Mon AlloCiné
    L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol
    note moyenne
    4,1
    89 notes dont 15 critiques
    répartition des 15 critiques par note
    6 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol ?

    15 critiques spectateurs

    Nico H.
    Nico H.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 170 critiques

    1,5
    Publiée le 5 juin 2018
    Le documentaire souffre de son sujet : plus on en découvre sur le personnage, moins on a envie d'en entendre parler ! Un homme pretentieux, fêtard, incapable de s'intéresser aux autres et qui finalement ne s'intéressera pas tant que ça aux océans et ne mettra jamais son succès passager au service de cette cause. Le doc reste de bonne facture avec pas mal d'interview mais malgré sa duree courte on s'ennuie.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 591 abonnés Lire ses 2 293 critiques

    2,0
    Publiée le 1 juin 2018
    On a tous vu "Le Grand bleu". Une fois au moins pour toutes les personnes de mon âge, même celles qui cet été-là n'allèrent voir qu'un seul film. Cinq en ce qui me concerne - y compris la version longue. Vingt-quatre pour un ami particulièrement addict qui a passé tout l'été 1988 à le regarder en boucle.

    Le film de Luc Besson était librement inspiré de la vie de Jacques Mayol, de sa passion pour la mer et les dauphins, de sa rivalité avec l'Italien Enzo Maiorca et de ses tentatives de battre le record du monde de plongée en apnée. Pas évident d'en faire un thriller aux multiples rebondissements. Pourtant le film eut un succès immense et marqua toute une génération.

    Le documentaire de Lefteris Charitos raconte très classiquement la vie de l'apnéiste né en 1927 en Chine - où son père travaillait comme architecte pour la municipalité de Shanghai. Voir le jour sur les lieux mêmes où se déroule "La Condition humaine" de Malraux prédispose sans doute à une vie d'aventures. Et Jacques Mayol vécut une vie de saltimbanque entre Marseille où il grandit, la Suède où il se maria et eut deux enfants, les États-Unis où il travailla longtemps au Seaquarium de Miami, les Bahamas, le Japon, l'île d'Elbe où il finit par s'installer.

    Une seule passion : la mer, "l'élément premier". Il n'a jamais eu le sens de la compétition - comme le montrait d'ailleurs fort bien le personnage lunatique interprété par Jean-Marc Barr, mais recherchait une impossible symbiose avec la mer et les dauphins. Sa quête n'était pas sportive, mais spirituelle. En plongeant dans les grandes profondeurs, il y recherchait la paix, l'ataraxie, l'équilibre, l'harmonie.

    Le film contient des plans sous-marins d'une hypnotisante beauté. Il raconte l'histoire d'un homme hors du commun dévoré par sa passion. Mais il décrit aussi, sans le vouloir, sa face plus noire, son égoïsme foncier qui le conduisit à abandonner ses enfants, son donjuanisme compulsif, ses phases de dépression.
    dejihem
    dejihem

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 547 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juin 2018
    Ce que le film de fiction ne faisait qu’effleurer, le documentaire sur Jacques Mayol permet d’approfondir. Son histoire est bien plus que le Grand Bleu : son enfance, ses rêves de rejoindre l’univers océan qui nous a donné naissance, ses exploits comme ses errements (mention spéciale au film de cul aquatique qu’il a tourné !), Le documentaire touche juste. Sans doute parce que le réalisateur est grec. Ce film me donne envie de méditer, faire du yoga et prendre mes distances avec notre monde trépidant qui court sans doute à sa perte.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 537 abonnés Lire ses 3 292 critiques

    4,0
    Publiée le 30 avril 2018
    Le Grand Bleu de Luc Besson a marqué le cinéma à la fin des années 80. Le film s’est inspiré de la vie de Jacques Mayol, célèbre champion de plongée en apnée. Incarné par Jean-Marc Barr, nous le retrouvons dans l’Homme dauphin pour nous conter la vie de Jacques Mayol. Grâce à de nombreuses images d’archives et d’interviews nous découvrons la vie de cet athlète et aventurier de son enfance à sa mort. Il n’est pas nécessaire d’aimer cette pratique sportive pour apprécier cette histoire. En effet, le cinéaste évite tous les points techniques pour insuffler à son sujet un facteur très humain. L’Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol est un documentaire complet qui a su trouver le juste équilibre entre la profession et la vie personnelle d’un homme en harmonie avec la mer.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Zeugax Ouvier
    Zeugax Ouvier

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 60 critiques

    4,5
    Publiée le 29 mai 2018
    Ce sera une plongée au coeur de vous même, jusqu'au plus fin du sens de la Vie. C'est la traversée d'une époque, d'une société , d'un monde qui n'est plus, c'est la revisitation de la grandeur de l'Homme et de son hallucinante bêtise, de l'appel de la solitude fruit de fantasmes parfois jutes.
    C'est un voyage aux début et à la fin qui laisse deviner peut-être une petite espérance.
    Stephan M.
    Stephan M.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 42 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2018
    ce documentaire n'est as parfait, mais il est comme la personnalité de Mayol et c'est ce qui fait son charme et sa personnalité
    Stephanie C.
    Stephanie C.

