Mon compte
    Us
    note moyenne
    3,0
    5439 notes dont 561 critiques
    répartition des 561 critiques par note
    39 critiques
    115 critiques
    151 critiques
    99 critiques
    83 critiques
    74 critiques
    Votre avis sur Us ?

    561 critiques spectateurs

    ouadou
    ouadou

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 306 critiques

    2,5
    Publiée le 31 mars 2019
    Jordan Peele semble vouloir être le parfait rassembleur du stand up US et du film horreur familial à la Shyamalan. Dans US c’est malheureusement l’humour qui vient totalement désamorcer la peur si jouissive du début du film. Et puis ensuite le film se perd dans tous les sens avec trop d’idées et on se perd au milieu de ce bazar rempli de lapins et de références un peu trop bourratives
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 1 463 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mars 2019
    Attention, cette critique dévoile des éléments essentiels du film. Jordan Peele avait fait son petit effet avec "Get Out" en traitant le racisme sous une forme subversive, donc forcément stimulante. Il s'aventure cette fois sur le terrain de la lutte des classes avec "Us", film dont la dimension politique est explicitée dans sa dernière ligne droite. Avant cela, le film est dans sa première partie un réjouissant slasher farcesque (hilarante scène de massacre sur "Good Vibrations" des Beach Boys) où le cinéaste déploie un brillant sens de la mise en scène. La séquence de l'arrivée des doubles dans la maison de cette famille black middle class est d'ailleurs une preuve du talent du cinéaste à instaurer une tension avec peu d'effets en un temps restreint : la caméra est mobile, colle au père de famille et les doubles à l'extérieur se mettent en action avec rapidité afin d'entrer dans la demeure. Mais de cette terreur simple (une famille prise en otage à son domicile) naît une étrangeté qui vient du comportement de ces doubles : incapables ou presque de parler, leur visage est inexpressif et renvoie à l'image du zombie. Comme ce dernier, ils ont pour but unique de tuer ceux qui se trouvent sur leur chemin : sauf que la cible n'est pas hasardeuse; elle est précise et se révèle être le négatif civilisé qui se trouve sous la menace d'une entreprise révolutionnaire. C'est le propos politique mené par Peele, amorcé par un renversement lourdement expliqué par un montage alterné – l'échange entre Red et Adélaïde étant petites – dans un final qui, à défaut d'être vertigineux, propose une multiplicité de signes donnant à l'écriture une indéniable densité. Étant enfant, Adélaïde s'est retrouvée dans un palais de glace au sein d'un parc d'attraction et a fait face à son double Red : l'échange qui s'en est suivi met en question le problème de l'identification aux personnages. On s'est en effet mis du côté des "gentils", de cette famille agressée, et l'on a souhaité la mort de ces doubles venant du sous-sol américain; mais la monstruosité que l'on a rejetée est en réalité partout; elle est autant parmi ces doubles clonés, minorité qui doit rester en bas de l'échelle sociale, que dans cette famille de classe moyenne dont la mère est un produit scientifique – c'est ce que l'on peut supposer. La monstruosité n'est donc pas un fléau à combattre mais un phénomène qui répond au besoin d'émancipation des classes, à ce désir d'exister qui s'exprime néanmoins de deux manières diamétralement opposées. Car si Red prend la place d'Adélaïde, c'est pour aspirer à une vie meilleure, à un confort que ne lui permet pas la vie dans le sous-sol; à cette volonté de réussite individuelle (elle devient l'américaine qui accède à l'éducation, fonde sa petite famille, etc) s'oppose un idéal égalitaire, disons le mot : communiste (le vêtement rouge porté par les doubles ne renvoie pas seulement à l'habit carcéral). Si le film de Peele n'est pas sans défauts – il ne prend pas la peine d'articuler son appropriation du slasher au propos politique, les révélations ne sont pas subtilement amenées –, il parvient avec une vision puissante à incarner un discours à charge contre à la fois Reagan et Trump. Comme l'a brillamment expliqué l'un des membres de ce site (Dash_Rendar44) dans un commentaire, le but et les conséquences de l'opération "Hands Across America" était de récolter des fonds pour lutter contre la pauvreté, mais des détournements ont ruiné la crédibilité d'un geste solidaire. À la fin de "Us", les pauvres viennent contester le sort que le pouvoir leur a réservé en prenant possession du territoire américain, en réalisant une chaîne hallucinante qui prône l'union; cette image, qui met en scène un collectif et non pas un individu, est une des visions politiques les plus puissantes vues depuis longtemps dans le cinéma américain.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 391 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mai 2020
    Première claque esthétique de l'année : Jordan Peele transforme un essai gagnant. Après le déconcertant Get Out, la critique a moins d'étoiles dans les yeux pour Us. Et elle a tord. L'artiste se révèle ici. Le jeu des couleurs de la fête foraine dans ce noir translucide lors de la première scène envoi des signaux positifs dès le départ. Une conception de l'horreur esthétisée qui est sublime. Il renouvelle un genre qui tiens aujourd'hui une place de choix dans le cinéma mainstream. Au-delà de ce discours qui tend vers la morale et qui reste tout à fait discutable sur la fin, le film n'est à manquer sous aucun prétexte pour la puissance d'interprétation de tout le casting, et encore plus de cette famille. Couronné le tout par un twist-ending détonant, qui vient souligner un scénario et une mise en scène de qualité. *TOP 9 FILM 2019*
    Sébastien D
    Sébastien D

