Notez des films
Mon AlloCiné
    Retour de flamme
    note moyenne
    3,7
    205 notes dont 25 critiques
    répartition des 25 critiques par note
    2 critiques
    8 critiques
    10 critiques
    2 critiques
    3 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Retour de flamme ?

    25 critiques spectateurs

    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mai 2019
    Dès le départ, on sait que ce couple va se séparer pour se retrouver à la fin. Le titre "Retour de flamme" est parfait pour dénommer cette histoire de retrouvailles finales. D'ailleurs c'est un peu agaçant que ce couple heureux et équilibré ce sépare inutilement. Pendant 3 ans, chacun de son côté, ils vont bien se rendre compte que c'était en fait une erreur et leurs histoires de sexe et/ou de coeur respectives ne vont pas les rendre très heureux ni révolutionner leur vie. J'ai apprécié ce film pertinent et juste et surtout le si beau Ricardo Darin.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1056 abonnés Lire ses 3 351 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mai 2019
    Producteur chevronné, Juan Vera s'est entouré de deux des plus grands acteurs argentins, Ricardo Darin et Mercedes Moran, pour son premier long-métrage en tant que réalisateur. Et avec eux la quasi-assurance que l'interprétation serait non seulement impeccable mais sublimerait même le film si celui-ci présentait quelques faiblesses dans le scénario et/ou la mise en scène. Et c'est exactement comme cela se passe dans ce Retour de flamme qui conte la crise existentielle d'un couple marié depuis 25 ans, au moment où le fils unique prend son envol et laisse le nid vide. Dès lors, une séparation est inévitable. Mais l'est-elle vraiment ? On a du mal à la comprendre, à vrai dire, tellement la complicité, la tendresse et la compréhension semblent irradier ce duo. En définitive, leur éloignement et leurs histoires parallèles n'ont pas plus d'intérêt pour eux que pour nous, spectateurs qui attendons docilement leurs retrouvailles. Retour de flamme s'affiche comme une comédie, tour à tour dramatique et romantique et dépeint avec force clichés une génération de quinquagénaires intellectuels et aisés. Dans le passé, Woody Allen a réussi ce genre de films avec maestria. Juan Vera n'a ni son talent, ni son sens de l'humour, ni son expérience de la réalisation. Retour de flamme est un peu plat, convenu et surtout très bavard. Mais aucunement désagréable car défendu par deux interprètes d'exception qui seraient des stars mondiales s'ils étaient américains plutôt qu'argentins.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 462 abonnés Lire ses 2 265 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mai 2019
    Juan Vera est loin d’être un débutant dans le monde du cinéma argentin, mais, jusqu’à présent il s’était distingué en tant que producteur et, très accessoirement, de scénariste. Parmi les très nombreux films qu’il a produits, on en trouve 2 réalisés par Pablo Trapero et ayant Ricardo Darin en tête d’affiche : "Carancho" et "Elefante bianco". Ricardo Darin, on le retrouve dans "Retour de flamme", première réalisation de Juan Vera, un film que ce dernier a scénarisé avec Daniel Cúparo et produit avec l’acteur et son fils, Chino Darin. C’est une situation très universelle que nous raconte "Retour de flamme": les tourments affectifs que peuvent rencontrer des couples après 25 ans de mariage, en particulier lorsque leur progéniture quitte le nid. Bien aidé par Mercedes Morán et Ricardo Darín, il réussit haut la main son examen de passage de réalisateur lorsqu’il se focalise sur les relations internes de ce couple, peintes avec beaucoup de naturel, sans aucune outrance. Il est moins convaincant, parce qu’un peu trop caricatural et répétitif, lorsqu’il aborde les relations externes au couple.
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 051 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mai 2019
    Ce que le maître Woody Allen réussit toujours à la perfection, ces comédies intellos où des phrases ciselées portent alternativement des pensées profondes ou des traits d’humour décapants, ce gentil film argentin, porté par un couple d’acteurs de grande qualité, ne parvient qu’à grand peine à l’esquisser. La faute à une structure narrative limitée et à un étouffement du spectateur dans une longue série de huis-clos plus proche du théâtre de papa que du cinéma d’aujourd’hui. A ces défauts formels, il faut opposer la qualité des dialogues ou la légèreté du propos pour aborder les thèmes les plus scabreux sans jamais verser dans la vulgarité ou la facilité. Les thèmes abordés - l’usure du couple, le tournant de la cinquantaine, le départ de l’enfant du nid familial, entre autres - parleront à beaucoup de spectateurs.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 405 abonnés Lire ses 3 168 critiques

