Mon compte
    Timbuktu
    note moyenne
    3,8
    4536 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Timbuktu ?

    475 critiques spectateurs

    5
    80 critiques
    4
    165 critiques
    3
    114 critiques
    2
    67 critiques
    1
    32 critiques
    0
    17 critiques
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 3 489 abonnés Lire ses 5 589 critiques

    3,0
    Publiée le 12 décembre 2014
    Ce film veut dénoncer, être témoin de son temps mais malheureusement Sissako ne réalise qu'un petit film, dans sa forme, il reste un film où l'impact désiré est à l'inverse de sa conviction. Le pire est sans doute l'absence d'émotion, on passe trop vite sur les faits et les acteurs sont trop médiocres. Heureusement tout n'est pas râté. "Timbuktuk" passe le message dans une période propice, les spectateurs seront comblés car réceptifs mais la qualité intrinsèque de l 'oeuvre reste bien en-deça de ce qu'il colporte. Sans ce fond humaniste le film n'aurait pas la moyenne.
    LeKeiser
    LeKeiser

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 19 critiques

    0,5
    Publiée le 30 décembre 2014
    En retard pour une AP, je me suis rabattu sur ce film, les critiques n'avaient pas l'air mauvaises. Mais d'où viennent-elles??
    Vraiment, mais vraiment pas accroché à ce film. Comment le peut-on? Le scénario ne le permet pas, l'histoire est fragmentée et mal remontée (y a-t-il eu un montage d'ailleurs???) si bien qu'on ne peut s'attacher à aucun personnage, on se demande où le réalisateur veut nous emmener, si il le sait lui même. Les acteurs ne sont franchement pas bons, ce qui n'aide pas...
    Et le nombre de clichés également, à se demander si ils sont réels ou...
    Ne restent que quelques images très belles, telle qu'on les aurait vu dans des documentaires.
    Et dire que ce film part aux Oscars, là, ça me dépasse :O
    cinoque
    cinoque

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 56 critiques

    1,0
    Publiée le 4 janvier 2015
    Lourdement "poétique", le film semble fait de deux parties: une histoire naïve et édifiante comme le jeune cinéma africain en produisait dans les années 80 ( différend entre un éleveur Targui et un pêcheur Bambara) et un récit sensé décrire les ravages du djihâd islamiste.
    Le problème, c'est que rien n'est incarné ni crédible. Les Touaregs semblent tout droit sortis d'une peinture orientaliste ( ils se prélassent toute la journée sous leur tente), on ne saura rien des Bambaras, et les miliciens de l'AQMI sont de gentils crétins lymphatiques qui s'excuseraient presque d'être là.
    Mal écrit, mal filmé, très mal joué, le film avance au pas du dromadaire (tout le monde y a le même rythme languissant) et quand le réalisateur croit tenir un plan "magnifique", il le fait durer jusqu'à plus soif (si longtemps que, pour d'évidentes raisons, les comédiens qui doivent "faire le mort" finissent par respirer...)
    On ne verra pas grand'chose de Tombouctou la belle (le film a été tourné dans un village de Mauritanie), on ne saura rien de l'activité de ses habitants ou si peu, on n'y voit pas de scène de marché, personne n'y boit ni ne mange jamais (quand on sait la place que prennent en Afrique les nécessités de la subsistance jour après jour) bref, on plane dans une ambiance gentiment abstraite et conceptuelle (le réalisateur doit se penser "auteur").
    Il refuse même de décrire la violence des fous de dieu, en ellipsant "poétiquement" deux scènes de lapidation et d'exécution.
    Comment peux-t-on apposer le terme de chef d'œuvre à un film aussi inabouti, aussi médiocre?
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 586 abonnés Lire ses 1 471 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2014
    Encensé par la presse francophone lors du dernier Festival de Cannes (et curieusement pas du tout par la presse anglophone) Timbuktu est un film surprenant et attachant.

    Vu son sujet, je craignais principalement deux choses : une démonstration lourdaude et un misérabilisme social. Le film surprend totalement de ce point de vue dès son ouverture par la qualité somptueuse de ces images, son humour piquant et léger, sa joie de vivre communicative.

    Abderrahmane Sissako fit preuve d'une intelligence peu commune en montrant dans un premier temps les islamistes comme des pieds nickelés un peu ridicules. L'enchaînement des scènes drôles enchantent le spectateur : l'islamiste qui drague, celui qui fume et qui danse, la marchande de poisson et les gants, la musique introuvable, la partie d'airfootball, les remontrances du vieil imam...

    On pressent les failles béantes qui vont fissurer le film dans sa deuxième partie, explosant comme des bombes d'avilissement successif. Le film montre en chemin beaucoup de choses, par exemple le fait que les envahisseurs sont étrangers aux coutumes du pays.

    Timbuktu a des airs de conte, oscillant de l'humour le plus franc (extraordinaire confession du rappeur) à la cruauté la plus sombre (la lapidation).

