Notez des films
Mon AlloCiné
    La Lune de Jupiter
    Note moyenne
    2,8
    23 titres de presse
    • Bande à part
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • L'Express
    • La Voix du Nord
    • Mad Movies
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Voici
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Positif
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Bande à part

    par Olivier Bombarda

    "La Lune de Jupiter" est une œuvre dense et perçante sur les réalités sombres de l’Europe contemporaine et confirme l’indéniable talent de mise en scène de Kornél Mundruczó.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Culturopoing.com

    par Xanaé Bove

    "La Lune de Jupiter" est une terra incognita qui propose des découvertes passionnantes, pourvu qu’on lâche le Googlemaps mental et la boussole rationnelle ; Kornel Mundruczo ose explorer de nouvelles formes de narration.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Ecran Large

    par Chris Huby

    Le cinéma hongrois explose encore une fois par son originalité et son brio. "La Lune de Jupiter" est un film très important et qu'il ne faut pas manquer, ne serait-ce que pour les moments de grâce qu'il trace tout au long de ses 123 minutes.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    L'Express

    par Eric Libiot

    D'un côté, une course-poursuite impressionnante (...) qui réserve quelques grands moments de cinéma n'ayant rien à envier aux blockbusters américains. De l'autre, une brillante réflexion qui évite les discours lourdauds sur la nécessaire ouverture d'esprit (et des frontières).

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    En vrac et dans le désordre : policiers hongrois, aussi prompts au "défourraillage" que leurs homologues texans, corruption, cupidité, quête de foi, terrorisme. Tout ça traité en plans séquences, façon polar métaphysique mâtiné de série B virtuose (...).

    Mad Movies

    par Alexandre Poncet

    Un dispositif de mise en scène digne des "Fils de l'homme". Amateurs de récits fantastiques évanescents, de chorégraphie au millimètre et de plans-séquences virtuoses, préparez-vous à un sacré parcours de montagnes russes.

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Il faut saluer le courage politique de Kornél Mundruczó, artiste en résistance dans un pays dirigé par le gouvernement le plus xénophobe, le plus réactionnaire d’Europe.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    (...) un audacieux pamphlet mystico-social. Du vrai cinéma spectaculaire et foutraque, qu’on peut toutefois trouver ostentatoire sur la forme et vain sur le fond.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Un film étrangement hybride : d’un côté, une performance visuelle régulièrement saisissante, de l’autre, une fable christique lourde et indigeste.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Hélas, la parabole religieuse se fait de plus en plus insistante et une sous-intrigue artificielle est ajoutée au récit principal, comme si Kornel Mundruczo ne savait pas trop quoi faire de ses personnages, passé sa démonstration de savoir-faire. Sa puissance formelle n'est plus à démontrer.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Ces fulgurances visuelles n'empêchent pas la lassitude de s'installer devant un film outré, redondant et pesant dans sa critique d'un pays corrompu.

    Transfuge

    par Sidy Sakho

    Il faut prendre "La Lune de Jupiter" pour ce qu’il est, une fable fantastique, ambitieuse et naïve.

    Voici

    par La Rédaction

    Un drame étrange, entre polar, parabole et pamphlet politique.

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    Pas grand-chose ne prend vraiment dans ce grand pot-pourri d’influences, d’intentions et de théories.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Le film se prend les pieds dans le tapis, malgré de beaux moments et de bonnes intentions.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Commencée de façon convaincante, la fable s’alourdit d’épisodes qui l’épaississent de plus en plus, au point que la légèreté aérienne de la lévitation céleste devient leçon pesante.

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Ce don miraculeux métaphorique devient le prétexte d’une réflexion un peu lourde sur le mélange de mauvaise conscience et de cynisme d’une Europe face aux nouvelles vagues d‘immigration qui la traversent et aux périls qui la menacent.

    Positif

    par Eithne O'Neill

    Alors que l'ouverture laisse espérer un film qui aborderait une problématique actuelle avec l'intensité souhaitée, le scénario s'embourbe dans un empilement d'épisodes.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Prix Un Certain Regard en 2014 pour son éprouvant White Dog, Kornél Mundruczó attendait son heure pour participer à la grande compétition officielle cannoise. Cela a été chose faite avec son dernier film, qui n’est pourtant pas le plus réussi mais le plus ambitieux sur le papier.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Alexandre Jourdain

    Avec ce film hybride au carrefour du cinéma social et de genre, Kornel Mundruczo en dit malheureusement plus sur sa vanité qu’il ne parvient à prendre la défense des laissés pour compte et opprimés de l’Europe.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Ariel Schweitzer

    Le grand problème de La Lune de Jupiter est la manière dont Mundruczó instrumentalise la tragédie des migrants pour étaler pompeusement son esthétique creuse et franchement laide, et, au cours d’interminables scènes d’action, sa virtuosité technique.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    La parabole est lourde, la mise en scène de Mundruczo aussi.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Parabole boursouflée, scènes d'action au ras du bitume et répliques impossibles ("Ces derniers temps, je me dis que Dieu est la meilleure idée que l'homme ait jamais eue") : une bondieuserie aux airs de série Z des années 1970.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top