Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    3188 notes dont 326 critiques
    répartition des 326 critiques par note
    96 critiques
    140 critiques
    54 critiques
    17 critiques
    11 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    326 critiques spectateurs

    Yaël R.
    Yaël R.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,5
    Publiée le 24 novembre 2018
    Raconter la vérité J’ai mis longtemps à écrire cette critique. J’étais partagée entre le fait de dire la vérité ou l’éviter. Ce film réalisé par Andrea Bescond et Éric Métayer m’a marquée à double titre. En tant que spectatrice et en tant que victime. Voilà, c’est dit. Peu de films dénoncent la pédophilie de la façon dont l’a fait « Les chatouilles ». Il a fallu mettre en scène une enfant confrontée à la pédophilie et le rôle d’Odette joué par la petite fille, Cyrille Mairesse, l’a forcément marquée. Le titre est très bien trouvé. Il montre jusqu’à quel point le fait de toucher un enfant peut être relativisé par un pédophile et par un adulte de son entourage, le tout étant destructeur pour la victime. « Les chatouilles » est un film fort. Et pas seulement en raison du sujet et du vécu de la danseuse Andréa Bescond. La mise en scène oscille entre théâtre, danse et récit cinématographique. Les acteurs jouent leur rôle à la perfection et l’actrice Karin Viard, dans le rôle de la mère, est impressionnante. Et il a fallu j’imagine, beaucoup de courage à Pierre Deladonchamps pour jouer le rôle du pédophile, qui n’est autre que le meilleur ami de la famille. Andréa nous transmet son histoire, catharsis pour les spectateurs. Il me restera longtemps en tête cette image de la femme adulte qui console la petite fille qu’elle a été. Blog : https://www.movieintheair.com
    Jacques F
    Jacques F

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 87 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    film uniique qui devrait être diffusé dans les écoles . Je pense qu.il a été tourné très pudiquement mais tout en étant très juste .
    Steeven L
    Steeven L

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2018
    Magnifique film ! C’est une histoire tellement réaliste, tellement bien joué ! Des acteurs super bon dans leurs rôles ! Des scènes poignantes et plutôt démonstratif sur cette Petite fille tellement jolie et insouciante... je rejoins les paroles du papa à l’annonce de la nouvelle ..
    Zéphyr C.
    Zéphyr C.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2018
    Histoire troublante qui aurait pu être touchante mais évite la pitié du spectateur, regard inattendu sur les violences sexuelles subies par une enfant. Cependant, préférez le théâtre pour cette histoire qui a moins sa place au cinéma.
    Amydo
    Amydo

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

    5,0
    Publiée le 23 décembre 2018
    Il y a des... films ?... dont on ne se remet pas... qui nous emportent dans une émotion telle, une rage telle, une souffrance telle, qu'on n'en sort pas indemne... Je savais que ça allait être dur... Que la colère m'habiterait tout du long. Que l'espoir et le comment d'une "guérison" aussi... Les acteurs sont... tellement vrais. Ce n'est pas un film. C'est au delà... C'est admirablement bien réalisé et joué. Intense. J'ai hésité. Je ne regrette pas. Il y a quelque chose de salvateur dans cette Danse de la Colère.
    Jack G
    Jack G

