jeune et décontractée de Lando.
    Enfin, quant aux petites allusions et autres caméos, là encore, rien de bien transcendant, si ce n'est une surprenante apparition reliée à l'univers cinématographique de la saga mais aussi à une autre donnée.

    Ce qui aurait pu véritablement donner de la consistance à "Solo", c'est la différence de son approche. On sent en permanence une volonté de coller au plus près à cette espèce d'esprit désinvolte propre à l'âme d'aventurier de Han Solo pour en exprimer à la fois sa légèreté et son statut de tête brûlée mais cette approche qui aurait sans doute fait des merveilles entre les mains du duo Lord/Miller se retrouve ici bridée par la vision de bon artisan de Ron Howard qui n'en livre qu'un aperçu permanent et terriblement frustrant dans un divertissement ne s'extirpant jamais de son caractère le plus lambda.

    Malgré quelques bons moments, "Solo" n'a en fait pas d'âme et n'arrive jamais à nous convaincre qu'il se donne tous les moyens pour en dénicher une. S'il n'était qu'un blockbuster de plus, on serait peut-être plus indulgent mais, dans le cadre d'un spin-off sur un personnage emblématique d'une franchise cinématographique qui l'est toute autant, ça en devient tout de suite impardonnable.
    Seneoga-75
    Seneoga-75

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 24 mai 2018
    Alors qu'un bad buzz sévit autour du film depuis des mois et même à sa sortie, je suis allé voir Solo avec un peu d'appréhension. Pourtant, les trailers m'avaient plutôt donné confiance...
    Et au final, je sors du cinéma conquis ! Je ne comprends pas ce cassage en règle, mais c'est certainement un histoire de goûts et de couleurs... Pour ma part, j'avais été énormément déçu par Star Wars 8, alors que Rogue One était pour moi l'un des épisodes les plus réussis.
    Et bien je retrouve dans ce Solo ce côté "authentique" que j'aime, la vie grouille, on n'est pas abreuvé de fonds verts, le rythme de l'histoire est nuancé, les personnages intéressants...
    Et que dire d'Alden Ehrenreich ? Sa prestation est pour moi impeccable !! Il est super crédible en "jeune Han Solo". On voit bien l'évolution du personnage, ses mimiques, ses sourires tapent dans le mille : j'adore !!
    Il est dit qu'une trilogie serait envisagée si le film a du succès.
    Et bien j'espère que ceux qui avaient parié un échec commercial verront leur pronostic tombé à l'eau !
    Je serais très heureux de découvrir d'autres aventures avec Jabba et savoir ce qui arrivent aux personnages secondaires....
    J'espère en tous cas que ce 1er film trouvera son public !!
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 347 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mai 2018
    " Solo , A Star Wars Story " 2e spin off de la saga " Star Wars " .

    L'histoire est situer après l'épisode 3 ( " la revanche des siths " ) et avant l'épisode 4 ( " un nouvel espoir " ) à l'époque où l'empire domine la galaxie . Han Solo ( Alden Ehrenreich ) est un jeune homme qui rêve de se sortir de la vie miséreuse qu'il a toujour connu en voulant devenir un grand pilote et de mener une belle vie avec sa compagne la charmante Qi'ra ( Emilia Clarke ) . Mais des événements vont les séparer . Han n'aura de cesse de la retrouver et d'accomplir son rêve de devenir un grand pilote . Mais pour cela il a besoin de beaucoup d'argent . Il décide alors de s'allier temporairement avec une bande de gangster pour commettre un braquage ...

