Mon compte
    La Tête haute
    note moyenne
    4,0
    6298 notes dont 423 critiques
    répartition des 423 critiques par note
    77 critiques
    217 critiques
    82 critiques
    33 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur La Tête haute ?

    423 critiques spectateurs

    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 800 critiques

    4,5
    Publiée le 17 janvier 2016
    Drame bouleversant et poignant qui raconte le parcours initiatique d'un jeune en difficulté interprété par un acteur amateur prodigieux qui crève l'écran. A la fois réaliste et percutant, le film marque par son authenticité et la force de ses acteurs Benoit Magimel et Catherine Deneuve, tous les deux impériaux dans leurs rôles. Par contre le personnage de Sara Forestier est un brin caricatural dans la représentation d'une certaine classe sociale. Pour le reste, c'est du grand cinéma français poignant et brillamment écris et mis en scène.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 387 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2015
    L'ombre de beaucoup de jeune homme plane sur la prestation du marginale Rod Paradot. Début maussade, j'ai du mal à partir avec eux. Mais une fois la machine en route, cela en devient intéressant. Emmanuelle Bercot a l'intelligence de filmer correctement sa tête à claque. On y revient toujours, on a l'impression que rien y fait, on vit ses émotions. La plus belle scène est le premier jour de prison, où la faille est enfin dévoilé. Film ambitieux et courageux, qui change du nanar d'ouverture habituel.
    Sabrina S
    Sabrina S

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 104 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mai 2015
    Un film touchant qui ne peut pas laisser indifférent, de même que "Mommy" l'avait fait.
    Les acteurs dont magistraux: le rôle de juge de Deneuve lui colle à la peau, et le jeune Paradot fait une entrée fracassante dans la cour des grands.
    A voir!!!
    alohaa85
    alohaa85

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juin 2015
    poignant,vrai,touchant,des acteurs français très très bons,c'est assez rare pour le souligner
    on sort des comédies grotesques ou autres supers productions du moment pour voir un film entier qui touche un sujet bien trop d actualité et triste
    bel hommage à tous ceux qui oeuvrent dans l ombre pour ce type de jeunes sans repère
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 1 508 critiques

    2,5
    Publiée le 27 septembre 2015
    Comme tous les arts, l'avis de chacun ne peut qu'être subjectif et dans mon cas, je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec le sublime "Mommy" de Xavier Dolan. Les deux films se consacrent à un jeune au caractère violent et perturbé, c'est un fait. Mais là où Dolan parvient à émouvoir, bouleverser, Emmanuelle Bercot dépeint une personnalité jamais attachante, et la progression dramaturgique n'évolue qu'au bout d'une heure quinze. Tout autour de de ce jeune qui ne parvient à s'exprimer que par la violence gravitent des personnages tout aussi perturbés, que ce soit la mère ou même l'éducateur. Dolan avait su crée de la poésie, des fulgurances, des ruptures, une esthétique même, Bercot choisit le côté trop sombre et misérabiliste. Même la fin de "Mommy" assumait ce que la réalisatrice a préféré édulcorer. " Elle s'en va" m'avait pourtant enthousiasmé de par la finesse qui manque cruellement à ce film. Si le sujet promettait pourtant un film passionnant, je n'ai vraiment pas accroché au chemin qu'elle a choisi de lui insufflé. Dommage.
    SebLefr3nch
    SebLefr3nch

