Mon compte
    L'Atalante
    Note moyenne
    3,9
    665 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur L'Atalante ?

    56 critiques spectateurs

    5
    21 critiques
    4
    11 critiques
    3
    10 critiques
    2
    6 critiques
    1
    4 critiques
    0
    4 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Hotinhere
    Hotinhere

    437 abonnés 4 776 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 2 février 2024
    Un mélodrame poétique au charme désuet des années 30 mais qui ne masque pas l'ensemble assez ennuyant.
    Y Leca
    Y Leca

    22 abonnés 918 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 25 décembre 2023
    Film mythique surestimé par la courte vie de son réalisateur, sa photographie, sa poésie anarchique mais guère plus. Simon, en roue libre, ne fait que marmonner de façon inintelligible et le scénario n'est qu'un foutoir généralisé. Carné et Renoir ont fait beaucoup mieux.
    Président Bird
    Président Bird

    1 abonné 114 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 25 décembre 2023
    Très difficile à regarder: musique, comportements, dialogues…

    Histoire réaliste moyennement intéressante, même s’il y a des éléments liés à l’histoire d’amour qui auraient pu être intéressants.

    Rien de particulièrement notable dans la réalisation non plus, pas de choses marquantes. Par exemple, la scène où Jean plonge dans le fleuve et voit Juliette, ces plans en surimpression sont maladroits et n’ont aucune poésie.
    Orno13
    Orno13

    5 abonnés 445 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 14 octobre 2023
    Un chef d œuvre d un grand réalisateur qui est mort beaucoup trop tôt malheureusement. Une grande histoire d amour pur et simple sans chichi, avec ses hauts et ses bas.
    Jean vigo nous laisse un film plein de poésie et d une certaine sensualité qui est surprenant pour l l'epoque.un michel simon immense comme d habitude.
    François Huzar
    François Huzar

    7 abonnés 83 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2023
    Unique long-métrage de Jean Vigo, déjà mourant lors du montage, ce film possède un charme inouï. Au-delà de la sensuelle scène d’amour en montage parallèle – qui fut, on s’en doute, censurée –, il y a une grande liberté dans le ton. Vigo retrouve des accents du cinéma muet, avec notamment l’usage magnifique de la surimpression dans la scène du rêve aquatique. Michel Simon est merveilleux dans sa composition du Père Jules.
    Charlotte28
    Charlotte28

    95 abonnés 1 768 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 17 décembre 2022
    Même si les intentions poétiques se devinent, ce film incarne tout ce qui rend ce cinéma désuet! Un son inaudible, d'autant plus que nombre d'acteurs s'expriment avec un accent acéré. Un surjeu théâtral, résidu des années du muet que certains assimilaient à du mime ou à de la dramaturgie extravertie. Un humour populaire vieilli. Un rythme d'une lenteur assommante. Des chansons d'un autre âge. Rébarbatif.
    Bernard D.
    Bernard D.

    100 abonnés 607 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 28 octobre 2022
    « L’Atalante » le seul long-métrage de Jean Vigo (1934), est un chef d’œuvre intemporel même si le son est un peu criard (pour mémoire le premier film parlant français – « Les Trois Masques » de André Hugon - est sorti en 1929) et si le jeu des acteurs est parfois un peu théâtral. L’image en noir & blanc est sublime avec des plans tout à fait originaux, des plans serrés ou des plans avec une caméra à ras de terre. Je l’ai revu restauré en version 4 K et Michel Simon dans le rôle du fantasque et grincheux père Jules est toujours superbe avec tous ses chats et les objets qu'il a récoltés lorsque vieux loup de mer il a fait le tour du monde, et qu’il continue d’amasser au fil des escales de la péniche et qu'il bricole. Juliette (Dita Parlo), la jeune mariée qui n’a jamais quitté son village, est d’un érotisme sulfureux et est superbe lorsqu’elle fugue à Paris avec ses lumières et ses artifices après le numéro de séduction d’un camelot (Gilles Margaritis, le futur producteur de télé) tandis que son marinier de jeune époux (Jean Dasté) un peu brutal mais très sensible va péter les plombs et essayer de retrouver dans l’eau sa bien-aimée… mais le père Jules et le petit mousse veillent au grain !
    Cette fable sociale est d’une grande poésie étonnante pour l’époque comme l’avait été le court-métrage « Zéro de conduite » sorti l’année précédente et Jean Vigo qui mourut quelques mois plus tard d’une tuberculose à l’âge de 29 ans, a à juste titre été qualifié de « Rimbaud du cinéma » par Henri Langlois.
    Pascal
    Pascal

