Notez des films
Mon AlloCiné
    Mademoiselle de Joncquières
    note moyenne
    3,9
    2367 notes dont 290 critiques
    répartition des 290 critiques par note
    54 critiques
    148 critiques
    55 critiques
    25 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Mademoiselle de Joncquières ?

    290 critiques spectateurs

    tigourou2007
    tigourou2007

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,5
    Publiée le 12 septembre 2018
    Un pur régal : Casting de choix, les acteurs sont investis et habités. J'ai été bluffée par Cécile de France et Edouard Baer . Les costumes tout simplement superbes et une image qui magnifie les personnages, font de cette réalisation une belle immersion dans ce XVIII e. Le spectateur est séduit par la richesse des dialogues et la puissance du verbe. Même si notre communication n'est pas aussi élaborée, on savoure ces joutes verbales qui donnent de vrais moments de plaisir. Je n'ai pu m'empêcher de penser aux liaisons dangereuses de Stephen Frears et d'apprécier tout autant cette proposition d'un texte de Diderot. Une très très belle réalisation !
    gwoin.h
    gwoin.h

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 145 critiques

    1,5
    Publiée le 19 septembre 2018
    Bonjour, Hier, petite séance entre copines. Que dire...Ce film est mou, long. On s'ennuie beaucoup, le jeu de séduction est beaucoup trop étendu. Seul les 30 dernières minutes sont intéressantes, et le double rebondissement final me fait monter la note à 1.5/5. Le jeu des acteurs est ennuyeux,Edouard Baer ne s'en sort lui pas trop mal mais les autres manquent réellement de charisme, surtout Laure Calamy qui pour moi joue faux. Les dialogues ne sonnent pas très juste et je trouve qu'ils manquent de prestence. En bref à oublier vite. A bientôt...
    Michael D
    Michael D

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 36 critiques

    4,5
    Publiée le 4 octobre 2018
    Je ne suis pas fan des fils d'Emmanuel Mouret. Mais celui-ci, il est saisi par la grâce. Il y a plusieurs lectures dans ce film, les personnages nous étonnent, les relations humaines sans être artificiellement décortiquées sont illustrées avec subtilité. Je n'ai pas adoré Edouard Baer dans son rôle mais il faut bien avouer que le tout est très beau. Bravo.
    Istvan R
    Istvan R

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 13 septembre 2018
    La rencontre entre l'univers d'Emmanuel Mouret et le texte de Diderot qui inspira le premier film de Robert Bresson, les Dames du Bois de Boulogne, est un plaisir qui ne se refuse pas ! Les dialogues ciselés se déploient dans un cadre qui leur convient tout à fait. Aucun élément extérieur de contexte ne vient polluer la trajectoire que vivent les personnages, et les enseignements que nous pouvons en tirer. Surtout, il y a un bonheur des acteurs évident à chaque scène de jouer une telle partition, tour à tour drôle, pleine d'esprit, cruelle, enfiévrée ou apaisée... Un régal pour le spectateur, autant pour son esprit que pour ses yeux !
    Lauriane R.
    Lauriane R.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 16 septembre 2018
    Certes on pourra objecter à ce long métrage une réalisation assez plate, mais j'ai envie de dire : on s'en fiche! La qualité des dialogues et du jeu font oublier tout le reste. Un pure instant de grâce dans la virtuosité des échanges entre Edouard Baer et Cécile de France, une ambiance à mi chemin entre les Liaisons dangereuses et Les caprices de l'amour. Vraiment très réussi! Intelligence et sobriété. On sort de la salle avec en tête le visage tellement expressif de Cécile de France, et l'envie furieuse de trouver les dialogues du film pour les lire et relire.
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 2 179 critiques

    4,5
    Publiée le 14 septembre 2018
    tourné dans des décors naturels magnifiques , que la France est belle. cette romance vaut surtout par les interprétations magistrales de tous les protagonistes. l'histoire est simple pourtant la vengeance amoureuse d'une femme trompée.
    Jonathan J.
    Jonathan J.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 175 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Une bonne surprise pour ce film très théâtral dans son approche. Si il m'aura fallu quelques minutes pour entrer dans le film avec des répliques fleurant bon le théâtre classique, on apprend vite à passer outre et on prend même un certain plaisir à ré-entendre la langue française sous cette forme très soutenue. Les acteurs (Edouard Baer en tête) tiennent bien leur rôle, et on oublie assez facilement les limites technico-artistiques sans doutes dictées par un budget serré. En effet on voit bien par certains moments la prise de son, les plans et la photographie ont dû être faits à l'économie. Néanmoins ces limites ne nuisent que très peu au film, avec une intrigue et une histoire de vengeance rondement menée.
    napoui
    napoui

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 15 septembre 2018
    Encore un excellent film d'Emmanuel Mouret. Je dirais "comme d'habitude" mais là, le réalisateur s'est lancé dans un film "d'époque" pour lequel sa façon de filmer et la manière de diriger les acteurs sont particulièrement appropriés.
    lacroix p
    lacroix p

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 116 critiques

    1,0
    Publiée le 11 octobre 2018
    Prenez les liaisons dangereuses, redécoupez les histoires et les rôles, mélangez les et redistribuez les à des personnages dont on ne sait qui ils sont et pourquoi ils disent ce qu’ils disent et vous obtiendrez ce film. Ni queue ni tête, Édouard Baer est pathétique. Revoyez plutôt le film de s fears
    Enki Dou
    Enki Dou

