Mon compte
    Knock Knock
    Note moyenne
    2,4
    22 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Le Dauphiné Libéré
    • Voici
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Mad Movies
    • Paris Match
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Charlie Hebdo
    • Critikat.com
    • Le Nouvel Observateur
    • Metro
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    20 Minutes

    par La Rédaction

    Le cinéaste joue davantage sur la terreur psychologique que sur les effets sanglants pour "Knock Knock". (...) Son drôle de film cruel jonglant avec les codes du cinéma d’horreur sur fond de puritanisme a tout pour faire passer des frissons dans le dos…

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un architecte californien, qui mène une vie heureuse avec sa femme et ses deux enfants, reste seul à la maison un week-end. La nuit, on frappe à la porte : ce sont deux superbes filles qu’il invite à entrer. Et le cauchemar commence, dans ce qui, au-delà du film d’épouvante, se révèle un subversif saccage du rêve américain.

    Voici

    par La rédaction

    Un délire féministe revanchard glonflé et flippant, éprouvant, mais réjouissant.

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Sébastien Chauvin

    La première moitié du film, assez brillante, laisse espérer un cauchemar polanskien (…). Pourquoi faut-il alors que le film se réfugie dans le puritanisme ?

    L'Ecran Fantastique

    par Nathalie Dassa

    "Knock Knock" nous entraine dans un jeu pervers plutôt mineur mais néanmoins immersif et sans temps mort.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Ce thriller à huis clos efficace et sans prétention, souvent drôle, à prendre au second degré, épingle l’hypocrisie qui règne dans une Amérique puritaine.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Fonctionnant a priori sur la hantise de l'invasion d'un espace domestique par des intrus mal intentionnés, "Knock Knock" dépasse les strictes conventions du thriller paranoïaque pour tourner à la comédie noire et à la fable morale particulièrement vacharde et vengeresse.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par La Rédaction

    Même si, une fois qu'il a brillamment posé ses enjeux, Eli Roth retrouve ses penchants sagouins (et sa terrible direction d'acteur), il réussit là un délectable jeu de lassacre qui le replace sur la carte de l'horreur.

    Mad Movies

    par Cédric Delelée

    Parfois réjouissant, mais un peu trop sage et confus dans ses propos.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Eli Roth a du talent: sa mise en scène élégante et une certaine perversité permettent à "Knock Knock" de dépasser le tout-venant de ce que l'on appelait avant le Direct-to-Video. Espérons que la prochaine fois il aura un sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Gérard Delorme

    Il y a beaucoup d'ironie et d'ambiguïté dans ce thriller amusant mais qui ne dévoile jamais son jeu, entre fable morale pseudo-féministe et dénonciation sarcastique d'une génération capable de ruiner une réputation en postant simplement une photo prise avec un téléphone portable.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    Une comédie horrifique qui manifeste le tempérament exalté d'un clip de Miley Cyrus, tout en se cherchant du côté du thriller dérangé, où le vétéran Keanu Reeves s'amuse comme il faut, chez un Eli Roth décidément très assagi. 

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Charlie Hebdo

    par Jean-Baptiste Thoret

    Si "Knock Knock" témoigne d'une volonté de Roth de faire un pas de côté et ne pas se laisser enfermer dans la cage du cinéma gore (...), il accuse aussi un manque d'ambition que ni son savoir-faire ni son vernis subversif ne parviennent à masquer complètement.

    Critikat.com

    par Juliette Goffart

    "Knock Knock" expérimente un genre moins sanglant, au propos bien moins corrosif.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    Remake de "Death Game" (1977), le film d’Eli Roth est un McDo de cinéma. C’est du fast-cinoche préfabriqué, à voir le samedi soir après une ‘tite bouffe entre copains, juste pour le fun. Car faut être juste : les deux salopes (Lorenza Izzo, Ana de Armas) sont craquantes.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    Gentiment médiocre, cette série B semi-transgressive, portée par un Keanu Reeves à contre-emploi, panache moments efficaces et péripéties grand-guignolesques. Idéal pour un samedi soir décérébré.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    La Croix

    par La Rédaction

    Ce thriller raté pointe involontairement les contradictions sur la société américaine sur la sexualité.

    Les Fiches du Cinéma

    par Alexis Dutrieux

    Eli Roth propose un film de suspense qui fourmille d'idées sur notre société. Hélas, l'ensemble souffre d'une réalisation fade, sans tension ni enjeux, et est servi par des acteurs tout sauf convaincants et une écriture paresseuse.

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Bourré d'invraisemblances, le film manque cruellement de suspense puisque toutes les péripéties sont prévisibles.

    Studio Ciné Live

    par Éric Libiot

    Une série B, vaguement sexe, vaguement sanglante, totalement ratée. Elle devrait faire peur, elle fait juste pleurer d'ennui.

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Plus roublard que jamais, Eli Roth ne fait pas grand-chose de son postulat de base sexy (Keanu Reeves face à deux nymphettes aussi séduisantes que des succubes) et décline les codes du home invasion. C'est aussi explosif qu'un pétard mouillé.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Télérama

    par Jérémie Couston

    Fétichiste du cinéma bis comme son ami Quentin Tarantino, Eli Roth signe une potacherie au sadisme racoleur. Un genre de Funny Games sauce barbecue.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top