    3,5
    Publiée le 28 avril 2019
    « Retour de flamme » est une histoire d’amour qui ose emprunter un circuit rarement vu au cinéma. Après vingt-cinq ans de mariage, Marcos et Ana s’aiment encore et se connaissent par cœur. Mais la flamme n’est plus au rendez-vous. Il n’est pas question d’adultère. D’un commun accord, ils décident de se séparer. Cette nouvelle vie de célibataire va leur offrir une nouvelle jeunesse. Mais les comparaisons avec leurs vies passées vont leur faire prendre conscience qu’il est trop tard pour vivre dans un quotidien meilleur que ce qu’ils avaient déjà auparavant. « Retour de flamme » est une comédie dramatique portée par deux comédiens charismatiques. Bien que parfois, nous ayons l’impression que le couple n’a pas partagé une vie commune aussi longtemps, leurs échanges sont à la fois tendres et touchants. « Retour de flamme » reste une belle histoire d’amour qui parlera à bon nombre de couples. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 357 abonnés Lire ses 1 903 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mai 2019
    Il n'y a pas d'âge pour aimer...Sur un scénario très simple, un couple se sépare pour vivre chacun de son côté…Chacun sa vie en gros, est le consensus…..le film nous montre leurs différentes expériences ex mariage...Il est rigolo de voir que la première chose que fait la femme est de rencontrer un homme tandis que son mari (Ricardo Darin) s'en va jouer chez un pote à la Play station (ce sont deux quinquagénaires)….Bon le film ne surprend pas trop, c'est du classique, mais c'est quand même bien meilleur que dans le genre comédie américaine…..Le soin apporté à la technique, est délicat, avec des tons chauds sur les intérieurs d'appartement, les bars, ..;La musique est aussi douce….Bref le film nous berce (ce n'est pas péjoratif)….Ce que je retiendrais, c'est plus une comédie dramatique qu'une comédie (quelques sourires, mais pas de grosse farce )….Les rencontres hors mariage sont sympas sans plus (je retiens celle de la femme chez le parfumeur)….Le film ronronne un peu, (manque de saillies) mais il a une tendresse qu'on trouve rarement au cinéma….Ricardo Darin et Mercedes Moran sont tendres et matures….Cela donne des dialogues attachants...C'est le plus du film, incontestablement… Un film qui dénote avec l'ambiance actuelle du cinéma par son classicisme et sa tendresse….Je pense que je le reverrais à la télé ou DVD avec plaisir….malgré certaines longueurs languissantes…..
    Christian Wacrenier
    Christian Wacrenier

