Mon compte
    L'Atalante
    Note moyenne
    3,9
    665 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur L'Atalante ?

    56 critiques spectateurs

    5
    21 critiques
    4
    11 critiques
    3
    10 critiques
    2
    6 critiques
    1
    4 critiques
    0
    4 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Buzz063
    Buzz063

    66 abonnés 919 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 juillet 2012
    Film rendu mythique d'abord par la disparition de son jeune réalisateur brillant Jean Vigo, dont il s'agit du seul long-métrage, puis par le lobbying des critiques des années 50. La réputation du film est telle que cela le dessert peut-être plus que cela ne le sert. L'Atalante dispose d'une vraie qualité de mise en scène, offrant une atmosphère assez envoutante et poétique, avec des passages proches du surréalisme (la scène où Jean Dasté aperçoit sa femme au fond de l'eau). Côté interprétation, si le couple vedette est charmant, il fait pâle figure face au numéro d'acteur de Michel Simon.
    Guillaume182
    Guillaume182

    124 abonnés 1 194 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 26 mars 2013
    Un film plein de poésie.

    Sur cet amour qui est sans cesse déranger et attaquer que ça soit par un excentrique ou l'envie de l'aventure.

    Sur les illusions, Juliette y est prisonnière d'elle-même, de son monde et de ses désirs ce qui fait qu'elle n'est pas plus libre après sa fuite.

    Il s'agit aussi d'une opposition du rural et de l'urbain, les personnages viennent de la campagne et parlent de la ville comme s'il s'agissait d'un endroit magique alors que bien évidemment cette illusion va s'avérer fausse.

    Encore un grand film que les critiques ont mis plusieurs décennies à reconnaitre à sa juste valeur.

    Un film magnifique comme on en fait plus aujourd'hui très proche de la poésie de Murnau, Renoir et Malick c'est pour cela que j'aime encore plus Terrence Malick qui est je pense le dernier grand poète du cinéma.

    Vigo s'est donné corps et âme dans ce chef-d’œuvre qu'il ne faut pas manquer.
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    135 abonnés 678 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 avril 2017
    Preuve inestimable du génie de Jean Vigo, «L'Atalante» est certainement l'un des plus grands chefs-d'oeuvres du cinéma français et même mondial. Avec sa sensibilité si particulière, Vigo nous narre avec talent l'amour passionné d'un homme et d'une femme, confrontés aux péripéties de la vie quotidienne. Plus encore que les auteurs du "réalisme poétique" français, Jean Vigo n'a pas son pareil pour sublimer le réel en conciliant vérité et poésie. La sincérité de «L'Atalante» et de ses protagonistes est en effet terriblement émouvante : Jean Dasté, Dita Parlo et Michel Simon y sont exceptionnels de justesse, de fougue et de vie. Hymne à l'amour entre l'homme et la femme, «L'Atalante» se débarasse aisément des clichés et autres convenances pour revendiquer une modernité dont est fortement tributaire la Nouvelle Vague française ; il semble aussi qu'il ait été source d'inspiration pour «La Strada» de Fellini, notamment pour ce qui est de l'intrigue parallèle avec le saltimbanque. Comme nombre d'autre chefs-d'oeuvres du cinéma «L'Atalante» fut atrocement mutilé, mais aujourd'hui nous avons enfin la chance de pouvoir apprécier quasimment à sa juste valeur ce film extraordinaire, il serait donc fort dommage de rater l'occasion de voir cette oeuvre splendide. Quelle tristesse que Jean Vigo soit disparu si tôt (à 29 ans seulement!), on pourra toujours rêver de ce que serait devenu ce pur génie si la vie lui avait été plus clémente... [4/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 17 mai 2012
    J'étais très impatient de découvrir ce film dit "culte", adulé par la presse,et par les spectateurs (5ème dans le classement des Cahiers du cinéma, quand même!) Je l'ai vu à la suite de Zéro de conduite du même réalisateur que je n'avais pas apprécié, alors je voulais voir si les films du "grand" Jean Vigo étaient aussi bien qu'on les présentaient. Après un bon début, quelle déception! Je me suis ennuyé pendant 1h30, je fermais l'oeil à toutes les scènes et ce n'est pas faute d'avoir lutté: je tentais vainement de trouver du bon à ce film (par snobisme, peut-être), mais là honnêtement, je n'ai pas pu.
    Je ne trouve rien de bon à ce film: comme dans Zéro de conduite, au son mauvais s'ajoute l'accent des acteurs qui empêche de comprendre la moitié des dialogues,les personnages ne sont pas très attachants: pourtant certaines scènes sortent du lot : spoiler: Lorsque l'homme plonge dans l'eau et voit le fantome de son épouse, ou encore le magicien dans la salle de danse
    mais elles ne sont que de jolies gouttes d'eau dans une mare de boue.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 26 avril 2012
    Jean Vigo est un réalisateur français que je trouve intéressant malgré le fait que je n'adhère pas totalement à l'ensemble de ces oeuvres . En effet , par exemple A propos de Nice est un film absolument magnifique et magistral , une véritable promenade dans Nice , c'est le cas de le dire avec une panoplie de portraits bouleversants comme ces plans mémorables sur la vieille femme à la fin . Zéro de conduite et La Natation vue par Jean Taris étaient des films qui m'avaient plu au premier visionnage mais qui me paraissent insupportables aujourd'hui . L'Atalante , quant à lui , est un incroyable chef-d'oeuvre d'une minute à l'autre . En effet , ce long-métrage incarne à lui seul la perfection , le talent virtuose . Il est riche par sa ribambelle admirable de personnages poignants et inoubliables comme ce couple admirable formé par Jean Dasté et Dita Parlo mais aussi l'incroyable Père Jules ( le merveilleux Michel Simon ) . Le thème du couple avec ces failles et ces moments de doutes , d'hésitations et d'interrogations est formidablement traité et ce , notamment dans une scène miraculeusement bien mise en scène : celle où le jeune époux se retrouve dans l'eau et où l'on peut voir le reflet de sa femme , une scène poétique , belle , dramatique . Comme le reste du film qui n'est rien d'autre qu'un pur enchantement comme le parcours de Juliette dans les villes . On a bien cette idée de la femme qui s'émancipe , qui veut être libre . Et pas un plan ne séduit pas . Le meilleur film de Jean Vigo bien évidement . Magistrale leçon de cinéma qu'est l'Atalante .
    ygor parizel
    ygor parizel