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 619 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mai 2015
    Emmanuelle Bercot a l'honneur d'ouvrir le festival de Cannes avec son dernier film. Quel choix pertinent a fait le festival avec ce film très émouvant et dur qui pointe du doigt l'importance de l'éducation des enfants par les parents pour les mettre sur le droit de chemin, puis celui de l'Etat qui est obligé de prendre le relais à l'adolescence face aux écarts de conduite des jeunes délinquants dont les parents n'ont pas assuré leurs devoirs. Le sujet est d'actualité et montre une réalité belle et bien présente, difficile, triste mais qui existe. Le scénario est bien construit, même si certaines longueurs se font ressentir. Parfois on a peur que le personnage principal ne va pas évoluer. Puis l'événement décisif arrive et un énorme bon en avant est effectué, enfin. Bercot décide de tourner son film caméra à l'épaule pour être au plus près des personnages. L'utilisation de musiques classiques calmes et mélancoliques crée un contraste intéressant avec l'énergie et la rage s'échappant de l'adolescent. Le jeune Rod Paradot fait une belle performance pour un amateur qui débute auprès de grands acteurs comme Catherine Deneuve. Un film hors compétition mais pour qui aurait mérité d'y être.
    Nicolas T.
    Nicolas T.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 212 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mai 2015
    Un film fort...l'acteur principal est époustouflant...j'ai été bouleversé par ce film...
    nathaliewell
    nathaliewell

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 160 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mai 2015
    Rod Paradot qui interprète le personnage de cet enfant mal aimé, violent et en perdition, est criant de vérité. C'est à se demander si il n'est pas Malony ! C'est sa première interprétation comme acteur, il faut voir maintenant s'il est capable de jouer un autre rôle. Catherine Deneuve dans le rôle de ce Juge pour enfant qui suit le parcours de Malony de ses six ans à ses dix-huit ans, incarne son personnage et lui apporte profondeur et humanité. Pour autant le film ne m'a pas touché. Le choix de la réalisatrice de filmer les personnages uniquement dans leur lieux de travail fait qu'on ne sait pas très bien si on vient de voir un film ou un reportage dans lequel on aurait glissé Catherine Deneuve pour faire venir du monde dans la salle ?! Je ne sais pas trop ce qu'a voulu faire la réalisatrice. Sans doute a t-elle voulu faire bien et nous montrer une autre facette de la justice et des gens qui y travaillent. De ce coté c'est réussit mais je n'ai pas accroché. On passe du petit Malony de 6 ans dans le bureau du juge au Malony de 15 ans( toujours dans le bureau du juge) où là on commence véritablement à voir le parcours de cet ado violent qui a un rapport particulier avec sa maman irresponsable et destructrice. Mais entre ses 6 ans et ses 15 ans ? Que c'est-il passé ? Pourquoi avoir balayé 9 années comme ça ? Ça manque de construction et cela dans beaucoup de scènes. On voit et on sent qu'Emmanuelle Bercot a voulu en dire beaucoup, qu'elle a du beaucoup travailler son sujet, mais au final, on n'en voit pas tant que ça dans son film ! Elle a voulu y mettre beaucoup mais rien n'est vraiment approfondie, tout est assez bâclé tout en faisant un films de deux heures qui devient assez vite ennuyeux. Je n'ai pas compris non plus pourquoi il a fallut que Sara Forestier (qui joue la maman de Malony) porte une prothèse de dents pourries ? Comme pour dire alors que ce n'est que dans la misère sociale que l'on rencontre des mères et des enfants violents ! Cela m'a quelque peu gêné pour dire vrai. C'est dommage, le sujet était inintéressant, mais c'est un film rempli de moments de vies pas assez explorés ce qui au final en fait des clichés qui deviennent rapidement caricaturaux. La tête haute est un film assez moyen, trop brouillon, trop plein de vide.
    Alexendr Clavel
    Alexendr Clavel

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 113 critiques

    4,5
    Publiée le 26 mai 2015
    Un film coup de poing.
    Incroyable de réalisme. Les acteurs sont géniaux.
    Mon coup de cœur de cette année.
    Mention spécial pour Ludovic Berthillot (mon cousin) qui apparait dans le film.
    Sandra Thévenoux
    Sandra Thévenoux