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 175 critiques

    3,0
    Publiée le 13 janvier 2020
    Sous un titre en apparence enfantin et innocent, Les Chatouilles aborde un sujet criminel et révoltant : la pédophilie. Après le succès de la pièce de théâtre Les Chatouilles ou la Danse de la colère et l’obtention du Molière du seul en scène en 2016, Andréa Bescond s’engage dans le septième pour livrer le récit de son traumatisme d’enfance : les abus sexuels commis à son encontre par un ami intime de sa famille. Les Chatouilles est donc un drame autobiographique, une forme de thérapie et un récit engagé pour dénoncer les violences sexuelles commises sur les mineurs. Accompagnée de son conjoint dans ce projet personnel et délicat, Andréa Bescond réalise son premier film en se livrant à cœur ouvert et en racontant son douloureux parcours de rédemption. A travers l’exercice de sa passion, la danse, elle cherche à maîtriser ses démons intérieurs et à reprendre le contrôle de son corps, témoignant d’une volonté et d’un courage qui suscitent l’admiration. Dans cette réalisation intime et engagée, Andréa Bescond a également souhaité développer des aspects délaissés par la pièce de théâtre, en abordant les dommages collatéraux sur ses relations et sa famille. Au sujet de cette dernière, on ne peut qu’être décontenancé face au déni exercé par la mère, magistralement interprétée par Karin Viard, qui a d’ailleurs reçu le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour cette performance. Heureusement, la jeune femme peut compter sur un père dévoué et une psychologue altruiste qui feront tout pour l’accompagner dans sa quête de justice et d’acceptation. Les Chatouilles est donc le récit d’un traumatisme, avec tout ce qu’il contient de douloureux et d’incompréhensible, mais également une déclaration d’amour à la vie, une invitation au bonheur et à la positivité grâce aux rêves et à la détermination d’une danseuse passionnée. Mais dans sa volonté dénonciatrice, Andréa Bescond commet quelques maladresses regrettables de mise en scène en basculant dans un style d’emphase. En mélangeant les rêves et la réalité ainsi que le passé et le présent dans plusieurs plans-séquence, la réalisatrice et actrice nous égare dans une fantaisie issue de son imaginaire qui, certes, révèle sa manière de se reconstruire, mais peut également dérouter. Ce qui est dommage car le résultat offre plusieurs scènes bouleversantes, dont une fin pour laquelle je n’ai pas réussi à retenir une larme. Le développement de ses relations personnelles reste l’un des points forts de ce long-métrage, réussissant le pari d’aborder une dimension absente de la pièce. L’accueil du film est mitigé de la part du public, avec 370 000 entrées et des recettes de 2,8 millions d’euros qui ne suffisent pas à rentabiliser le budget de production de 3,4 millions d’euros. Mais du côté professionnel, Les Chatouilles se voit récompensé par deux Césars, dont celui de la meilleure adaptation, ainsi qu’une nomination au César du meilleur premier film et une sélection dans la catégorie « Un certain regard » du Festival de Cannes.
    gonin.robert
    gonin.robert

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 48 critiques

    3,0
    Publiée le 23 novembre 2018
    J'ai été un peu déçu par ce film surtout par les plans de danse sensé nous montrer le mal-être d'Odette. Mention bien pour karin Viard et clovis Cornillac. Moins subtile qu'un amour impossible qui traite un peu du même sujet
    Los Bazinos D
    Los Bazinos D

