Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Grand Musée
    note moyenne
    2,9
    18 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    1 critique
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Le Grand Musée ?

    4 critiques spectateurs

    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    Suivre son activité 311 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2015
    Le Grand Musée prend place en pleine rénovation d'une véritable institution historique de l'Art: le musée d'Histoire de l'Art de Vienne. Il radiographie donc autant les participants à ce changement que les lieux en pleine mutation avec un regard distancié et patient. Heureusement, la grandeur du musée permet au documentariste de changer régulièrement d'endroit et au spectateur de ne pas pénétrer dans l'ennui d'un long-métrage refusant de céder aux canons du spectaculaire. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous:
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 489 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juillet 2015
    Voici un documentaire qui nous plonge dans le Musée de l’Histoire de l’Art de Vienne. Les conservateurs prennent autant de soin et de précautions avec leurs pièces d’art qu’un chirurgien avec le corps d’un patient. C’est donc à l’image d’un grand hôpital que le film nous transporte dans les analyses, les visites et les coulisses de cette précieuse institution. La comparaison fait rire malgré elle. On comprend, mais on ne peut s’empêcher de juger toutes ces minuties prises pour ne pas abimer les collections. On comprend, mais on ne peut s’empêcher de trouver ridicule tout ce snobisme exagéré des employés du musée. Le Grand Musée raconte en quelque sorte une histoire avant de montrer l’Histoire et c’est ce qui en fait un documentaire pas comme les autres qui, on ne pourra pas dire le contraire, nous donne envie d’aller y faire un tour. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    LBDC
    LBDC

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 297 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mars 2015
    (...) LE GRAND MUSÉE ausculte ainsi, tous les métiers mis-à-contribution pour faire fonctionner le musée. Du big-boss, au manutentionnaire, en passant par le directeur des ventes, les restaurateurs, etc. Chacun est observé, pendant le temps nécessaire au spectateur pour comprenne quel est son rôle. Puis, on embraye immédiatement; Hormis un directeur de musée Anglais très enthousiaste, une gardienne affligée par le manque d’avenance de ses collègues, et un technicien découvrant un problème dans sa restauration, peu de personnages parviennent à gagner notre sympathie; seules la rigueur et l’application sont montrées par la caméra de Johannes Holzhausen. Un schéma commence rapidement à apparaître: description d’un métier, interactions avec l’extérieur, bilan économique, et bis repetita… Ce qui peut légèrement diminuer l’intérêt pour le film, par delà la mise-en-scène chirurgicale auscultant les différents organes de ce musée personnifié. Mais surtout, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce n’est pas l’art, le véritable sujet du film. Le réalisateur ne montrera quasiment jamais sa propre passion pour les nombreuses et variées œuvres présentées. Non. Ce qu’il met en valeur, c’est plutôt la précision nécessaire à la mise en valeur de ce trésor national. LE GRAND MUSÉE reste de ce point de vue, assez fascinant. Déjà, par la méticulosité déployée par chacun. Puis, en filigrane, lorsqu’on voit se tisser une toile sociale dans la hiérarchie du musée… L’aspect économique est d’un autre coté, montré sans fard: l’art est également un business. De plus, la mise-en-scène de l’art EST un art, à part entière. Ces aspect sont capitaux et nécessitent de chacun, un investissement total; la (sur)vie de l’établissement dépend de leur interaction. Au final, en totale connexion avec l’affiche et l’introduction/conclusion du film, le musée de l’histoire de l’art de Vienne doit être vu comme Une Tour de Babel: en évolution constante, ou l’Esperanto serait l’art, et dont les fondations seraient la passion et la méticulosité. Passionnant ! L'intégralité de notre critique, sur Le Blog du Cinéma
    orca08
    orca08

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mai 2015
    un très bon moment , de magnifiques prises de vue , on s'y croirait , et c'est rare de voir un musée sous cet angle , avec ses contraintes , ses habitudes un peu surranées, et ce calme si reposant. a voir
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top