    " Solo , A Star Wars Story " est le 2e spin off ( film dérivé ) de la saga " Star Wars " après le 1er spin off sortit en 2016 ( " Rogue One , A Star Wars Story " ) . Ce second spin off de " Star Wars " est center ce coup ci sur le personnage de Han Solo qu'on a découvert dans les épisodes 4 à 7 de la saga " Star Wars " . Le film nous raconte donc la jeunesse du personnage de Han Solo et comment il est devenu ce contrebandier hors la loi arrogant , sarcastique et égoïste ne pensant qu'au fric que nous connaissons tous . J'avais hâte de découvrir la jeunesse de ce personnage que j'ai toujour beaucoup aimer et dont le passé m'a toujour intrigué . j'ai toujour voulu savoir comment il était devenu ce contrebandier égoïste et arrogant . Alors quand ils ont décidé de lancer un spin off sur la jeunesse de Han Solo j'étais plus que ravis . Un enthousiasme qui c'est un peu estomper au fil des mois tant la production de ce film a été chaotique entre le renvoi des deux réalisateurs du film en plein milieu du tournage remplacer à l'arrache par Ron Howard , les rumeurs qui disaient que l'acteur principal qui joue le jeune Han Solo ne savait pas jouer et avait besoin d'un coach . Autant dire que tout ça sentait le roussi et qu'on s'attendait au pire . Alors finalement que vaut ce film ? Et ben c'est un bon divertissement très efficace . Ce que je peut dire c'est qu'on est très loin de la catastrophe annoncer . Alors bien sûr le film n'est pas dénuer de défauts mais on est très loin d'un massacre en règle . A aucun moment dans le film on ne ressent que le film a eu des problèmes pendant sa production . Sa ne se ressent à aucun moment dans le film et c'est quelque chose de très positif . L'histoire est très prenante avec Han Solo ce jeune homme qui rêve de devenir un pilote et de mener une belle vie avec sa compagne . Mais quand ils vont être séparer il va alors tout tenter pour la retrouver et accomplir ses rêves de devenir pilote mais pour cela il va avoir besoin de beaucoup d'argent et il va alors se lancer dans un braquage en compagnie d'une bande de hors la loi et de gangsters et sa va être explosif donnant lieu à son lot d'action , de suspense et d'humour . On va voir les événements qui vont le conduire à devenir ce contrebandier hors la loi arrogant , égoïste et sacarstique qu'on voit dans la saga " Star Wars " dans les épisodes 4 , 5 , 6 et 7 et c'est très interessant . Le film nous donne pas mal de révélations sur les personnages comme Han Solo , Chewbacca ou encore Lando Calrissian
    spoiler: ( la rencontre entre Han Solo et chewbacca , la rencontre entre Han Solo et Lando Calrissian , comment Han à gagner la faucon millenium , le fameux red de keissel que Han Solo à effectuer en 12 parsecs ... )

    . Le film allie très bien action et humour sur un bon rythme . L'humour fonctionne bien . Les scènes d'actions sont spectaculaire et divertissante
    spoiler: ( la course poursuite du début en speeder , l'attaque du train dans les montagnes , le red de keissel avec le faucon millennium ... )

    . Bref pas le temps de s'ennuyer . Le film différe un peu des autres films " Star Wars " car il ne nous montre pas de Jedi , pas de siths ( l'empire est d'ailleurs assez peu présent ) et est centrer principalement sur une bande de gangsters comme personnages principaux qui vont commetre un braquage . Ce côté braquage futuriste à la sauce " Star Wars " on l' a assez peu vu dans les films " Star Wars " jusqu'à présent . Le film contient quelques rebondissements innatendu dont une révélation finale totalement innatendu
    spoiler: avec le retour d'un personnage phare de " Star Wars " le sith Dark Maul . Certains risque de tomber de leurs chaise en revoyant ce personnage censer être mort dans l'épisode 1 ( " La menace fantôme " ) surtout ceux qui ne regardent que les films " Star Wars " . On a appris depuis déja plusieurs années que le personnage de Dark Maul n'était pas véritablement mort à la fin de l'épisode 1 et avait réussit à survivre . On a appris sa dans les séries animées de " Star Wars " comme " Clones Wars " et " Star Wars Rebels " . Maintenant avec son apparition dans le film son retour est vraiment officiel et canon si je puis dire
    .