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 500 critiques

    5,0
    Publiée le 3 avril 2019
    Je ne comprends pas toutes ces critiques négatives et très dures des spectateurs... Le film est captivant. Un suspens qui ne faiblit nullement, entre les nombreuses questions qu'on se pose, et une montée de l'horreur très prenante. La réalisation est absolument parfaite, aucun défaut, aussi bien sur les scènes noires, que sur le reste. Mention spéciale sur la scène où spoiler: le double de Jason se suicide
    , ce passage est grandiose. Le casting est parfait, toutes les interprétations sont magistrales. Le twist final est très intéressant et mérite de réfléchir après. Vivement le troisième film.
    Xaverius D
    Xaverius D

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 29 mars 2019
    Nul ce film, avec mes amis on a plus rigoler qu'autre chose. Vous allez perdre 2h si vous comptez aller au cinéma le voir. Ce film n'a aucun intérêt, ça traîne en longueur au début et ensuite ça part dans tous les sens. Je ne comprends pas les critiques positives de certains.
    ougluck_61
    ougluck_61

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mars 2019
    on avait été séduit par Get Out on sera emballés par Us. pour certains un OVNI pour d'autres une pépite ! quoi qu'il en soit on en ressort pas indemne avec un cerveau en ébullition et en réflexion sur la double lecture proposée par Jordan Peele. Malgré quelques incohérences, ce film se distingue tant par son ingéniosité dans le récit que par la prouesse des acteurs à interprétés un double rôle.
    une oeuvre qui rivalise avec les plus grands classiques du cinéma horrifique.
    Min S
    Min S

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 393 critiques

    1,0
    Publiée le 23 mars 2019
    J’avais bien aimé get out, je me suis motivée pour Us mais j’ai pas réussi à accrocher et regarder jusqu’au bout... un film sans intérêt et mal joué... interminable.
    Jake S.
    Jake S.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 190 critiques