    125 abonnés 1 423 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 28 juin 2021
    On ne présente plus l' atalante , considérée comme un classique du cinéma français des années 30. Le film a été restauré en 2017 et est proposé aujourd'hui dans la version la plus complète. Il faut rappeler que le réalisateur Jean Vigo décèdera très jeune et ne laissera qu'une petite filmographie par le nombre. Ajoutons que dans la mythologie grecque Atalante est une héroïne de la mythologie grecque qui refusait le mariage avant de l'accepter grâce à un subterfuge d'Athèna. Ici, le film nous raconte l'histoire d'un marinier qui commande une péniche baptisée " l'Atalante" avec à son bord un mousse et un matelot expérimenté ( interprété par michel Simon)qui épouse une jeune et jolie femme. A l'occasion d'une escale à Paris, elle se laisse entraîner par un bonimenteur. Le mari mécontent décide de larguer les amarres sans l'attendre. Il tombe en dépression.... Michel Simon est , une fois encore, exceptionnel dans le rôle.
    Patjob
    Patjob

    23 abonnés 557 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 17 mai 2021
    Jean Vigo est un cinéaste mythique : avec style et originalité, il n’a tourné que deux longs métrages, il est tombé malade pendant le tournage du second, n’a pas pu en réaliser le montage et est décédé, à pas encore tente ans, au moment de sa sortie. Ce second film est « l’Atalante », tout aussi mythique, car, découpé voire dépecé pour sa sortie, effectuée sous un autre titre (Le Chaland qui passe), il n’a été reconstitué après diverses longues recherches, que bien des années plus tard. Un travail sur la bande son aurait peut-être été utile, car il est parfois difficile de comprendre les dialogues. Sur une intrigue on ne peut plus simple, Vigo a réussi à créer une atmosphère originale, empreinte de poésie, parfois mystérieuse et onirique, grâce à des plans originaux et à l’utilisation des brumes fluviales. Le personnage du père Jules, incarné par Michel Simon, étant quant à lui inoubliable.
    chrischambers86
    chrischambers86

    12 221 abonnés 12 169 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2019
    Le chef d'oeuvre de Jean Vigo! Ce film maudit regorge d'idèes et devait profondèment marquer l'histoire du cinèma français (rappelons que Vigo est mort peu de temps après l'achèvement de "L'Atalante", en pleine jeunesse). Celui qu'on a appelè le Rimbaud du 7ème art a su concentrer dans son oeuvre brève mais tourmentèe une exceptionnelle puissance d'èvocation! Remontè et rebaptisè « le Chaland qui passe » pour bènèficier parait-il du succès d'une chanson à la mode, "L'Atalante" est bien plus qu'un mèlodrame poètique! C'est une simple et belle histoire d'amour comme on n'en voit malheureusement plus aujourd'hui! C'est la vie sur une pèniche, avec tout ce qu'elle a de monotone et de singulier! En monstre sacrè qu'il ètait, Michel Simon fait une performance èblouissante face à une Dita Parlo fascinante de fragilitè, qui rêve d'aventures! La sèquence sous-marine est un fascinant moment de cinèma...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 septembre 2019
    Jean Vigo un réalisateur hors pair chaque plan est un délice, les acteurs sont formidables de tendresses et les dialogues sont et resteront universellement beaux et poétiques.
    Y a des films qui marquent et d'autres qui passent, "ce chaland qui passe "m'a marqué à vie..
    Caine78
    Caine78