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 33 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mai 2019
    Regrettons le titre français qui ne laisse aucun doute sur l'issue heureuse de cette histoire d'amour. Le titre argentin "l'Amour le moins probable" est plus fort. En effet ce qui est "probable" aujourd'hui c'est que deux époux, arrivés à la cinquantaine, les enfants envolés du nid, se retrouvent confrontés à une crise critique qui le plus souvent conduit à la séparation. Marcos et Ana semblent heureux dans leur cocon, un appartement coloré, arrangé avec goût où tout paraît harmonieux et beau. Leur fils les quitte pour aller étudier en Espagne. Le doute s'installe alors et malgré leur complicité les conduit à se séparer et vivre chacun de son côté cette liberté qu'ils avaient l'impression d'avoir perdue. Ni glorieuses ni piteuses leurs rencontres ne les divertissent qu'un temps, celui de se rendre compte qu'ils s'aiment tout simplement. Ils vont refaire le chemin du début, de la découverte de l'autre, de la drague timide et vitale. Ces deux-là vont donc dépasser les clichés, les crises obligatoires, pour se retrouver et pour rire de nouveau. Car c'est là le signe même de l'amour vrai et complice, le rire… ce rire qu'ils avaient perdu en se séparant. Le film est agréable, les acteurs justes et touchants. Il se veut modeste, sans recherche d'écriture, sans originalité de cinéma, mais il touche par cette simplicité. Nous souhaitons, à l'image de Marcos et Ana connaître une crise de la cinquantaine qui nous révélera que nous avons trouvé le véritable amour et que le temps qui passe l'a fait vieillir comme le bon vin!
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 564 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mai 2019
    Un petit film crétin, mais plaisant, qui doit émarger à la catégorie "comédies romantiques", section cartes vermeilles. Que voulez vous, qui va encore au cinéma aujourd'hui? Les seniors. Il convient donc de leur en donner pour leur argent....        Marcos et Ana, au bout de 25 ans de mariage, en sont encore à se faire des petits bisous et à se raconter des polissonneries. Ils travaillent, mènent une vie bourgeoise avec plein d'amis de longue date, ils ont un bel appartement rempli de souvenirs. Ils ont toujours vécu pour leur fils unique, mais leur grand dadais (qui continue à communiquer tous les jours par Skype avec papa-maman) traverse l'Atlantique pour aller étudier en Espagne. Que vont ils faire alors de leurs jours? Et si on se séparaient? Aussitôt dit, aussitôt fait. Ana garde l'appart, Marcos s'installe dans un logement lugubre laissé libre par un copain. Les amis sont un peu surpris, car contrairement à d'autres couples, les ex-tourtereaux n'avaient pas de liaisons. Chacun cherche, et trouve, de nouveaux partenaires, ça dure plus ou moins longtemps, jusqu'à ce que, comme le titre l'indique, ils retombent dans les bras l'un de l'autre, finalement, les souvenirs et la routine y a rien de mieux. Je vous avais dit que c'était crétin! On sait bien qu'après une séparation, plein de problèmes matériels surgissent, et que même si  on s'était quittés bons amis, on devient de vrais ennemis.        Exactement le genre de comédie dont le cinéma français regorge, et où je ne mets jamais les pieds. Alors, pourquoi avoir regardé le film de Juan Vera? Pour Ricardo Darin pardi! Las, les yeux revolver du bel argentin sont maintenant à demi cachés par des replis peauciers. Le Ricardo a pris un coup de vieux; le Darin a viré daron! Mercedes Moran, qui interprète fort bien Ana, est beaucoup plus fraîche....        Bon, c'est pas désagréable, avec une ironie bien venue sur la façon dont le sociologiquement correct s'est emparé de la sexualité sexagénaire.... Si a cinquante ans, tu n'as pas un amant, tu as raté ta vie!
    cosette2010
    cosette2010

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 98 critiques

    1,0
    Publiée le 20 mai 2019
    Vraiment trop lent et ennuyeux. Rien d'original ni de surprenant. une grosse déception car le thème est intéressant.
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 359 critiques

