Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    3196 notes dont 330 critiques
    répartition des 330 critiques par note
    98 critiques
    140 critiques
    56 critiques
    17 critiques
    11 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    330 critiques spectateurs

    Ismael
    Ismael

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 109 critiques

    4,0
    Publiée le 16 novembre 2018
    A des années-lumière de l’archétype du film dramatique à la Chabrol, c’est plutôt à une sorte d’éxutoire et de catharsis personnel que se livrent ici Andréa Bescond et Éric Métayer. Un type de cinéma libre et résolument moderne, assez loin des sentiers battus et qui rappelle un peu le travail mené par Valérie Donzelli et Jérémie Elkaim dans leur film autobiographique La guerre est déclarée. Certes, la structure narrative est atypique : c’est désorganisé, jalonné d’ellipses et de flashbacks. Mais toute cette confusion colle complétement à l’image du personnage d’Odette (interprété par Andréa Bescond elle-même) : femme brisée qui cherche désespérément une issue dans le brouillard de sa vie chaotique. Ce qui ressort de ce brouillard c’est évidemment le côté écorché vif, tant du personnage que du film lui-même. L’un comme l’autre sont crus, imprévisibles et ont le mérite de pas prendre de gants et ne jamais aller où on les attendrait. Pour toucher un plus large public, les auteurs ont misé sur la présence de stars au générique. Un choix qui n’était pas forcément évident sur une histoire aussi personnelle, mais un pari réussi. Karin Viard et Clovis Cornillac sont parfaits en parents terre à terre et à côté de la plaque. Mais c’est vraiment Pierre Deladonchamps qui crève l’écran dans une incarnation à visage humain de ce que Hannah Arendt appelait lucidement la banalité du mal.
    ed69
    ed69

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 62 critiques

    5,0
    Publiée le 18 novembre 2018
    Un film poignant bouleversant déroutant et nécessaire pour montrer être attentif à l’enfant ... le montage du film pose l’histoire de la reconstruction... les acteurs sont justes habités mention spéciale à Karine Viard ... Je vous encourage à la découvrir
    Katy Colin
    Katy Colin

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 18 novembre 2018
    Magnifique film sur un sujet, hélas, trop connu ! Mise en scène très originale, ce qui permet de « supporter » l’  « insupportable » : la pédophilie ! À voir
    marc C.
    marc C.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 70 critiques

    1,0
    Publiée le 25 novembre 2018
    Le sujet est important et difficile a traiter. Ici certaines scénes sont réussies,en particulier cette jeune actrice suscite beaucoup d'empathie et l'on aurait envie de la libérer de cet horrible prédateur. Karin Viard et Gregory Montel interprétent particulierement bien leur role. Par contre Andrea Bescond est dans le pathos de bout en bout:on peu comprendre aisement qu'apres ce qu'elle a subit elle puisse etre traumatisée!Mais pourquoi toutes ces scénes de destruction,de violence on frole l'hystérie tant et si bien q'en étant aussi vulgaire et agressive elle en devient presque inaudible....
    Laurent M.
    Laurent M.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 72 critiques

    4,5
    Publiée le 18 novembre 2018
    Très beau film. La pédophilie racontée sans pathos inutile, juste avec la force nécessaire pour en démontrer la violence et les ravages. Personne n'est épargné, on comprend l'extrême solitude de la victime face à un bourreau aux allures de gentleman parfait, une mère terrible et un père aveugle... Mise en scène excellente, acteurs parfaits, brillamment dirigés. Une vraie claque.
    Arnaud13
    Arnaud13

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    2,0
    Publiée le 23 décembre 2018
    Le sujet du film est délicat mais important. L’actrice principale joue très bien son rôle , certains autres aussi comme C.Cornillac. Mais mis à part sa , je n’ai pas aimé : - les remontées dans le temps ... ( Odette petite / Odette adulte / Odette avec sa psy ) Difficile de toujours tout comprendre - Le rythme du film ( lent - Si le sujet principal du film est la pédophilie ? Pourquoi environs la moitié du film est consacré à la danse d’Odette ? Une très grande attente pour une grande déception ....
    katmde
    katmde

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 23 critiques

    5,0
    Publiée le 12 novembre 2018
    Film bouleversant et époustouflant ! Les acteurs sont excellents, je recommande ce film. Je l'ai vu en avant première et c'était très intéressant de pouvoir poser des questions à l'équipe du film.
    Julien E
    Julien E

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 77 critiques

    2,0
    Publiée le 9 novembre 2019
    La piètre qualité du jeu d'acteur ainsi que le scénario brouillon (changement trop brutal des étapes dans la vie d'Odette, jeune, avec sa psy, adulte) ne m'a pas permis de m'immerger dans le film et le rend peu crédible. Je m'attendais, pour un sujet aussi grave et important un traitement plus sérieux comme avait pu le faire le film Polisse. Très déçu
    Kev T
    Kev T