    215 abonnés 2 503 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 19 août 2012
    Ce film est souvent classé parmi les plus grands de l'histoire mais je trouve qu'il n'a pas si bien vieillit. Techniquement limité, le sujet est vraiment dépassé et Michel Simon est excessivement énervant et on comprend rien a ce qu'il raconte. Cela dit il y a du charme et de la tendresse à revendre et certaines séquences sont bien tournées ou énergiques.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 881 abonnés 3 961 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 14 septembre 2011
    Je suis très déçu, je m'attendais à une perle rare, quelque chose de beau et bucolique… Un truc qui déchire sa maman en somme. Et si je vois tout ce qu'on peut trouver génial dans ce film, j'avoue que ça n'a pas pris. Peut-être parce que le son de très mauvaise qualité m'a empêché de rentrer dans le film ? c'est possible. Après il y a pleins de scènes que j'ai trouvé pas trop mal, intéressantes, mais l'histoire du film je ne suis pas rentré dedans. Pourtant j'ai pas grand chose à lui reprocher.
    Du coup je ne sais même pas quoi dire, si ce n'est qu'il y a un réel sens de la poésie, qu'il y a des plans très beaux, mais que malheureusement je suis reste hermétique à tout ça. J'essayerai tout de fois de voir d'autres Vigo (ses courts métrages).
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 10 septembre 2011
    Je viens de voir ce film et les premiers mots qui me viennent sont que "Jean Vigo est un génie" . Il y a dans ce film une maîtrise technique incroyable pour l'époque ( 1934) qui même aujourd'hui est impressionnant. La scène sous l'eau est juste magnifique. A partir de cet maîtrise technique Jean Vigo nous entraîne dans sa vision du monde complètement onirique . Il arrive à faire de notre société quelque chose de poétique , quelque chose qui dépasse la réalité tout en l'incrustant dans la société contemporaine. A partir d'une idée de départ assez simple ,l'histoire d'un jeune couple fraîchement marié et la vie à bord d'une péniche , "l'Atalante" , le réalisateurs nous emportent dans cet histoire tout en poésie et en fraîcheur . De plus les acteurs sont superbes et en tête Michel Simon qui est vraiment l'un des plus grand acteurs de tout les temps , ils arrivent à rendre tout cela drôle sans que l'histoire d'amour en pâtisse au contraire , il l'a rend encore plus belle par cette sorte de nostalgie qui emporte le spectateur , comme la péniche emporte les amoureux.
    De plus sous adjacent il y a une critique social qui parait secondaire de plus ce film va jusqu'au bout , il y a dans certaine scène ( surtout une ) quelque chose d'érotique , de provocateur.
    Plume231
    Plume231