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 28 critiques

    2,5
    Publiée le 4 octobre 2018
    Une histoire de vengeance de femme délaissée par son amant, pourquoi pas : c'est, a priori, un bon sujet. Un film en costumes du XVIIIème, dans la langue du XVIIIème, dans les décors du XVIIIème, avec la musique du XVIIIème, pourquoi pas. Et tout ça fait ici, au total, un film très moyen. Images trop bien léchées, musique redondante, aucune originalité de mise en scène. Du théâtre filmé, pas mal filmé, mais sans relief et sans autre intention que celle du pittoresque (des parcs, des salons, des meubles, des costumes, des voitures à cheval, toute la panoplie y est), ça ne suffit pas pour faire du bon cinéma. Heureusement il y a Cécile de France, rayonnante, émouvante, magnifique dans le rôle de la femme amoureuse qui se venge, et qui parle la langue du XVIIIème siècle comme si c'était sa langue maternelle - pendant que les autres acteurs, y compris E. Baer, récitent leur texte plus ou moins maladroitement et sans grâce.
    scrabble
    scrabble

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 467 critiques

    1,5
    Publiée le 22 septembre 2018
    bof bof ! malgré la beauté des paysages, des costumes, le film est long trop long. la mise en scène comme la réalisation sont très soignées mais le scénario est plat. Cécile de France n'est pas crédible dans ce rôle. heureusement qu'Edouard Baer relève le film.
    Gilles D
    Gilles D

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 15 septembre 2018
    Quel film délicieux remarquablement écrit, mis en scène et interprété par des acteurs qui nous font vivre et aimé cette langue française si riche. Et si les histoires d’amour ne finissent pas toujours mal en général, on est ébloui par tant de beauté que dégagent ces liaisons si dangereuses.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1828 abonnés Lire ses 3 788 critiques

    4,0
    Publiée le 13 janvier 2021
    Avec Mademoiselle de Joncquières j'ai l'impression que Mouret fait de meilleurs drames qu'il ne fait de comédies. Pas que je n'aime pas ses comédies, mais je préfère la légèreté avec laquelle il semble aborder le genre. Le film commence et aurait pu être n'importe quel film d'époque qui parle d'amour avec deux êtres qui cèdent l'un à l'autre. Et puis tout va très vite, Cécile de France qui disait ne pas pouvoir tomber amoureuse tombe finalement amoureuse et on comprend donc que le film va devoir raconter autre chose. Un peu comme dans Caprice Virginie Efira tombe très vite amoureuse du personnage de Mouret. Et c'est donc ce que quelque chose d'autre qui va devenir très intéressant. Ici, la vengeance d'une femme délaissée, qui a goûté à l'amour et à qui on l'en a ensuite privé. Comme dans Caprice le drame latent se met en place avec une certaine gaieté. Les personnages sourient, font semblant que tout va bien, alors qu'au fond rien ne va. C'est ce qui rend les situations clairement malsaines du film supportables. Parce qu'en vrai, voir ces gens sourire tout le temps, faire semblant d'être amis, de s'apprécier, le tout avec un phrasé maniéré c'est assez délicieux. J'aime les faux-semblants. Il y a cette impression de douceur quand en réalité tout n'est que noirceur et manipulation. Encore une fois j'aime beaucoup lorsqu'on comprend au fur et à mesure qui est le réel méchant de l'histoire, comment le ressentiment détruit et jusqu'où il fait aller. Bref, c'est un film qui ne m'a peut-être pas ému, du moins pas autant qu'avait pu le faire Caprice, mais il m'a vraiment régalé dans sa manière de traiter la vengeance avec le plus grand des sourires.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 514 abonnés Lire ses 2 336 critiques

    3,5
    Publiée le 14 septembre 2018
    Adaptation d'une histoire racontée dans "Jacques Le Fataliste", le roman de Denis Diderot, et déjà traitée au cinéma par Robert Bresson dans "Les dames du Bois de Boulogne", "Mademoiselle de Joncquières" est le premier film en costumes d'Emmanuel Mouret. Bien que l'action se déroule au 18ème siècle, le comportement des protagonistes ainsi que la teneur de leurs savoureuses joutes verbales apparaissent comme très actuels, même si les dialogues sont proférés dans un français à la fois désuet et magnifique. En fait, pour ce spécialiste du marivaudage qu'est Emmanuel Mouret, qu'importe que l'action se déroule au 18ème siècle ou au 21ème ! Cécile de France et Edouard Baer sont parfaitement à leur affaire dans ce qui est donc un marivaudage, comme le sont Laure Calamy et Alice Isaaz, laquelle n'est pas sans rappeler Emmanuelle Béart à ses débuts. Emmanuel Mouret a choisi de favoriser les plans séquence, choix très judicieux pour ce film aux dialogues si riches et si élégants. Quant à la musique, très présente, il a été fait appel à des morceaux de Bach, de Haendel, de Scarlatti, de Boieldieu et, surtout, de Vivaldi. Alors, film presque parfait ? Eh bien, pas tout à fait : malgré toutes ses qualités, "Mademoiselle de Joncquières" est un film qui, certes, se laisse regarder avec plaisir mais qui, sans qu'on puise vraiment expliquer pourquoi, n'a pas la saveur de "Changement d'adresse" ou de "Un baiser s'il vous plait".
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 307 abonnés Lire ses 3 721 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2021
    Mouret met en scène avec grâce et élégance le jeu machiavélique de la séduction. La souffrance de l’amour par la bonté!! Le réalisateur ne joue pas cette fois mais les acteurs sont malicieux à souhait !!! On adore Baer berné par amour!!! Un régal et une si belle langue.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top