Notez des films
Mon AlloCiné
    Blue Velvet
    note moyenne
    3,9
    6907 notes dont 306 critiques
    répartition des 306 critiques par note
    88 critiques
    105 critiques
    43 critiques
    35 critiques
    22 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Blue Velvet ?

    306 critiques spectateurs

    Gat43
    Gat43

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 54 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juin 2010
    mon Lynch favorie, avec mulholand drive, que dire c'est du grand art.
    Thomas Roavina
    Thomas Roavina

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 348 critiques

    2,5
    Publiée le 23 février 2007
    Le voyeurisme et la perte de l'innocence sont au centre du sujet de ce film de David Lynch. A la fois vulgaire et subtil, il traite ces 2 sujets de façon inégale. Pour montrer le voyeurisme on assiste à des scènes grossières, proche de la pornographie non avoués et la découverte du vice est démontré trés simplement avec intelligence et pudeur. Bien sur, Lynch est trés friand du mystère donc il en met des couches et c'est assez déplaisant car cela rend le récit plus incompréhensible et je n'en voit vraiment pas l'intérêt, si ce n'est un effet de style. Toute une pallette de seconds rôles originaux, colorés, drôles et foncièrement mauvais, ça j'adore. Dennis Hopper revient au top grâce à ce personnage inquiétant, il mérite à lui seul la vision du film tant sa violence interieur est intense. Blue velvet est donc un film intérréssant, mais gaché par trop mystère, et de dialogues mielleux genre: "Peace and Love". Blue Velvet c'est la plongée dans le cauchemard, l'étude de son propre vice.
    Veckman
    Veckman

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 19 août 2015
    ‎Pour moi c'est le film le plus "équilibré" de David Lynch. Un équilibre entre une narration classique de film de genre et une étrangeté jamais gratuite mais toujours poétique, en phase avec la faune de personnages qui peuplent ce film. Blue Velvet c'est aussi la 1ere collaboration avec Angelo Badalamenti qui signe la musique du film. Un film vu, revu et à revoir :)
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 620 critiques

    3,0
    Publiée le 5 août 2010
    sous la surface lisse de la normalité se cache une tout autre réalité. Sur un récit assez linéaire, Lynch brosse un voyage initiatique et onirique traversé par une forme d'inquiétude étrange. C'est subjuguant et ....ennuyant par moment. On peut décrocher mais Lynch a du talent, il laisse ses images oniriques se distiller lentement dans l'esprit du spectateur. C'est une de ses oeuvres les plus représentative de son univers tant en étant assez accessible Belle B.O. et beau travail sur le son. Intéressant.
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2010
    Film étrange et intéressant, qui met en image avec brio des concepts délicats comme le masochisme et le voyeurisme. Pour ma part, un honnête thriller au rythme plutôt prenant, avec des acteurs entièrement dévoués au film (Dennis Hopper est sacrément en forme). Un film à voir dans sa vie, mais qui ne m'a pas assez séduit pour 4 étoiles.
    Timdu26
    Timdu26

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 481 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2011
    Pfiou ... que dire, j'adore David Lynch qui nous fait voir des choses marquantes, qu'on a jamais vu, et qui nous entraine dans son monde, magique, féerique, fabuleusement dérangeant.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 7 068 critiques

    0,5
    Publiée le 6 mars 2021
    L'histoire commence quand un étudiant naïf trouve une oreille humaine dans un terrain abandonné près de la maison de son père la met dans un sac et l'emmène au poste de police où sa découverte est accueillie avec un regard méfiant le flic dit oui c'est bien une oreille humaine. Une conversation avec la fille adolescente du shérif de la ville révèle que cela pourrait avoir un rapport avec un mystérieux chanteur glamour. Jeffrey fait donc ce que n'importe qui ferait il entre par effraction dans son appartement et l'espionne. Et le trouvant caché dans son placard écoutant ses conversations téléphoniques et la regardant se déshabiller la chanteuse Dorothy fait ce que toute femme ferait dans ces circonstances lui donner du sexe. Les deux hommes se lancent dans une liaison asymétrique qui ne s'épanouit jamais complètement tandis que Jeffrey courtise la douce Sandy une adolescente. Pendant ce temps enveloppé dans le psychodrame sexuel instable de Dorothy Jeffrey il joue le rôle d'un croisement entre le détective et le chevalier vêtu d'une armure brillante pour une demoiselle en détresse. Mais ce qui me tape vraiment sur les nerfs c'est le dialogue terriblement ringard avec des phrases absurdes comme pourquoi y a-t-il tant de problèmes dans le monde ou tu es mon ami spécial. Sans oublier je t'ai cherché dans le placard hier soir (?????). Je ne saurai jamais comment des films de ce genre sont soutenus et encore moins comment ils deviennent culte...
    Chris Art
    Chris Art