    Concernant les défauts du film je trouve un peu dommage que le dernier acte du film manque un peu de peps et de folie . Et je trouve dommage que l'univers de "Star Wars " soit toujour aussi pauvre et ne nous émerveille plus depuis l'épisode 7 ( depuis que Disney à racheter Star Wars à son créateur George Lucas ) . On retrouve une nouvelle fois des planètes de glace , des planètes désertiques . Bref sa n'innove pas et sa ne nous émerveille plus . Le casting du film est pas mal . Alden Ehrenreich qui joue le jeune Han Solo , même si il ne nous fera bien évidemment pas oublier Harison Ford , s'en sort très bien dans le rôle de ce jeune Han Solo jeune et inexpérimenté qui n'est pas encore le contrebandier que nous connaissons tous et qui a de grand rêve et de grands projets en tête . Physiquement il est proche du personnage de Han Solo et il adopte bien les gestes , tiques et postures du personnage de Han Solo . Vu les rumeurs qui couraient sur son compte comme quoi il jouait comme une brel on peut dire au vu du résultat final qu'on est rassurer . Le reste du casting tient très bien la route avec nottament Joonas Suotamo qui joue très bien Chewbacca le compagnon de route de Han Solo , Woody Harelson qui joue très bien le rôle de Tobias Beckett ce gangster qui va embarquer Han Solo dans un braquage , Emilia Clarke qui joue bien Qi'ra la copine de Han Solo et Donald Glover qui joue à merveille le rôle de Lando Calrissian jeune le pote de Han Solo .
    Les décors , costumes et effets spéciaux qui donnent vie à l'univers de Star Wars sur grand écran sont bien foutu .

    Pour résumer " Solo , A Star Wars Story " est un sympathique spin off efficace et divertissant .
    Maintenant on attend avec impatience les prochains films à venir de la franchise " Star Wars " . Le prochain film étant " Star Wars épisode 9 " prévu pour 2019 . Suivi du 3e spin off qui devrait être centrer sur le personnage du contrebandier " Bobba Fett " . À voir donc .
    DaeHanMinGuk
    DaeHanMinGuk

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 876 critiques

    3,5
    Publiée le 18 septembre 2018
    Dans les « Spin-Offs » de la série, j’ai trouvé l’histoire de « Solo » plus intéressante que celle de « Rogue One ». Elle forme un tout intéressant et nous donne quelques explications sur des éléments importants de la trilogie originale. Je ne suis pas forcément objectif car Chewbacca et Han Solo sont mes personnages préférés. Alors, même si Alden Ehrenreich n’a pas le charisme de Harrison Ford, il a le charme de son prédécesseur jeune.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 308 abonnés Lire ses 2 865 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juin 2018
    Oubliez les précédents Star Wars mis ici dira t-on en arrière plan… LA teinte du film reste plus ou moins là même si il y a ce coté "funèbre", même si parfois cela ferais presque western^^. Coté casting, j'ai trouvé le changement pas négligeable. Chacun joue le jeu avec ses émotions et compagnie. Après pas mal de chose nous sont mis en avant mais des choses que l'on aurait préférer imaginer. La magie de Star Wars donc qui n'est pas vraiment la. Sans trop en dire j'ai étais surpris par la fin qui est étrangement émouvante et annonçant inévitablement une suite.. Donc là ils vont devoir bosser pour nous surprendre et vraiment nous conquérir. Peut être que si il était sorti bien avant les autres opus, on le visionnerait après sa sortie ciné avec nostalgie en VOD. Là cela ne sera peut être pas le cas. Mais pour le coup, la BA ne montre pas la globalité du film, laissant donc pour une fois ; la surprise décevante ou non du film. Les fans, selon du coté ou l'on se passe seront totalement déçu ou non. Toutefois on retrouve les espèces de la trilogie (me semble t-il) original, qui avait été critiqué dans je ne sais plus quel opus. Donc il y a du bon, mais mélanger avec des choses "inutiles" ou sans grand intérêt. On va mettre cela sur le fait qu'il fallait faire tenir le film. Donc oui ce qui est demander et plus ou moins mis en scène. Mais peut être de façon, pas dans la lignée des précédents Star Wars. Reste à voir ce que donnera le prochain spin off (la fin nous laisse penser qu'il se concentra plus ou moins sur un perso). Donc si on apprécie, cela reste divertissant mais bien loin d'être le meilleur (et les résultats au BO en dise beaucoup). A défaut de trouver quoi regarder...
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 789 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mai 2018
    Disons le tout de suite....Solo.....est un bon film. Il n'est, certes pas un chef-d'oeuvre. Mais , j'ai ,pour ma part, apprécié, cet excellent divertissement. C'est un film différents de tout les autres films de la saga. Il se démarque aussi bien sur le fond que sur la forme. Concernant la prestation de l'acteur principal. Et bien....je l'ai trouvé très bon dans son rôle. Bref, tout le monde à fait son job, et au finale, on se retrouve face à un film qui vaut le coup. Bref, un bon star wars.
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 307 critiques