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 17 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2015
    Une pure merveille.
    Des acteurs formidables Catherine Deneuve parfaite et ce jeune acteur talentueux me fait penser a un Vincent Cassel jeune ... a suivre.
    En tout cas la réalisation est encore parfaite a mon gout !
    Un énorme coup de coeur et un titre a la hauteur de mes attentes
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 268 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2018
    Le Festival de Cannes qui se fait bousculer par des films chocs, on dirait que ça devient une habitude. On pense notamment à "Polisse" et à "Irréversible" pour ne citer que des films français. Cependant je pense que "La tête haute" aurait pu être un film plus tonitruant encore par son côté choc s’il avait été un peu plus crédible. En effet, je doute que le système judiciaire, pourtant considéré par la majeure partie de l’opinion publique comme n’étant pas suffisamment sévère (ouvrant lieu à un débat du sempiternel manque de place dans les établissements et de leur confort), donne autant de chances et de boucles de rattrapage à ce genre de délinquant, aussi jeune soit-il. Un éternel recommencement qui va durer tout au long des frasques de Malony, récupéré par les services sociaux dès l’âge de 6 ans. Après, bien sûr que Rod Paradot est impeccable ! Et heureusement ! Parce que finalement, il a la lourde tâche de porter le film sur les épaules malgré la présence au casting de Catherine Deneuve et Benoît Magimel. Certes il a dû recevoir de précieux conseils de ces deux stars qui l’ont étroitement encadré, mais très certainement également de la part de la réalisatrice. Résultat final : il est difficile de croire que c’est là son tout premier rôle au cinéma tant il est parfait. Il a su faire changer l’expression de son regard du tout au tout, et ce à plusieurs reprises. Il est clair qu’on y voit le plus souvent de la haine, de la colère. Mais on y voit aussi de la gentillesse, et même de la douceur. Dans tous les cas, il représente à merveille la grande souffrance dans laquelle est plongé son personnage. Aussi je crois qu’on peut dire qu’il possède déjà un jeu très complet, et s’impose pour le coup comme un grand espoir du cinéma français, justement récompensé par le jury de la 41ème édition des Césars (2016). L’autre comédien le plus marquant est en fait une comédienne, en la personne de Sara Forestier, dans la peau d’une mère dont le portrait a été dressé selon les traits clichés d’un cas social caractérisé par une grande immaturité : Séverine n’a pas la psychologie d’un adulte digne de ce nom et de ce fait n’est pas prête pour être une mère en dépit des liens qui la lie à son fils aîné. "La tête haute" gravite donc bel et bien autour du parcours chaotique (c’est un euphémisme) de Malony, encadré tant bien que mal par la juge (Catherine Deneuve) et Yann l’éducateur (Benoît Magimel) mais quelque peu perturbé par sa mère. Pourtant, j’ai la mauvaise sensation que le rôle de l’éducateur a été sous-exploité. Et en cela, j’ai du mal à comprendre le César du meilleur second rôle pour Magimel. Certes il joue bien le coup, tant et si bien qu’on le sent rongé par on ne sait quoi, mais dont la réponse va nous être donnée (et heureusement car ça argumente son jeu). Certes il a quelques moments d’intimité avec Malony, mais ils sont finalement assez rares. Cette sous-exploitation, on pourrait l’attribuer aussi en parallèle à la romance. D’accord elle s’en trouve quelque peu contrariée, mais elle aurait selon moi mérité d’être mis davantage en évidence, d’être plus développée, bien évidemment avec les problèmes qui vont de pair avec le sujet. Ah ben tiens, le sujet, parlons-en justement. "La tête haute" serait-il un film engagé ? Ma foi, je n’irai pas dire jusque-là. Je n’ai pas ressenti une condamnation quelconque, que ce soit envers le système judiciaire et ses infrastructures, les éducateurs, les parents, ou même ces jeunes en manque total de repères. Mais plutôt une constatation. Pardon je corrige : une amère constatation. Une amère constatation sur un sujet malheureusement d’actualité, sur lequel Emmanuelle Bercot démontre qu’il y a encore beaucoup à faire, soulignant toute la difficulté à œuvrer en la matière au vu de la spécificité de chacun, tout simplement parce que chaque cas est unique. La portée dramatique est bien réelle par la rudesse du récit et l’énergie mise dedans, mais ce film aurait gagné en puissance émotionnelle si, comme je l’ai dit plus haut, il avait été plus crédible, et si davantage de moments partagés entre Malony et son éducateur avaient été mis en scène. Mais sur ce dernier point, ça n’engage que moi. A noter toutefois un final inattendu, en tout cas inespéré, en lieu et place d’un nouvel épisode dramatique, privant ainsi le spectateur d’un uppercut final qui aurait encore plus marqué les esprits et qui aurait du même coup invité le public à une véritable prise de conscience. Les résultats au box-office français parlent pour mon point de vue, la fréquentation étant en baisse dès sa première semaine pour dépasser péniblement les 640 000 entrées. Mais en y réfléchissant de plus près, on a là une façon de démontrer toute la pertinence de ce type de prises en charge, et qu’il y a encore beaucoup à faire en la matière.
    LeFilCine
    LeFilCine