    Je lui reproche juste une fin un peu décousue et certains rares moment de naïveté, heureusement compensé par une photographie sublime.

    Aux 1000 critiques :
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 1 127 critiques

    2,0
    Publiée le 31 décembre 2014
    Au contraire des nombreux éloges quasi-unanimes de la presse moutonnière, je n'ai vu dans Timbuktu qu'un petit film naïf et sympathique, à l'image bricolée, aux acteurs semi- professionnels, et au déroulé plutôt soporifique. La dénonciation de la bêtise et de la cruauté des extrémistes de l'Islam a déjà été montrée de façon autrement plus forte dans Syngue Sabour ou les Cerfs Volants de Kaboul, par exemple. On compatit certes aux malheurs des populations de Tombouctou envahies par des ignorants tout puissants, hypocrites et couards et on apprécie la démarche d'une description par petites touches où on laisse le spectateur se forger sa propre opinion. Mais la dimension artistique est plus que faible...Dommage!
    scrabble
    scrabble

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 467 critiques

    1,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    c'est bof bof !!! ce ne sont que des clichés qui mis bout à bout ont fait un film absolument pas crédible. malheureusement la réalité doit être plus cruelle au delà de ce presque navet.
    bellini 2
    bellini 2

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 82 critiques

    0,5
    Publiée le 31 janvier 2015
    Nul et esthétisant . Après les islamistes modérés, on a les djihadistes nunuches. Ils se contentent d'interdire le foot et la musique, mais sans élever le ton. Et quand ils tuent, on ne sait pas pourquoi.
    Pas de scénario, incohérent et d'un ennui mortel
    domit64
    domit64

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 170 critiques

    2,0
    Publiée le 13 décembre 2014
    Film très décevant, très long trop long malgré les jolies photos. Ce film prétend dénoncer des djihadistes barbares en les faisant passer pour de gentils crétins qui ont même réussi "l'exploit" de convertir leur otage français à leur cause, un iman qui "gronde" sans condamner les lois de la charia...

    Quelques bons acteurs : la famille touareg et la prétendue "folle", les autres jouent faux.

    Ce film a juste le mérite d'être le seul à aborder ce fléau, cette barbarie qu'est le djihad.

    A éventuellement voir si vous n'avez jamais vu une émission ou un JT sur ce sujer sinon passer votre chemin.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 12 décembre 2014
    Bien loin de la presse quasi unanime, je me permets un contre courant. C'est loin d'être le chef d'oeuvre que j'attendais.
    Le film est intéressant et montre, avec objectivité, les aberrations qui peuvent exister lorsque des fanatiques extrémistes sont au pouvoir. Très bien !
    Mais Dieu que c'est long. C'est un docu-fiction non assumé, ou c'est une fiction mal scénarisée, voilà tout. On sent bien que le scénario est à cheval, c'est dommage car au final, c'est ni l'un ni l'autre.

    Faut voir aussi qu'on est loin d'être dans une fourchette haute de budget de film, ça se sent (notamment au niveau des acteurs, dont certains sont pas vraiment au top).

    Sinon, paysages magnifiques. Splendides. Mais ça suffit pas à rattraper le coup.
    DJchedar
    DJchedar

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 62 critiques

    0,5
    Publiée le 1 janvier 2015
    Je me demande si ce film n'est pas une attaque terroriste contre les spectateurs: son but? Tuer le maxime de spectateurs par ennui. C était terrible partout des gens agonisaient par bâillements interminables. Beaucoup sont restes jusqu'au bout (certainement une forme du syndrome de Stockholm)
    Bjorg L.
    Bjorg L.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

    1,0
    Publiée le 14 décembre 2014
    Déception. Les acteurs ne sont pas crédibles, l’histoire est trop écrite pour sembler naturelle. Un film esthétisant et purement intellectuel où il est difficile de s’identifier aux personnages. Une vision de l’Afrique pour occidentaux par rapport à leur désir d’exotisme. Apparemment tout le monde tombe dans le panneau !
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 2 845 critiques

    4,5
    Publiée le 6 mai 2015
    Le film commence et se termine sur la même scène : des hommes voilés et armés sont à bord d'un Pickup Toyota ; ils poursuivent une biche sur laquelle ils tirent à l'arme de guerre. Le ton est donné !

    Une famille berbère, vit paisiblement dans le désert : Kidane, sa femme Satima et fille Toya. La vie est paisible jusqu’à ce que les islamistes viennent troubler leur quiétude. Ils débarquent à Tombouctou et dictent leur loi. Ces musulmans paisibles refusent les règles des islamistes extrémistes, règles injustes et contraires à leur religion. Tout leur est interdit : la musique, le chant et même le foot ; les gamins font alors une partie de foot sans ballon.