    3,5
    Publiée le 23 mars 2019
    Jordan Peele fait partie de ces réalisateurs (ou même cinéastes) de l’horreur qu’il faudra suivre avec attention dans les prochaines années. Ses films, bien qu’il n’y en ait que deux à ce jour, sont des créations pures issues d’une représentation personnelle et intime (et pas forcément absurde) de la société américaine actuelle. Après le racisme caché tirant sur le fantastique de « Get Out », « Us » nous présente une peur primale qui parle à tout le monde : faire face un jour à son double parfait, et qu’il ne soit pas si amical qu’on pourrait le croire. Beaucoup de choses semblent insensées et gênantes dans ce film, mais je persiste à croire que tout a une signification. A commencer par le fait que nous avons tous en nous une part qu’on ne maîtrise pas et qui est représentée par ce double ; une part plus « cru », plus directe et qui extériorise toutes nos pulsions et tentations refoulées. Nous avons tous nos secrets, et ces doubles sont présents pour les incarner, les mettre en action. D’autre part, les ciseaux (arme meurtrière choisie par cette population souterraine) accentuent cet effet : notre double et nous-même sommes indissociables, connectés à jamais, une lame collée à l’autre. C’est l’idée selon laquelle, dans la société actuelle, nous nous battons contre nous-même sans cesse. Bref, Jordan Peele crée un concept unique et parlant. La réalisation est aussi très propre, l’angoisse est présente de bout en bout à partir de l’invasion de la « famille double » et on se laisse emporter grâce aux mélodies dérangeantes de Michael Abels. Nul doute que j’ai eu une préférence pour « Get Out », mais « Us » reste un bon moment car le message est fort ! Je ne peux qu’attendre avec impatience la prochaine pépite de Jordan Peele. L’horreur renaît dans les années 2010 grâce des cinéastes comme lui, James Wan ou encore Ari Aster.
    Ilaîm K
    Ilaîm K

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 78 critiques

    0,5
    Publiée le 27 mars 2019
    Quelle déception! Autant de grands acteurs et de moyens déployés pour faire un film aussi nul, c'est vraiment lamentable ! L'histoire n'a aucun sens, on ne sait pas si c'est un film d'horreur ou d'humour noir avec beaucoup de second degré tellement les scènes sont surréalistes et mal jouées. J'ai détesté ce film dont j'ai pourtant attendu la sortie en salle avec impatience.
    Niko l R
    Niko l R

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 3 avril 2019
    Incroyablement ennuyant, pas un seul frisson pendant 2h, aucune histoire concrète. Ça part dans tous les sens sans vraiment en avoir un finalement.
    Ce film n’est même pas à classer dans la catégorie : film d’horreur...
    Si vous avez 2h à perdre c’est le moment.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 638 abonnés Lire ses 2 341 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mars 2019
    Adelaide (Lupita Nyong'o révélée par son rôle dans Twelve Years A Slave qui lui valut en 2014 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle avant d'intégrer l'univers Star Wars et Marvel Comedy) et Gabe (Winston Duke, M'Baku de MCU) amènent leurs deux enfants en vacances dans une belle maison au bord de la mer, non loin de la frontière mexicaine. C'est là que Adelaide a connu en 1986 un traumatisme qu'elle a longtemps eu du mal à dominer.

    C'est peu dire qu'on attendait avec impatience le nouveau film de Jordan Peele. Le jeune réalisateur, venu de la "stand-up comedy" où ses imitations du président Obama l'avait rendu célèbre, avait révolutionné le cinéma de genre avec "Get Out "(Oscar 2018 du meilleur scénario original), mariant intelligemment horreur et politique.

    Sans doute "Us" n'est-il pas tout à fait à la hauteur des espérances que son matraquage publicitaire avait fait naître. On escomptait, comme dans "Get Out", que le message politique serait aussi fort que la terreur que le film ferait naître. On imaginait au titre une polysémie qu'il n'a pas : Us, ç’aurait pu être nous, mais aussi les États-Unis.

    Or, si la bande-annonce de "Us" est terrifiante, Us ne fait pas vraiment peur. Certes, sa première demie-heure, où l'intrigue se met lentement en place, est angoissante durant laquelle il ne se passe rien mais où le spectateur redoute le surgissement violent d'une horreur glaçante. Mais ensuite, "Us" ne se distingue guère d'un "slasher movie" ordinaire où une sympathique famille américaine - à laquelle ne manque guère qu'un animal de compagnie - doit se défendre de méchants zombies. D'ailleurs le scénario ne réussit pas à respecter l'unité de lieu (un chalet au bord de mer) et l'unité de temps (une nuit de pleine lune).