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 398 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2014
    (...) Lorsque David Lynch s’attaque à Blue Velvet, son aura a considérablement baissée auprès des majors, suite à l’échec fracassant de Dune, le seul film que le maître ait choisi de renier. Son retour au premier plan avec Blue Velvet, peut-être le meilleur de sa filmographie, n’en est que plus admirable. Lynch s’y affirme définitivement comme un cinéaste de l’étrange, implantant fermement son univers schizophrène dans l’inconscient collectif. Deux ans avant de se lancer dans l’aventure Twin Peaks, il s’attache déjà à dépeindre l’aspect sombre qui sommeille derrière l’apparente normalité du quotidien. (...) Blue Velvet, c’est aussi la quintessence du film lynchien, la toile sur laquelle se projettent ses obsessions de cinéaste, sans parvenir encore à la maturation qui tendront ses futurs films. Le film pourrait presque se voir comme un brouillon de Twin Peaks, un ancêtre de Mulholland Drive, une ébauche de Lost Highway. Dans son opposition radicale entre des journées baignant la banlieue américaine dans la normalité la plus banale et la nuit la plus sombre d’où émergent les folies destructrices et la perversité. Dans sa façon de diviser le monde entre la pureté et l’innocence presque naïve d’un côté, et les plus noirs fantasmes d’un esprit malade de l’autre. Dans sa manière de faire s’entrechoquer ces deux univers, de les imbriquer l’un dans l’autre pour leur donner plus de substance (...)
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 555 critiques

    5,0
    Publiée le 15 janvier 2014
    "Blue Velvet" est un thriller génial que seul son maître David Lynch sait réaliser: Un film autant cauchemardesque qu'envoûtant. On reconnait déjà le style si particulier du maître avec une réalisation et une mise en scène parfaites, des acteurs si justes, cette musique venue d'ailleurs et cette part importante de bizarre, de folie et de glauque. Un classique mais définitivement pas pour tout le monde.
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 329 critiques

    3,0
    Publiée le 3 décembre 2014
    Blue Velvet est un parangon de l’œuvre de David Lynch : incompréhensiblement étrange. Malgré des « enjeux esthétiques » intéressants, quelques beaux plans et une belle façon de filmer, le film laisse une sensation étrange tant on ne comprend rien. Pourquoi Jeffrey (McLachlan), un type normal, s’intéresse-t-il de si près à un truc aussi glauque ? Pourquoi Frank (Hooper) est-il complètement taré ? Pourquoi Dorothy Vallens est Dorothy Vallens ?! Pourquoi une telle intrigue ? Pourquoi un tel titre ? Au final, il subsiste chez Lynch plus de questions que de réponses, et c’est ce qui rend le film beaucoup moins intéressant. Si une part de mystère peut faire un bon film, trop de mystère tue le film. Aussi, malgré l’interprétation admirable des acteurs (Hooper/Rossellini/McLachlan), un beau pastiche de film noir, et tous ces aspects positifs évoqués plus haut, le film pâti d’une trop grande bizarrerie, à tel point qu’on ne le trouve plus bon.
    Raphaël P.
    Raphaël P.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 126 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2014
    Un très bon film. Une ambiance glacante et malsaine servi par de jeunes futurs fidèles de Lynch. Une experience a vivre.
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    5,0
    Publiée le 1 mai 2008
    Une bonne partie de l'oeuvre de Lynch consiste à décaler la fiction et l'esthétique hollywoodiennes dans la bizarrerie systématisée la plus avancée. Avec "Blue velvet" on a le canevas d'un film noir américain qui se tient encore. Avec "Twin peaks" et "Mulholland drive" cet amarre là est lui même est largué. Mais, toujours, le glamour est dynamité de l’intérieur. Lynch ne se contente pas d'être un virtuose de la reproduction et de la subversion ironique de genres et de styles, avec "Blue velvet" on a une approche au plus près de la perversion et de la névrose. Laissez vous donc empoisonner, ça fait du bien…
    Greg A.
    Greg A.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 455 critiques

    3,0
    Publiée le 9 octobre 2018
    Lynch nous transporte une nouvelle fois dans un univers pour le moins étrange au niveau de la réalisation et de la mise en scène ; point positif pour les acteurs et la bande son , cependant une fois le film fini , je reste un peu sur ma faim ... loin d'être mauvais mais bien loin de l'excellent Lost Highway ou de son chef d'oeuvre Mulholand Drive . 12.5/20
    ruiz95100
    ruiz95100

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 525 critiques

    2,5
    Publiée le 25 novembre 2007
    Si l'on compare ce blue velvet aux autres films "etranges" realisés par david lynch apres celui ci (ceux là meme qui ont fait la reputation de genie du bonhomme),un chose apparait evidente: C'est de l'arnaque! Car à y regarder de plus près,que raconte réellement blue velvet si ce n'est la confrontation de deux realitées paralleles,l'une etant l'univers ultra confortable de la bourgeoisie et ses bons sentiments ,l'autre realité etant nettement moins reluisante où l'amour rhyme avec souffrance,richesse avec corruption et desir avec perversion.(le quotidien d'une population moins bien loties) En effet,outre la fameuse scene de sado masochisme propre à etablir la reputation sulfureuse du metrage (et accessoirement celle de son auteur),que reste t il du film de david lynch mis à part un polar de facture somme toute assez classique?(le garçon qui en savait trop) Certes,le traitement visuel y est interessant mais aurait il seulement suffit à faire du realisateur un auteur à part entiere face à une critique resolument plus situé du coté hype que du coté trash? Pas etonnant donc,que le bougre,conscient des limites de l'outil provoc,ait orienté sa carriere vers des oeuvres de plus en plus abstraites,oeuvres propres à faire s'emouvoir justement toutes ces critiques deconnectées du réelles,qui trouvent là,dans les films de lynch,et donc dans ce blue velvet,le reflet hypocrite de leurs elitistes pretentions!
    1stdirector
    1stdirector

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 49 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mars 2007
    Des images magnifiques pour un film cauchmardesque
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top