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 54 critiques

    5,0
    Publiée le 22 novembre 2018
    Un film bouleversant, témoignage d’une enfance saccagée, d’une vie dévastée par un pédophile. Les scènes sont évocatrices, mettent mal à l’aise, mais sont nécessaires pour faire ressentir le traumatisme vécu et la difficulté à se reconstruire. Cette reconstruction est évoquée par le filtre des séances psy où les souvenirs sont revécus, revisités. La souffrance est exprimée par la danse comme catharsis, une danse violente, un corps malmené, tourmenté, d’une force rageuse comme s’il expulsait le mal. Les comédiens sont excellents : Karine VIARD en mère froide, sans l’once d’une compassion, Clovis CORNILLAC en père aimant mais faible, Andrea BESCOND dans son propre rôle et Cyrille MAIRESSE, adorable petite fille. Même si le sujet est difficile, c’est un film qu’il faut voir. Il secoue, il remue, il transmet une émotion forte.
    Sandrine J.
    Sandrine J.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 20 novembre 2018
    Touchant. Beaucoup d'émotion......... Merci Andréa pour oser traiter ce sujet si difficile aborder.
    Augustin B.
    Augustin B.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 4 décembre 2018
    Ce film est un « bon film » , personne n’oserait dire l’inverse. Il est perturbant,touchant, surprenant. Nous avons un sujet délicat abordé avec humour, violence et sensibilité. Mais : J’ai néanmoins quelques problèmes avec ce film : Tout d’abord j’ai l’impression d’avoir vu deux films en même temps traitant de deux sujets à la fois. J’ai vu en premier lieu un film qui traite de l’histoire d’une petite fille qui se fait violer durant toute son enfance par le meilleur ami de ses parents. Cette petite fille devient adulte, finit par révéler la vérité. Si les réalisateurs s’étaient uniquement centrés sur cette « histoire », cela aurait été tellement mieux. Malheureusement ils s’égarent dans « la danse » qui n’a pas du tout de lien avec l’histoire. C’est à dire que quand on voit Audette dans le monde de la danse, quand on la voit danser, s’amuser avec son meilleur ami, faire ses castings, on perd complètement de vue le sujet principal du film : Une fille malheureuse qui n’a pas réussi à parler de son traumatisme. On a une Audette complètement hystérique, folle, dérangée dans ce milieu, et dès qu’elle retombe dans ses souvenirs et dans la réalité avec ses parents, elle est triste, timide. On passe d’une personnalité à une autre. Et au final, la conséquence c’est qu’on a du mal à vraiment comprendre le mal intérieur de notre personnage. Au moment ou l’on commence à avoir de l’affection pour elle, ou l’on commence à vraiment prendre conscience de son mal-être, la revoilà partie dans sa folie ou elle est vulgaire, ou elle consomme de la drogue. On a du mal du coup à avoir de l’affection pour elle parce que même si le spectateur connaît son traumatisme, le personnage ne nous le montre pas directement. Elle paraît heureuse. Elle rencontre l’amour, elle danse, elle a plein d’amis. Du coup le spectateur est dans une position délicate ou il ne sait plus si il doit être triste ou heureux pour elle. De plus je trouve que l’actrice principale ne joue pas si bien que cela. Maintenant, en ce qui concerne la réalisation, j’ai eu du mal. Il y a trop de flash back, trop de retour dans le passé, des retours dans le passé ou Audette modifie ses souvenirs afin de nous montrer ce qu’elle aurait aimé que son souvenir soit. On a une psychologue ( celle d’Audette ) qui n’y comprend plus rien, comme le spectateur. Il y a des touches d’humour qui n’ont pas vraiment lieu d’être. La mise en scène n’est pas vraiment travaillée. Clovis Cornillac et Karine Viard jouent très bien en revanche. Ils jouent les parents complètement aveugle à ce qui se passe sur le corps de leur fille. J’ai beaucoup aimé la scène dans le tribunal ou les victimes témoignent des agressions sexuelles qu’elles ont connues. C’est très poignant, et alarmant. Pour conclure, ce film est touchant par le sujet qu’il traite. Mais, les réalisateurs s’égarent un peu trop. Ils auraient dû rester plonger pleinement dans le vif du sujet « une femme qui essaye d’avouer la vérité », au lieu de ça, on part dans le monde de la danse ou les chorégraphies sont très bien d’ailleurs mais qui malheureusement n’apportent rien au film hormis des minutes. La réalisation, d’un point de vue toujours personnel, est assez pénible. J’ai passé un bon moment, des larmes aux yeux à certains moments, mais c’est tout. Cela ne dénonce pas autant « la pédophilie » que cela devrait être parce que on ne ressent pas le traumatisme de notre protagoniste. C’est dommage.
    heleneclille7
    heleneclille7

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

    3,0
    Publiée le 2 décembre 2018
    Le film a le mérite d aborder un sujet très sensible et peu abordé. Mais l histoire est décousue malgré l apport de Karin Viard
    LaureP
    LaureP

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 199 critiques

    3,5
    Publiée le 30 novembre 2018
    Contrairement à l’avis général, je me suis sentie plutôt gênée par les scènes de danse. Peu sensible à cet art, bien que je comprenne qu’elles fassent partie du film, qu’elles soient un exutoire pour les violences subies et qu’elles correspondent au vécu de cette terrible histoire. Ce fillm est essentiel mais très dur, nous sommes ici bien loin d’un divertissement. Karine Viard disait ne pas comprendre son personnage, je suis bien d’accord avec elle. Et malgré cette horreur, le message passe. L’incroyable jeu des acteurs, cette petite fille si juste, cette Andrea/Odette à vif servent parfaitement cette dénonciation. Espérons que ce film aide la protagoniste principale à aller de l’avant.
    Philippe T
    Philippe T

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 16 décembre 2018
    Film coup de poing et revivifiant. C'est solaire, empreint d'une rage sincère, étonnamment drôle avec une mise en scène incroyablement inventive. Aborder le thème de l'enfance saccagée avec autant de grâce, de justesse et de poésie à travers le spectre de l'art : chapeau la réalisatrice, c'est bien mieux qu'une séance de psy
    Wilma P
    Wilma P

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 263 critiques

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2018
    Excellent.ce film vous prends aux tripes de la première à la dernière image. L’actrice qui tient le rôle f’Odette est fabuleux . Sa souffrance est perceptible , sa rage qui s’exprime par la danse est bien filmée et très prégnante. A voir absolument. Les autres acteurs sont aussi excellents tant dans la douleur que dans le déni
    Serge D.
    Serge D.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 83 critiques

    5,0
    Publiée le 19 mars 2019
    Fabuleux ! C'est beau, c'est émouvant mais pas larmoyant. Une grande réussite avec une réalisation originale et des acteurs tous excellents.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top