    3,5
    Publiée le 3 juin 2018
    "Solo : A Star Wars Story est donc un bon film, mais très loin d'être le meilleur de la franchise. Le gros défaut, c'est surtout l'histoire qui n'a pas énormément d'intérêt, elle ne permet même pas de développer correctement son personnage principal. En dehors de ça, le casting est assez bon, les effets spéciaux et les décors sont très bien réalisés, la musique est très bonne, bien qu'elle ne soit pas toujours utilisée correctement... Solo : A Star Wars Story est donc juste un bon film, sans plus, mais on va dire que c'est déjà pas mal par rapport à ce qui était annoncé..."

    Critiques complètes sur cineomax.over-blog.com
    Freakin' Geek
    Freakin' Geek

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 868 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2018
    Sans égaler le talent d’Harrison Ford, Alden Ehrenreich s’en sort mieux que prévu pour incarner ce nouvel Han Solo même si on a un peu de mal à l’imaginer vraiment comme le même personnage plus jeune que celui que l’on avait découvert dans le premier Star Wars. C’est surtout parce que ce Solo : A Star Wars Story arrive bien souvent à nous surprendre alors qu’on pensait déjà tout connaître à l’avance de cette histoire que le film de Ron Howard est une véritable réussite qui s’inscrit dans la lignée de Rogue One sans être tout à fait aussi réussi. La conclusion pleine de promesses fini tout de même par nous captiver et rend ce nouveau spin-off tout bonnement indispensable à l’ensemble de la saga.[lire la critique complète sur Freakingeek.com]
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2567 abonnés Lire ses 5 192 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mai 2018
    Alors évidemment, le premier paramètre important est l'acteur qui a la douloureuse et même impossible mission de remplacer Harrison Ford dans la peau de Han Solo. Pour être honnête, est-ce qu'un acteur existe vraiment pour remplacer Ford dans le coeur des fans ?!... Un bon point pour un scénario, certe un peu cousu de fil blanc, mais diablement rythmé et sans temps mort. Ron Howard fait le job comme on dit, un western inter-galactique solide et efficace à défaut de tenir toutes ses promesses, un film Star Wars loin de la magie des meilleurs films de la franchise mais ça reste très divertissant et plutôt logique sur le fond. Un bon moment si on assume aussi notre indulgence.
    Site : Selenie
    Galaise77
    Galaise77

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 101 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mai 2018
    Deuxième spin off (film dérivé) de la saga « Star Wars », « Solo » a créé l’attente par l’envie de découvrir l’histoire du personnage certainement le plus emblématique de la série : Han Solo. Seulement ce film suscite autant l’envie que l’inquiétude tant son aventure fut jalonnée de faux départs avec un scénario qui eut bien du mal à voir le jour, des réalisateurs qui ne parvenaient pas à trouver l’angle d’attaque puis un duo qui tourna les trois quarts du film pour être finalement débarqués, pour divergences artistiques, et un autre réalisateur qui fut finalement désigné mais qui dut utiliser le matériaux déjà existant pour suivre la vision de Kathleen Kennedy, la toute puissante productrice au service de Disney, qui compte bien capitaliser à fond sur la licence qu’elle acheta plusieurs milliards.

