Notez des films
Mon AlloCiné
    Blue Velvet
    note moyenne
    3,9
    6902 notes dont 306 critiques
    répartition des 306 critiques par note
    88 critiques
    105 critiques
    43 critiques
    35 critiques
    22 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Blue Velvet ?

    306 critiques spectateurs

    ALEX0147
    ALEX0147

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Très bien.
    the_fan_of_inception
    the_fan_of_inception

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 582 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mai 2015
    « Sometimes a wind blows, and you and I, float in love... », comme une ritournelle, cette chanson (probablement une des plus émouvantes de ces 25 dernières années) est au cœur d'un film brillant à plusieurs registres. Blue Velvet ou la chanson de l'innocence perdue, un chef d’œuvre inqualifiable qui a marqué sa génération. Tout comme le cinéma de David Lynch : celui-ci se releva avec ce long-métrage après l'échec commercial de Dune. Il pose aussi toutes les thématiques chères et caractéristiques à son brillant auteur : le film policier qui sombre peu à peu dans le sordide, le bizarre, l'absurde surgissant au beau milieu d'un quotidien en apparence sans histoire. Personne ne ressortira indemne de cette mystérieuse histoire à base de manipulation masochiste. « And the mysteries of love comes clear » peu à peu, on entre en profondeur dans le trauma de Lynch, dans son film. A la fois ironique, subtil et surprenant, ces flashs surréalistes surgissent toujours au bon moment pour rappeler au spectateur qu'il v(o)it dans un monde bizarre, comme l'affirme Laura Dern à la fin du film. Une vi(ll)e étrange où se croisent pervers, chanteuse soumise, vieil amour lycéen, voyeurisme et un Dean Stockwell interprétant In Dreams de Roy Orbison à l'aide d'une lampe. Probablement la plus belle scène du répertoire lynchien... Il est difficile de placer des mots justes sur une œuvre d'une telle ampleur, paradoxalement intemporelle et marquée par un bestiaire très fifties. Blue Velvet est une œuvre d'une rare beauté, conjuguant avec brio les éléments qui ont fait le bestiaire de Lynch, de ses lumières aveuglantes, de ses sons saturées, de cette histoire sordide, le spectateur en ressort déboussollé, pour le meilleur et pour le pire. Encore un autre tour ?
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2204 abonnés Lire ses 3 148 critiques

    4,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Encore une belle expression du génie de David Lynch à construire d’étrange intrigues avec des ambiances hors-norme. En ce sens, j’apprécie beaucoup « Blue Velvet » même si, je dois bien le reconnaître, il souffre du fait d’avoir été vu après « Lost Highway » et « Mulholland Drive » qui, à mes yeux, reprennent le même concept mais le traitent encore mieux. Mais ne vous y trompez pas : voilà un film que je vous conseille malgré tout, mais, si vous devez commencer un cycle Lynch, veillez bien à le voir parmi les premiers… Voilà qui est dit…
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 20 novembre 2011
    [Vu en V.O] Après s'être attaqué à l'horreur, au drame et à la science-fiction, David Lynch touche pour la première fois, à l'occasion de son quatrième film, au thriller. Et pourtant, ce Blue Velvet reste tout bonnement excellent et profondément marquant. Lors d'une balade en terrain vague, Jeffrey, jeune homme sans histoire, trouve une oreille humaine. Ce ne sera que le début d'une aventure et d'un labyrinthe cauchemardesque dans lequel Jeffrey rencontrera Sandy, fille d'un inspecteur de police, et Dorothy Vallens, mystérieuse chanteuse de cabaret. Tout d'abord, il est à noter que Blue Velvet se caractérise et se démarque énormément de part son ambiance malsaine, glauque, oppressante, noire et angoissante. Le tout est appuyé par une réalisation tout bonnement parfaite, extrêmement inspirée et soignée de la part de Maître Lynch. Au travers des personnages de Jeffrey et de Sandy, qui, finalement, perdront tout deux innocence et naïveté, jusqu'à ce que le premier ne commette l'irréparable, David Lynch nous montre les horribles travers qui se dissimulent derrière façades et apparences, à l'image de l'intro du film qui, finalement, est un prologue de l'oeuvre. Le tout se révèle être terriblement prenant, assassin et dérangeant, à cause notamment de terribles scènes de domination sexuelle, de crises de folie ou encore de détresse sentimentale. Notons de plus une B.O sublime et un Dennis Hopper à la fois brillant, glaçant et inoubliable. Malgré une fin moyennement convaincante, Blue Velvet reste une oeuvre majeure dans la filmographie de David Lynch et n'est à rater sous aucun prétexte. On en ressort secoué.
    Trelkovsky
    Trelkovsky