    3 584 abonnés 4 639 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 16 août 2011
    Bon d'accord je suis un petit-bourgeois inculte engoncé dans son train-train confortable qui va voter UMP aux prochaines élections (euh, là je m'égare... !!!) et incapable de comprendre le dernier élan poétique d'un jeune cinéaste anarchique au style unique valétudinaire qui ne verra jamais ses trente ans, mais voilà ce film ne me touche pas comme il touche de nombreuses autres personnes. Il y a des idées brillantes comme la scène où les deux époux se font l'amour à distance, Michel Simon est comme à son habitude génial mais je n'ai jamais été vraiment emporté par l'histoire ou par la mise en scène. Histoire de subjectivité sûrement, difficile de balayer avec des arguments fades et peu consistants (si on part du principe que ce sont des arguments !!!) une oeuvre considérée comme un classique.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 2 juillet 2011
    L'un des meilleurs films de tous les temps : une poésie universelle majestueuse et terriblement intelligente.
    ClockworkLemon
    ClockworkLemon

    22 abonnés 222 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 juin 2011
    "L'Atalante", de Jean Vigo, est un voyage cinématographique sous la forme de fable sociale. Réalisme poétique, c'est par ces termes que l'on définit le cinéma du malchanceux Jean Vigo, et c'est loin d'être réducteur, c'est même vrai... Poétique donc, on suit la traversée d'un couple de jeunes mariés, Juliette et Jean, le marinier, à bord de leur péniche, l'Atalante. On y découvre des personnages fascinants, comme le Père Jules, interprété par l'incroyable Michel Simon... "L'Atalante" possède des images juste sublimes. Des images que même des réalisateurs contemporains admirent. Comme Kusturica, qui s'est très largement inspiré de la scène où Jean plonge dans le fleuve, et où la caméra filme le jeune homme sous l'eau, pour son "Underground". Et dire que ce film date de 1934... Et dire que Vigo mourra quelques mois plus tard et ne verra jamais son unique long métrage, son chef d’œuvre, un chef d’œuvre historique du cinéma français.
    Gonnard
    Gonnard

    224 abonnés 1 930 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 29 septembre 2010
    Dans la nébuleuse du réalisme poétique, l'œuvre de Jean Vigo se distingue par son cadre, la vie sur une péniche, mais aussi par son optimisme. Le point fort du film, c'est bien évidemment Michel Simon, plus truculent que jamais. A cet égard, l'affiche est éloquente. Malheureusement, la pauvreté des dialogues et surtout du scénario vient torpiller la péniche Vigo. Du coup on s'ennuie autant que les passagers de l'Atalante. Si votre passion dans la vie, outre le fait de regarder "Questions pour un champion", tourne autour des péniches, regardez plutôt "Le baron de l'écluse", moins réaliste mais autrement plus jouissif en matière d'échanges verbaux.
    benoitparis
    benoitparis

    99 abonnés 1 277 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 17 août 2010
    L’Atalante est peut-être le film auquel le qualificatif de réalisme poétique s’applique le mieux. Il n’a pas son pareil pour insérer des personnages (le père Jules) et des séquences (le bal) proprement magiques dans un milieu social modeste, un quotidien rude et confiné. Comme dans Zéro de conduite, cette magie est associée à l’esprit d’enfance. Le juvénile n’est jamais mièvre, il est la marque d’un essentiel sans fioriture - la curiosité, l’émerveillement, la jalousie, l’attachement amoureux, le manque charnel - traduit dans des symbole et une intrigue simples et limpides. C’est bien le film d’un homme pris par l’urgence, fauché par la maladie dans sa prime jeunesse.
    Autrui
    Autrui

    13 abonnés 206 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 10 juillet 2009
    Social et poétique, ah, si le spectateur pouvait choisir entre la ville et l'Atalante, ça serait l'Atalante, un voyage sans fin à bord, avec comme conducteur Jean Vigo...
    JeanSéééééé
    JeanSéééééé

    24 abonnés 297 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 24 février 2009
    L’Atalante vaut par la liberté de son ton et par sa poésie. Reste qu’à mon avis l’histoire manque de liant. Le film navigue (ha ha) entre réalisme - par le milieu choisi - et loufoquerie - avec l’incroyable scène de la guinguette, qui marque d’ailleurs le tournant narratif de l’histoire. Reste que je suis plus sensible aux films qu’il a précédé de Renoir ou Carné. Que demande le peuple ? ‘’C’est tout ?’’ Pour en savoir plus, le mieux et encore de regarder l’interview (en bonus sur le DVD) de Truffaut au sujet du film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top