    Et le résultat, j’ai envie de dire, est forcément une déception ! D’abord parce que le film se concentrant sur la figure la plus populaire de la licence, suscite un tel intérêt qu’il ne peut que provoquer des frustrations auprès des fans. Ensuite parce de telles mésaventures autour d’un tournage, dont on aura très vite compris que le produit servira à alimenter les caisses d’une production qui tourne à plein régime, ne se fera pas sans cicatrice. Et la première d’entre elle, en est le résultat général ! Un film de très bonne qualité, avec effets spéciaux renversants pour une bonne partie d’entre eux, des batailles spatiales qui font penser à la première trilogie, avec des clins d’œil récurrents, comme un dialogue entre Han Solo et Tobias Beckett qui se trouve être quasiment mot pour mot celui entre Solo et Skywalker dans l’épisode 4, ou encore la présence à l’écran de Warwick Davis (Willow) dont le premier rôle fut celui de Wicket le petit Ewocks copain de la princesse Leïa. Mais des choix narratifs viennent, dans un premier temps, plomber l’ensemble. D’abord l’arrivée aussi impromptue qu’inutile d’un personnage, qui ne servait déjà pas à grand-chose dans l’episode 1, mais qui là ne sert clairement à rien ! Puis un manque d’humour subtil qui puisse nous faire retrouver le personnage de Han Solo, réputé pour son verbe et sa capacité à tout prendre à la légère ou servir des expressions à l’emporte-pièce.

    Ce qui est flagrant avec « Solo », c’est que l’on ne se sent pas transportés par une histoire, qui ne brille pas forcément par son originalité, mais qui semble souffrir d’une envie de raccorder cette histoire à une base narrative en lien avec les différentes trilogies Star Wars. Hors Han Solo est justement un personnage qui, tout d’abord se sentait totalement étranger à cette lutte entre l’empire et les rebelles, mais également, avant de revenir donner un coup de main à Luke restait un contrebandier sans scrupule. Et le film ne parvient jamais totalement à nous éloigner de la saga, bien au contraire, elle enfonce le clou en ajoutant des référence qui ne viennent que perturber le spectateur. Du coup nous souffrons plus que nous apprécions ce film qui aurait dû nous renverser comme le fit « Rogue One » lors de sa sortie. Et c’est bien là tout le problème de « Solo : A Star Wars Story », le film pêche par un manque de prise de risque ! Rien n’est renversant, la mise en scène est sans âme et le montage manque de rythme à certain moment. Le scénario est bavard et ne parvient jamais à totalement nous captiver. Et même si l’on peut tout de même lui trouver une certaine qualité narrative, notamment sur les personnages secondaires, à commencer par Chewbacca, on regrette tout de même un Han Solo assez fade, sans relief qui ne cesse de vouloir ressembler à l’original sans toutefois y parvenir.

    Et pourtant, même si son acteur Alden Ehrenreich (Ave César) fait le « job », il semble enfermé dans une nécessité de prendre les mimiques d’Harrison Ford pour pouvoir donner corps au personnage. Du coup le comédien est bridé au maximum et n’arrive pas à y insuffler une touche personnelle qui puisse rendre son « Han Solo », un peu original. Même le personnage glamour du film, interprété par Emilia Clarke (Game Of Thrones) finit par manquer sa cible et ne parvient jamais totalement à nous séduire. Seul le personnage de Lando Calrissian, joué par Donald Glover (Spiderman : Homecoming) tire son épingle du jeu avec un jeu bourré d’humour, un brin tricheur et pourquoi pas vaurien. Cela ne vous fait pas penser à quelqu’un ? Et bien oui il semblerait que les auteurs aient inversé les personnages de Lando et Han.