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 264 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2011
    L'un des chefs d'oeuvre de David Lynch avec "Elephant man" et "Mulholland Drive" ! Et sans doute l'un des films les plus représentatifs de son cinéma ... toute sa virtuosité est mise en oeuvre dans ce conte macabre où s'entre-mêlent sensualité, voyeurisme, sentiments et horreur ... le cinéaste fait une fois de plus voyager le spectateur dans les recoins les plus intimes de l'âme humaine, retranscrivant beauté et laideur à l'écran avec un sens de l'image hors-du-commun et en appliquant toujours son grand talent d'"illusionniste" ... Illusionniste, oui. On a beau se perdre et être intrigué par le cinéma de Lynch, celui-ci reste profondément humain et toujours sincère. Dans "Blue Velvet" peut être plus que dans n'importe quel autre de ses films, il exprime les sentiments humains avec authenticité et subtilité, en laissant des fausses pistes après tout nécessaires à ce qu'il veut transmettre. Il fait du cinéma.
    Sawyer17
    Sawyer17

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 509 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2010
    Avec Blue Velvet, David Lynch nous fait exploser son talent en plein visage, c'est beau. Envoûtant pour son atmosphère et pour sa mise en scène, c'est également un film noir à tendance érotique, sans grosse provocation de la part de David Lynch, avec un soupçon de violence, mais dont le sens général du film est abordable par tous. C'est certain, Blue Velvet est un film gracieux, et s'inscrit sûrement comme l'un des tous meilleurs du réalisateur.
    Ghibliste
    Ghibliste

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 577 critiques

    4,0
    Publiée le 19 août 2015
    Après "Dune", David Lynch se devait de redresser la barre, et ce "Blue Velvet" lui permettra de renouer avec l'originalité de son cinéma. Tout d'abord, ce film est beau, et il est difficile de croire qu'il date du début des années 80 tant sa photographie est belle. Ensuite, il possède, comme souvent avec David Lynch, une bande son à tomber. Et l'ambiance malsaine si typique au réalisateur fonctionne tout le long du film. Sur le fond, ce long-métrage est passionnant, et nous montre indirectement que lorsque la curiosité devient voyeurisme, le voyeur doit s'attendre à découvrir des choses pas jolies jolies, comme la réalité perverse qui se cache derrière l'apparence si lisse et puritaine de cette Amérique-là... D'ailleurs, notre héros et sa blonde sont assez naïfs au début du film, et c'est l'une des choses qui m'a le moins plu : Laura Dern ne m'a pas convaincu, et surjoue sa naïveté, selon moi. En revanche, le reste du casting est très bon, à l'image de Kyle MacLachlan, parfaitement juste, mais c'est le duo Dennis Hopper & Isabella Rossellini qui emporte tout sur son passage dans la peau d'inimaginables cinglés. Au final, "Blue Velvet" aurait pu être un chef-d'oeuvre, à mon goût, mais trop de petits détails me gênent : le jeu de Laura Dern donc, mais aussi la première scène que je trouve ratée, ou encore la balade chez l'ami de Franck qui ne pas emballé plus que ça... Mais c'est un très bon film, très stylé, dérangeant, avec des scènes de perversités sexuelles qui choquent et marquent. Vraiment, David Lynch a un don pour nous scotcher devant notre écran.
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 459 critiques

    3,5
    Publiée le 23 février 2014
    (risques de spoilers) Il ne doit y avoir que Lynch pour créer ce genre de films, une sorte de thriller complètement dingue où tout peut arriver. On a je pense un vrai metteur en scène, qui arrive à créer un malaise facilement dès le début, je sais pas cette banlieue trop propre et "gentille" pour être honnête, et puis ce gars qui semble se faire tuer par un tuyau d'arrosage. Ouais, c'est un monde bizarre ! Au-delà d'un intrigue policière pas inintéressante, il arrive à fabriquer des situations complètement folles, je pense à la première grande visite de nuit à l'appartement. De plus, cette scène dure longtemps, Lynch sait manier son récit et créer le malaise. Je sais pas, on est à la fois inquiet, troublé, et en même temps c'est jouissif. Le film est vraiment barré, peut-être moins labyrinthique et dans le trip total de Lost Highway, et j'aime les films barrés ! J'aime voir une femme qui a envie de coucher avec le mec qui s'est introduit dans sa chambre ! J'aime voir Dennis Hooper complètement fou respirer sans cesse dans un masque à oxygène sans aucune explication ! A noter aussi la forte présence de Laura Dern déjà dans un rôle assez important, toujours sympa ! Le réalisateur a vraiment un sens de l'absurde, on pourrait penser à un truc un peu glauque ou sordide, une oreille laissée comme ça dans un champ, un thriller à la Se7en, ou même au type qui espionne par la fenêtre à la Fenêtre sur cour, mais Lynch fait autre chose et il le fait très bien, avec une mise en scène vraiment bonne. On est pas dans les effets tapageurs à la Nolan qui alourdissent tout. Et pourtant, il arrive à transformer du gazon en bestiole tueuse et sanguinaire glauque ! Le film se moque gentiment de l'amérique, qui en effet à l'air d'être un monde tout à fait étrange. On ne peut qu'être d'accord. Mystérieux, sensuel, un peu glauque, barré, un film que j'ai aimé et que je trouve réussi. Cool, ça me change ! (comment ça je suis mauvaise langue ?)
    Nyns
    Nyns