    Suivre son activité 36 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 29 avril 2018
    J'ai assisté hier à la projection et j'ai été bouleversé par ce film qui a mis en lumière une réalité sur le film Le Grand Bleu. Il est remplie d'émotion très bien retranscrite dans les images presque intimistes de la vie de ce pionnier apnéiste . Il est d'une incroyable pureté de part les images et le montage, mélange de témoignage de proches, de paroles de Jacques Mayol, finalement méconnu, de vidéos de ses exploits et évolution. Je dirais que c'est "l'envers du décors" cependant magnifique que l'on a pu voir à travers "Le Grand Bleu". Il rétablit une vérité. Il donne toute une dimension réaliste et sombre que peut être une vie passionné. On découvre toute la discipline que Jacques Mayol a mis en place pour aller au bout de sa volonté de toucher du doigt sa profonde croyance que l'homme était amphibien. On découvre la dimension spirituelle qui l'habitait. Très très bon film-documentaire que je recommande à tous ceux qui, à travers la plongée comme tout autre passion, entame un chemin initiatique de la Vérité. Merci au témoignage de Jean-Marc Barr qui nous a transmis ce qu'il a pu vivre, ressentir et tirer de son expérience à côtoyer cet univers.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 5 juin 2018
    A ne pas manquer ! Magnifique odyssée d'un homme complexe en quête d'une symbiose avec l'océan, une exploration de soi aux limites de l'humain, dans une intimité profonde avec les éléments. Fascinant, émouvant et spectaculaire, filmé avec brio et modestie..Une aventure hors-norme où les émotions s'entrechoquent, bousculées entre lyrisme, humour, désespoir et pure jouissance.
    Ciné Soon
    Ciné Soon

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

    3,5
    Publiée le 9 juin 2018
    Bon film mais documentaire mais ne convient pour le cinéma. Une histoire enrichissante, des témoignages éprouvants mais un documentaire que j’aurais plus vu sur Arte par exemple mais pas sur un grand écran. La bande son est intéressante et le trajet jusqu’au célèbre film de Luc Besson : « Le Grand Bleu » l’est tout autant.
    Si vous êtes passionnés de plongés sous marine ou vous voulez en savoir plus sur la personne qui a inspiré l’idée du film de Luc Besson, allez voir ce long-métrage au cinéma, sinon attendez sa sortie à la télé.
    Hadrien M.
    Hadrien M.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 29 mai 2018
    Charitos Lefteris parvient à entendre les paradoxes de la vie de Mayol d'une manière si poétique et si fraîche que Luc Besson aurait été jaloux. C'est un grand film. Un documentaire sans précédent.
    Zoé B.
    Zoé B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 31 mai 2018
    Super documentaire à la hauteur du film.
    Redécouvrez les frissons du film en comprenant sa provenance par la vie de Jacques Mayol
    Arielle Sw.
    Arielle Sw.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 29 mai 2018
    Film vu en avant-première ce jour. L'histoire incroyable de Jacques Mayol, des vacances de son enfance en compagnie des femmes pêcheuses en mer du Japon à sa chute, à la suite du succès international du Grand Bleu, film-fiction qui le met sous le feu des projecteurs mais où il ne se reconnaîtra jamais vraiment.

    Nous suivons cet amoureux de la nature et des dauphins grâce à la voix de l'acteur Jean-Marc Barr qui s'approprie les mots de l'apnéiste dans ce film-documentaire majestueux. A regarder absolument.
    Alexandre G.
    Alexandre G.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 1 mai 2018
    Nous sommes invités à se laisser bercer dans les océans en oubliant sa respiration.

    Le véritable Jacques Mayol nous emmène aux 4 coins du monde,
    pour s' initier notamment au silence mental dans un temple zen japonnais...
    Jean-Marc Barr narre humblement, chaleureusement sa vie ;
    et celles qui en sont inspirées aujourd’hui, peuvent perpétuer une transcendance.

    Avant première à Antibes, servant de salle de rush pour Luc Besson,
    nous raconte le très sympathique Jean-Marc Barr venu présenter ce documentaire,
    et en bonus, des anecdotes de tournages...
    Flore C
    Flore C

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 27 juin 2018
    Très beau film documentaire. Moment d'évasion, de poésie, spirituel, apaisant.. très bon moment !
    On découvre la vie en apnée tout à lenteur, et la vie personnelle plus énergique de Jacques Mayol.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 mai 2018
    Magnifique. On sort de ce film plein de bleu dans les yeux et l'envie de se ressourcer, se connecter à la nature et au silence. Superbe et quel homme ce Maillol.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top