    Tous les intervenants, acteurs-figurants sont d'une authenticité extraordinaire. La BOF elle aussi vous prend aux tripes : la musique triste et lancinante remplace souvent les dialogues devenus inutiles. Les images sont superbes et les dialogues simples mais directes et efficaces. Le bon scénario montre parfaitement la population Malienne terrorisée par les islamistes et la lutte des femmes qui restent dignes dans l’adversité. Une histoire très bien mise en scène par Abderrahmane Sissako avec une photographie magnifique.
    Un très beau film, dur, implacable, parfois violent même, mais malheureusement hyper réaliste.
    Tumtumtree
    Tumtumtree

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 460 critiques

    2,0
    Publiée le 14 décembre 2014
    Quelle déception ! Le sujet est intéressant mais le scénario lamentable. Tout est artificiel, poussif, maladroit. Les personnages sont très mal construits ; ils n'ont aucune psychologie. Leur sort n'a guère d'intérêt. Les islamistes sont constamment ridiculisés, et ce, de façon assez lourde. Les paysages africains sont joliment filmés mais ça ne suffit pas... Heureusement que cela ne dure qu'1h37...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 278 abonnés Lire ses 3 891 critiques

    2,5
    Publiée le 22 février 2015
    Si hier j'ai je rageais parce que ce film raflais toutes les récompenses aux César et parce que je dois le dire il ne m'intéressais pas outre mesure, je dois l'avouer après l'avoir vu que j'avais raison de rager et que la seule chose que je retiendrai du film ça sera les décors qui sont forcément somptueux... En fait le film ne m'a pas vraiment passionné, les seuls moments que j'ai aimé c'était lorsque le mari et la femme étaient posés sous leur tente avec leur fille, quelque part... perdus dans le désert. Et c'est un peu ma définition du bonheur ou du paradis.

    Seulement voilà le film montre bien vite ses limites en terme de scénario, d'ailleurs le réalisateur l'a lui-même avoué à la cérémonie des César et il a raison, c'est très faible. Le type a une vache qui s'appelle GPS... comme par hasard c'est sa préférée et comme par hasard... disons que tu sens la mécanique bien huilée qui se met en marche et on n'assiste pas réellement à des tranches de vies à Timbuktu mais bel et bien à un film qui a un message "faire le djihad c'est mal" (sans déconner, tu en as d'autres des portes ouvertes enfoncées comme ça ?) et qui va tout faire pour le passer. Bon ce n'est pas non plus du bourrage de crâne, mais ce n'est pas non plus super subtile.

    J'ai détesté par exemple la scène où ils jouent au foot sans ballon, on se croirait dans un clip... ou une publicité pour je ne sais pas trop quoi. C'est gênant tant c'est artificiel.

    Du coup j'ai trouvé la dernière demi-heure franchement longue. Le film n'est pas mauvais, mais je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est bon non plus, c'est moyen, banal, je l'aurai bientôt totalement oublié. Sauf comme dit les décors... Et donc forcément j'ai envie de râler pour les César qu'il a obtenu... bon vaut mieux ça que la famille Bélier, mais quand même ! Meilleure photographie si je ne m'abuse ? C'est assez quelconque, et j'ai repéré des plans où le point n'était pas fait... La musique n'a rien d'impressionnante...

    Bref un beau pétard mouillé qui surfe beaucoup sur son sujet on dirait, plus que sur de réelles qualités... Sujet qui ne m'intéresse guère vu comme il est traité.

    Dommage parce que c'est un lieu qui me fascine, des décors qui sont majestueux !
    stanley
    stanley

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 733 critiques

    3,5
    Publiée le 13 décembre 2014
    Sissako réussit son film par sa façon de positionner les intégristes par rapport aux autres personnages. Il est d'ailleurs très difficile de les différencier, même son de voix (douce), mêmes habits. Ce qui permet de les reconnaître est qu'ils portent ou non des armes. Timbuktu est à la fois un film dur et très doux. Doux par la fluidité de la mise en scène du cinéaste, à la fois poétique et d'une grande beauté. Influencé par le genre western, Sissako privilégie des cadres larges (voir la forte scène de l'altercation dans le fleuve) magnifiant une nature à la fois aride et belle. Le travail sur la lumière est à souligner, de même que la musique discrète et bien choisie. Dur est le film par la monstration des scènes de lapidation ou de flagellation à la fois très longues et inattendues. Sissako ne cherche pas d'une manière lourde à dénoncer l'intégrisme barbare et abjecte. Il ne fait que susciter l'absurdité du djihad en exhibant les faiblesses, doutes et incohérences de leurs auteurs. La fameuse scène du match de football, sans ballon, vous ferait presque aimer ce sport par la force de cette poésie et de l'humour qui en est la conséquence. La langue est une des problématiques du film qui a passé inaperçu. Anglais, français et deux langues arabes cohabitent et rendent le dialogue délicat. Le film manque malheureusement d'un certain emballement narratif qui nuit au rythme de l'intrigue qui parfois se perd un peu. Le risque est aussi, pour certains spectateurs, de prendre l'apparente empathie du cinéaste envers les djihadistes pour de la complicité, ce qui est erroné. Pourtant, ses personnages sont touchants et très bien écrits !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top