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 749 critiques

    2,0
    Publiée le 15 septembre 2015
    Blue Velvet est un film très étrange à l'univers bien aseptisé. Je ne remets pas en cause la grandeur de Lynch, mais j'avoue ne pas avoir été transcendé par cette histoire assez banale, ces personnages trop simplistes à mon gout. J’avais cru comprendre qu’il y avait dans ce film une certaine psychologie développée des personnages, j'ai donc du passer à côté... Le moins qu'on puisse dire c'est que chez les protagonistes aucun de m’a marqué... (ce qui n'est pas du tout le cas avec la musique!). C'est peu dire que le titre est bien choisi car la couleur bleue est prédominante et elle nous suit tout au long du film, ok, une étoile. Bon après j’ai été choqué par la date, sans rire 1987 ? Il a mal vieillit alors. Bref, ça traine en longueur, pleins de passages auraient pu figurer uniquement dans les scènes coupées … Que dire de plus ? Peut-être justifier ma deuxième étoile ? Et bien il est vrai qu’on suit bien le héros et que l’on vit avec lui avec la même naïveté toutes ses mésaventures (voyeurisme, enquête…), et que le montage n'est pas si mauvais avec un visuel très maîtrisée. Mais la sauce ne prend pas pour moi, c'est trop inaccessible.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 487 critiques

    4,5
    Publiée le 12 novembre 2020
    Culte, culte ! Un film d'une "étrange beauté" et ça c'est indéniablement la marque de fabrique de Lynch. On est envoûté de bout en bout, les acteurs sont excellents, la musique est hypnotisante, l'atmosphère est énigmatique.. Le style Lynch ne plaît pas à tout le monde, on aime ou on n'aime pas.
    Paul M.
    Paul M.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 540 critiques

    4,0
    Publiée le 9 février 2011
    Un film typique de Lynch, un peu déçu car il n'est pas au niveau de Mulholland Drive et Lost Highway mais il se rapprocherait plus de Sailor et Lula, ce qui déçoit c'est l'histoire qui est je trouve trop simple mais pour le reste c'est du Lynch tout craché avec des scènes juste hallucinante (la scène de viol) que seul lui sais faire, et surtout le personnages de Franck Booth qui est juste énorme grâce à l'interprétation de Dennis Hooper. Comme les autres films de Lynch, Blue Velvet n'est à rater sous aucun prétexte.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 3 157 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mai 2017
    Un excellent thriller fantastique de David Lynch. Kyle MacLachlan incarne Jeffrey Beaumont un jeune homme. Isabella Rosselini interprète Dorothy Vallens une étrange et perverse chanteuse de cabaret. Laura Dern tient le rôle de Sandy , la fille de l'inspecteur Williams. Dennis Hopper joue Frank une sombre brute.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mars 2010
    Après l'expérience désastreuse de "Dune", David Lynch revient à des thèmes qui lui sont chers avec cette relecture trash et fascinante d'Alice au pays des merveilles, où le cinéaste, à partir d'une intrigue de pur film noir, gratte le vernis d'une Amérique puritaine trop belle pour être vrai pour laisser apparaître les pires travers.
    kray
    kray

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 266 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mai 2011
    Blue velvet est avec mulholland drive et lost highway, le film le plus représentatif de "l'univers" de david lynch, ainsi que de son style si particulier. Cauchemardesque et envoûtant , blue velvet plonge le spectateur dans une sorte de monde parallèle, mais qui reste malgré tout familier , ce qui le rend d'autant plus dérangeant. Une oeuvre forte incontestablement.
    Virginie.maestro
    Virginie.maestro

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2012
    4ème film que je vois de Lynch, il passe juste derrière Elephant man!!!! Pas mal du tout, particulier mais vraiment pas mal du tout, les acteurs jouent au sommet de leur paroxisme! Un vrai film Culte que nous offre le grand Maitre ! Ambiance sombre avec une pointe si j'ose dire de sadomasochiste, je me demande si Mr Lynch n'est pas un peu trop "centré" sur cela ( saillor et Lula peut le démontrer aussi... ). On se demande si Dorothy Vallens est sadomaso ou si elle est traumatisée, enfoui dans une fixation obscure ou je ne sais quoi... on s'intéroge, on s'intéroge énormément en voyant ce film...Dennis Hopper joue remarquablement bien waaahhouuu, les autres acteurs également, c'est du bon boulot !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top