    En conclusion, il serait injuste de dire que « Solo » est un mauvais film, c’est certainement un film qui a souffert de la première guerre intestine entre la productrice et son équipe. Du coup, le film en ressort sans âme, sans texture et sans saveur. Difficile de le trouver renversant tant il souffre de la comparaison avec la mise en scène ultra inventive de Gareth Edwards avec « Rogue One ». Ici Ron Howard nous livre un film pauvre en véritable sensation qui ne parvient toujours pas à toucher les fans et qui laissera dubitatif les néophytes de « Star Wars ».
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 843 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    2,5
    Publiée le 25 mai 2018
    Présenté hors-compétition du Festival de Cannes, Solo : A Star Wars Story est le second spin-off de la franchise Star Wars et s'agit du premier film dans lequel l'interprète de Han Solo n'est pas Harrison Ford... À l'origine, ce long métrage devait être réalisé par Phil Lord et Chris Miller, les créateurs des délirants 21 et 22 Jump Street mais c'était avant que Lucasfilm les remplace pour cause de leur vision non fonctionnelle. Il est donc réalisé par Ron Howard ! L'histoire spoiler: se déroulera sur sept ans entre La Revanche des Sith (III) et Un nouvel espoir (IV).
    Il semblerait que chaque histoire isolée ou indépendante de Star Wars cherche à explorer un genre différent spoiler: (il y a également pu d'ouverture de générique)
    puisque les fans passent du film de guerre au précédent Rogue One, au film de western avec Solo. Ce qui est tout à fait normal : Han Solo est un cowboy ! On se concentre sur les origines de Solo spoiler: - de sa première compagne avec la rencontre de Chewbacca et à la manière dont il a obtenu le Faucon Millénium, son fameux pistolet laser et même son nom de famille -
    de quoi effacer de nos souvenirs sa terrible disparition à la fin de The Force Awakens... Bien sûr, personne ne pourra faire oublier son mythique interprète ! Alden Ehrenreich (Hail, Caesar!) fait l'impossible pour y parvenir, usant de ses mimiques à la façon de cabotiner comme Harrison Ford. C'est passable, sans être totalement convaincant, car l'îcone manque parfois à l'appel... Woody Harrelson en mentor hors-la-loi rappelle sa performance dans le dernier volet de War For The Planet Of The Apes. Donald Glover (prochain vilain de Black Panther 2) en Lando est souvent à côté de ses pompes, spoiler: surtout lors des passages avec le droïde L3...
    Paul Bettany - celui incarnant Vision dans les Avengers - offre un méchant peu emballant, comme l'avait été Ben Mendelsohn dans Rogue One... En revanche Emilia Clarke - de la série Game of Thrones - se distingue parfaitement, sur un personnage spoiler: dont ses intentions peuvent être troublantes.
    A noter que les personnages s'avèrent nettement plus travaillés comparé au premier spin-off ! Mais l'action spoiler: se fait rare - peut être la scène finale sur l'affrontement avec Han Solo et Dryden Voss qui se démarque le plus - pour être réellement captiver par l'histoire...
    Les plans de caméra sont trop serrés et empêche le spectateur d'apprécier son ensemble. Le réalisateur Ron Howard obéit trop au cahier des charges et cela se ressent... Il y ajoute cependant de l'humour bon enfant notamment spoiler: sur la relation entre Chewie et Solo.
    Ce nouveau A Star Wars Story ne se prend pas au sérieux ! Alors que The Last Jedi osait prendre des risques en détournant la formule traditionnelle, Solo ne fait que la reproduire mais avec une certaine force. Sans être inventive, la mise en scène demeure classique (la musique de John Powell est bien copieuse à celle de John Williams) et c'est suffisamment divertissant pour qu'on n'ose pas trouver le temps trop long, comparé au VIIIe épisode... Howard pense à ses fans spoiler: - l'apparition discrète de Boba Fett en serviteur de Voss ou encore le retour de Dark Maul en hologramme -
    et annonce des choses sérieuses pour la suite... Donc, Solo : A Star Wars Story est un film de sciences-fiction guère désagréable à regarder mais il est du même calibre que Rogue One... Ce qu'on peut regretter dans les dérivés est qu'il y manque toujours cet âme et ce frisson, qu'on a connu depuis les anciens Star Wars... On se réconciliera peut être sur le neuvième opus de la saga ? Le prochain spin-off serait sur Boba Fett ? C'est dans les agendas...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top