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 444 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mai 2015
    Emmanuelle Bercot a l'honneur cette année de faire l'ouverture du festival de Cannes avec La Tête Haute. Son film raconte l'histoire de Malony, un gamin pas encore majeur, terriblement instable et imprévisible. Celui-ci pâtit de l'éducation calamiteuse apportée par sa mère (interprétée par Sara Forestier) et a pour seuls aides, la juge pour enfants (Catherine Deneuve) et son éducateur (Benoit Magimel), qui veulent à tout prix lui éviter la prison. Rod Paradot, repéré lors d'un casting sauvage, et dont c'est le premier grand rôle, propose une interprétation dure, nerveuse et sensible. Il est convaincant même s’il manque parfois de nuance dans son jeu, comme si c'était encore un diamant brut à façonner. Mais les deux grandes prestations (césarisables à coup sûr) du film sont à l'actif de Catherine Deneuve et Benoit Magimel. Ils sont exceptionnels, totalement investis dans leurs rôles qu'ils semblent vraiment prendre à cœur. Par leurs interprétations brillantes ils rendent un hommage appuyé à tous ceux qui exercent ces professions qui viennent en aide aux jeunes en difficulté. Le scénario est intelligent, il essaie de nous faire croire que le sujet principal est ce jeune en difficulté, mais il s’intéresse surtout à l'épatant investissement de ceux (juges, éducateurs) qui gèrent et aident ces gamins. L'intensité dramatique est souvent remarquable, bien aidée par des dialogues percutants. Avec une mise en scène intéressante donnant un style documentaire au film, l'immersion est totale. Le film aurait peut-être gagné à être un peu plus resserré car il y a facilement quinze à vingt minutes de trop. On pourra également regretter une fin un peu trop consensuelle.
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 930 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2015
    La mise en scène rappelle souvent le dispositif de Polisse, très documentaire (et documenté), avec des séquences très bousculées, un montage nerveux, mais on pense aussi au lyrisme de Mommy de Xavier Dolan, primé à Cannes l'année passée. En deux heures, Bercot, à grands coups d'ellipses, sillonne un parcours de dix ans, ou comment ce jeune homme mal né va pouvoir enfin s'autoriser à porter "la tête haute". Un film bouleversant, profondément humain et qui rappelle l'importance majeure de l'éducation.

    LA SUITE :
    Genji M.
    Genji M.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 17 critiques

    5,0
    Publiée le 18 mai 2015
    Très bom film, poignant, réaliste et choquant par moment, 5 étoiles mérité !
    bouddha5962
    bouddha5962

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 685 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mai 2015
    Quel film malgré la polémique des mots de Mme Deneuve qui a un rôle plutôt discret malgré son intensité.

    Le jeune acteur Rod Paradot est extraordinaire de vérité !

    L'histoire de ce jeune gamin, né dans une famille désœuvrée, est bouleversante.

    La justice est difficilement rendable dans un tel climat.

    Il est dommage que ce soit une nouvelle fois dans le Nord qu'est tournée ce genre de film...

    Un film à voir !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top