    6 109 abonnés 7 396 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 18 juin 2019
    Même si l'impression d'ensemble reste éminemment positive, je ne peux m'empêcher d'osciller légèrement entre deux sentiments après le visionnage de cette « Atalante ». D'un côté, je n'ai pas été totalement sensible à ce cinéma au rythme singulier, ne racontant finalement pas tant de choses pendant 80 minutes, le regard sur le couple ayant, fort heureusement, évolué au fil des décennies (je le rappelle au cas où : frapper sa femme, c'est mal et celle-ci n'est nullement obligée de vous pardonner!!). Du coup, j'avoue que spoiler: ces retrouvailles presque passionnées
    m'ont un peu gêné, aussi élégamment amenées soient-elles. En revanche, l'univers créé par le talentueux et parti beaucoup trop tôt Jean Vigo est charmant. Que ce soit cette dimension rêvée à travers quelques images magnifiques, des idées incroyables spoiler: (les tatouages de Michel Simon)
    , cette vision merveilleuse d'un Paris pouvant pourtant prendre des airs inquiétants, nul doute qu'il y a de quoi avoir régulièrement le sourire durant cette balade aussi bien sur mer que sur terre. Dommage que la copie, pourtant restaurée deux fois, ne rende probablement pas hommage au travail formel et sonore effectué par le jeune réalisateur, ce qui n'empêche pas cette ambiance au frontière du muet d'être constamment d'une grande délicatesse et sensibilité, à l'image de la très séduisante Dita Parlo, éclipsant aisément un Jean Dasté juste convenable. Belle bande-originale, toujours dans une logique chaleureuse et humaine, ce qui n'empêche nullement une profonde mélancolie à bien des égards, notamment dans ce regard posé parfois sur la complexité des sentiments. À défaut de rentrer dans mon panthéon personnel, « L'Atalante » n'a pas usurpé sa place parmi les grands classiques du cinéma français et mérite, encore aujourd'hui, toute notre considération.
    que du cinéma
    que du cinéma

    4 abonnés 78 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 19 mai 2019
    Film qui sur le papier est très intéressant, mais la qualité du son nous empêche de profiter totalement du film.
    AV ciné
    AV ciné

    91 abonnés 618 critiques Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 22 février 2019
    Un film réputé comme un chef-d’œuvre mais qui personnellement ne tiens pour moi que juste en un mot, ennuyeux.
    L’histoire n’est pas entraînante et les acteurs ne sont pas terribles avec en plus des accents qui font qu’on ne comprend encore moins ce qu’ils disent.
    Les décors sont lassants et la péniche « L’Atalante » est sans intérêt.
    L’ambiance est extrêmement molle et la romance est mauvaise.
    Un film donc loin d’être marquant même si il montre une certaine liberté de la femme pour l’époque ce qui est bien mais sinon on est vraiment dans le soporifique à souhait, il est peut être une œuvre importante dans l’histoire du cinéma ce qui est tout à fait compréhensible mais aussi beaucoup trop vieux pour être regardable par le commun des mortels aujourd’hui.
    Wagnar
    Wagnar

    67 abonnés 1 364 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2018
    Un des sommets du cinéma. Un éclatant chef-d'oeuvre, servi par un casting en or, traversé de sublimes moments, abordant un sujet important à savoir l'incompréhension d'un couple et la difficulté à trouver la juste distance dans les débuts d'une vie conjugale. L'intrigue et son cadre sont réalistes, mais l'esprit du film est surréaliste. Il aborde les théories freudiennes du rêve et de l'inconscient et bouscule les codes sociaux bourgeois. À visionner pour tous ceux qui aiment vraiment l'art du cinéma. Jean Vigo est un véritable poète dont la carrière aurait pu être merveilleuse et illustré d'autres grandes oeuvres s'il n'était pas mort si jeune.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top