    Pire : "Us" n'a pas la force politique de "Get Out". Quand se révèle l'origine des zombies en rouge et l'objet de leur soudaine intrusion dans le monde des vivants, on en est pour son argent.

    On n'aurait mis qu'une seule étoile à "Us" si sa conclusion renversante à la M. Night Shyamalan ne l'avait au dernier moment distingué du tout-venant.

    http://un-film-un-jour.com/index.php/2019/03/20/us/
    Julien Pialle
    Julien Pialle

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 31 mars 2019
    Film juste incohérent et ennuyeux. Ce n est ni un film d horreur ni un film comique. Je le classe dans la catégorie du ridicule.
    Dany Ramos
    Dany Ramos

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mars 2019
    Un film d'horreur très bien réalisé possédant une certaine fraîcheur. Il n'oublie pas non plus d'être fun, et le petit plus de critique sociale est présent à chaque instant (consumérisme, société patriarcale...)
    Le ton est proche du précédent film du réalisateur, Get Out, il possède donc du style. Attention donc au prochain et à l'effet "Shyamalan" pouvant lasser et devenir parfois ridicule.
    Pour le moment, c'est vraiment brillant.
    shindu77
    shindu77

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 400 critiques

    3,0
    Publiée le 3 septembre 2019
    C'est un film globalement bien mais avec quand même quelques défauts. Tout d'abord, le début du film est important mais trop long à se mettre en place. Ensuite, si on le compare au précédent film Get Out, les moments de suspense sont moins intenses selon moi.
    The Claw
    The Claw

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 727 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2019
    Après l'exploit qu'est ce merveilleux film : Get Out, Jordan Peele revient avec une nouvelle histoire étrange, sombre et dérangeante sur le thème du Doppelganger : Us. Alors, j'ai trouvé le film un peu moins bon que Get Out, mais quand même très bon, malgré quelques incohérences ça et là. La raison, c'est que pour Get Out, même sans ne rien savoir du film, on 3 minutes on avait tout compris, on s'identifiait directement au personnage, et on était tout de suite impliqué. Là, c'est un peu plus compliqué : le début, bien que présentant tout de suite des événements étranges, des symboles, des coïncidences, et j'en passe, est bien plus énigmatique, le réalisateur prend beaucoup plus son temps pour installer son atmosphère, et pendant une bonne demi-heure, je me suis demandé où il voulait en venir. Mais passé cette demi-heure, on comprend très bien où il a voulu en venir, et à partir de là, le film va nous offrir de très bon moments de suspense et d'angoisse, même si certaines scènes sont vraiment très prévisibles. On notera également pas mal de petites touches humoristiques, mais qui font rire jaune : j'ai notamment beaucoup aimé la scène où on voit une femme à l'agonie en train de demandé à l'intelligence artificielle de sa maison sur-équipée, d'appeler la police (je ne vous dis pas ce qu'il se passe alors, il faudra aller voir le film :langue: ).
    Une autre trouvaille que j'ai bien aimé, c'est au niveau de la musique : le réalisateur a réussi à modifier un titre de rap bien connu en musique de film d'horreur. C'est plutôt bien fait. Mais le revers de la médaille, c'est que cela m'a plus fait rire que peur. Donc, je dirais que c'est original, que c'est bien de l'avoir fait dans ce film (car bien qu'angoissant, il ne fait jamais réellement peur), mais qu'il ne faudra pas le refaire dans d'autres.
    Et puis cette conclusion, que j'avais vu venir depuis quasiment le début du film, mais qui est bien amenée, et sur laquelle se rajoute des échanges de regard qui apporte un peu plus d'interrogations, don ce mystère, don d'intérêt.
    Un très bon film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top