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 608 critiques

    1,5
    Publiée le 8 novembre 2019
    Autant le sujet de fond est puissant et tout à fait respectable, mais le traitement est trop rempli de stéréotypes, de personnages caricaturaux, de déterminisme... comme si le passé douloureux d'un enfant traumatisé le conduisait à devenir une ou un adulte alcoolique, nymphomane, drogué, etc. A cela s'ajoute un acting très très limite (surtout la psy), des transitions qui prennent pas et le pire reste les dialogues extrêmement clichés et sans naturel...
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    4,5
    Publiée le 23 novembre 2018
    Incroyable 1er film, une oeuvre personnelle et donc forcément réfléchie, qui frappe fort, juste et puissamment. A partir de son parcours personnel, et après en avoir déjà tiré un spectacle, A. Bescond, avec l'aide de son compagnon E. Métayer, tire un pur film, une vraie oeuvre de cinéma, qui utilise le montage et la mise en scène de manière parfois bluffante, avec des effets de coupe et des situations absurdes uniquement possibles à travers ce médium. Les acteurs sont également fabuleux, dans des rôles pas toujours évidents, et je dois dire que C. Cornillac est d'une justesse incroyable, tandis que K. Viard est épatante de bout en bout. Le scénario alterne les scènes d'attouchements, montrant parfois l'insoutenable tout en restant pudique, et ce n'est vraiment pas une mince affaire. On frémit, on pleure, on rit parfois, il y a de bonnes idées, tandis que la jeune femme déroule son parcours sous nos yeux, se livrant totalement. Un film marquant, qui prouve qu'avec de bonnes idées de mise en scène et un propos fort, on peut livrer une oeuvre de cinéma qui va au-delà de son récit, frappant en plein coeur mais aussi aux tripes. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 2 746 critiques

    4,0
    Publiée le 11 novembre 2019
    L’absence de distance entre les auteurs et le sujet abordé est à la fois la faiblesse et la grande force du film. La rage qui se dégage de cet exutoire nous secoue même si les quelques audaces formelles (notamment lorsque la psy intervient dans les souvenirs) ne servent pas toujours le fond.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 564 critiques

    4,0
    Publiée le 14 novembre 2018
    Eh bien, c'est la semaine des petites filles abusées. Après ces deux films (totalement différents par ailleurs) on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas....         Odette, comme la reine des cygnes blancs du Bal des Cygnes, (l'exquise, la poétique petite Cyrille Mairesse) est une petite fille -fille unique- à qui tout sourit, qui aime dessiner, qui aime la danse, qui rêve d'intégrer le Conservatoire de danse de Paris -où elle est acceptée d'ailleurs.  (Ariane Ascaride campe une incroyable prof passionnée par son métier, mais totalement dépourvue d'autorité!). Jusqu'au jour où Gilbert (Pierre Deladonchamps, décidément spécialiste des rôles..... difficiles!), le meilleur ami de la famille, le pote qui est tout le temps là (lui même père de trois garçons) l'entraîne dans la salle de bain pour jouer à la poupée.... et aux chatouilles.         Elle subit, elle ne dit rien, qui la croirait? -et pourtant, si, son père, Fabrice (Clovis Cornillac), qui sera des années plus tard rongé par le remords de n'avoir rien vu, lui aussi, l'aurait écoutée sans doute....  De la mère, Mado, un monstre d'égoïsme (Karin Viard), et qui ne cessera de critiquer ses choix de vie,  elle n'a, en effet, rien à attendre.          Elle va grandir avec ça, menant une vie hétéroclite, baises de rencontre, drogues jusqu'au plus dures, mais toujours dansant, tantôt dans des petites troupes, tantôt dans des troupes prestigieuses, parfois réduite à faire des animations ou de la pub, mettant dans la danse toute sa rage impuissante. Je dois dire que je préfère l'Andréa metteur en scène à l'Andréa chorégraphe, ce mélange de gesticulations.... de danse moderne et de hip hop ne me semblant pas très convaincant! Un gentil amoureux (Gregory Montel)? Elle n'est pas prête à ça, il y a sa honte, comme un fardeau....         Jusqu'au jour où elle rencontre, presque par hasard, une psy, effrayée d'abord par ce cas bien plus lourd que ceux qu'elle a l'habitude de traiter (Carole Franck) et qui, petit à petit, l'amènera, d'abord, à parler à ses parents, puis à porter plainte... Et à s'accepter....         La mise en scène est époustouflante! les époques se télescopent, la petite Odette prend parfois la place de la grande Odette (Andréa Bescond), elle s'envole dans la classe de danse sans que cela n'étonne personne, Noureev sort de son poster pour entraîner la petite fille et danser sur la scène du Palais Garnier, Odette et sa Psy se retrouvent devisant dans les endroits invraisemblables.... Le temps, l'espace sont allègrement bouleversés. Cela donne au film énormément de dynamisme, d'originalité, de vitalité, là où une dramatique TV aurait produit un mélo pleurnichard..... Et c'est une belle leçon de résilience: on s'en sort, à partir du moment où on accepte de nommer les choses et de les regarder en face
    tupper
    tupper

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 942 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2018
    Un film intense qui nous met face à la perversité de la pédophilie dans tous ses aspects. De la violence de l’acte, à ses conséquences psychologiques en passant par les comportements de l’entourage des plus compatissants aux moins compréhensifs. Présent, souvenirs, rêves, s’entremêlent habilement sans jamais nous perdre et donnant au film dynamisme et originalité.
    AHEPBURN
    AHEPBURN

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 472 critiques

    4,5
    Publiée le 18 novembre 2018
    J'ai rarement vu un sujet aussi bien traité. C'est bouleversant, magnifique. La mise en scène est coup de poids , tonique à l'image de la victime. Je prédis des césar pour ce film.
    Stéphane C
    Stéphane C

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 389 critiques

    4,5
    Publiée le 20 novembre 2018
    Un film bouleversant où l'approche est percutante et particulièrement singulière. Par alternance d'onirisme et de fureur cathartique, l'expression corporelle est matérialisée par de nombreuses scènes de danses destructurées... ; un exutoire nécessaire pour libérer la parole, sortir des meurtrissures du passé et expulser la rage de vivre... Un film qui m'a beaucoup fait penser au cinéma bouillant de Carole Laure... Andrea Bescond est remarquable ! 🎬🎬🎬🎬
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top