Mon compte
    90's
    Note moyenne
    3,9
    30 titres de presse
    • L'Express
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Rolling Stone
    • Télérama
    • Voici
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Culturopoing.com
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • GQ
    • L'Humanité
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Libération
    • Télé Loisirs
    • Le Nouvel Observateur

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    30 critiques presse

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Si le sujet de "90's" est archi-balisé, ce premier long-métrage se démarque par son absence de pathos et d'angélisme. Tout y sonne juste, authentique, avec son lot de discussions à l'emporte-pièce sur le sexe, la famille, le skate, où c'est à qui sortira la meilleure vanne ou aura le dernier mot.

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    C’est un film qui entend se replonger dans une époque bénie […], et célébrer la candeur des derniers feux d’un monde sans internet. Mais c’est surtout un film qui ne se contentera pas d’aligner, pour seul programme, les signes extérieurs de coolitude.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Ouest France

    par Sylvestre Picard

    Cette brève chronique d'apprentissage parvient à saisir avec une justesse inouïe l'instant du passage de l'enfance à l'adolescence.

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    (...) l’un des films d’apprentissage les touchants du cinéma américain.

    La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

    Télérama

    par Jacques Morice

    Un premier film magnifique, aux accents autobiographiques.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par La Rédaction

    Une chronique fine, sans clichés ni esbroufe branchée.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    La bande-son est ahurissante par la manière dont elle replonge au milieu des années 1990 où se situe le film. Wu Tang, Cypress Hill et Mobb Depp rythment les aventures tragicomiques d’adolescents à l’humour dévastateur. Jonah Hill a vécu cette période et cela se sent.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Bande à part

    par Jo Fishley

    L’acteur Jonah Hill passe derrière la caméra et réveille d’une écriture énergique l’auteur qui est en lui. Entre un Larry Clark cool et un Gus Van Sant apaisé.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Le film aura finalement trouvé son ton, dans une vraie condensation, rendant à leur densité première les moments essentiels où un jeune garçon a transcendé son complexe d’infériorité pour en extraire une véritable poétique de petit homme.

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    Avec une bande originale jukebox à mi-chemin entre l'indé et l'underground, et une allure très influencée par la scène alternative d'alors (Larry Clark, Gus Van Sant...), le premier film de Jonah Hill sent la zone de confort à plein nez. Ça ne l'empêche pas d'être d'une grande élégance.

    Culturopoing.com

    par Vincent Nicolet

    Tendre, drôle, sensible, "90’s", accompagne son jeune héros [...] en ne négligeant aucun des passages obligés [...] inhérents à la période, lesquels sont rejoués, revisités avec une délicate singularité.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par Nathalie Chifflet

    Le portrait de cette famille, doublé d’un récit d’apprentissage, est émouvant, drôle, sombre, dérangeant, sincère. Un grand premier film.

    La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Un film sobre et poignant.

    GQ

    par Étienne Menu

    La beauté de 90’s tient dans la mélancolie de ses plans, la ­pudeur et l’impudeur de ses dialogues, la simplicité de son propos [...].

    La critique complète est disponible sur le site GQ

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Le film aurait pu être encore plus cru et plus brut (on n’est jamais content), mais Jonah Hill ne tombe jamais dans les panneaux attendus. Un montage audacieux étaie l’appropriation du médium par le cinéaste en herbe, qui en fait son nouveau terrain de jeu.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Entre skate et rap, le portrait d’une jeunesse et d’une génération, avec un petit côté nostalgique qui ajoute au charme de l’ensemble.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    90’s, chronique languide sans coup d’éclat, exprime une grande tendresse pour ces garçons aux surnoms pas possibles.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Point

    par Philippe Guedj

    L'ex-comédien bouffon signe une œuvre solaire et universelle sur l'enfance turbulente, dans le milieu des skaters de LA.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Fiches du Cinéma

    par Aude Jouanne

    Un premier film sensible sur le passage à l’âge adulte, qui trouve sa justesse dans l’observation méticuleuse de moments de vie.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par William Le Personnic

    La violence sociale de Larry Clark mêlée à la finesse de Gus Van Sant, la vision de Jonah Hill quant à elle, se démarque par ce rite initiatique coloré d'une mélancolie authentique.

    Première

    par Sylvestre Picard

    Le premier film réalisé par Jonah Hill capte avec une perfection démente la veille de l’adolescence.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Julien Dugois

    Loin des comédies potaches auxquelles il s’est trop souvent cantonné, le comédien Jonah Hill fait preuve d’un surprenant talent pour son premier long en qualité de réalisateur, et signe une reconstitution des années 90 qui nous fait regretter ce temps où le fish-eye était à la mode.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Thomas Lequeu

    S’il n’est pas dénué de certains tics du teen-movie, 90’s trouve toutefois sa singularité dans le regard à la fois fasciné et cruel qu’il pose sur la sortie de l’enfance.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Céline Rouden

    Très représentatif de la nouvelle génération du cinéma indépendant américain, ce film alliant naturalisme et réalisation léchée, possède le charme nostalgique des souvenirs d’une enfance trop vite envolée.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Septième Obsession

    par Jérôme d’Estais

    Si "90’s" touche autant, c’est qu’il tranche dans le gras, sans afêteries, avec un sens aigu de l’espace et du temps, recréant les années 1990 à hauteur d’enfant (...).

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Loin des comédies potaches dans lesquelles il s’est souvent illustré, il signe une jolie chronique vintage sur l’adolescence et son inconscience dans la veine du cinéma de Larry Clark, en moins sulfureux.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Les acteurs, pour la plupart débutants, parviennent souvent à sortir les autres personnages de la banalité grâce au regard bienveillant mais lucide de Jonah Hill.

    Libération

    par Camille Nevers

    "90’s" commence idéalement dans l’élan ivre de possibles de son petit héros, seulement s’essouffle vers le milieu à trop vouloir remplir toutes les cases d’un scénario, ne déplaire à personne.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Télé Loisirs

    par Marc Arlin

    Première réalisation de l'acteur Jonah Hill, ce récit initiatique drôle et sensible est inspiré de son adolescence.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Récit autobiographique réalisé par Jonah Hill, le film serait sympathique s’il n’était réalisé à la hache : les scènes s’enchaînent mal, la caméra ne sait où se placer, et, malgré quelques scènes amusantes, comme le dépucelage de Stevie, l’ensemble ressemble à un brouillon, ponctué par la musique de Nine Inch Nails.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top