    1,5
    Publiée le 27 septembre 2019
    Marcos et Ana, mariés depuis belle lurette, s'aperçoivent qu'ils ne s'aiment peut-être plus, se séparent et redécouvrent le célibat avec plus ou moins de bonheur. Pur produit marketé pour les jeunes seniors tendance bobos, pétri de clichés sociologiques et prévisible à souhait dans ses ressorts de comédie romantique. Comme une parodie de mauvais téléfilm.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 329 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2019
    Très jolie comédie romantique sur le temps qui passe, les difficultés à faire exister la passion après plusieurs années et quand le fiston a quitté le domicile familial. Acteurs fabuleux, mise en scène sobre mais élégante, situations variées, maîtrise des ellipses, un joli film, assez touchant, bien réalisé et écrit, qui en remontre un peu à nos braves comédies existentielles hexagonales.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 498 abonnés Lire ses 2 075 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mai 2019
    Marcos et Ana ont la petite cinquantaine. Il enseigne la littérature à l’université ; elle est cadre dans une société de marketing. Le départ de leur fils unique pour ses études en Espagne les oblige à une lucide introspection. Même s’ils sont unis par une solide complicité, construite sur l’accumulation des souvenirs partagés, l’amour a déserté leur couple. Ils décident logiquement de se séparer. Mais, la liberté que leur séparation procure aux deux nouveaux célibataires trouve vite ses limites. Dans les années trente, Hollywood a inventé la comédie du remariage. Cary Grant et Katherine Hepburn en devinrent les figures emblématiques sous la direction de Howard Hawks ("L’Impossible Monsieur Bébé") ou de George Cukor ("Indiscrétions"). Le principe en était simple : un couple marié divorce puis se retrouve. À la vérité, il s’agissait moins pour les studios hollywodiens de parler de remariage que d’adultère, dont l’évocation était censurée par le code Hays. "Retour de flamme" n’est pas une comédie du remariage. D’une part, ce n’est pas une comédie – même si les distributeurs français, cherchant à appâter des spectateurs plus enclins à aller au cinéma pour y rire qu’y réfléchir, ont barré l’affiche d’un inepte bandeau « Le retour de Ricardo Darin à la comédie ». D’autre part, le remariage n’est pas vraiment son sujet – même si les mêmes distributeurs ont traduit le subtil « El Amor Menos Pensado » (littéralement « L’Amour le plus improbable ») par le spoilant « Retour de flamme ». "Retour de flamme" est plus intelligemment un film sur la crise de la cinquantaine, qui frappe, après le départ de leurs enfants, les couples les plus unis, encore trop jeunes pour considérer que leur vie est finie et qu’elle n’a pas besoin d’un projet pour lui donner du sens. "Retour de flamme" est un film subtil sur ce désir de liberté qui nous anime tous, quel que soit notre genre, notre âge et notre statut matrimonial, et auquel nous avons tant de mal à renoncer. Qui n’aime pas séduire et être séduit ? Qui n’a pas envie de s’enflammer, de désirer ? Qui a la sérénité d’accepter le fatal engourdissement d’une union qui a inexorablement perdu la fougue de ses commencements et la perspective d’un futur sans surprise scandé par la répétition des habitudes ? Qui a la lucidité de comprendre que les alternatives sont des leurres ? Le sujet est merveilleusement servi par ses deux interprètes. Ricardo Darin et Mercedes Moran sont l’un comme l’autre d’une classe folle. Je défie les spectateurs.trices de ne pas rêver de ressembler à l’un et d’épouser l’autre. "Retour de flamme" a pour autant deux défauts. Le premier, structurel, est son cœur de cible, particulièrement étroit, auquel j’appartiens trop parfaitement pour ne pas mettre en cause mon enthousiasme suspect : CSP , 45-55 ans, marié depuis vingt ans… Le second est sa durée et sa théâtralité : trop bavard, trop long, il aurait pu être amputé d’une bonne demie heure sans nuire à son efficacité.
    jeff21
    jeff21

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 295 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2019
    Retour de flamme ou plutôt retour à l'amour après une séparation vécue par un couple d'un age avancé. Film optimiste sur l'amour qui dure et les parenthèses possibles dans le parcours d'une vie de couple. Belle idée mise en scène et surtout très bonne interprétation des acteurs. Spectacle ciselé, plein d'émotion et de sensibilité. Impossible d'échapper à cette tendresse qui se dégage du film et de l'histoire de ces amants . Et puis quand l'humour s'en mêle, on adore et l' on est à notre tour séduit.
    Padami N.
    Padami N.

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 497 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mai 2019
    bonne comédie , les acteurs sont touchants, et les situations d'après séparation a 50 ans bien vu ou déjà vu.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 8 septembre 2019
    Quelle belle romance Argentine classique ! Délicieusement avec joie et bonne humeur, dégustons cette spécialité d'Amérique du Sud latino, ses deux stars que sont Ricardo et Mercedes, ça forme un couple moteur de ce scénario souvent monotone. Séparé à l'amiable puis recomposé le temps d'une fiction, un régal à voir où ce ne sera pas déplaisant, bien assis confortablement dans ce canapé cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top